Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2019

Rythme estival

Depuis le 1er janvier, nous avons publié 142 articles. Vous avez de votre côté posté 150 commentaires. Comme chaque année, en cette période estivale, nous allons réduire un peu le rythme de nos publications pour mieux rebondir à la rentrée.

paris

Image d'illustration
Nous vous encourageons vivement à utiliser un moyen moins polluant

Loin de la densité urbaine et de l'effervescence de la capitale, nous vous souhaitons des vacances aussi agréables et bénéfiques que possible. Mais pour être sûr de ne manquer aucune information relative au quartier, abonnez vous à notre compte Twitter @BelairSud et inscrivez-vous sans plus tarder à notre 'NewsLetter' (colonne de droite) qui durant cette période sera diffusée un vendredi sur deux.

19/04/2019

Il y a cent ans, la démolition des “fortifs”. A qui le tour ?

parisLe 19 avril 1919, des négociations entre l'Etat et la ville de Paris aboutissent au vote de la loi qui annonce le déclassement puis la démolition des fortifications militaires dites “fortifs” de Thiers. 

L'arasement des fortifications est une opération qui dure jusqu’en 1930 et qui met en évidence la difficulté à exploiter cette zone située entre le nouveau Paris urbanisé et agrandi et les communes qui avaient échappé à l'annexion de 1860.

paris

Les aménagements de l'emprise foncière des fortifs obéissent en effet à des logiques contradictoires : circulation, logement avec la construction de la ceinture de HBM, hygiène, sports, équipements de prestige avec la Cité internationale.

Envisagé en 1943, programmé en 1953 et achevé en 1973, le périphérique, édifie peu à peu une nouvelle barrière entre Paris et les communes de banlieue.

Même si les paysages urbains sont les mêmes de part et d'autre de cette ceinture, Paris et sa banlieue sont perçus comme deux entités différentes, et il faudra attendre les années 50 pour que l'on prenne en compte la notion d'agglomération parisienne.

parisL'année dernière à la même époque, nous titrions Demain, le périphérique aura 45 ans. Son avenir s'éclaircit.

Son existence, sa couverture, sa transformation en boulevard urbain, voire sa totale destruction comme le furent les fortifications seront (sont déjà) au coeur de la prochaine campagne pour les élections municipales.

parisQuoi qu'il en soit, la Métropole du Grand Paris restera une chimère tant que son sort dépendra d'élus métropolitains dont l'interêt est de préserver leur pouvoir, et d'élus régionaux dont le leur est d'en obtenir davantage. Nous sommes persuadés que l'acte de naissance du Grand Paris ne peut  provenir que d'une décision prise par le Président de la République, quelqu'il soit.

21/03/2019

Samedi, Vincennes tourisme organise une visite de l'INSEP

parisSamedi 23 mars 2019 à 10h00, l'Office de tourisme de Vincennes organise une visite guidée de l'nstitut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance (INSEP).

L’INSEP, placé sous la tutelle du ministère des Sports, est l’héritier de « l’École de Joinville », école normale de gymnastique fondée en 1852. Il offre sur près de 34 hectaresdes installations remarquables (halle Joseph-Maigrot, 1965 ; complexe Christian d’Oriola, 2009 ; stade aquatique Christine-Caron, 2015) ainsi que de multiples services aux athlètes de haut niveau. Panorama historique et architectural de ce site hors norme au sein du bois de Vincennes.

paris

Durée : 2 heures. Une pièce d'identité sera demandée à l'entrée du site.
Plein tarif : 6 € - Tarif réduit: 3 €
Informations et inscriptions au préalable au 01 48 08 13 00 ou par mail tourisme@vincennes.fr

Sachez, si vous ne pouvez vous rendre disponibles samedi, qu'une visite identique sera organisée Mardi 28 mai 2019 à 15h

24/12/2018

Joyeux Noël

Perché on ne sait où, le Père Noël contemple notre quartier afin de préparer sa tournée.

paris

Habitants de Bel-Air Sud ou d'ailleurs
Lecteurs réguliers ou lecteurs occasionnels
nous souhaitons d'excellentes fêtes
à chacune et chacun d'entre-vous

16/11/2018

à propos de la NewsLetter

Newsletter.jpgNous publions sur ce blog chaque jour du lundi au vendredi. La NewsLetter diffusée le vendredi matin est un rappel des publications de la semaine. Il peut de ce fait arriver que vous y découvriez une information concernant un événement déjà passé. Pour éviter pareil désagrément, deux solutions :

  • vous connecter chaque jour sur le blog BelairSud 
  • vous abonner à notre compte Twitter @BelAirSud qui signale en temps réel toutes les publications.

Si vous n'êtes pas encore abonné à la NewsLetter il est facile de le faire en saisissant votre adresse de messagerie en haut de la colonne de droite du blog.

15/11/2018

Ajourd'hui, ce blog a 13 ans !

Ça vous étonne ?...

13 ans.jpg

4142 articles à retrouver

et 3969 commentaires

... nous aussi !

06/11/2018

Faute d'Antiquités Brocante, rendez-vous à Paris Loves Vinyl

3267077797.2.jpgJusqu'en mai 2017, le salon Antiquité Brocante de la Bastille créé en 1969 par Joël Garcia, était présent deux fois par an sur les rives du bassin de l'Arsenal. En raison de la rénovation de la place de la Bastille, il avait du partir place Joffre (7e) et en mai 2018, il revenait à proximité de chez nous, au Château de Vincennes. 

Malheureusement, alors que l'édition d'automne était programmée du 8 au 18 novembre 2018, l'organisateur Joël Garcia a annoncé être en cessation de paiement et devoir annuler ce salon. Dans son courrier, il impute largement sa situation à l'arrêt de ses salons place de la Bastille.

paris-loves-vinyl-5-Paris-75_l_288572.jpgSans prétendre jouer tout à fait dans la même catégorie, si vous appréciez les objets vintage de collection, nous vous suggérons Paris Loves Vinyl.

La cinquième édition de Paris Loves Vinyl, la convention dédiée aux vinyles aura lieu dimanche 11 novembre 2018, de 10h à 18h à l'Espace Reuilly (21 rue Antoine-Julien Hénard). On annonce 60 vendeurs venus du monde entier et environ 100 000 vinyles à vendre ! Entrée payante 3€.

15672659_1621864144776519_7376928342748314620_n.jpg

12/10/2018

Le stationnement 2RM payant, ça marche !

parisIl y a environ six mois, la presse commentait largement la décision des communes de Charenton-le-Pont et de Vincennes de rendre payant le stationnement des deux-roues motorisés (2RM).

Comme à leur habitude, les organisations de motards manifestaient leur colère et menaçaient de ne plus mettre les roues dans ces communes.

Le sujet ayant quitté la une des journaux, nous nous sommes rendus à Charenton-le-Pont (rue de Paris et alentours) et à Vincennes (avenue de Paris et alentours) afin de juger par nous-mêmes de la situation.

à Charenton-le-Pont nous avons vu :

paris

des parkings 2RM payants, nombreux et utilisés

paris paris

des utilisateurs "oublieux" ayant reçu des FPS

paris paris

d'autres 2RM en règle et de rares contrevenants

à Vincennes nous avons vu :

paris

des parkings 2RM payants et fréquentés

paris paris

des préposés au contrôle en action

paris paris

quelques rares irréductibles

De retour à Bel-Air, traversant Saint-Mandé qui comme Paris accorde aux 2RM la gratuité du stationnement, nous avons vu ça :

paris

Ce n'est bien sûr pas au cours de la dernière année de sa mandature que l'on va voir la Maire de Paris revenir sur son engagement purement démagogique de maintenir le stationnement gratuit des 2RM et contenir ainsi leur colère congénitale.

parisPour guérir Paris de la plaie que constitue le stationnement anarchique des motos et scooters sur les trottoirs et la circulation qui l'accompagne, on ne pourra échapper à leur imposer le régime applicable à tous les véhicules à moteur. Cela suppose évidemment :

  • de porter à un niveau convenable le nombre de places dédiées sur chaussée (un simple marquage au sol suffit)
  • d'assurer le contrôle du paiement sur les aires autorisées et la verbalisation des contrevenants.

Quel candidat aux municipales de 2020 osera se présenter sans inclure une telle disposition dans son programme ?

27/08/2018

Six mètres avant Paris 12e

parisEn 1971, le photographe Eustachy Kossakowski (Varsovie, 1925-Paris, 2001) fixe sur la pellicule les 159 panneaux qui entourent la ville de Paris à son entrée. Ces panneaux sont photographiés de face, à six mètres de distance, et au milieu du cadre. Cette règle stricte, éliminant toute volonté esthétisante, a donné un document à la charnière de l'art et de l'histoire exposé dans les galeries d'art et conservé au musée Caranavalet. En voici quelques clichés pris à la frontière du 12e arrondissement :

paris

Av Daumesnil à St-Mandé en direction de la porte Dorée

Cliquez sur l'image ci-dessus pour l'agrandir
et cliquez ici pour visualiser l'album complet

Le jour où le Grand Paris aura enfin une existence, ces panneaux disparaîtront.

02/07/2018

Rythme estival

Depuis le 1er janvier, nous avons publié 142 articles. Vous avez de votre côté posté 183 commentaires. Comme chaque année, en cette période estivale, nous allons réduire un peu le rythme de nos publications pour mieux rebondir à la rentrée.

paris

Plage de Levante de Benidorm en Espagne (Cliquez pour agrandir)

Loin de la densité urbaine et de l'effervescence de la capitale, nous vous souhaitons des vacances aussi agréables et bénéfiques que possible. Mais pour être sûr de ne manquer aucune information relative au quartier, abonnez vous à notre compte Twitter @BelairSud et inscrivez-vous sans plus tarder à notre 'NewsLetter' (colonne de droite) qui durant cette période sera diffusée un vendredi sur deux.