Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2019

Première séance 2019 du Conseil de Paris

parisAprès deux mois de pause, le Conseil de Paris tiendra à partir de lundi 4 février 2019 sa première séance de l'année qui se poursuivra mardi 5 et mercredi 6.

Vous pouvez consulter ici l'ordre du jour et, comme d'habitude, suivre les délibérations en video directe lundi à partir de 9h00 ICI sur Paris.fr

Deux  thèmes principaux sont à l’ordre du jour :

  • Le débat organisé sur la sécurité des Parisiennes et Parisiens dans leur vie quotidienne [2019 SG 8].

parisNDLR : La communication ne porte semble-t-il que sur la démarche entreprise par la ville de Paris pour faire réaliser un audit dont le résultat sera communiqué aux élus lors de la séance de février et qui sera suivi d'un débat. Elle apparaît comme une volonté d'apaisement en décalage avec l'annonce par la Maire : J'ai décidé de créer une police municipale à l'origine de nombreux communiqués des groupes politiques du Conseil de Paris, d'articles de presse parisiens et d'explications ici sur Paris.fr

  • La communication sur l’action de la municipalité en faveur du sport de proximité [2019 DJS 86].

NDLR : On peut s'attendre à ce que le débat évoque l'incompatibilité entre la densité urbaine parisienne et de bons équipements sportifs ainsi que celle entre sport de proximité et organisation des JO2024.

A noter également parmi les autres délibérations soumises au vote :

» 2019 DDCT 23 : Rapport relatif aux modalités de regroupement des quatre premiers arrondissements de Paris.
» 2019 DDCT 1 : Fixation du nom d’usage et du bâtiment de la Mairie du 1er secteur de la Ville de Paris.

paris

La future Mairie de Paris Centre

» 2019 DAE 65 : Exonération des droits de place dus par les commerçants des marchés découverts alimentaires et des marchés de la création parisiens suite aux manifestations du 8 décembre 2018 - Avenants aux contrats.

» 2019 DFA 5 : Signature d’un contrat de concession de services relative à la fourniture, la pose, l’entretien, la maintenance et l’exploitation de colonnes et mâts porte-affiches supportant des annonces culturelles.

» 2019 DDCT 22 : Exercice du mandat, fixation des indemnités des élu.e.s parisien.ne.s.

» 2019 DVD 13 : Réseau parisien de bornes de recharges électriques Belib'. Grille tarifaire et convention GIREVE.
» 2019 DVD 33 : Conditions générales d'accès et d'utilisation des bornes de recharge électriques remises en service par la Ville de Paris. 

Les délibérations suivantes concernent plus spécifiquement le 12e arrondissement :

» 2019 DASCO 15 : Modifications des secteurs de recrutement des collèges publics parisiens pour l’année scolaire 2019-2020.

On note en particulier : 

Des changements de sectorisation sont prévus entre les collèges Courteline et Germaine Tillion. L’objectif de ces changements est d’équilibrer la composition sociale des secteurs de recrutement de ces 2 collèges, qui sont proches géographiquement. Par ailleurs, la liaison entre la Polyvalente Montempoivre (16) et le collège Germaine Tillion sera complète.

» 2019 DJS 85 : Subvention (35.000 euros) et avenant à la convention pluriannuelle d'objectifs avec l'association Culture Loisirs Animation Jeu Education - CLAJE (12e).

» 2019 DVD 29 - DPE : Opération "Debergue Rendez-Vous" (12e) - Aménagement d’une voie nouvelle. Convention de transfert de maîtrise d’ouvrage unique exercée par Logis-Transports.

On y lit : L’opération d’aménagement de cette seconde partie, conduite par la RATP et sa filiale Logis Transports, va permettre d’étendre l’aménagement du jardin public qui sera visible de l’avenue du Docteur Arnold Netter *.

* NDLR : C'est ce qu'on appelle familièrement : ne pas manquer de souffle !

paris

Cliquez pour agrandir

» 2019 DJS 110 : Bain-douche Charenton (12e) - Convention de mise à disposition de locaux pour l’utilisation de créneaux autonomes pour un public féminin en situation de grande précarité avec le Samu Social de Paris.

» 2019 DEVE 15 : Subvention d'investissement à la régie personnalisée Ecole du Breuil.

31/01/2019

Portes Ouvertes 2019 à l'École Boulle

paris

Les journées portes ouvertes 2019 de l'Ecole Boulle auront lieu demain vendredi 1er et samedi 2 février de 9h00 à 17h00 au 9 rue Pierre Bourdan.

Ces portes ouvertes sont organisées simultanément avec les trois autres grandes écoles d'arts-appliqués parisiennes (Duperré - Ensaama - Estienne) et sont en priorité destinées à l'accueil et l'information des élèves, lycéens et étudiants qui souhaitent postuler pour intégrer ces écoles.

Cette année, l'affiche est un défi à sa reproduction puisqu'elle est imprimée sur un papier miroir signifiant probablement que l'objet de la visite est celui qui la regarde.

paris

parisChaque année, à l'occasion de ses portes ouvertes, l'école Boulle reçoit la visite de plus 20 000 personnes. Si vous ne l'avez jamais visitée, il n'est pas trop tard pour découvrir la richesse de ce lieu. Vous ne pourrez qu'être fascinés par la passion communicative des élèves et époustouflés par leurs ouvrages. 

À l'école Boulle, vous rencontrerez ceux qui perpétuent et pratiquent avec ferveur les techniques de leurs prédécesseurs comme ceux qui débordent de créativité avec de nouveaux matériaux et leurs techniques de mise en oeuvre.

30/01/2019

L'Œil sur les pépites du quartier (48)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Quarante-huitième coup d'oeil :

paris

 Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil :

parisCe porche est celui de l'immeuble situé au 43 avenue de Saint-Mandé. Si c'est sans nul doute une superbe architecture haussmannienne, c'est davantage pour son histoire que pour lui-même que nous l'avons rangé parmi les pépites du quartier. C'est en effet dans cet immeuble que vécu Georges Courteline (1858-1929) de 1907 à sa mort. 

parisDe son vrai nom Georges Victor Marcel Moinaux Georges Courteline est un romancier et dramaturge français dont les œuvres les plus célèbres sont Les Gaietés de l'escadron (1886, qui sera adapté en film par Maurice Tourneur avec Raimu et Fernandel), Messieurs les ronds-de-cuir (1893), Les Boulingrins (1898), Le commissaire est bon enfant (1900) La Conversion d'Alceste (1905) et Le Gora (1920, pièce en un acte et deux personnages).

Courteline.jpg
Georges Moineau a pris le pseudonyme de Courteline en 1881
 
Les habitants de Bel-Air connaissent le visage de Georges Courteline au travers du buste en bronze sculpté par Félix-Benneteau-Desgrois (1879 - 1966) qui orne le square portant son nom.

paris

Dans notre quartier, son nom a été donné à une partie de l'avenue de Saint-Mandé, à un collège (48 avenue Arnold Netter) et à un square (situé à l'emplacement de l'ancienne barrière de Saint-Mandé).

paris

08:08 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

29/01/2019

Budget Participatif : derniers jours pour déposer votre projet

logo-header.jpgComme annoncé ici, vous avez jusqu'à dimanche soir 3 février pour déposer [ICI] vos projets pour l’édition 2019 du Budget Participatif.

Rappelons que les projets peuvent concerner l'arrondissement ou l'ensemble de Paris mais doivent impérativement :

  • Être déposé par un Parisien (particulier ou collectif).
  • Satisfaire un motif d’intérêt général.
  • Entrer dans le champ de compétence de la Ville ou du Département de Paris.
  • Représenter une dépense d’investissement sans générer de dépense de fonctionnement trop importante.

Hier soir à 20 heures, 758 projets avaient été déposés par les parisiens, dont 37 localisés dans le 12e : 9 formulés par des associations 3 par les conseils de quartier et 25 par des particuliers.

paris

Le désir d'investissement dans le bois de Vincennes est manifeste. On note en particulier les projets déposés par atchoum :

Ainsi que ceux-ci déposés par 4 autres particuliers :

Comme les années précédentes, las associations sportives et de parents d'élèves mettent la pression et tablent sur le poids électoral de leurs adhérents. Le Conseil de quartier Bel-Air Sud, ne s'est à ce jour, pas encore mobilisé sur le Budget Participatif 2019.

08:12 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

28/01/2019

Nés dans le 12e (5)

parisOn évoque rarement le lieu de naissance des personnalités du spectacle, du monde politique ou de la vie sociale. Parfois on apprend qu'ils sont nés à Paris, mais rarement dans quel arrondissement.

Les 4 premiers numéros de cette série remontent à 2010. Nous y avions évoqué :

Voici trois autres personnalités nées dans le 12e :

parisFrance Gall, née le 9 octobre 1947 à Paris 12e dans une famile de musiciens. Son père chanteur et parolier (on lui doit la chanson La Mamma de Aznavour) écrit pour sa fille  Sacré Charlemagne en 1964.

En 1965, Poupée de cire, poupée de son est le premier prix du concours de l'Eurovision à Naples. Premier succès avec France Gall pour Serge Gainsbourg auteur de la chanson qui se vendra à un million d'exemplaire au Japon. 

En 1973, France Gall demande à rencontrer Michel Berger, espérant le convaincre de travailer avec elle. Après avoir écrit pour elle Ma déclaration, Michel Berger l'épouse en 76.

En décembre 1997. France Gall met fin à sa carrière et part dans la maison qu'elle possède au Sénégal. Elle fera un retour quinze ans plus tard, pour la création de la comédie musicale "Résiste" en hommage à Michel Berger.

France Gall est décédée le 7 janvier 2018 à l'âge de 70 ans des suites d'un cancer.

parisJean-François Lamour : 

Né en 1956 dans le 12e, Jean-François Lamour est un ancien sportif de haut niveau dans le domaine de l'escrime.

Il se tourne vers la politique à partir de 1993 et devient conseiller technique pour la jeunesse et les sports au cabinet du maire de Paris, puis au secrétariat général de la présidence de la République de 1995 à 2002. Il est ensuite ministre des Sports durant tout le deuxième mandat de Jacques Chirac.

À partir de 2007, il est député de la 13e circonscription de Paris et conseiller du 15e arrondissement et, conseiller de Paris depuis mars 2008. 

parisGuy Lux : Figure incontournable du petit écran français, Guy Lux, né le dans le 12e a construit sa légende en animant et en inventant des émissions devenues mythiques. C’est en 1962 qu’il s’installe durablement à la télévision en lançant le premier « Intervilles ». En 1965, il le décline sur demande du Général de Gaulle dans sa version européenne, « Jeux sans frontières ».

Écarté de l’antenne en 1981, le présentateur du célèbre « Schmilblick » reviendra en 1983 sur FR3. Il se consacre alors à la conception et à la production d’émissions telles que « La Classe » ou « L’or à l’appel ». Retiré des plateaux de télévision en 1997, Guy Lux meurt le 13 juin 2003 à l’âge de 84 ans.

25/01/2019

Ça bouge boulevard Poniatowski

parisBénéficiant depuis décembre 2012 d'une circulation apaisée et d'une voirie superbement requalifiée grâce à l'arrivée du tramway, le boulevard Poniatowski s'apprête à de nouveaux changements. Nous vous invitons à une petite visite commentée de son trottoir impair entre la porte Dorée et la porte de Charenton.

au 117 : conformément à la 2016 DLH 248, l'immeuble a été préempté par la ville et confié par bail emphytéotique à la RIVP. Il va faire l'objet d'un ravalement et sur cour avec isolation thermique par l'extérieur, réfection de l'étanchéité des toitures terrasses et changement des menuiseries extérieures.

paris

La RIVP y réalisera un programme de 6 logements PLA-I, 5 logements PLUS, 3 logements PLS et un local d’activités.

au 105-105bis : conséquence attendue de l'accord par la ville d'un bail à la RIVP (2014 DLH 1020), les travaux de démolition des bâtiments existants viennent de débuter.

paris

À la place, la RIVP va construire un immeuble (R+9) de 12 logements eut local d'activités dont l'architecture apparaît un peu comme un pied de nez aux deux immeubles haussmanniens qui l'encadrent ;

paris

parisau 57 : Comme expliqué dans la délibération 2017 DU 109, la ville a cédé à la société Toit et Joie la parcelle sur laquelle se trouve actuellement un pavillon des années 50 afin qu'elle y réalise une résidence sociale, dédiée à l’accueil de femmes victimes de violences, comportant environ trente-huit logements sociaux et des locaux communs.

Les travaux de démolition du pavillon viennent de débuter.

parisLa société Toit et Joie est déjà propriétaire de la parcelle voisine sur laquelle se trouvait de 1950 à 2010 la Maison des Étudiants des États d'Afrique de l'Ouest (MEEA)

au 47-51 : au pied de immeuble où se trouvait il y a quelques années un agent Renault, un local vraisemblablement commercial est en cours d'aménagement, mais rien ne permet encore d'en connaître la vocation. Espérons qu'elle puisse être bénéfique aux habitants du quartier.

paris

au 17-19 : un projet immobilier regrettable est en cours d'instruction. Il prévoit le remplacement de ces petits bâtiments qui apparaissent un peu comme appartenant à l'orée du bois voisin par un immeuble en R+8.

paris

Le projet en R+10 présenté en février 2017 à la Commission du Vieux Paris, ce projet avait reçu un avis défavorable. Celui ci-dessous présenté en avril 2018 (voir ici) est également critiqué par la commission qui demande (voir ici) que l’immeuble ne dépasse pas celle du bâtiment adjacent.

paris

24/01/2019

Lieux dits oubliés : la Voûte et le Talus du Cours

parisLa rue de la Voûte-du-Cours et celle du Talus-du-Cours sont deux anciennes voies de la commune de Saint-Mandé qui apparaissent sur le plan de Roussel de 1730.

Jacques Hillairet nous explique dans le XIIe et son histoire : Les plans de 1730 indiquaient un chemin allant depuis le chemin des Marais (actuelle avenue Daumesnil) jusqu'au Milieu du Monde (actuel carrefour av de Saint-Mandé/ av Dr Netter) que la commune de Saint-Mandé appela rue de la Voûte-du-Cours.

Le Cours de Vincennes était alors traversé par un passage souterrain voûté situé à proximité de l'actuel passage de la Voûte.

paris

Du sud au nord, la rue de la Voûte-du-Cours est aujourd'hui représentée par la rue de la Véga, l'avenue Michel Bizot, l'avenue Netter (jusqu'à l'avenue de Saint-Mandé) et la rue de la Voûte ainsi dénommée depuis le 10 novembre 1873.

paris

La rue de la Voûte-du-Cours se prolongeait vers Saint-Mandé par la rue du Talus-du-Cours dont il ne reste aujourd'hui qu'une partie après qu'elle ait été amputée une première fois par l'implantation de l'enceinte fortifiée de Thiers et une seconde fois par le boulevard périphérique.

paris

Dans un prochain article, nous évoquerons le chemin de la Voûte-du-Cours.

23/01/2019

L'Œil sur les pépites du quartier (47)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Quarante-septième coup d'oeil :

paris

 Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil :

parisCet élégant bas-relief fait partie d'une série de douze que vous pouvez contempler rue Cannebière en longeant le côté gauche de l'Eglise du Saint Esprit.

Ils illustrent les mois de l'année et les fêtes religieuses qui y sont rattachées. Celui que nous avons choisi représente le mois d'avril et est du à Lucien Gibert (1904-1988). Quatre sculpteurs se sont partagé les 12 tableaux représentant les mois de l’année que l’on peut observer le long de la rue de la Cannebière :

  • Lucien Gibert : mars, avril, mai
  • Fernand Guignier Juin, juillet, août,
  • Noël Feurstein Septembre, octobre, novembre
  • Maurice Munzinger Décembre, janvier, février

Ils sont quasiment à la hauteur des yeux, vous ne pouvez pas les manquer.

paris

08:31 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

22/01/2019

Où sont passées les boites à dons ?

parisUne boîte à dons est un espace de partage qui permet à tout un chacun de récupérer ou déposer dans des cases prévues à cet effet vêtements, jeux, ou objets de toutes sortes, réutilisables par d'autres. Quand elle est destinée au partage de denrées alimentaires pour venir en aide aux plus démunis, on parle de garde-manger et frigo solidaires.

Créée en octobre 2016 à l'initiative de l'association Cap ou pas Cap, la première boite à dons du 12e a été inaugurée en grandes pompes place Félix Eboué devant le kiosque citoyen. Elle a rapidement trouvé des donateurs et un public friand de ce qu'ils y avaient déposé.

paris

En décembre 2017, un an après celui expérimental installé devant le Centre Social du 295 rue de Charenton, l'inauguration du garde-manger et frigo solidaires au 212 avenue Daumesnil (devant la boutique Les Nouveaux Robinsons) bénéficié également d'une large communication.

paris

Déplacée pendant l'été 2018, la boite à dons de la place Félix Eboué se trouve aujourd'hui dans la cour de la Mairie du 12e. Sur le kiosque citoyen, une affichette indique les alternatives (en insistant davantage sur les dépôts que sur les disponibilités).

paris

Cliquez pour agrandir

Devant les Nouveaux Robinsons, le garde-manger solidaire n'est pas ré-apparu depuis la nouvelle année.

paris

Tout ceci semble confirmer qu'un minimum de présence humaine autour de ces espaces de partage est indispensable pour qu'ils ne tournent pas à la foire d'empoigne. Ceci n'étonne nullement les membres de l'association Circul'Livre qui par expérience et pour la même raison, refusent délibérément d'évoluer vers un réseau de boites à livres.

Notons également, à l'opposé de ces pratiques, les boutiques Emmaüs Solidarité, qui placées bien en vue dans nos quartiers et gérées avec talent par des bénévoles ne désemplissent pas. Pour donner, c'est notre meilleur choix.

21/01/2019

Ce soir 19h au Conseil d'arrondissement

parisCe soir lundi 21 janvier à 19h00, dans la salle des Fêtes de la Mairie, se tient le premier conseil d'arrondissement de l'année 2019.

L'ordre du jour initial et l'ordre du jour complémentaire sont disponibles sur cette page du site de la Mairie du 12e. Il sera notamment débattu :

  • de la délégation de service public pour les centres d'animation gérés par le CLAJE
  • de la sectorisation des collèges en 2019
  • de l'attribution d'indemnités exceptionnelles aux kiosquiers
  • de l'aménagement d'une voie entre la rue du Rendez-vous et l'avenue du Dr Arnold Netter (secteur Debergue)
  • de l'exonération des droits dus par les commerçants empêchés d'exercer suite aux manifestations de décembre dernier
  • de l'aménagement de locaux associatifs dans la résidence Edouard Robert Fécamp Tourneux
  • d'un contrat portant sur des mâts porte-affiches supportant des annonces culturelles (ndlr : à élucider) 

L'ordre du jour complémentaire comporte 5 voeux (portant sur l'école, la gratuité des transports en commun, l'aménagement de la place de la Bastille et la voirie du 12e) et 2 questions orales.

Pour en savoir un peu plus, venez assister à la séance qui rappelons le, est publique, ou à défaut, abonnez-vous au fil Twitter @Mairie12Paris et suivez le conseil avec le hashtag #CA12.

08:06 Publié dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris