Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2019

Connaissez-vous Eau de Paris ?

parisDans la série des Connaissez-vous ?, il était temps d'accueillir Eau de Paris.

Eau de Paris, anciennement appelée Société anonyme de gestion des eaux de Paris (abrégé en SAGEP), est une régie autonome de la ville de Paris chargée de l'approvisionnement en eau de Paris depuis le 1er mai 2009 et de la distribution depuis le 1er janvier 2010.

Lire sur le site de La Tribune : Eau de Paris tire le bilan de 10 ans de régie

parisEn 2019, la société est présidée par Célia Blauel (photo), maire-adjointe chargée de l'environnement, du développement durable et de l'eau, élue au Conseil d'administration en 2014, en remplacement d'Anne Le Strat. Le Directeur Général est Benjamin Gestin.

Actuellement Eau de Paris traite 532 000 m³ d’eau potable par jour et les délivre à quelques 3 millions d’usagers.

D'où vient l'eau que nous consommons ? Le quartier Bel-Air est alimenté en eau de Seine traitée à Orly et de Marne traitée à Joinville.

paris

Cliquez pour agrandir

Retrouvez toutes les informations sur l'eau à Paris sur les pages Eau et assainissement de Paris.fr

À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Sir Richard Wallace, Eau de Paris présente jusqu'au 31 août 2019 au Pavillon de l'Eau, l’exposition « L’eau à Paris du XIXe au XXIe siècle ». Un voyage à travers les siècles afin de comprendre l’importance de l’eau dans la capitale, de l’émergence d’une ville moderne jusqu’aux défis auxquels le Paris durable de demain sera confronté.

paris

Pavillon de l'Eau
77, avenue de Versailles, 75016 PARIS

30/04/2019

Demain le 1er mai : entre tradition et règlement

parisChaque 1er mai, comme le veut la tradition, il est d'usage d'offrir un brin de muguet. En théorie, tout le monde peut s'improviser vendeur d'un jour, mais à certaines conditions seulement.

Des arrêtés municipaux permettent aux particuliers et aux associations de vendre du muguet le 1er mai. Selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), la vente de muguet à cette date fait l'objet d'une tolérance qui est admise à titre exceptionnel « conformément à une longue tradition ».

À Paris, la Préfecture de Police rappelle : Les traditionnelles ventes de muguet du 1er mai sont réglementées

Le 1er mai demeure le jour où fleurissent les vendeurs de muguet sur les trottoirs de la Capitale. Toutefois, l’arrêté municipal du 12 avril 1988 prévoit que la vente du muguet à Paris est autorisée sous les conditions suivantes : le muguet doit être vendu en l’état, c’est-à-dire ni en pot, ni en préparation florale et le point de vente doit être distant de plus de 40 mètres d’un fleuriste professionnel. Le non-respect de cette réglementation municipale est passible d’une contravention de 1ère classe. Dans ce cadre, la saisie des fleurs n’est toutefois pas prévue.

paris

Avenue Daumesnil le 1er mai (cliquez pour agrandir)

Les autres jours de l’année, la vente du muguet sans autorisation municipale constitue une contravention de 4e classe prévue et réprimée par l’article R.644-3 du code pénal ou, à l’appréciation du parquet, un délit puni d’une peine de 6 mois d’emprisonnement et 3 750 euros d’amende prévu et réprimé par l’article 446-1 du code pénal. Dans le cadre du délit, la saisie des marchandises est prévue.

29/04/2019

Retour sur la végétalisation de l'esplanade Saint-Louis

34842427_cUgzdBxJLHMukb-6utfjNKuK8_YgFh9oynL8H8numnA.jpgL'information a certes été communiquée par la Mairie du 12e il y a une quinzaine de jours, mais il nous a semblé utile de la reprendre ici tant il convient de la connaître et de s'en réjouir.

L'esplanade Saint-Louis est cet immense rond-point souvent dénommé esplanade du Château de Vincennes. Il fait partie du bois de Vincennes et avait jusqu'en 2013 la fonction et l'aspect d'un parking automobile.

Parking.jpg

C'est aujourd'hui une zone minérale offrant une surface imperméable et une espace automobile excédant largement le besoin.

Esplanade Saint-Louis.jpg

En mars 2018, le Conseil de Paris a adopté un projet de requalification, ayant entre autres objectifs de :

  • transformer l’esplanade en un lieu plus vert,
  • redonner aux piétons les espaces fermés à la circulation automobile et faciliter les cheminements,
  • adapter l’esplanade aux contraintes des événements festifs réguliers,
  • proposer une végétalisation ample plus favorable à la biodiversité,
  • désimperméabiliser le sol afin de réduire les rejets d’eaux pluviales dans le réseau d’assainissement.

Ce projet s’inscrit dans l’action 16 du Plan Biodiversité de Paris 2018 -2024 « Renforcer le réseau de la nature sur le territoire parisien » en développant les trames vertes parisiennes comme celles des sols vivants.

planOK.jpg

Plan du projet (cliquez pour agrandir)

L'opération permet de créer 27 000m2 d'espace perméabilisé dont 17 000m2 végétalisé. Difficile de s'en étonner quand on se rappelle que l'on est dans le bois de Vincennes ! La fin des travaux est annoncée pour décembre 2019. Comme toujours, la vue d'architecte fait rêver, mais nous ne doutons pas que le résultat devrait s'en rapprocher.

2019-3-esplanade projetée.PNG

19/04/2019

Il y a cent ans, la démolition des “fortifs”. A qui le tour ?

parisLe 19 avril 1919, des négociations entre l'Etat et la ville de Paris aboutissent au vote de la loi qui annonce le déclassement puis la démolition des fortifications militaires dites “fortifs” de Thiers. 

L'arasement des fortifications est une opération qui dure jusqu’en 1930 et qui met en évidence la difficulté à exploiter cette zone située entre le nouveau Paris urbanisé et agrandi et les communes qui avaient échappé à l'annexion de 1860.

paris

Les aménagements de l'emprise foncière des fortifs obéissent en effet à des logiques contradictoires : circulation, logement avec la construction de la ceinture de HBM, hygiène, sports, équipements de prestige avec la Cité internationale.

Envisagé en 1943, programmé en 1953 et achevé en 1973, le périphérique, édifie peu à peu une nouvelle barrière entre Paris et les communes de banlieue.

Même si les paysages urbains sont les mêmes de part et d'autre de cette ceinture, Paris et sa banlieue sont perçus comme deux entités différentes, et il faudra attendre les années 50 pour que l'on prenne en compte la notion d'agglomération parisienne.

parisL'année dernière à la même époque, nous titrions Demain, le périphérique aura 45 ans. Son avenir s'éclaircit.

Son existence, sa couverture, sa transformation en boulevard urbain, voire sa totale destruction comme le furent les fortifications seront (sont déjà) au coeur de la prochaine campagne pour les élections municipales.

parisQuoi qu'il en soit, la Métropole du Grand Paris restera une chimère tant que son sort dépendra d'élus métropolitains dont l'interêt est de préserver leur pouvoir, et d'élus régionaux dont le leur est d'en obtenir davantage. Nous sommes persuadés que l'acte de naissance du Grand Paris ne peut  provenir que d'une décision prise par le Président de la République, quelqu'il soit.

02/04/2019

Lieux dits oubliés : la Vallée de Fécamp

parisLa Vallée de Fécamp ferait effectivement partie des lieux dits oubliés si en 2002, le conseil de quartier initialement dénommé Picpus Sud n'avait pas opportunément choisi de s'appeler Vallée de Fécamp.

Le lieu-dit Vallée de Fécamp est constitué par la dépression correspondant au confluent du ru de Montreuil et du ruisseau des Orgueilleux. Le ruisseau, dit ru de Montreuil, prenait comme son nom l'indique, sa source à Montreuil et se jetait dans la Seine au lieu-dit la Rapée au Grand Bercy.

paris

Cliquez pour agrandir

La vallée de Fécamp apparaît sur le plan de Roussel de 1731 (extrait ci-dessus). Elle descendait depuis l'actuel cours de Vincennes, entre le boulevard de Picpus et l'avenue du Docteur Arnold Netter, depuis un lieu nommé le milieu du monde, en suivant l'axe des rues Marsoulan, Sibuet et de Toul, puis, après la Croix Rouge, allait jusqu'au lieu-dit la Grande Pinte de Bercy par l'actuelle rue de Fécamp avant d'aller vers l'ouest, approximativement entre la rue de Wattignies et la rue des Meuniers, dans l'axe de la rue des Fonds Verts.

paris

Rue de Fécamp vers 1910 (au niveau du numéro 10)

01/04/2019

Le Conseil de Paris débute ce matin

parisLe Conseil de Paris tient à partir d'aujourd'hui lundi 1er avril 2019, une séance qui se poursuivra mardi 2, mercredi 3, voire jeudi 4.

Cette séance devrait s'ouvrir sur une communication de la Maire autour de l’emploi :

»  2019 SG 20 : Paris, métropole attractive et inclusive au service de l’emploi des Parisiennes et des Parisiens.

L'ordre du jour complet est consultable ici. Nous y avons plus particulièrement noté les délibérations suivantes :

» 2019 DFA 18 : Contrat de concession de services relative à la conception, la fabrication, la pose et l’exploitation de mobiliers urbains d’information à caractère général ou local supportant de la publicité.

ndlr ; Déjà un an sans recettes provenant de l'attribution de marchés de publicité dans l'espace public. C'était visiblement trop pour la Maire qui revient avec une délibération qui ne correspond nullement à une attente des parisiens. Le contrat prévoit de la publicité numérique aujourd'hui exclue du règlementation parisien de la publicité (mais qu'en sera-t-il dans le cadre des JO2024 ?). Le Groupe écologiste a déjà fait savoir qu'il voterait contre. Espérons qu'il ne sera pas le seul.

paris

Pire, si la délibération est adoptée et l'esthétique des nouveaux panneaux celle dévoilée par Le Parisien (voir ci-dessus), nombreux seront ceux qui regretteront JCDecaux et l'élégant Patrick Jouin.

» 2019 RG-CI 1 : Un Plan lumière pour Paris : Paris une ville lumière responsable.

ndlr : projet soumis au conseil de Paris par le groupe PRG-CI (voir ici sur Le Parisien.fr)

paris

» 2019 DVD 50 : Engins à deux ou trois roues en libre-service sans station d'attache. Fixation des tarifs de redevance d'occupation temporaire du domaine public.

ndlr : Le texte rappelle que la Ville de Paris estime à plus de 15 000 le nombre d’engins déjà présents sur son territoire (toutes catégories confondues : scooters, vélo et trottinettes électriques) et à 40 000
le nombre d’engins annoncés par les opérateurs pour les prochains mois.

paris

En attendant la loi d'orientation sur les mobilités (LOM), saluons cette décision qui constitue un premier pas vers la libération de nos trottoirs puisque la redevance doit être utilisée pour créer des zones de stationnement dédiées et que comme l'expliquait récemment Christophe Najdovski à Vivre le Marais, la ville a prévu ...

... "l'obligation à terme (d'ici quelque mois) de stationner dans des aires dûment identifiées et spécifiées, faute de quoi les véhicules seront verbalisés et enlevés. Ce principe est inscrit dans la charte de bonne conduite que les opérateurs s'engagent à signer s'ils souhaitent pouvoir déployer leur service à Paris."

» 2019 DEVE 39 : Communication sur l’édition 2019 de la Fête des mares.

» 2019 DLH 32 : Convention de partenariat avec l’Agence Parisienne du Climat (12e) pour la promotion de l’audit global en copropriété et création d’une subvention pour cet audit.

ndlr : il s'agit de la reconduction du plan Éco-Rénovons Paris

» 2019 DPE 6 : Projet de Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD) - Avis du Conseil de Paris.

Concernant directement le 12e, 

» 2019 DCPA 9 : Convention d’Occupation du Domaine Public (CODP) pour l’installation et l’exploitation d’installations photovoltaïques et de la convention d’objectifs (subvention) - Budget participatif.

ndlr : l'investissement correspondant a pour origine un projet lauréat du Budget Participatif 2016. Deux groupes scolaires du 12e  sont concernés.

paris» 2019 DEVE 37 : Esplanade Saint Louis (12e) - Autorisation de solliciter le concours financier de l'Agence de l'Eau Seine Normandie.

ndlr : le réaménagement de l'Esplanade Saint-Louis a fait l'objet d'un projet inclus dans le projet non lauréat du BP2016 : des aménagements pour les promeneurs et les sportifs dans le bois de vincennes

» 2019 DFA 35 : Approbation de l’extension de l’objet social de la SAE POPB.

» 2019 DJS 126 : Palais Omnisports de Paris-Bercy (12e) - Agrément de la nouvelle dénomination du POPB.

» 2019 DAE 135 : Subvention (5.100 euros) et convention avec la nouvelle association Rendez-Vous Marsoulan pour les illuminations de fin d’année 2018 (12e).

» 2019 DAC 15 : Subventions (36.000 euros) et convention avec le Centre du Théâtre de l'Opprimé - Augusto Boal (12e).

» 2019 DAC 126 : Concession de service relative à l’organisation, la programmation et l’exploitation des festivals de musique classique, jazz et jeune public dans le Parc Floral (12e).

Vous pourrez comme d'habitude, suivre les délibérations en video directe à partir de 9h00 ICI sur Paris.fr

25/03/2019

Que font les élus du 12e à l'Hôtel de Ville ?

Cet article est une actualisation de l'article précédemment publié le 15 septembre 2014

Le conseil de Paris se réunit chaque mois. Vous pouvez suivre en video les interventions des dix conseillers de Paris élus du 12e, mais leur travail au sein du conseil de Paris ne se limite pas là : Cinq d'entre eux sont adjoints au Maire de Paris, une est conseillère déléguée et tous participent aux commissions thématiques.

DXsFShcX0AA8b3M.jpgIl existe au sein du Conseil de Paris sept commissions composées à la représentation proportionnelle. Ces commissions sont saisies pour examen des communications écrites ou des vœux et amendements de leur compétence. Elles ont pour objectif principal d'examiner préalablement les affaires à l'ordre du jour et de permettre aux conseillers de recueillir toute précision qu'ils souhaitent sur les dossiers correspondants. Tous les conseillers de Paris participent à une ou plusieurs d'entre-elles. Ainsi :

paris

 Cliquez pour agrandir

Catherine Baratti-Elbaz, Emmanuel Grégoire et Nicolas Bonnet-Oulaldj participent à la 1ere commission : Finances, Commerce, Emploi, Ressources humaines. Catherine Baratti-Elbaz en est vice-Présidente.

Catherine Vieu-Charier participe à la 2e commission : Culture, Patrimoine, Métiers d'art, Mémoire et monde combattant. 
- Correspondant défense.

Pénélope Komites et Christophe Najdovski participent à la 3e commission : Espace public, Qualité de vie, Politique de la Ville, Sécurité

François Haab participe à la 4e commission : Action sociale, Santé, Petite enfance

Valérie Montandon et Jean-Louis Missika participent à la 5e commission : Urbanisme, logement ; Grand Paris et Développement économique. Valérie Montandon en est Vice-Présidente.

Sandrine Charnoz participe à la 6e commission : Ecoles et Universités.

Aucun élu du 12e ne participe à la 7e commission : Jeunesse, Associations, Sports, Relations Internationales, Tourisme.

08:09 Publié dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

19/03/2019

La Fête de l'arbre à Paris

parisÀ partir du jeudi 21 mars, Journée internationale des forêts, la ville de Paris organise la Fête de l'arbre dans les parcs, les bois et sur le parvis de l'Hôtel de Ville jusqu'au samedi 23 mars.

La Fête de l'arbre est organisée avec l'Office national des forêts (ONF) qui organisera sur le parvis de l'Hôtel de Ville du jeudi 21 au samedi 23 mars de 10h à 18h a, un événement sur sur le thème « La forêt, une expérience à vivre ».

paris

Cet arbre de 12 mètres permettra d'accéder à une cabane perchée

parisChaque année, pendant tout le mois de mars, Reforest’Action organise une grande campagne de sensibilisation sur l’importance des forêts pour le climat, la biodiversité, le développement économique et notre quotidien : c’est le Mois de la Forêt !

Dans le 12e, samedi 23 mars 2019 de 10h à 16h, 2000 petits arbres seront plantés par des Parisiens sur une parcelle de 600 m2 à proximité de la Pelouse de Reuilly dans le cadre d’un évènement organisé avec Reforest'Action.

Reportez-vous également sur le mini-site que consacre Paris.fr à L'Arbre à Paris

15/03/2019

Regard sur l'accessibilité des Etablissements Recevant du Public [MAJ]

MAJ : la façade de la pharmacie Badre (257 Avenue Daumesnil) avait été par erreur classée parmi celles imparfaitement accessible alors que son entrée de droite a bien une rampe d'accès pour les fauteuils roulants. Erreur corrigée le 03/04/2019.

parisDepuis la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, les établissements recevant du public (ERP) doivent être accessibles à tous les types de handicap.

Depuis septembre 2014, pour répondre aux retards accumulés, les établissements ouverts au public (magasin, bureau, hôtel, etc.) non conformes aux règles d'accessibilité sont tenus de s'inscrire à un Agenda d'Accessibilité Programmée (Ad'AP) qui permet d'engager les travaux nécessaires dans un délai de 3 à 9 ans. Plus d'infos ici sur service-public.fr

N'étant pas en mesure de mener une étude exhaustive de tous les établissement concernés dans notre quartier, nous avons porté notre regard sur quelques lieux supposés plus que d'autres recevoir la visite de personnes ayant un handicap moteur.

Les pharmacies : de toute évidence, les officines de pharmacie ont très majoritairement effectué les travaux permettant un accès des clients en fauteuil roulant. Exemples :

paris paris
paris paris
paris paris

Sur la dizaine de pharmacies observées, il en subsiste néanmoins quelques unes à avoir encore des efforts à faire en matière d'accessibilité :

paris paris

Les centres de santé, le plus souvent de création récente, ont pris en compte les normes d'accessibilité.

paris paris

Les deux commerces de matériel médical de notre quartier ne sont pas égaux en matière d'accessibilité aux personnes en fauteuil.

paris paris

Les kinésithérapeutes et les pédicures (souvent à une même adresse), exercent parfois dans des locaux qui n'ont pas été mis aux normes d'accessibilité, mais leur morphologie les rend généralement aptes à venir en aide aux patients handicapés.

paris

08/03/2019

Vœu pour la préservation de l'espace piéton place Félix Eboué

Considérant qu'en 2005, à l'occasion de la création de la piste cyclable de l'avenue Daumesnil, les traversées piétons des voies qui convergent place Félix Eboué ont été grandement élargies et améliorées .

Considérant qu’un édicule dit kiosque citoyen a été implanté place Felix Eboué en juillet 2015 à titre expérimental

paris

Considérant que cet équipement, qui a permis de révéler les potentiels de plusieurs associations oeuvrant en faveur du lien social dans l’arrondissement, est désormais pérennisé

Considérant que l’espace dévolu aux piétons place Félix Eboué a déjà été contraint par des pistes cyclables, un kiosque presse de dimensions notables et temporairement par un chantier de construction.

Considérant que le projet Pour un nouveau kiosque citoyen : augmenté et connecté est l'un des gagnants du budget participatif 2018 dans le cadre du projet regroupé Des équipements au service de la solidarité et de la citoyenneté.

Considérant que l’intention de remplacer le kiosque citoyen actuel par un modèle similaire à celui existant place du Châtelet a été présentée lors d’une réunion publique en Mairie du 12e le 13 février 2019.

paris

Place du Châtelet (Cliquez pour agrandir)

Considérant enfin que ce kiosque, d'une surface au sol grandement supérieure à celle du kiosque citoyen actuel, ne pourra être installé sur une surface et dans une disposition équivalentes.

paris

Cliquez pour agrandir

Nous émettons le voeu :

Que la continuité du cheminement piéton qui relie la rue de Reuilly à l’avenue Daumesnil sur la place Félix Eboué soit préservée sur une largeur équivalente à celle des traversées piétonnes.

paris

Cliquez pour agrandir