Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2017

Alambiquée et abracadabrantesque : la piste cyclable Courteline-Dugommier (sens retour)

parisAprès avoir pris connaissance des quelques qualités et des innombrables défauts de cette piste cyclable entre le rond-point Courteline et le métro Dugommier, nous allons aujourd'hui faire le chemin de retour.

Nous voici donc boulevard de Reuilly sur l'ancienne piste cyclable en direction de la place Félix Eboué.

IMG_4794.JPG

Peu après avoir dépassé le croisement avec la rue de Charenton (le Monoprix est sur notre droite), nous sommes invités à traverser côté impair du boulevard.

IMG_4796.JPG

Là nous attend une large piste double sens évidemment indisponible les jours de marché alimentaire (mardi et jeudi) comme les samedi et dimanche où se tiennent des marchés spécialisés (Producteurs de Pays et Brocantes).

IMG_4797.JPG

Arrivés place Félix Eboué, la signalétique au sol nous entraine sur le trottoir ou nous devons partager avec les nombreux piétons qui s'y trouvent à toute heure de la journée.

IMG_4800.JPG

Le parcours se poursuit par les traversées successives de l'avenue Daumesnil et de la rue de Reuilly.

IMG_4807.JPG

Puis, toujours sur trottoir en prenant garde aux piétons qui - et c'est bien normal - empruntent ou traversent cette partie de leur trottoir.

IMG_4816.JPG

Un peu plus loin, les cyclistes qui souhaitent emprunter la piste de l'avenue Daumesnil ou le côté pair du boulevard de Reuilly ont une échappée possible. Les habitués auront probablement renoncé à cette piste et se seront mêlés à la circulation générale.

IMG_4817.JPG

Sur la partie du boulevard de Reuilly située entre la rue du Docteur Goujon et la place Sans-Nom, il n'y a pas du tout de piste cyclable et nous devons nous contenter du sens cyclable matérialisé sur la contre-allée qui, anomalie notable, ne comporte aucune signalétique 30 km/h à son entrée.

IMG_4822.JPG

Place Sans-Nom, s'il traverse le côté impair du boulevard de Picpus, le cycliste n'a qu'un choix : celui de prendre la piste double sens en direction du rond-point Courteline.

IMG_4829.JPG

Questions :

  • Comment doit il procéder s'il souhaite descendre la rue Louis Braille ou la rue de Picpus en direction de Michel Bizot ?
  • Comment de ce point peut-il rejoindre la piste cyclable de la Coulée Verte René Dumont ?
  • Qu'est devenue la voie bus ouverte aux cyclistes annoncée côté pair du boulevard de Reuilly ?

IMG_4834.JPG

Nous voici arrivés au rond-point Courteline où moyennant une simple balise de priorité les cyclistes sont "lâchés" dans la circulation générale.

IMG_4848.JPG

Après quelques sueurs froides, quel bonheur de retrouver la piste traditionnelle du boulevard de Picpus en direction de la place de l'Île de la Réunion !

IMG_4852.JPG

En résumé, cette expérimentation nous conforte dans notre jugement initial que ce tracé cycliste est un regrettable raté, qui plus est, probablement fort couteux. La politique actuelle de la ville au profit des piétons et des modes de circulation doux, aurait dû conduire a un tracé bilatéral sur chaussée en cohérence avec les parcours cyclables existants sur les boulevards des Fermiers Généraux.

08:07 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

18/10/2017

L'oeil du quartier dans le métro (7)

paris

Après avoir observé les bouches de métro, l'Oeil du quartier descend sous terre et en découvre quelques particularités et anecdotes. Il vous en propose des énigmes photographiques.

Saurez-vous identifier dans quelle station du 12e arrondissement il se trouve ?

Septième coup d'oeil : 

paris

Cliquez pour agrandir

Dans quelle station de métro cette image a-t-elle été prise ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisOui Aldric, cette photo a bien été prise à la station Reuilly-Diderot dans le couloir de correspondance entre la ligne N°8 et la ligne N°1.

Comme on le sait, L'accessibilité du métro de Paris est médiocre pour les personnes handicapées, les femmes enceintes, les touristes chargés de bagages ou encore les personnes âgées. Seules 9 stations (celles de la ligne 14) sur 303 sont accessibles aux personnes en fauteuil roulant.

La station Reuilly-Diderot est l'une des quatre dans lesquelles la RATP teste des aménagements aménagements pour faciliter l’accessibilité, le confort et la sécurité des usagers.

paris

L'expérimentation porte également  sur des bandes d'éveil de vigilance, des contre-marches et des nez de marche contrastés ainsi que des balises sonores.

paris paris

La photo que nous vous avions soumise représente une signalétique dite hypersigne déjà introduite ici et là et unanimement appréciée. On se demande pourquoi elle n'a pas été généralisée sur tout le réseau en priorité sur des rénovations à caractère esthétique.

paris

08:05 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

17/10/2017

Retour sur le Budget Participatif 2017

parisLors de la proclamation des résultats (que nous avions annoncés et commentés ici), chacun a pu remarquer que la Maire de Paris comme les élus d'arrondissements avaient, au delà de toute autre considération, mis en avant la participation. Ainsi, on peut lire sur cette page du site du 12e, cette introduction :

Le Budget Participatif 2017 dans le 12e arrondissement a connu une participation en forte hausse avec 6828 votants (soit + 20%) et 10 projets retenus pour une enveloppe reconduite au maximum soit près de 4 millions d'euros. A l'échelle parisienne,  ce sont 98 269 Parisiennes et Parisiens qui se sont exprimés (soit + 5,7%) et 9 projets lauréats.

Bien que fort modeste au regard de la population parisienne, cette participation doit beaucoup à la pratique du vote à l'arraché qui consiste à démarcher les votants potentiels au moyen d'urnes mobiles dans les lieux fréquentés.

La finalité du budget participatif n'est en aucun cas de battre le record du nombre de votes enregistrés ! Nous pensons qu'il serait plus vertueux et plus démocratique de se contenter des votes spontanés des parisiens qu'on aurait réussi à convaincre de se déplacer vers des points de vote permanents, sans le concours d'assistants toujours plus ou moins influents.

Comment par ailleurs les personnes qui découvrent le budget participatif au détour d'un bureau de vote éphémère peuvent-elles prendre le temps d'assimiler les 41 projets (93 avant regroupement) qui leurs sont soumis et dont certains sont décrits très sommairement.

Si ces résultats nous inspirent une satisfaction, c'est bien celle de voir en première place parmi les 10 projets gagnants, des projets déposés par des particuliers. Ainsi :

Le projet lauréat qui porte sur 20 % du budget attribué dans le 12e (800 000 €) résulte du regroupement de 9 projets d'origine dont 8 déposés par des particuliers.

paris

Après les toilettes, les associations de parents d'élèves obtiennent cette année la rénovation de cantines et de cours d'écoles (30 % du budget attribué dans le 12e) soit 1 260 000 €.

Dans le même temps, seuls 2 projets parmi les 10 lauréats ont des conseils de quartier pour origine (VdF et BAS). Le montant total (200 000 €) représente 5 % du budget attribué dans le 12e. Les CQ ont déposé 28 projets en 2017 contre 49 en 2016.

Les autres projets gagnants (40 % du budget attribué dans le 12e) sont annoncés comme déposés par des particuliers ou des associations. Il n'y a d'ailleurs guère de différence entre une association ou l'un des particuliers qui en est membre. Trois projets gagnants sont dans ce cas :

  • Moderniser l’axe du tunnel de Bercy (570 000 €)
  • Une Ressourcerie dans le 12e (500 000 €). C'est en fait davantage un voeu qu'un projet.
  • Rénover et agrandir l’Espace Jeunes de la rue Erard (400 000 €)

Si le processus qui permet de passer des projets initialement déposés à la liste de ceux soumis au vote est assez clair, il nous est beaucoup plus difficile de comprendre le mode d'intervention d'acteurs chaque année plus nombreux :

  • le Budget Participatif des Collèges et des Ecoles
  • le Budget Participatif des Bailleurs sociaux
  • la participation de la RATP
  • la part réservée aux quartiers populaires

Dernière remarque : le processus de regroupement et de reformulation des projets initiaux tend à en faire des fourre-tout aptes à englober nombre de projets sur lesquels les élus parisiens se sont engagés ou prévoient de réaliser. La créativité, la spontanéité et l'expérience de terrain à l'origine du budget participatif n'ont pas résisté aux contraintes administratives. Une version 2.0 du Budget Participatif va rapidement s'avérer nécessaire. 

08:07 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

16/10/2017

Nouveaux Velib' : une question subsidiaire

Unknown.jpegNous avons déjà traité ici de l'arrivée de la nouvelle génération de Vélib gérés par Smoove. Les premiers chantier de conversion des stations JCDecaux en stations Smoove ont débuté.

Si des réponses aux questions que se posaient les utilisateurs ont été apportées, il est un point que nous comme quasiment toute la presse avons passé sous silence :

A quoi vont ressembler les nouvelles stations ?

La question se pose d'autant plus que les stations du Vélib actuel géré par JCDecaux ont été reconnues comme esthétiquement réussies. Conçues par le designer Patrick Jouin, elles étaient en harmonie avec les panneaux publicitaires et les sanisettes exploitées par le même JCDecaux.

3028444935.jpg

Alors que l'on invoque quotidiennement des démarches de concertation, de participation, de co-construction, il est bien regrettable que des mobiliers urbains soient choisis et imposés aux parisiens sans avoir le moins du monde recueilli leur avis.

Ainsi sont apparus dans le paysage parisien les stations Autolib' (une certitude, on ne risque pas de faire pire !), les kiosques presse de Matali Crasset et les abribus de Marc Aurel.

cover-r4x3w1000-59133772ce015-smoove.jpg

Pour ce qui est des nouvelles stations Vélib', seule cette photo est apparue sans commentaires dans des communiqués de presse. Rien ne permet d'affirmer que cela représente ce que nous aurons bientôt chaque jour sous les yeux. Ainsi en est il des mobiliers urbains comme de certaines architectures qui sont imposés aux parisiens. C'est irritant !

20170511_175904_station-smoove.jpg

13/10/2017

Alambiquée et abracadabrantesque : la piste cyclable Courteline-Dugommier

parisL'objectif était clair et l'intention louable : il s'agissait de compléter la liaison cyclable existant dans le 12e le long des boulevard des fermiers généraux.

Furtivement évoquée lors du comité vélo du 10 juillet 2015 (depuis, il n'y en a pas eu d'autre, est-ce un signe ?), lancée dans la précipitation peu avant les élections régionales pour d'obscurs motifs économico-politiques, son tracé a immédiatement suscité de notre part des critiques voire des rejets.

Sans attendre que soient réalisés les quelques marquages encore manquants, nous l'avons parcourue (à Vélib') jeudi 5 octobre.

Arrivant square Courteline en provenance de la place de la Nation par la piste pré-existante bilatérale traditionnelle avec séparateur, nous abordons le rond point.

paris

Première difficulté même pour un cycliste expérimenté : pour rejoindre la nouvelle piste à double sens, il nous faut après avoir traversé le rondpoint dans la circulation générale, nous déporter sur la gauche au risque de dangereusement croiser une automobile empruntant le boulevard de Picpus.

paris

Une fois sur cette piste, pas de problème particulier du moment qu'elle n'est pas occupée par des voitures qui l'utilisent comme voie de dégagement. Au dire des habitués, cette situation est courante lorsque le matin, le boulevard est encombré par les voitures qui déposent des enfants à l'école Saint-Michel de Picpus. C'est d'ailleurs la vulnérabilité de toutes les pistes cyclables de cette largeur.

paris

Nous arrivons place Sans-Nom. Et comme nous voulons poursuivre boulevard de Reuilly, il nous faut repasser à droite en veillant simultanément à la couleur du feu et aux piétons. Pas spécialement facile.

paris

Nous abordons alors une belle piste de couleur sable créée sur trottoir. Reconnaissons que sa réalisation est correcte et qu'elle a donné l'occasion de requalifier certains espaces piétons qui en avaient grandement besoin.

paris

Néanmoins, créer une piste sur trottoir alors qu'on prétend développer les déplacements piétons, plutôt que sur la chaussée, ce qui irait dans le sens de la réduction de la place de la voiture, c'est incompréhensible et même impardonnable !

paris

Comme nous l'avons déjà dit, quelques tracés au sol sont encore manquants, en particulier ceux relatifs à la traversée du boulevard de Reuilly qui permet entre autres de rejoindre la voie cyclable rue de Picpus en direction de Michel Bizot.

paris

Patience ...

Le trajet sur le boulevard de Reuilly se poursuit en franchissant une traversée piétonne probablement destinée à desservir l'arrêt d'autobus, mais dont la disposition est pour le moins insolite.

paris

Nous voici à nouveau mêlé à la circulation générale. 

paris

Certes, il s'agit de la contre-allée, mais empruntée par de nombreuses voitures en recherche de places de stationnement.

paris

Après un bref retour sur la piste couleur sable, nous nous retrouvons sur une bande cyclable simplement matérialisée sur le trottoir.

paris

Nous nous sommes exprimés sur cette section à l'occasion du déplacement du kiosque presse dont la réouverture se fait attendre (voir ici).

Le parcours reprend ensuite la bande cyclable sur trottoir réalisée en 2005 pour offrir un parcours alternatif aux cyclistes les jours de marché.

paris

Le partage de l'espace public est ici aussi insupportable pour les cyclistes que our les piétons.

paris

Dernière étape du parcours, nous descendons le boulevard de Reuilly en direction du métro Dugommier par une large piste double sens néanmoins impraticable les jours de marché.

paris

En conclusion, nous n'hésitons pas à le dire : à nos yeux de Belairien cette liaison cyclable n'entrera pas dans le palmarès des réussites de cette demi-mandature.

D'ailleurs on aimerait bien que les élus du 12e s'expriment sur cette réalisation autrement que par ce qu'on peut lire sur le Compte-rendu de mi-mandat :

Plan Vélo : réaménagement du boulevard de Reuilly avec la création d'un itinéraire cyclable sûr et continu sur les boulevards des Fermiers Généraux.

Et ce n'est pas fini ... jeudi prochain, nous ferons le chemin de retour.

08:09 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : paris

12/10/2017

Pour la Destination Parcs, rendez-vous place des Vins de France

parisLes Parcs Naturels Régionaux de France ont 50 ans. Pour célébrer l'événement, ils se rejoignent pour la première fois Place des Vins de France, dans un village éphémère, .

Du 12 au 15 octobre 2017, ils nous invitent à venir découvrir la diversité de leurs patrimoines naturels, gastronomiques, artisanaux et culturels.

paris

Cliquez pour accéder à la carte interactive

Pour tous les gourmands : dégustation et vente de miels de Martinique, cidre de Normandie Maine, fromages du Vercors, vins du Luberon, roquefort des Grands Causses, légumes des Caps et Marais d’Opale, charcuterie des Pyrénées ariégeoises, châtaignes des Monts d’Ardèche … Les exposants

Autour d’un grand marché de produits régionaux, les Parcs animeront une centaine d’ateliers, démonstrations et jeux gratuits et ouverts à tous. Les Animations

Pour les plus petits : mur d’escalade, balades en calèche, fabrication de peintures végétales, ateliers sensoriels, jeux...

Pour les plus grands : iniiation à la permaculture, fabrication de mur en torchis, forge et montage de couteaux, sculpture sur bois, chants pyrénéens, vannerie … 

paris

Lieu : place des Vins de France (Bercy) 75012 PARIS
Dates et horaires : du jeudi 12 oct 2017 - 10:00
 au dimanche 15 oct 2017 - 18:00

DESTINATION PARCS, un rendez-vous qui promet ...

11/10/2017

L'oeil du quartier dans le métro (6)

paris

Après avoir observé les bouches de métro, l'Oeil du quartier descend sous terre et en découvre quelques particularités et anecdotes. Il vous en propose des énigmes photographiques.

Saurez-vous identifier dans quelle station du 12e arrondissement il se trouve ?

Sixième coup d'oeil : 

paris 

Cliquez pour agrandir

Dans quelle station de métro cette image a-t-elle été prise ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisIl s'agissait effectivement de la station Quai de la Rapée située sur la ligne 5 entre Bastille et Austerlitz.

Cette station aérienne ouverte en 1909 s’appelait à l'origine Mazas, ancienne prison parisienne portant le nom de Jacques François Marc Mazas (1765-1805). Elle prit le nom de Pont d'Austerlitz le 15 octobre 1907, et enfin son nom actuel le .

En direction de Place d'Italie, le métro rejoint la gare de Paris-Austerlitz en franchissant la Seine par le viaduc d'Austerlitz. Avant de s'engager sur ce viaduc en direction de la station Gare d'Austerlitz, la voie s'enroule autour de l'institut médico-légal (morgue) de Paris sur un viaduc hélicoïdal appelé viaduc du quai de la Rapée.

paris

07:45 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

10/10/2017

Food Trucks : ça se précise

parisComme annoncé en juin dernier, la Mairie de Paris a accordé 41 emplacements à des food trucks pour une durée de deux ans. 

Elle précise : les food trucks, aussi appelés «popotes roulantes» ou bien encore «camions-restaurants»,  qui sillonnent les villes en alliant produits de qualité et service rapide connaissent une vague de popularité de plus en plus importante.

Originalité, insertion dans l'espace urbain, qualité des produits et esthétique, ont dit-elle, été les critères de sélection pour départager les nombreux candidats.

Dans le 12e, on note 5 emplacements :

parisPlace Léonard Bernstein (de 11h00 à 15h00)

Place Edouard Renard (de 11h00 à 15h00)paris

Place de l'Ile de la Réunion (de 11h00 à 15h00)

  • lundi : La Crêpe par Maran & Co
  • jeudi : Dolce Vita

Place de la Bastille (de 11h00 à 15h00)paris

  • lundi : Cornet Café
  • mardi : Cornet Café
  • mercredi : So Food Toit
  • jeudi : Paulette in the Truck (en attente)
  • vendredi : Smart Consulting (en attente)
  • samedi : New Soul Food
  • dimanche : Smart Consulting (en attente)

Place de la Bastille (de 18h00 à 22h00)paris

Les touristes soucieux de découvrir la cultutre et la gastronomie française se précipiterons-ils à Paris pour voir ça ?

09/10/2017

La question du mois (58)

parisPour faire vivre la facette dialogue de ce blog qui s'affirme blog citoyen d'information et de dialogue des habitants du quartier et au-delà, nous vous invitons chaque mois à nous faire part des réflexions que vous inspire une question.

La question du mois d'octobre :  

montage.jpg

Quel est votre supermarché
de proximité favori ?

Pourquoi?

Velib' : les chantiers de conversion des stations ont débuté [MAJ]

parisDans le cadre de la transition de l'opérateur JCDecaux vers Smoove, les stations Velib' actuelles seront démontées progressivement entre octobre 2017 et mars 2018 et environ 1 400 nouvelles stations seront installées sur le territoire francilien. La moitié d’entre elles sera mise en service dès le 1er janvier 2018, les autres stations seront progressivement activées d’ici fin mars 2018.

Dans le 12e, les stations suivantes sont indisponibles depuis le 1er octobre 2017 :

  • Station 12004 - 76 rue Traversière,
  • Station 12007 - Face 54 rue de Chalon,
  • Station 12019 - 58 rue de la Gare de Reuilly,
  • Station 12112 - 311-313 rue de Charenton,
  • Station 12113 -  4 place du Cardinal Lavigerie,
  • Station 12119 - Route Dom Pérignon,
  • Station 12130 - Avenue de Nogent la Porte Jaune

Les stations suivantes seront indisponibles à partir de ce matin 9 octobre 2017 : 

  • Station 12013 - Face 39 rue Montgallet,
  • Station 12015 - Face 67 boulevard de Picpus,
  • Station 12029 - Face 4 boulevard de Reuilly,
  • Station 12111 - 73 rue Claude Decaen,
  • Station 12115 - 22 avenue de la Porte de Vincennes,
  • Station 12122 - Avenue du Polygone,

[MAJ] Sur le site www.velib2018.com, vous pouvez consulter le plan des stations Velib' parisiennes qui indique celles en travaux et en cliquant, la disponibilités en places et vélos des stations actives.

08:01 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris