Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2018

à propos de la NewsLetter

Newsletter.jpgNous publions sur ce blog chaque jour du lundi au vendredi. La NewsLetter diffusée le vendredi matin est un rappel des publications de la semaine. Il peut de ce fait arriver que vous y découvriez une information concernant un événement déjà passé. Pour éviter pareil désagrément, deux solutions :

  • vous connecter chaque jour sur le blog BelairSud 
  • vous abonner à notre compte Twitter @BelAirSud qui signale en temps réel toutes les publications.

Si vous n'êtes pas encore abonné à la NewsLetter il est facile de le faire en saisissant votre adresse de messagerie en haut de la colonne de droite du blog.

15/11/2018

Ajourd'hui, ce blog a 13 ans !

Ça vous étonne ?...

13 ans.jpg

4142 articles à retrouver

et 3969 commentaires

... nous aussi !

14/11/2018

L'oeil sur les pépites du quartier (37)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Trente-septième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil : 

parisCet élégant pavillon visible au 199 avenue Daumesnil est protégé au titre du Plan Local d'Urbanisme (PLU) voté en 2006. Nous reproduisons le texte qui figure en annexe 6 du règlement PLU protections patrimoniales :

Il a été réalisé par l'architecte Joseph Bourdeix en 1879 (daté et signé), en pierre et brique, adossé en limite parcellaire, avec un petit jardin en façade. Librement inspiré du style Louis XIII et de l'architecture baroque, il présente de nombreux éléments décoratifs, ferronnerie, modénatures d'angle et de fenêtres ainsi qu'une tourelle centrale datant de la fin du XIXe siècle. C'est une des premières maisons édifiées autour de la place Félix Eboué.

Malheureusement, elle est en partie occultée par un petit bâtiment de qualité médiocre, récemment construit, qui est placé devant elle.

Le petit bâtiment de qualité médiocre auquel il est fait allusion est celui de la Caisse d'Epargne dont, rappelons-le, la commission PLU de Bel-Air Sud avait souhaité la destruction.

paris paris

Cliquez pour agrandir

Le souhait avait été transmis à l'Hôtel de Ville, mais il est toujours en place alors que l'on a détruit des bâtiments infiniment plus respectables.

paris

le 64 av A. Netter construit en 1881 par E. Flavien

08:40 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : paris

07/11/2018

L'oeil sur les pépites du quartier (36)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Trente-sixième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil : 

parisCe bas relief qui représente un sablier ailé se trouve sur le pilier gauche du portail d'entrée du cimetière de Bercy (329, rue de Charenton). Il symbolise le temps qui passe.

Le cimetière de Bercy a une superficie d'environ 6 100 m2 et accueille 1 120 tombes.

Il a été créé en 1816, sur l'ancienne commune de Bercy (Seine) avant d'être intégré au territoire de la ville de Paris en 1860. Lors de cette annexion, le cimetière de Bercy était plus vaste qu’aujourd’hui puisqu’il mesurait exactement « 1 hectare 7 ares 90 centiares » soit 1,079 hectares.

paris

Depuis 1634, les habitants de Bercy qui dépendaient de la paroisse Saint-Paul utilisaient le cimetière Sainte-Marguerite.

08:16 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

31/10/2018

L'oeil sur les pépites du quartier (35)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Trente-cinquième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil : 

parisVous pouvez voir cette horloge sur la façade de l'église Saint-Antoine-des-Quinze-Vingts au 66 avenue Ledru Rollin.

Malgré son aspect légèrement médiévale avec son clocher d'ardoise et ses tourelles, l'Eglise Saint-Antoine des Quinze-Vingt a été construite il n'y a guère plus d'un siècle, en 1903 exactement.

Elle offre un bel exemple de juxtaposition du style néo-roman et de techniques nouvelles. Le clocher aligné sur l'église est désaxé par rapport à la rue. Une tour de style roman, flanquée d'un escalier en échauguette, domine le mur en brique sur lequel, au lieu d'être dans le clocher, se trouve anormalement cette horloge en fer forgé.

paris

08:08 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

24/10/2018

L'oeil sur les pépites du quartier (34)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Trente-quatrième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil : 

parisCette photo prise rue de Santerre représente l'entrée historique de l'Hôpital Rothschild construit entre 1912 et 1914 par l'architecte Lucien Bechmann (1880-1968) à l'initiative du Baron Edmond de Rothschild.

Auparavant, au XIXe siècle, un premier hôpital Rothschild avait été fondé au n° 76 rue de Picpus par le baron James de Rothschild.

Il avait pour vocation de soigner les personnes de confession juive. Déclaré hôpital auxiliaire militaire durant la guerre de 1914-1918, il reçut sans distinction religieuse les blessés du front et les civils victimes de la guerre.

paris

L'Hôpital Rothschild, rue Picpus (XII e) en 1906.

Le 1er janvier 1954, après quarante années de gestion privée, Rothschild fut donné à l'Administration centrale de l'Assistance Publique contre le versement d'un franc symbolique.

09:00 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

17/10/2018

L'oeil sur les pépites du quartier (33)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Trente-troisième coup d'oeil : 

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil : 

parisCe petit pavillon est situé au numéro 19 de l'avenue de la porte de Charenton. C'est d'ailleurs la seule construction de ce côté de l'avenue opposé au cimetière Valmy.

On dit qu'après la suppression en 1860 de la barrière de Charenton, il aurait servi de pavillon d'otroi. Rappelons que l'octroi (taxe perçue à l’entrée d’une ville sur certaines denrées) n'a été totalement supprimé qu'en 1948.

paris

Aujourd'hui ce petit pavillon est occupé par l'Amicale des pêcheurs du Bois de Vincennes (A.P.B.V.), une situation qui, à juste raison, doit faire de nombreux envieux.

paris paris

08:05 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

10/10/2018

L'oeil sur les pépites du quartier (32)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Trente-deuxième coup d'oeil : 

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil : 

parisCet élégant édicule se trouve bien évidemment sur la Coulée Verte René Dumont à mi-chemin entre la rue Picpus et la rue de Reuilly. Il semble qu'il n'ait d'autre fonction que décorative, ce qu'il fait fort bien 

Profitons en pour rappeler que la Coulée Verte René Dumont est une promenade d’une longueur de 4,5 km comprise entre l’avenue Daumesnil et le boulevard de la Guyane inaugurée en 1993 et initialement dénommée Promenade Plantée.

paris

Occupant l'emprise de la ligne de chemin de fer crée en 1859 et qui reliait la gare de la Bastille à la Varenne-Saint-Maur, elle a été aménagée en plusieurs étapes à partir de 1988 par l'architecte Philippe Mathieux et le paysagiste Jacques Vergely.

paris

Cliquez pour agrandir

parisPépite reconnue de tous, en mars 2006 l'ex-Promenade Plantée était arrivée seconde (après le bois de Vincennes) à notre jeu-concours du Top XII.

 

 

08:11 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

03/10/2018

L'oeil sur les pépites du quartier (31)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Trente-et-unième coup d'oeil : 

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil : 

parisCette horloge se trouve effectivement sur le bâtiment "L'Horloge" de l'hôpital Armand Trousseau situé au 26 avenue du Dr Arnold Netter.

L'hôpital Trousseau a été construit en 1901 après la destruction des anciens bâtiments situé près de la rue du Faubourg-Saint-Antoine et de la rue de Charenton. Il porte le nom d’Armand Trousseau (1801-1867), médecin des hôpitaux, titulaire de la chaire de clinique médicale de l'Hôtel-Dieu. Sur ce site, qui lui est consacré, vous trouverez une histoire détaillée de l'hôpital qui porte son nom.

paris

Cliquez pour agrandir

08:11 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

26/09/2018

L'oeil sur les pépites du quartier (30)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Trentième coup d'oeil : 

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil : 

parisCette photo représente la coupelle qui domine la fontaine Daumesnil située place Félix Eboué (et non place Daumesnil comme beaucoup - dont nous - la nomment souvent) à l'occasion de sa remise en eau après la rénovation effectuée en 2012.

Rappelons aux nouveaux habitants du quartier et aux quelques autres qui l'auraient oublié que la fontaine aux lions conçue en 1874 par Gabriel Davioud sur des indications d’Haussmann, a d'abord été installée place du Château-d'Eau (l'actuelle place de la République). Elle a été transférée place Félix Eboué en 1880. (voir ici)

Le 13 juin 2012, les huit lions réalisés par le sculpteur Henri-Alfred Jacquemart de retour après un traitement par les ateliers Tollis à Chevilly Larue.

paris

Cliquez pour agrandir

08:10 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris