Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2017

Portes Ouvertes à la Cité scolaire Paul Valéry

v4_final.jpg

Cliquez pour agrandir

25/01/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (4)

paris

Aujourd'hui débute une nouvelle série de l'Oeil du quartier. Elle nous permettra de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Quatrième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisCe portrait est celui de Georges Courteline (1861-1929) de son vrai nom Georges Victor Marcel Moinaux, romancier et dramaturge français, né le 25 juin 1858 à Tours, mort le 25 juin 1929 à Paris.

En 1903, après la mort de sa première femme, il quitte Montmartre et sa résidence devient le 43 avenue de Saint-Mandéce qui en a fait une "figure" du quartier.

Ses œuvres les plus célèbres sont Les Gaietés de l'escadron (1886, qui sera adapté en film par Maurice Tourneur avec Raimu et Fernandel), Messieurs les ronds-de-cuir (1893), Les Boulingrins(1898), Le commissaire est bon enfant (1900) La Conversion d'Alceste (1905) et Le Gora (1920, pièce en un acte et deux personnages). 

Les habitants de Bel-Air connaissent le visage de Georges Courteline au travers du buste en bronze sculpté par Félix-Benneteau-Desgrois (1879 - 1966) qui orne le square portant son nom.

paris

Dans notre quartier, son nom a été donné à une partie de l'avenue de Saint-Mandé, à un square (situé à l'emplacement de l'ancienne barrière de Saint-Mandé) et au collège situé 48 avenue Arnold Netter.

paris

parisRappelons enfin que la station de métro Picpus (ligne 6) porte également le nom de Georges Courteline, ce qui en a fait réellement une "figure" du quartier.

08:13 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

24/01/2017

Des animaux de ferme dans le quartier

Vous pensez certainement que nous allons parler de la Ferme de Paris située route du Pesage dans le bois de Vincennes. Elle vaut largement une visite, mais beaucoup plus près du coeur de notre quartier, vous pouvez voir :

des poules

paris

Le Poulero de Ravel

des chevaux de trait

Trois chevaux ardennais sont employés depuis 1998 pour effectuer des travaux d’entretien dans le bois de Vincennes. Menés par 5 agents de la ville cette équipe effectue entre autres :

  • L’abattage et le transport de bois de chauffage et de grumes.
  • Le transport de déchets verts : feuilles, copeaux, résidus de taille, branchages …
  • L’épandage de broyat dans les cuvettes d’arrosage d’arbres et sur des zones d’arbustes.
  • Le hersage de pistes cavalières
  • L’arrosage d’arbres et de massif d’arbustes.

paris

des moutons

Depuis quelques mois on peut apercevoir entre la Porte Dorée et la Porte de Vincennes des moutons d'Ouessant qui entretiennent les talus du périphérique.

Cette pratique d'éco-pâturage déjà testée aux Archives de Paris et au Parc Floral permet d'éviter les machines et les désherbants chimiques. De plus, elle favorise le développement de la faune et de la flore et enrichit la biodiversité de la capitale. Pendant les mois d'hiver, les moutons sont hébergés à la Ferme de Paris.

paris

pas encore de lapins, mais nous avons déjà les clapiers

paris

Une fois par mois, le mercredi ou le samedi, les animaux de la Ferme de Paris quittent le bois de Vincennes pour investir les parcs et jardins parisiens où des agents de la ville répondent aux questions des petits et grands concernant l’élevage et l’agriculture urbaine. Le dernier passage de la Ferme Mobile dans le 12e (au Jardin de Reuilly Paul Pernin) date de juillet dernier. Le prochain au parc de Bercy en Septembre.

08:10 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : paris

23/01/2017

Budget Participatif 2017 : dès demain, le dépôt des projets est possible

parisÀ partir de demain mardi 24 janvier 2017 (et jusqu'au 21 février), il sera possible à chacun d'entre-nous de déposer [ICI] des projets pour l’édition 2017 du Budget Participatif.

Les projets doivent impérativement :

  • Être déposé par un Parisien (particulier ou collectif).
  • Satisfaire un motif d’intérêt général.
  • Entrer dans le champ de compétence de la Ville ou du Département de Paris.
  • Représenter une dépense d’investissement sans générer de dépense de fonctionnement trop importante.

Dans le 12e, la Maire a alloué au Budget participatif le maximum autorisé soit environ 4 millions d’euros sur des projets dédiés au cadre de vie, à l’éducation, au sport, à la solidarité ou encore à l’environnement. 

paris

Cliquez pour agrandir

En mars, les services techniques de la Ville de Paris étudieront la faisabilité technique des projets locaux et parisiens.

En Avril, les projets qui auront été adoptés pourront ensuite être retravaillés par leurs porteurs dans des ateliers de co-construction.

Le scrutin se déroulera du vendredi 15 septembre au dimanche 1er octobre.

L'expérience montre qu'un projet construit collectivement aura plus d’atouts pour réunir des votes et se concrétiser. Dans ce but, des membres du conseil de quartier se réuniront dès demain mardi 24 janvier 18h30 à la Mairie du 12e pour un premier échange d'idées. Vous êtes invités à vous joindre à eux. Contactez pour cela le Pôle Démocratie Locale à l’adresse : democratielocale.mairie12@paris.fr.

07:54 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

20/01/2017

Il reste des espaces vides, oseront-ils les occuper ?

Au 272 de la rue de Vaugirard (15e) un magasin Leader Price occupe un bâtiment en R+1 où se trouvait en 1927 une agence Ford.

Le promoteur immobilier, BK Patrimoine a déposé un permis de construire (32 logements) en conformité avec le Plan Local d’Urbanisme visant à combler cette dent creuse par une surélévation de 8 étages à laquelle le Maire du 15e comme les riverains sont farouchement opposés.

paris paris

Cliquez pour agrandir

Cet exemple situé de l'autre côté de Paris montre que la frénésie densificatrice touche tout Paris et que tous les espaces de respiration qui offrent encore des opportunités immobilières sont menacés.

Dans notre quartier vous aurez probablement remarqué que le 79 boulevard de Picpus présente une configuration similaire au 272 rue de Vaugirard. 

paris

Mais bien que de plus en plus rares, quelques autres espaces vides pourraient susciter les convoitises d'élus ou de promoteurs privés. Quelques exemples :

paris paris paris
16 rue Louis Braille   24 rue de La Vega   150 rue de Picpus
paris paris paris
44 rue de Picpus       52 bd de Picpus      266 av Daumesnil
paris paris paris
 7 rue Gossec       4 rue du Col Oudot   18 rue Rottembourg
paris paris paris
41 r Gare de Reuilly           28 r Braille           159 r Picpus

Cliquez sur les vignettes pour agrandir

Rappelons une fois encore ces quelques chiffres :

  • en Île de France 12 millions d'habitants vivent sur 12 000 km2 soit 1000 hab/km2
  • dans la Métropole du Grand Paris (MGP) 7 millions d'habitants vivent sur 814 km2 soit 8600 hab/km2
  • à Paris 2,3 millions d'habitants vivent sur 105 km2 soit 21 300 hab/km2

En une demi mandature, les élus parisien ont déjà lancé de nombreux programmes immobiliers conduisant à encore augmenter la densité du bâti parisien. Oseront-ils poursuivre dans la seconde moitié ?

Le 15 décembre dernier, le quotidien L'Humanité publiait sous le titre Anne Hidalgo : « L’avenir de Paris, c’est le Grand Paris », une interview de la Maire de Paris dans laquelle on pouvait lire :

L’avenir de Paris, c’est le Grand Paris. Dans de nombreux domaines, nous avons constaté la nécessité de changer d’échelle : pour combattre les inégalités, lutter contre la pollution qui ne connaît pas de frontière administrative, renforcer l’attractivité économique ou encore répondre efficacement à la crise du logement.

Nous attendons avec impatience de voir la Maire de Paris (1ère vice-Présidente de la MGP) et les 62 conseillers métropolitains également conseillers de Paris oeuvrer pour transformer ces propos en actes fondateurs.

08:07 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : paris

19/01/2017

Dans le bonheur avec Diadji Diop

Inpardonnable ! Alors que nous prônons ardemment le développement des arts plastiques dans l'espace public, nous aurions du depuis longtemps mentionner et partager avec vous le plaisir que nous apporte cette oeuvre qui éclaire le musée National de l'Histoire de l'Immigration d'une touche contemporaine.

paris

L'oeuvre se nomme Dans le bonheur. Elle a été réalisée par le sculpteur Diadji Diop né en 1973 à Dakar, Sénégal et qui vit et travail à Paris depuis 1994.

En 2009, cette oeuvre intrigante fut pour la première fois présentée dans les jardins du palais de l’Élysée, lors des Journées du patrimoine, à la demande du conseiller culturel des lieux, sous la présidence de Nicolas Sarkozy …

paris

Elle est installée devant le Musée de l’histoire de l’immigration depuis 2011. 

parisDiadji Diop arrive en France, dans l’optique de se former au dessin animé. En classe préparatoire, il découvre les multiples potentialités de la sculpture et change de voie. Sa passion pour le dessin animé et le cinéma nourrira pourtant toujours son travail, que ce soit au niveau du parti pris réaliste ou dans ses installations à dimension parfois narratives.

En 1995, il intègre l’Ecole national supérieure des Beaux-arts de Paris et fait successivement partie des ateliers Bruno Lebel et Richard Deacon. Diplômé avec les félicitations du jury en 2001, il participe à l’exposition des Félicités en 2002. Il a exposé, entre autres, à la Galerie Emmanuel Perrotin, à la Villette, à la biennal de Dakar ou au Festival d’art visuel d’Abidjan.

Portes ouvertes à l'ESEC

parisL'Ecole Supérieure d'Études Cinématographiques (ESEC) est une école internationale d'enseignement privé offrant une formation aux métiers du cinéma et de la télévision. Créée en 1973 (voir ici), elle occupe un immeuble de 1200 m2 situé 21 rue de Citeaux dans le quartier d'Aligre.

paris

L’ESEC organise une journée portes-ouvertes  samedi 21 janvier 2017 de 10h00 à 18h00

Toute la journée, vous pourrez dialoguer avec les responsables de l'école et découvrir un exercice de tournage dans le studio de l’Ecole, des projections de films de fin d’études, des points d’accueil où vous pourrez discuter librement avec les étudiants.

D'autres journées portes ouvertes auront lieu les samedis 25 février, 18 mars et 22 avril

08:10 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

18/01/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (3)

paris

Aujourd'hui débute une nouvelle série de l'Oeil du quartier. Elle nous permettra de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Troisième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisReconaissons que ce personnage n'est pas le plus représenté de l'histoire de France. Il s'agit de Napoléon Eugène Louis Jean Joseph Bonaparte (1856-1879). Dit Louis-Napoléon, il est le fils unique de Napoléon III, empereur des Français, et de son épouse, l’impératrice Eugénie.

Dans le 12e son nom a été donné à la fondation Eugène Napoléon située au 254 rue du Faubourg Saint-Antoine.

paris

Le 26 janvier 1853, la Commission municipale de Paris « vote une somme de 600 000 francs or pour l’acquisition d’un collier de diamants » destiné à l’Impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III. Mais deux jours plus tard, l’Impératrice refuse le collier, souhaitant qu’avec cet argent, soit créé « un établissement d’éducation gratuite pour les jeunes filles pauvres », La somme servira à la construction d’un bâtiment dans le 12ème arrondissement.

parisL’architecte Jacques Ignace Hittorff (1792-1867) donnera la forme d’un collier aux bâtiments inaugurés le 28 décembre 1856. L’établissement reçut la dénomination de « Maison Eugène Napoléon », en l’honneur du jeune Prince impérial, Louis-Eugène, né l’année de l’institution en 1856.

08:06 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

17/01/2017

Coup de chapeau au groupe IGF

parisSpécialisé depuis 1996 dans les formations en alternance, le groupe IGF accueille chaque année au 10 Rue de la Véga jusqu'à 400 élèves en bts, expertise comptable, diplômes européens ... 

Respectueux de la propreté des trottoirs de la rue de la Vega, IGF a installé sur sa façade 3 cendriers de belle facture (Probbax) afin que ses étudiants fumeurs y jettent leurs mégots plutôt que sur l'espace public.

paris

En lui adressant ce coup de chapeau, nous espérons aussi que sa valeureuse initiative fasse école dans le quartier.

08:06 Publié dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

16/01/2017

Avez-vous votre vignette Crit'Air ? elle devient obligatoire aujourd'hui

csm_ZCR_rouge_2a24ddebf8.pngSi la restriction de la circulation automobile est aujourd'hui le seul levier disponible pour lutter contre la pollution, le recours à la circulation alternée indépendamment de l'âge des véhicules n'est vraiment pas satisfaisant, en particulier car il n'a pas d'effet vertueux sur le parc automobile.

Par opposition, le certificat qualité de l'air Crit'Air permet de classer les véhicules motorisés en fonction de leurs émissions de polluants et ainsi aux municipalités de mettre en place des dispositions sélectives qui pourront être temporaires ou permanentes.

bandeau_accueil.png

Depuis le 1er juillet 2016, l'éco-pastille Crit'Air peut être commandée sur le site Internet dédié.

Depuis le 15 janvier 2017, tous les véhicules routiers entrant dans Paris doivent en être pourvus : deux roues, trois roues, quadricycles, véhicules particuliers, utilitaires, poids lourds dont bus et autocars.

Depuis le 15 janvier, Paris est devenu la première Zone à Crcultion Restreinte (ZCR) française. Toutes les précisions sur cette page de Paris.fr qui en particulier répond par avance aux nombreuses questions que vous vous posez.