Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2020

La signalétique qui efface le périph'

parisAlors que sans lui, Paris ne parviendra à résoudre aucun des problèmes qui le minent (surdensification, manque d'espaces verts, effets indésirables du tourisme ...), le Grand Paris a été quasiment absent des municipales et sera probablement l’oublié du quinquennat.

parisPour cette raison, nous saluons sans réserve l'initiative Par ici le Grand Paris, du média local Enlarge Your Paris et des Magasins généraux, centre de création à Pantin, qui ont installé pour la deuxième année consécutive dans Paris une signalétique grand-parisienne.

La démarche consiste à inviter Parisiens et touristes à se projeter au-delà du périphérique et découvrir 60 destinations accessibles par les transports en commun et à les comparer à celles que nous connaissons intra-muros.

Voir en plein écran

Pour compléter la démarche, Enlarge your Paris et les Magasins généraux ont édité le Guide des Grands Parisiens qui n'a d'autre souhait que de nous emmener sur les chemins de traverse du Grand Paris, à la découverte de ses parcs naturels et de leurs 2700 km2 de verdure préservée (27 fois la taille de Paris) et à la rencontre de tous ceux qui font de ce territoire une terre de richesses insoupçonnées.

05/08/2020

L'oeil du quartier en vacances (86)

parisCette été, comme la plupart d'entre vous, l'Œil du quartier reste en France. La dégustation de plats régionaux n'est pas le moindre des plaisirs de vacances.

Au vu de son assiette, savez-vous dans quelle région il se trouve ?

Cinquième étape de l'été 2020 : 

5-bouillabaisse_monegasque.jpg

Cliquez pour agrandir 

Dans quelle région se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

3656599340.jpeg

Certains auront cru reconnaitre un flan ou un clafouti. Il s'agit d'un far aux pruneaux qui nous révèle que l'Oeil du quartier était en Bretagne, et très probablement dans le département du Finistère d'où cette recette est originaire.

Le Far breton puise son origine dans les gruaux salés qui autrefois constituaient la nourriture quasi quotidienne de bien des bretons. Il s'appelle en breton farz forn (farz fourn en pays léonard) ce qui signifie : far au four. La recette la plus connue est celle avec des pruneaux, bien que traditionnellement le far n'en comporte pas.

Durant très longtemps, le Far sucré est resté une recette de ménage associée aux fêtes religieuses qui rythmaient la vie des populations locales .

paris

Pâtisseries bretonnes (source Maison Riguidel)

08:09 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

03/08/2020

Toujours admirable : le Triomphe de la République

parisIl y a quelques semaines, après avoir arpenté la place de la Nation, nous avons pointé ce que nous considérons comme des réussites et ce que vous voyons comme des échecs de sa rénovation.

Nous avons alors à peine évoqué le joyau central - heureusement inchangé - que constitue le Triomphe de la République, oeuvre de Jules Dalou (1838-1902)

Pas question ici de recopier la fiche Wikipedia qui en relate l'histoire, en détaille la description et que nous vous engageons vivement à consulter. Contentons nous de rappeler quelques éléments dans le seul but de vous inciter à aller sur place les contempler.

De nombreuses allégories sont présentes sur ce monument : la République est debout sur un char tiré par deux lions, symbole de la force populaire, conduit par le génie de la Liberté, éclairant la route. Elle est entourée par des petites statues représentant entre autres :

  • le Travail par un forgeron,
  • la Justice, avec une femme tenant une main de justice et un enfant portant une balance.

paris paris

  • la Paix distribuant les fleurs,
  • L’instruction avec un enfant portant livre et outils de construction,

paris paris

31/07/2020

Enfin elle coule ! nouvelles péripéties d'un signalement sur DansMaRue

parisLe 30 mai dernier, constatant que depuis plus d'un an, la fontaine Wallace située sur la placette Montempoivre était quasiment hors d'eau alors que de fortes chaleurs avaient débuté, nous avons déposé sur DansMaRue le signalement n° S2020E34885.

Ajoutons que sur Paris.fr, cette fontaine apparaissait alors comme "disponible" :

paris

Le jour même, DansMaRue nous informait que notre demande avait été enregistrée et transmise aux services compétents.

Le 02 juin, DansMaRue nous signalait que la demande était clôturée. Surprenante disposition alors que la fontaine n'avait pas bénéficié de la moindre intervention !

parisLe 3 juin, nous avons évidemment déposé une nouvelle demande (n° S2020F5550) précisant : Vous avez signalé l'anomalie S2020E34885 comme transmise aux services compétents et l'avez close. Merci de relancer d'urgence le Sce des eaux.

Le 9 juin, DansMaRue nous gratifiait d'une élégante information : Grâce à votre vigilance, l’intervention d’une équipe a été programmée pour résoudre l’anomalie prochainement. Vous recevrez un message une fois l’intervention effectuée. Merci !

Le 10 juin en effet, DansMaRue nous signalait : Une équipe est intervenue afin de résoudre l’anomalie.

Nous avons pu en effet les jours suivants constater une intervention sérieuse de réparation (probablement un détartrage) et de restauration (remise totale en peinture) qui s'est terminée par l'apposition d'une affichette signalant son indisponibilité (peinture fraîche).

Le 18 juillet, la fontaine bien que rutilante, n'était toujours pas en eau, nous avons déposé le signalement n° S2020G33136 (le 3e pour cette affaire !) en précisant : Fontaine bien réparée et restaurée suite S2020E34885, mais toujours pas en eau !

Le 22 juillet, DansMaRue nous annonçait enfin la bonne nouvelle : Une équipe est intervenue afin de résoudre l’anomalie.

Prudents, nous sommes allés vérifier. C'était exact !

Conclusion : cette mésaventure prouve une fois de plus que DansMaRue est encore bien loin d'être une véritable application de Workflow et ne fonctionne correctement que lorsque l'anomalie relève directement des services de la DPE. Dès que la solution doit faire appel à une autre direction il n'y a plus aucun suivi autre que celui effectué par le demandeur.

Faute d'une application irriguant tous les services de la ville, la coordination et le suivi des réalisations devrait relever de cantonniers ou de correspondants de quartier. De telles propositions ont été formulées par certains candidats aux dernières municipales. Elles ont fait l'objet de ricanements et ont vite été oubliées. Nous pensons pourtant que c'est la seule méthode qui permettra d'améliorer la qualité de l'espace public.

29/07/2020

L'oeil du quartier en vacances (85)

parisCette été, comme la plupart d'entre vous, l'Œil du quartier reste en France. La dégustation de plats régionaux n'est pas le moindre des plaisirs de vacances.

Au vu de son assiette, savez-vous dans quelle région il se trouve ?

Quatrième étape de l'été 2020 : 

paris

Cliquez pour agrandir 

Dans quelle région se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisSi vous avez reconnu dans l'assiette de l'Oeil du quartier une belle part de Boeuf bourguignon, vous savez que mercredi dernier il était en Bourgogne.

Plat emblématique de la province dont il se revendique, le bœuf bourguignon est une estouffade de morceaux de viande longuement mijotée au vin rouge de Bourgogne et accompagnée d’une garniture de champignons et de petits oignons, auxquels s’associent généralement des lardons, des carottes ou/et des pommes de terre.

paris

Vignoble bourguignon

La Bourgogne à laquelle est associée le nom de ce plat correspond à la région dont la capitale est Dijon et qui s'étendait sur quatre départements : l'Yonne, la Côte-d'Or, la Nièvre et la Saône-et-Loire.

paris

Dijon place François Rude

Le 1er janvier 2016, dans le cadre de la réforme territoriale, la région Bourgogne a fusionné avec la Franche-Comté pour former la région Bourgogne-Franche-Comté.

Espérons toutefois que de cette union, ne va pas naitre un plat "fusion" entre le boeuf bourguignon et la tartiflette au morbier !

08:12 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

27/07/2020

Histoire anecdotique des barrières de Bel-Air Sud

parisEn 1865, le  journaliste et écrivain français Alfred Delvau (1825-1867) secrétaire de Ledru-Rollin et collaborateur au Figaro, a publié l'ouvrage Histoire anecdotique des Barrières de Paris.

Parmi les 55 barrières qui entouraient le Paris d'avant 1860 dont 7 étaient situées dans l'actuel 12e arrondissement, intéressons-nous à ce que dit Alfred Delvau des deux situées entièrement ou partiellement à Bel-Air Sud :

parisElle était située à l'endroit où finit la rue de Picpus et où commence la rue de la Croix-Rouge. De sa décoration, je n'en parle que pour mémoire ne jugeant pas d'une grande utilité de vous décrire un long bâtiment composé de quatre péristyles sans style et d'une attique de mauvais goût. Tout l'intérêt de cette barrière est dans le souvenir qui se rattache aux deux couvents dont l'un a eu l'honneur d'être décrit par Victor Hugo dans ses Misérables. Le village de Picpus - ou de Pique-puce, comme écrivent quelques étyrnologues qui connaissent l'énigme de Boileau - n'était encore, en l'an 1 600 qu'une réunion de deux ou trois maisonnettes, Iorsque le Père Mussart, ou Massard, y vint fonder un couvent de Pénitents réformés du tiers ordre de Saint-François, que le peuple ne tarda pas à appeler Les Picpus

parisSituée au point de jonction de la rue de Reuilly et du boulevard de Charenton, elle était décorée de ce que les frères Lazare appellent "une jolie rotonde" et tirait son nom de l'ancien, très-ancien château de Reuilly - Romiliacum - où le roi Dagobert avait épousé Gomatrude, qu'il avait ensuite répudiée sans plus de façon pour s'unir avec Nantéchilde, ou Nanthilde, qui lui plaisait davantage probablement. Ces Tuileries mérovingiennes avaient fini par tomber en ruines et n'être plus qu'un souvenir - comme les monarques qui les avaient habitées à tour de règne, si bien qu'en 1666 on construisait sur leur emplacernent de vastes bâtiments dont Colbert avait donné le plan et qui étaient destinés à rivaliser avec les fabriques de glaces de Venise. C'est là une date précieuse à enregistrer dans le livre d'or de l'industrie parisienne. Thivart avait inventé l'art de couler le verre, Rivière Dufresny le moyen de polir les glaces : Paris put désormais se passer de Venise. Les glaces de Reuilly étaient coulées tantôt à Saint-Gobain, tantôt à Tourlaville, puis amenées à Paris pour être étamées et polies. Ces transports ayant été jugés au bout de très-longtemps - aussi onéreux qu'inutiles, la manufacture des glaces de Reuilly avait été transférée à Saint-Gobain, et ses bâtiments utilisés comme caserne.

24/07/2020

Les bureaux de poste du quartier en été 2020

parisChaque été, en raison des départs en vacances, La Poste adapte les horaires de bureaux de poste pour répondre-dit-elle aux besoins de la majorité de ses clients.

Rappelons à ceux qui l'auraient oublié que le bureau de poste Paris PORTE DORÉE BP (15bis rue de Rottembourg) est le seul à la disposition des habitants de Bel-Air Sud.

paris

Cette année, depuis le 6 juillet et jusqu'au 28 août, il est ouvert :

  • du lundi au vendredi de 10h00 à 19h00.
  • le samedi de 10h00 à 13h00
  • fermé les samedis 8, 15, 22 et 29 août

En vous éloignant un peu, vous pouvez tenter celui du 137 boulevard Soult, celui du 65 rue du Rendez-vous, celui du 11 rue de Wattignies ou le bureau principal du 168bis avenue Daumesnil. Enfin, souvenez-vous que le Franprix du 126 rue de Picpus assure lui aussi des services postaux.

Pour connaitre jour par jour les horaires des bureaux de poste du 12e, rendez-vous sur cette page du site de La Poste.

22/07/2020

L'oeil du quartier en vacances (84)

parisCette été, comme la plupart d'entre vous, l'Œil du quartier reste en France. La dégustation de plats régionaux n'est pas le moindre des plaisirs de vacances.

Au vu de son assiette, savez-vous dans quelle région il se trouve ?

Troisième étape de l'été 2020 : 

paris

Cliquez pour agrandir 

Dans quelle région se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisÀ la différence de la choucroute dont la popularité s'est étendue à tout l'hexagons, la consommation de ce plat est restée très locale. Ce plat de mouclade ne fait aucun doute : l'Oeil du Quartier était en Charentes.

La mouclade charentaise, ou saintongeaise, se prépare avec des moules de bouchot, des échalotes, du beurre des Charentes, des jaunes d'œuf, du pineau des Charentes (ou du vin blanc sec charentais ou du cognac selon les recettes), de l'ail, un bouquet garni et de la crème fraîche. On ajoute du safran dans la mouclade saintongeaise et du curry dans la mouclade fourasine.

paris

La mise en place des cordages de moules autour des bouchots
© Crédit photo : CR17

Les Charentes sont un terme non officiel par lequel on désigne parfois les départements de la région Nouvelle Aquitaine que sont la Charente et de la Charente-Maritime.

Découvrez la Charente-Maritime et visitez la ville de Saintes.

paris

08:10 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

20/07/2020

Demain soir, premier conseil d'arrondissement de la mandature

Après le conseil d'arrondissement extraordinaire du 11 juillet 2020 qui a procédé à son élection et celle de ses adjoints, Emmanuelle Pierre-Marie, Maire du 12e, convoque demain soir mardi 21 juillet 2020 à 19h00, le premier conseil d'arrondissement de la mandature.

paris

Comme à la coutume, le conseil d'arrondissement se tient dans la salle des Fêtes de la Mairie du 12e. La séance est publique et ouverte à tous. Son ordre du jour et l'ordre du jour complémentaire sont accessibles sur cette page.

Il ne faudra guère attendre pour que se tienne le Conseil de Paris qui fait normalement suite puisqu'il aura lieu les jeudi 23 et vendredi 24 juillet 2020 à l'Hôtel de Ville. Son ordre du jour prévisionnel est consultable sur cette page de Paris.fr

17/07/2020

Aux frontières du 12e : la commune de Saint-Mandé

parisPas facile d'aborder ce sujet sur un blog parisien quand on sait que la frontière qui nous sépare de Saint-Mandé a été tracée par Paris en 1860 après en avoir annexé une large partie. Et pour ne rien arranger, une partie de Saint-Mandé (le cimetière sud) est restée enclavée dans le 12e arrondissement de Paris. Comment en est-on arrivé là ?  La Société Saint-Mandéenne d'Histoire nous explique :

En 1840 une ordonnance royale prescrivit la construction d'une enceinte fortifiée autour de Paris, coupant ainsi le territoire communal de Saint-Mandé en deux.

paris

Cliquez pour agrandir

Le corps municipal proposa aussitôt à ce que ces nouvelles fortifications soient avancées jusqu'au mur du parc de Vincennes mais en vain, l'appel restera lettre morte. Et ce n'est que vingt ans plus tard, en 1860, qu'interviendra l'inévitable mutilation, l'annexion de 143 hectares du territoire de Saint-Mandé au profit de la ville de Paris, faisant ainsi passer la population de 5.292 à 2.822 habitants. 

Parallèlement, l'Etat rattacha les 126 hectares Saint-Mandéens du parc de Vincennes à la ville de Paris, resserrant la commune sur 92 derniers hectares (physionomie actuelle de la commune).

La Société Saint-Mandéenne d'Histoire affirme que finalement, cette amputation des faubourgs parisiens a donné à Saint-Mandé l'occasion de se redévelopper en se modernisant.

paris

Le boulevard Carnot est l'ancien chemin de grande communication no 50, situé au-delà de l'enceinte de Thiers, sur la commune de Saint-Mandé et annexé à Paris en 1929.

parisCe passage à niveau était situé au bout de la rue Allard et du Boulevard de la Guyane (cette partie du boulevard Carnot a été renommée boulevard de la Guyane en 1962 après que le périphérique ait absorbé la partie comprise entre l'avenue Émile-Laurent et le boulevard de la Guyane). Il a été peint en 1950 par Maurice Boitel (voir ci-contre).

Concernant notre frontière avec Saint-Mandé, avons précédemment traité :