Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/07/2017

L'oeil du quartier en vacances (57)

parisCette année pour ses vacances, l'Oeil du Quartier a choisi de rester en France. Dans chacune des régions qu'il traverse, son regard s'attarde sur l'architecture de l'habitat local.

Reconnaissez-vous les régions de France où il se trouve ?

Troisième destination de l'été 2017 :

paris

Cliquez sur la photo pour l'agrandir 

Dans quelle région se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisBravo Aleski ! C'est effectivement en Alsace que se trouvait l'Oeil du quartier la semaine dernière.

L’Alsace est une région culturelle et historique française faisant aujourd'hui fait partie de la région administrative Grand Est résultant de la fusion des anciennes régions Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne.

Elle occupe une surface de 57 433 km2 et compte 5 554 645 habitants.

Dans les centres historiques des villes ou dans les plaines alsaciennes, les maisons à colombages sont l’un des emblèmes architecturaux de la région.

paris

Colmar : la Petite Venise (Cliquez pour agrandir)

La maison alsacienne présente presque toujours son côté le moins large, le pignon, sur la rue dont elle est séparée par un petit jardinet. L’entrée se trouve toujours sur le « long pan », avec ou sans escalier selon la déclivité. Lire ici : Unité et diversité de la maison alsacienne.

Ce patrimoine architectural a su traverser les époques, mais semble aujourd'hui en péril pour plusieurs raisons : les travaux de restauration, le désintérêt de l’ancien... et aussi les préemptions de ces maisons pour les raser et y construire des HLM (source). 400 maisons à colombages s’effacent du paysage alsacien chaque année.

paris

Maison alsacienne entièrement démontée
et remontée du sol au plafond.

08:00 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

12/07/2017

L'oeil du quartier en vacances (56)

parisCette année pour ses vacances, l'Oeil du Quartier a choisi de rester en France. Dans chacune des régions qu'il traverse, son regard s'attarde sur l'architecture de l'habitat local.

Reconnaissez-vous les régions de France où il se trouve ?

Deuxième destination de l'été 2017 :

paris

Cliquez sur la photo pour l'agrandir 

Dans quelle région se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisVous avez probablement localisé la première étape estivale de l'Oeil du quartier. Cette maison est effectivement caractéristique de la Bretagne, région de France qui regroupe 4 départements ( Côtes-d'Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan) et est peuplée de 4,5 millions d'habitants.

Avec sa toiture en ardoise à double pente, ses murs blancs, et ses encadrements de portes et de fenêtres en granit, ce type de maison construit dans les années 60 est qualifiée par certains de néo-bretonne.

La maison bretonne est caractérisée par plusieurs types d’habitation :

parisLa longère est une maison rurale, longue et basse, construite de plain-pied, que l’on trouve dans beaucoup de régions de France.

Le pentis est caractérisé par la disposition des pièces. Il possède deux pièces au rez-de-chaussée et une pièce sous les toits.

La maison à avancée est caractérisée par une avancée latérale du pignon et sur laquelle le toit descend en pente, avec des fenêtres à la limite.

paris

Les malouinières sont de magnifiques édifices qui ressemblent à des manoirs. Elles ont été construites aux XVIIe et XVIIIe siècles, par des propriétaires de bateaux pour être utilisées comme maisons de campagne.

paris

Malouinière de la Ville Bague

08:00 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

05/07/2017

L'oeil du quartier en vacances (55)

parisCette année pour ses vacances, l'Oeil du Quartier a choisi de rester en France. Dans chacune des régions qu'il traverse, son regard s'attarde sur l'architecture de l'habitat local.

Reconnaissez-vous les régions de France où il se trouve ?

Première destination de l'été 2017 : 

paris

Cliquez sur la photo pour l'agrandir 

Dans quelle région se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisNotre vingt-sixième et dernière Célébrité du quartier était évidemment Charles Péguy (7 janvier 1873 - 5 septembre 1914)

Petit-fils de paysans et fils d’artisan, il fit l’École Normale Supérieure. Il s’engagea dans la défense des idées socialistes, fondant en particulier en 1900 les Cahiers de la Quinzaine, revue où paraîtront ses pamphlets et ses œuvres poétiques. Peu à peu, il se tourna vers un certain patriotisme et vers la foi catholique. Il fut tué au tout début de la guerre de 14 :

Lorsque la mobilisation est proclamée le dimanche 2 août, la feuille d'appel de Péguy lui confie la mission de convoyer 3000 réservistes de la gare de Bel-Air-Raccordement, dans le quartier de Reuilly, à destination de Coulommiers. ... Le samedi 5 septembre 1914, à cinq heures et demie de l'après-midi, aux environs du village de Villeroy, près de Meaux, le lieutenant Charles Péguy est frappé d'une balle en plein front qui le tue net (Source : Historia).

paris

Cliquez pour agrandir

Créé en 1989 par l'architecte Alain Gilot et les paysagistes Liliane Grunig-Tribel, le square Charles-Péguy a une superficie de 13 045 m2. En 2008, il a été agrandi d'un"Sentier Nature" de 2860 m2.

paris paris

Cliquez pour agrandir

Un peu enclavé dans la ZAC Sahel-Montempoivre, le square Charles Péguy est une des réussites du quartier Bel-Air, encore insuffisamment connue de nombreux habitants.

paris paris

Cliquez pour agrandir

08:01 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : paris

03/07/2017

Rythme estival

Depuis le 1er janvier, nous avons publié 164 articles, soit une moyenne de 6 par semaine. Vous avez de votre côté posté 148 commentaires. Comme chaque année, en cette période estivale, nous allons réduire un peu le rythme de nos publications pour mieux rebondir à la rentrée.

paris

Nous vous souhaitons des vacances aussi agréables et bénéfiques que possible. Mais pour être sûr de ne manquer aucune information relative au quartier, abonnez vous à notre compte Twitter @BelairSud et inscrivez-vous sans plus tarder à notre 'NewsLetter' (colonne de droite) qui durant cette période sera diffusée un vendredi sur deux.

28/06/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (26)

paris

Cette série de l'Oeil du quartier nous permet de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Vingt-sixième coup d'oeil : 

paris

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisVous aviez probablement reconnu Jean Boiteux (1933-2010) le nageur qui resta longtemps le seul champion olympique de natation français, avant d'être rejoint en 2004 par Laure Manaudou.

Il avait remporté, à 19 ans, la première médaille d'or olympique de l'histoire de la natation française en remportant le 400 m nage libre des JO d'Helsinki.

paris

Jean Boiteux en 1952

Jean Boiteux est décédé accidentellement à son domicile de Bordeaux le 11 avril 2010 en chutant d'un arbre qu'il était en train de tailler.

parisLa piscine située à côté du jardin de Reuilly (13 rue Antoine-Julien Hénard), se nomme piscine Jean Boiteux depuis 2013. Elle possède deux bassins. Un premier de 25 m, pour les nageurs et un second de 12 m, idéal pour les enfants, puisque sa profondeur reste comprise entre 1,20 m et 60 cm seulement.

Elle propose diverses activités, parmi lesquelles des cours de natation tous niveaux, pour enfant et adulte, ainsi que des séances d'aquagym. En été, elle possède un solarium pour les familles qui souhaitent profiter des beaux jours.

paris

08:00 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

21/06/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (25)

paris

Cette série de l'Oeil du quartier nous permet de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Vingt-cinquième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisVous aviez vraisemblablement reconnu l'écrivain français Jules Verne (1828-1905)

Ses romans, en grande partie des des romans d'aventures et de science-fiction sont regroupés dans une collection illustrée qui porte le titre général de Voyages extraordinaires dans les mondes connus et inconnus. "Le Tour du monde en 80 jours" est publié en feuilletons en 1872 et devient son plus grand succès.

Les œuvres de Jules Verne sont traduites dans de nombreuses langues (en 2011, il est l'auteur de langue française le plus traduit dans le monde).

paris

Cliquez pour agrandir

Dans le 12e, le collège Jules Verne est situé au 20 rue de la Brèche aux Loups, dans le quartier de la Vallée de Fécamp.

paris

Credits photo : Sandrine Mazetier - Cliquez pour agrandir

08:09 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

14/06/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (24)

paris

Cette série de l'Oeil du quartier nous permet de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Vingt-quatrième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisEn portrait dans ce médaillon, vous aurez peut-être reconnu Elisa Lemonnier (1805-1865)

Élisa Lemonnier est une éducatrice française, considérée comme la fondatrice de l’enseignement professionnel pour les femmes :

Les troubles qui agitent Paris pendant la Révolution de 1848 montrent la misère et le dénuement des femmes. Elisa Lemonnier organise un ouvroir pour procurer quelques ressources aux femmes démunies. Consternée par la maladresse de ces ouvrières, elle conçoit le projet de donner un véritable enseignement professionnel à des jeunes filles afin de leur permettre de gagner leur vie.

En 1856 est créé la Société de protection maternelle qui devient en mai 1862 la Société pour l'enseignement professionnel des femmes.

Ferdinand Buisson 1911 (Source)

Dans le 12e, son nom a été donné à un Lycée et à une rue :

Le Lycée Elisa Lemonnier est un lycée "polyvalent" qui propose une filière générale (ES) ainsi que des filières technologiques ou professionnelles.

paris

Le lycée Elisa Lemonnier 20 av Armand Rousseau

 La rue Elisa Lemonnier relie l'avenue Daumesnil à la rue Dubrunfault. Le nom d'Elisa Lemonnier a été donné en 1884 à une partie de l'ancienne rue des Trois-Chandelles.

07:57 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

07/06/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (23)

paris

Cette série de l'Oeil du quartier nous permet de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Vingt-troisième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisCette photo représente effectivemeny Ilan Halimi, ce garçon de 23 ans qui fût enlévé en 2006 puis séquestré et mortellement torturé par une bande, dans un immeuble HLM de Bagneux pendant plus de trois semaines, pour l'unique motif qu'il était juif. On appris plus tard, qu'il a été victime des tortures du «gang des barbares» dont le chef Youssouf Fofana, a été condamné à la perpétuité en 2009.

Le jardin Ilan Halimi est situé 54 rue de Fécamp. Précédemment dénommé jardin de la rue de Fécamp, il a été renommé en 2010 en hommage à Ilan Halimi né à proximité et qui venait y jouer lorsqu'il était enfant.

paris

Le jardin Ilan Halimi créé en 1975 occupe une surface de 4200 m2 et est également accessible par le 65 avenue Michel Bizot.

06:22 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

31/05/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (22)

paris

Cette série de l'Oeil du quartier nous permet de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Vingt-deuxième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisCe portrait est celui du capitaine Joost Van Vollenhoven est né à Rotterdam en 1877 de parents notables Hollandais.

Naturalisé Français, il est nommé en 1907 délégué du gouverneur du Sénégal puis gouverneur général en Indochine dès 1912.

A la déclaration de guerre il demande à être déchargé de ses fonctions et envoyé au front, où il y est blessé plusieurs fois. Il est mortellement blessé à la tête de son bataillon lors de l’offensive de la 10e armée de Mangin, qui ouvrira la voie à la victoire de la Marne. Joost Van Vollenhoven décède le lendemain, 20 juillet 1918.

parisLe square Van-Vollenhoven est un espace vert du 12e créé en 1937 accessible par le boulevard Poniatowski, la rue Marcel-Dubois et la place Édouard-Renard.

D'une superficie de 3 687 m2, il possède une fontaine à gradins, décorée d'une mosaïque, construite à l'occasion de l'exposition coloniale de 1931. Si vous ne le connaissez-pas, nous vous conseillons vivement de le découvrir.

paris

07:50 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

24/05/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (21)

paris

Cette série de l'Oeil du quartier nous permet de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Vingt-et-unième coup d'oeil :

JOOST878.jpg

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

3918193099.jpgCe magnifique portrait photographique réalisé par Félix Nadar vers 1855 représente Armand Trousseau (1801-1867) médecin clinicien français. Un site complet a été créé par Franck Devedjian à sa mémoire. Consultez-le ici.

L'hôpital Armand Trousseau (26 av du Dr Arnold Netter) : Reconstruit en 1901 après la destruction des anciens bâtiments situé près de la rue du Faubourg-Saint-Antoine et de la rue de Charenton, cet hôpital est spécialisé dans les soins pédiatriques et depuis janvier 2006 le polyhandicap après son regroupement avec l'hôpital de La Roche-Guyon situé dans le Val-d'Oise.

paris

Dans le quartier d'Aligre, le square Trousseau occupe l’ancien emplacement de l’hôpital parisien. La rue Trousseau qui lui est proche est située dans le 11e.

paris

La cour d'honneur de l'ancien hôpital Trousseau © AP-HP

07:50 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris