Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/11/2017

Douze ans consacrés au 12e

parisLe 15 novembre 2006, le blog du quartier Bel-Air Sud fêtait son premier anniversaire. Ce même mois, on annonçait la disparition du bus 62 remplacé par le 64 et on croyait naïvement que la ville avait trouvé une solution au problème du stationnement des véhicules de livraison.

parisEn novembre 2007 débutait la campagne pour les municipales de 2008, la Bagagerie 188 était annoncée et la Poste Rottembourg enfin modernisée rouvrait. C'est aussi en novembre 2007 que l'on a commencé à parler de Budget Participatif.

En novembre 2008, débutait une procédure de modification du PLU visant en particulier à atteindre 20 % de logement social en 2014. Le 30 de ce même mois le Parc zoologique ancienne formule fermait sans qu'un projet précis de rénovation ait été arrêté.

paris

En novembre 2009, regardant la situation du commerce avenue Daumesnil, nous comptions déjà 6 opticiens et 9 salons de coiffure.

En novembre 2010, les horodateurs acceptaient enfin la carte bancaire et le stationnement était autorisé de nuit sur certaines zones de livraison.

parisEn novembre 2011, le 25 le Conseil de Paris adopte un Plan Biodiversité et le 28,  le cabinet Rogers Stirk Harbour + Partners présente les premières orientations du plan guide du quartier Bercy Charenton.

En novembre 2012, le Tramway s'apprêtait à faire ses premiers pas dans le 12e pour préparer son inauguration du 15 décembre, tandis que le magasin Surcouf fermait définitivement ses portes. La fin d'une époque.

paris

En novembre 2013, nous ouvrions notre compte Twitter @BelAirSud.

En novembre 2014, apparaissaient les nouveaux abribus. La commission Espace Public du conseil de quartier qui pensait encore avoir l'oreille des élus, organisait des marches exploratoires. Nous nous interrogions Créer des logements, mais où ? Les réponses, pas toujours satisfaisantes n'ont pas tardé.

paris

parisEn novembre 2015, sous le titre Paris ville apaisée à 30 km/h, c'est pour bientôt, nous relayions l'annonce de l'extension des zones 30 pour la fin de l'année. Annonce qui s'est avérée un peu prématurée.

En novembre 2016, s'ouvrait l'enquête publique relative au projet de ZAC Bercy Charenton. Ce même mois, la ville annonçait le plan Paris Piéton.

Nous voilà en novembre 2017. Notre intérêt pour le passé, le présent et surtout le futur de notre quartier et du 12e en général est toujours aussi grand. Aurons-nous la même motivation, le même enthousiasme et les mêmes capacités pour couvrir les douze prochaines années, exprimer nos satisfactions nos impatiences et nos agacements, susciter vos réactions ? L'avenir nous le dira.

27/10/2017

Le Parc de Bercy résistera-t-il aux JO ?

parisCréé entre 1993 et 1997, le Parc de Bercy occupe une surface de 14 hectares divisée en 3 parties  :

  • À l'est, entre Bercy-Village et la rue Joseph Kessel le secteur est nommé Jardin romantique.
  • Entre la rue Joseph Kessel et la Cinémathèque se trouvent les Parterres, comprenant entre autres la maison du jardinage et la vigne.
  • L'espace situé entre la Cinémathèque et le POPB* est appelée les Prairies. Il accueille des matches de football improvisés et c'est là que se trouvent le skatepark couvert et le Canyoneaustrate.

paris

Cliquez pour agrandir

Entre mars 2014 et octobre 2015, des travaux de rénovation du POPB ont été effectués. La salle est passé de 17 000 à 20 300 places et l'extérieur a été totalement réaménagé. La réouverture s'est accompagnée du changement de nom désormais AccorHotels Arena *

Les dispositifs de sécurité imposés par le risque terroriste sont à l'origine de l'annexion par le POPB d'une large partie des Prairies, la zone adjacente. Est-ce vraiment une mesure temporaire ?

paris

A plusieurs reprises, des chantiers colossaux dont on ne sait rien, complètent l'occupation des lieux.

paris

L'accès au parc depuis la station de métro Bercy nécessite désormais de parcourir la rue de Bercy jusqu'à la place Léonard Bernstein.

Plus inquiétant :

Le 25 janvier 2016, Jean-François Martins, adjoint au maire en charge des sports et du tourisme, a annoncé que, quelque soit la décision concernant l'attribution des JO, Paris construira à proximité de l'AccorHotels Arena, une enceinte (Bercy Arena II) de 7.000 à 8.000 places pour "répondre aux attentes et aux besoins exprimés par les clubs sportifs, notamment de handball, de basket, et par les fédérations pour l'organisation des grandes compétitions". Le coût est estimé entre 50 et 100 millions d'euros.

Paris devant organiser les JO en août 2024, la salle accueillera les épreuves de judo et une partie du tournoi de basket-ball. Pendant les Jeux paralympiques, elle accueillera le tournoi de basket en fauteuil. Une nouvelle invasion du Parc et de ses abords par les Arena 1 et 2 est hautement prévisible avec le risque d'une annexion définitive.

paris

Cliquez pour agrandir

Anne Hidalgo et son adjoint Jean-François Martins ont beau affirmer que l'Arena 2 peut être construite sans toucher un brin d'herbe du Parc, sa seule présence va forcément nous en priver d'une partie.

Même recouvert d'une toiture végétalisée, un bâtiment sportif n'est pas un jardin public !

Une fois de plus, il est déplorable que les prétendus défenseurs de la métropole du Grand Paris s'acharnent à tout garder intra-muros. Alors, après les Serres d'Auteuil sacrifiées au profit du tennis, le Parc de Bercy risque-t-il de se voir amputé au profit des JO ?

Une pétition Non à l’amputation du parc de Bercy a été lancée par des associations de riverains et des associations de sauvegarde du patrimoine. Le 18 octobre, elle avait recueilli près de 5500 signatures.

L'espoir :

Il est venu d'un article publié le 13 octobre par L'Equipe  sous le titre La «Paris Arena 2» de Bercy, prévue pour Paris 2024, en passe d'être abandonnée ? dont les propos n'ont pas été démentis par les élus parisiens. A suivre ...

paris* L'AccorHotels Arena, est un nom résultant d'un accord de parrainage La salle est toujours officiellement appelée Palais Omnisports de Paris-Bercy (POPB).

19/09/2017

Un échangeur de 50 000 m2 à 4 km de Notre-Dame !

parisAu delà des discussions sur le secteur Léo Lagrange, la question des hauteurs, la préservation de la Halle de la Rapée Inférieure ou du taux de logements aidés, nous voulons revenir aujourd'hui sur ce qui nous semble le plus regrettable renoncement de nos élus pour faire de Bercy Charenton un quartier véritablement ouvert vers l'est de la Métropole.

Imaginez à seulement 4 kilomètres de Notre-Dame, un espace grand comme la place de la Nation (50 000 m2) et entièrement dédié à l'automobile. Cet espace est situé dans le 12e et n'est autre que l'échangeur de Bercy.

BercyEchangeur.jpg

L'échangeur de la porte de Bercy

FrancoiseDeGandi_-_Paris_-_Place_de_la_Nation.jpg

Vue panoramique de la place de la Nation

Une étude de l'APUR de mai 2008 affirmait (voir cet extrait) : 

Sa restructuration est la condition nécessaire à tout projet urbain car elle qualifie la connexion entre Bercy et Charenton. La tâche n’est pas aisée car il est le plus grand et le plus complexe des échangeurs de la capitale. Sa disparition n’étant pas envisageable, il doit donc être repensé dans sa forme et dans son utilisation [...]

Capture d’écran 2017-09-05 à 20.01.46.jpg

Ainsi les échanges entre le périphérique et l’autoroute A4 sont maintenus dans leur configuration actuelle et s’effectuent directement d’ouvrage à ouvrage. Par contre, les échanges entre le périphérique et la ville s’effectuent indirectement à travers un anneau de circulation périphérique situé au niveau du sol et se distribuent ensuite sur des voies de raccordement vers Paris et Charenton par un système classique de carrefours à feux [...].

Il fonctionne comme une grande rotonde urbaine autour et à l’intérieur de laquelle peut s’installer la ville.

On perçoit à la lecture de cette étude qu'à la place de cet échangeur routier de 50 000 m2, il est possible de créer une belle place du Grand Paris qui participera à la re-soudure de Paris avec son actuelle banlieue ?

Comme tout laisse à penser aujourd'hui que rien de Bercy Charenton ne sera effectif avant la fin de la mandature, nous gardons espoir de voir un jour des élus parisiens prendre une option plus métropolitaine.

18/09/2017

Que savez-vous de Smoove ?

parisLe Vélib' de 2007 a fêté ses dix ans le 15 juillet dernier, mais comme vous le savez, la Mairie de Paris n'a pas renouvelé le contrat qui la liait à JCDecaux et a retenu Smoove (plus précisément le consortium Smoovengo) pour lui succéder.

Smoove est une jeune entreprise de Montpellier déjà présente dans 26 villes dont  Strasbourg, Helsinki, Moscou, Vancouver ...

À partir de la fin de l'année, et jusqu'en 2033, c'est la société Smoove qui sera chargée d'équiper et de faire fonctionner le réseau de vélos et de stations, avec son propre matériel. 

Le nouveau Vélib' (il garde son nom qui appartient à la Mairie de Paris), sera plus largement étendu aux communes périphériques de la capitale, et la gestion des vélos en libre service sera désormais indépendants des contrats d'affichage publicitaire.

paris

Vélib' au salon Parkopolis

La presse a largement mis en avant la légèreté relative (20 kg au lieu de 22) des nouveaux Vélib', les 30 % de vélos à assistance électrique ainsi qu'un système de verouillage plus simple et robuste. Mais la principale nouveauté est que ce sont les vélos et non plus les stations qui intègrent l'"intelligence" du système, ce qui permet la geolocalisation et la possibilité d'avoir des stations en surcharge (overflow).

Côté tarif, si rien n'est encore officiellement annoncé, on parle d'une légère augmentation de l'abonnement annuel (à 29 euros depuis 2007) qui passerait à 35 ou 39 euros avec toujours la première demi-heure gratuite. L'abonnement à la formule électrique pourrait monter à 99 euros. Le flou règne sur le tarif des trajets au delà de la première demi-heure. On lit sur Paris.fr que : le Syndicat Autolib’ et Vélib’ Métropole élaborera d’ici l’automne la nouvelle grille tarifaire.

La transition est ce qu'appréhendent la majorité des utilisateurs. Smoove doit mettre en place ses propres stations à partir du mois d’octobre, pendant que JCDecaux démontera toutes les siennes. Le nouveau service sera activé à partir du 1er janvier 2018 et d’ici mars 2018, la transition devrait être totalement terminée.

Reste à espérer que ce nouveau Vélib' soit un succès qui permette de toucher de nouveaux usagers et d'atteindre les objectifs du plan vélo parisien de 15 % du total des trajets effectués.

03/07/2017

Rythme estival

Depuis le 1er janvier, nous avons publié 164 articles, soit une moyenne de 6 par semaine. Vous avez de votre côté posté 148 commentaires. Comme chaque année, en cette période estivale, nous allons réduire un peu le rythme de nos publications pour mieux rebondir à la rentrée.

paris

Nous vous souhaitons des vacances aussi agréables et bénéfiques que possible. Mais pour être sûr de ne manquer aucune information relative au quartier, abonnez vous à notre compte Twitter @BelairSud et inscrivez-vous sans plus tarder à notre 'NewsLetter' (colonne de droite) qui durant cette période sera diffusée un vendredi sur deux.

13/06/2017

Rejoindre le Grand Paris à Vélo : aujourd'hui Charenton

parisOn peut lire sur cette page de Paris.fr consacrée au Plan Vélo 2015-2020 :

Complétant le réseau structurant, le réseau secondaire maillera le territoire parisien pour assurer une couverture fine du réseau cyclable. Une attention particulière sera apportée aux coupures que peuvent être les ponts, les places et les portes de Paris afin de faciliter les déplacements entre communes.

Après Vincennes, puis Saint-Mandé, nous poursuivons aujourd'hui en direction de Charenton-le-Pont notre examen des conditions dans lesquelles un cycliste peut dans le 12e, franchir les boulevard des Maréchaux et le boulevard périphérique :

Rejoindre Charenton-le-Pont par la porte de Charenton :

Que ce soit à pied, en voiture ou en vélo, quoi de plus normal pour se rendre à Charenton-le-Pont que d'emprunter la rue de Charenton ?

C'est donc ce qu'a fait ce cycliste dont le voyage ne débute pas vraiment bien puisqu'il ne trouve aucune piste cyclable ni le moindre aménagement adapté.

paris

Cliquez pour agrandir

Il traverse donc le pont qui franchit la Petite Ceinture parmi les autres véhicules. Pas facile de se placer sur la file qui convient compte tenu des nombreuses voitures et camions qui tournent en direction de la porte de Bercy.

Au croisement de l'avenue de la porte de Charenton et du boulevard Poniatowski, il constate avec plaisir que les aménageurs du Tramway se rappelant de l'existence des cyclistes, ont fait vers eux un geste minimum : deux pictogrammes au sol suivis de quelques mètres de piste cyclable les invitant à rejoindre une piste à double sens située de l'autre côté de l'avenue de la porte de Charenton.

parisIl y renonce d'autant plus que si cette piste est large entre le boulevard Poniatowski et la route des Fortifications, elle se transforme en Zone de rencontre (cyclistes piétons) entre la route des Fortifications et l'avenue de Gravelle.

Aucun aménagement ne lui est donc proposé lorsqu'il longe le cimetière de Valmy et qu'il traverse le pont du boulevard périphérique.

paris paris

Cliquez pour agrandir

Le voila ainsi arrivé rue de Paris dans la commune de Charenton-le-Pont qui ne lui offre pas davantage de dispositifs adapté à son mode de déplacement.

Conclusion : de Bel-Air à Charenton à vélo, c'est pas encore le REVe (Réseau Express Vélo)

12/05/2017

Rejoindre le Grand Paris à Vélo : aujourd'hui Vincennes

parisOn peut lire sur cette page de Paris.fr consacrée au Plan Vélo 2015-2020 :

Complétant le réseau structurant, le réseau secondaire maillera le territoire parisien pour assurer une couverture fine du réseau cyclable. Une attention particulière sera apportée aux coupures que peuvent être les ponts, les places et les portes de Paris afin de faciliter les déplacements entre communes.

Pour ce qui est des places, nous ne reviendrons pas sur le pitoyable tracé de franchissement cyclable de la place Félix Eboué comme de la place Sans-Nom.

Intéressons-nous donc aux portes : dans l'espoir d'une continuité urbaine entre Paris et les communes métropolitaines qui entourent la capitale, voyons dans quelles conditions un cycliste peut aujourd'hui franchir les boulevard des Maréchaux et le boulevard périphérique. Dans le 12e, sept portes s'offrent à lui :

    • Porte de Vincennes
    • Porte de Saint-Mandé
    • Porte de Montempoivre
    • Porte Dorée
    • Porte de Reuilly
    • Porte de Charenton
    • Porte de Bercy

Rejoindre Vincennes par la porte de Vincennes :

Arrivant Cours de Vincennes après avoir remonté l'avenue du Dr Arnold Netter notre cycliste "belairois" n'a pas trouvé de piste cyclable sur le Cours de Vincennes lui-même et a du se rabattre sur la contre-allée qu'il découvre heureusement convertie en zone de rencontre.

paris

Cliquez pour agrandir

Arrivé au carrefour Cours de Vincennes/Bd Soult, les choses se compliquent : la chaussée emprunte le boulevard Soult et les tracés au sol n'indiquent pas clairement comment rejoindre l'avenue de la porte de Vincennes.

paris paris

Cliquez pour agrandir

Enfin arrivé de l'autre côté du boulevard Soult, une piste verdoyante et confortable attend notre cycliste en un lieu occupé jusqu'en 2008 par une station service.

paris paris

Cliquez pour agrandir

Le franchissement du boulevard périphérique ne lui pose pas de problème majeur en dehors bien évidemment du bruit et de la pollution atmosphérique qui le diffèrent tant de son vélo.

paris

S'il franchit la rue Elie Faure (12e), le voici arrivé à Saint Mandé, mais livré à lui même sans le moindre aménagement cyclable. Et il en est ainsi tout au long de l'avenue de Paris jusqu'à Vincennes.

paris

Cliquez pour agrandir

Conclusion : de Bel-Air à Vincennes à vélo, c'est pas encore le REVe (Réseau Express Vélo)

11/05/2017

Présidentielles 2e tour : Les résultats du 12e et ses voisins

parisAprès ceux du 1er tour (voir ici), nous avons rassemblé dans le tableau ci-dessous les résultats du 2e tour des élections présidentielles dans le 12e et dans les arrondissements et communes limitrophes.

paris

Cliquez pour agrandir

25/04/2017

Présidentielles 1er tour : Les résultats du 12e et ses voisins

parisNous avons rassemblé dans le tableau ci-dessous les résultats du 1er tour des élections présidentielles dans le 12e et dans les arrondissements et communes limitrophes.

À l'exception du 20e arrondissement où il est devancé par Jean-Luc Mélenchon, tous nos voisins ont placé en tête Emmanuel Macron.

Chez nos 4 voisins parisiens comme chez nous, Marine Le Pen arrive en 5e position. Chez nos 7 voisins grand-parisiens à l'exception de Vincennes où, comme à Paris elle est 5e, elle devance Benoît Hamon et se place en 4e position.

Capture d’écran 2017-04-24 à 22.04.30.jpg

Cliquez pour agrandir

Retrouvez ici l'ensemble des résultats parisiens et là les résultats des communes du Val de Marne.

21/02/2017

Aux frontières du 12e : le Cours Marigny

parisLa géographie du 12e arrondissement est telle que certains lieux, certains quartiers sont tellement éloignés du centre qu'ils sont perçus comme appartenant aux communes voisines. Ainsi en est-il cette fois ci d'un lieu que tout laisse penser appartenir à la commune de Vincennes : le Cours Marigny

En juillet 2010, nous vous faisions part de notre surprise : sur la carte alors en ligne sur le site du 12e le Cours Marigny et la Mairie de Vincennes faisaient partie du territoire parisien (voir ici).

paris

Cliquez pour agrandir

Il nous aura fallu attendre la délibération 2017 DEVE 27 Réalisation d’un aménagement paysager sur le cours Marigny – Convention d’occupation du domaine public entre la Ville de Vincennes et la Ville de Paris. qui était à l'ordre du jour du dernier Conseil de Paris pour avoir l'explication de cette curiosité.

paris

Cliquez pour agrandir

Le Cours Marigny est entièrement situé sur le territoire de la commune de Vincennes et assure la liaison entre l’Hôtel de Ville et l’avenue de Nogent. Pour des raisons historiques, la Ville de Paris est propriétaire du terre plein central de la voie. En effet, l’assiette de la voie fait partie des terrains cédés par l’Etat à la Ville de Paris en 1860 pour l’aménagement du Bois de Vincennes en promenade. Par arrêté du Préfet du Val-de-Marne en date du 29 août 1969, les chaussées latérales du Cours ainsi que ses voies transversales Nord et Sud ont été transférées dans le domaine public de la commune de Vincennes.

La Ville de Paris est restée, depuis cette date, propriétaire du terre-plein central, ainsi que du parc de stationnement construit en sous-sol dans les années 1970. Ce terre plein dont une partie porte le nom de square Jean Jaurès est revêtu de pelouses et planté de quelques arbres entretenus par les services de la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement.

La délibération avait pour objet une convention pour une durée de 20 ans entre la ville de Vincennes et la ville de Paris concernant les conditions d'occupation, d'aménagement et d'entretien de ce lieu.