27/11/2007

Budget participatif

8b9d62797668e59c0535f61a256da05b.jpgNous avons lu récemment cette proposition qui, si elle était appliquée, serait de nature à donner un souffle nouveau aux conseils de quartiers :

La démocratie participative ne se développe que si elle se renouvelle constamment. A Paris, nous avons franchi un cap important au cours de cette mandature dans le développement de la démocratie participative. Mais celle-ci menace de se dévitaliser à force de s’institutionnaliser.

Porto Alegre a montré l’exemple et a fait la démonstration que si on en donne les moyens à nos concitoyens, ils peuvent s’emparer des questions budgétaires, malgré leur complexité, et s’engager dans des processus de co-élaboration des politiques publiques.

Cela nécessitera des étapes. Mais, pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïtés, ce que nous appelons «budget participatif» n’est pas une simple consultation, mais bien de processus de co-élaboration des politiques publiques.


Il ne s’agit pas d’attribuer des enveloppes par quartiers, mais de permettre aux conseils de quartier, et à la population, d’intervenir sur les investissements de proximité, mais aussi sur tout le budget de la ville à travers des commissions thématiques.

Nous en sommes convaincus, l’élaboration du budget est un outil crucial pour la vie de nos concitoyens. Raison de plus pour leur donner plus d’outils pour peser sur son élaboration et sur ses choix.

Qui a dit celà ? Denis Baupin au cours de son intervention lors du débat d'orientation budgétaire pour 2008 au conseil de Paris du 12/11/2007

Par ailleurs, ParisObs N°353_2246 rapporte que Pierre Mansat se prononce également pour la pratique du budget participatif avec les conseils de quartiers.

08:10 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Paris

Écrire un commentaire