Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2021

Ce matin débute la première séance 2021 du Conseil de Paris

parisAujourd'hui mardi 2 février 2021 à partir de 9h se tient à l'Hôtel de Ville la première séance de l'année su conseil de Paris. Elle se poursuivra mercredi 3 et jeudi 4.

Sur l'ordre du jour, qui contient environ 140 projets de délibérations et 120 voeux, et qui débutera par un débat sur le projet de rénovation et transformation de la gare du Nord, nous avons noté :

» 2021 DU 5 : Réaménagement de la place de la Porte Maillot (16e et 17e) - Approbation de la déclaration de projet déclarant d’intérêt général le projet de réaménagement et emportant mise en compatibilité du PLU.

» 2021 DASCO 6 : Modifications des secteurs de recrutement des écoles publiques pour l'année scolaire 2021-2022.

» 2021 DASCO 7 : Modifications des secteurs de recrutement des collèges publics parisiens pour l’année scolaire 2021-2022.

» 2021 DDCT 8 : Adoption de la nouvelle charte du budget participatif.

parisndlr : On notera qu'à l'heure ou nous publions cet article, les parisiens de base dont nous avons l'honneur de faire partie, ne savent encore rien des modalité de ce budget participatif pour lequel ils pourront dès jeudi déposer des projets.

parisSeules 3 délibérations intéressent explicitement le 12e :

» 2021 DFPE 23 - DAE-DDCT-DJS : Subventions (770.500 euros), signature de 6 conventions et 1 avenant pour le fonctionnement des ludothèques et des ludomouv’citoyennes dans les 10e, 12e, 13e, 14e, 15e, 17e, 18e, 19e et 20e arrondissements.

» 2021 DFPE 56 : Subvention (4.506 euros) et convention avec l'association Relais 59 pour des travaux d'aménagement et de mises aux normes du multi accueil situé au 1 rue Hector Malot (12e).

» 2021 DVD 1 : Parc de stationnement Bercy Hôtel (12e) - Avenant n° 1 à la convention de concession.

Comme d'habitude, vous pouvez suivre les délibérations en video directe à partir de 9h00 sur Paris.fr

01/02/2021

Notre quartier au temps des usines (7)

proxy.php.jpegSi vous habitez Bel-Air Sud et plus certainement encore si vous habitez le quartier Vallée de Fécamp, vous avez déjà remarqué le médaillon qui orne l'hôtel industriel situé à l'angle de la rue de Wattignies et de la rue de Fécamp. Mieux encore, vous y avez lu :

Dorin, fournisseur de la cour 1780

Capture d’écran 2021-01-10 à 17.18.51.jpg

Pour les plus curieux d'entre-vous, voici quelques informations :

parisDans la seconde moitiée du XVIIIe siècle, une enseigne à l’excellente réputation dénommée "Fards rouges et blancs" située rue Grenier Saint-Lazare à Paris est reconnue pour la qualité de ses produits de beauté.

En 1780 la reine Marie-Antoinette et le roi Louis XVI décernent à la maison le titre de fournisseur de la Cour de Versailles pour la qualité de ses poudres et fards.

En 1819, Jean-Marie Dorin associé de Marguerite Montansier la fondatrice, finira par acquérir la maison et lui donner son nom.

parisEn 1920 : La maison Dorin emménage au 60-62 rue de Wattignies. Les produits de la marque sont présents partout dans le monde.

On y produisait les parfums La Dorine, le rouge brunette, la crème ÉclatLys, les poudres… À partir de 1936, Dorin installe son usine à Colombes à côté d'autres grandes marques.

L'usine compte alors plus de 85 employés et exporte les produits Dorin dans une vingtaine de pays à travers le monde.

Dorin ne parviendra malheureusement pas à se relever des heures sombres de la Seconde Guerre Mondiale.

paris

La marque a cessé son activité dans les années 80, se consacrant exclusivement à la production à façon pour d'autres maisons. Rachetée en 1998 par la SARL France Excellence qui a fait renaître la marque, la Maison Dorin est aujourd’hui installée à Chatou (78).

paris

Pour en savoir plus sur l'histoire des Parfums Dorin, suivez ce lien.

08:12 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

29/01/2021

Nos élus au Conseil de Paris

Picto_Mairie.jpgLe conseil de Paris se réunit onze fois par an. Il rassemble 163 conseillers parmi lesquels 10 (5 femmes et 5 hommes) ont été élus dans le 12e. Comme dans tous les arrondissements, l'une ou l'un d'entre eux est Maire de l'arrondissement.

Certains autres conseillers sont adjoints à la Maire de Paris. Ainsi, le 12e est représenté à l'Hôtel de Ville par 4 adjoints à la Maire.

paris

Au Conseil de Paris, les élus sont groupés selon leur appartenance politique. Le nombre et la dénomination de ces groupes a évolué à la suite du dernier scrutin municipal. En voici la situation :

  • Groupe Parisiens Progressistes  6 conseillers dont aucun élu du 12e
  • Groupe Génétration.s  5 conseillers dont une élue du 12e
  • Groupe Modem, Démocrates et Ecologistes 5 conseillers dont aucun élu du 12e
  • Non inscrits 1 conseiller dont aucun élu du 12e

La prochaine séance débutera mardi 2 février 2021 à 9h00

Pour tout savoir du fonctionnement du Conseil de Paris, rendez-vous sur cette page.

28/01/2021

Dimanche, Vincennes en Anciennes traverse le 12e

Capture d’écran 2015-06-29 à 14.20.26.jpgparisDimanche 31 janvier 2021, plus de 700 véhicules (autos, motos, vélos, tracteurs, bus et utilitaires légers), de plus de trente ans d'âge et de toutes marques prendront part à la 21e traversée de Paris hivernale organisée par Vincennes en Anciennes

Le départ des voitures s'effectuera du parvis sud du château de Vincennes entre 8h00 et 8h30. Les équipages traverseront ensuite le 12e entre la Porte Dorée et le place de la Bastille où vous pourrez les voir passer.

Retour vers 12h sur le parvis sud du château de Vincennes.

Il y a toujours un peu de magie dans ce rassemblement automobile qui traverse les âges puisque les véhicules doivent avoir au moins 30 ans pour être éligibles. Chacun a un souvenir en voyant une DS, une Trabant, une Fiat 500 ou une Isetta.

paris

27/01/2021

L'Oeil sur les cartels et les signatures du quartier (4)

paris

L'Oeil du quartier pousse la curiosité à lire et photographier les cartels ou les signatures qui identifient les oeuvres situées dans l'espace public du 12e.

Saurez-vous, à la lecture de ces documents reconnaitre et localiser les oeuvres auxquelles ils se rapportent ?

Quatrième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où a-t-elle été prise ?

Notre précédent coup d'oeil  :

4254712256.JPGLe nom de Jacques Bonnier figure sur l'immeuble d'habitation situé 67, rue des Meuniers.

Cet immeuble dit à petit loyer a en fait été construit en 1911 par Louis Bonnier (1856-1946) pour un de ses cousins.

Comme l'explique la notice biographique complète de Louis Bonnier, le 67 rue des Meuniers est bien l'une de ses oeuvres, alors que la façade porte le nom de Jacques Bonnier (1884-1964), fils de Louis, qui a collaboré avec son père.

Les plans sont simples, la façade très subtilement dessinée avec des avancées en pointe pour les fenêtres de service qui forment une série verticale couronnée au sixième étage par une succession d'arrondis sur pans coupés d'un très beau mouvement. C'est l'archétype des futures habitations à bon marché.

paris

67 rue des Meuniers réalisé par Louis Bonnier
sur la façade on lit : Jacques Bonnier 1913
DSCN4324.JPG
 
Dans le 12e, Louis Bonnier est également l'auteur en 1922 du monument aux morts du PLM (hall de la gare de Lyon).
 
Dix ans plus tard, en 1932, il signe cet immeuble destiné aux agents dirigeants du PLM, qui se trouve au 7 rue de Rambouillet.
Dans le 13e, il a réalisé en 1922 la superbe piscine de la Butte aux Cailles.
 

08:09 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

26/01/2021

Dimanche, Grand Prix d’Amérique sur l’hippodrome de Vincennes

parisLe Grand Prix d’Amérique est une épreuve internationale qui accueille chaque année depuis 1920 les meilleurs trotteurs du monde âgés de 4 à 10 ans. Cette course prestigieuse a vu gagner de grands champions dont les noms restent encore graver dans toutes les mémoires comme Gélinotte, Uranie, Roquépine ou plus récemment, Ourasie, Idéal du Gazeau, Varenne et Bold Eagle.

paris

L'épreuve se déroule sur l’hippodrome Paris-Vincennes sur les 2 700 mètres de la grande piste au Trot attelé. C’est un rendez-vous incontournable et une consécration pour les chevaux, les éleveurs, les propriétaires, les entraîneurs, les drivers et les lads.

parisInutile cependant d’être turfiste professionnel, passionné de chevaux, ou joueur invétéré pour assister à ce grand spectacle, il suffit de se laisser transporter par la magie de la course et de se laisser bercer par les noms des chevaux.

Tout serait merveilleux sauf que dans le cadre de la lutte contre la Covid 19, les réunions de courses sur l'Hippodrome Paris-Vincennes se déroulent à huis clos renforcé. Le grand public n'est pas autorisé à entrer, seuls les socioprofessionnels peuvent pénétrer sur les lieux.

Vous pouvez suivre les courses sur le site letrot.com, rubrique live, sur la chaîne Equidia et sur le site equidia.fr.

08:09 Publié dans Animation-Culture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

25/01/2021

Edifices disparus : la Ferme de la Faisanderie

parisQuelques édifices aujourd'hui disparus, s'ils n'ont pas marqué l'histoire nationale, méritent d'être connus de ceux d'entre-nous qui s'intéressent à celle de notre arrondissement. Ainsi en est-il de la Ferme de la Faisanderie.

Préambule

Située primitivement sur la commune de Saint-Mandé, l’École Théorique et Pratique d’Arboriculture occupait un terrain de 4 hectares près de la Porte dorée. Lors de l’Exposition Universelle de 1931 une partie du territoire de « l’Ecole de Saint-Mandé » comme on l’appelait, est absorbé pour la construction du Musée des Colonies (actuel Palais de la Porte Dorée).

En 1936 l’école fut transférée à l’emplacement de l’ancienne Ferme de la Faisanderie dans le Bois de Vincennes dans un magnifique domaine de 23 hectares dans lequel elle deviendra l’Ecole Du Breuil.

paris paris

La Bergerie et le Paddock en 1866

La Ferme de la Faisanderie a été construite en 1855 à l'initiative de l'impératrice Eugénie sur un domaine contigu à la Redoute de la Faisanderie. Comme son nom l’indique, l’emplacement a servi à l’élevage des faisans, alors que le Bois de Vincennes, incorporé à la Liste Civile, était un terrain de chasse jusqu’à la Révolution.

En 1859 la ferme accueille cent vaches suisses et normandes, un troupeau de deux cents moutons et sept juments percheronnes.

En 1903, la Ville mit la Faisanderie en adjudication sur enchères puis une nouvelle fois en 1919, Les écuries de la Faisanderie comptaient des chevaux de course, notamment une cinquantaine de trotteurs qui profitent de la proximité l’hippodrome de Vincennes, situé sur le plateau de Gravelle, également dans le Bois de Vincennes. En octobre 1934 survint un incendie où douze chevaux périrent carbonisés.

paris

paris

La ferme fait partie du territoire (dont le bois de Vincennes) annexé à Paris par décret du 18 avril 1929 et alors inclus dans le 12e arrondissement de Paris.

Il ne reste aujourd'hui de la Ferme de la Faisanderie que des traces toponymiques dans le nom du carrefour situé à l'intersection de la route de la Ferme et de la route de la Pyramide (cliquez sur la vignette).

08:08 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

22/01/2021

Pour une véritable promenade végétalisée avenue Daumesnil

parisRevenons aujourd'hui sur les conséquences d'aménagements conçus et réalisés au coup à coup qui même si chacun répond à son objectif, donnent un aspect brouillon à l'espace public.

Ainsi, le projet dit des Champs Elysées de l'Est Parisien issu des budgets participatifs 2016, 17 et 18 a pour ambition de convertir les contre allées automobiles de l'avenue Daumesnil en une promenade végétalisée.

paris

La reconquête des contre allées au profit des piétons a bien été réalisée sur les sections annoncées. Les espaces végétalisés prévus ont été créés sans néanmoins faire l'unanimité. Quant à la promenade, beaucoup reste à faire pour qu'il soit possible de les qualifier de Champs Elysées ...

Aux différentes observations formulées dans cet article et celui plus récent portant sur les parkings vélos, ajoutons celles ci concernant les traversées piétonnes surélevées qui sont restées axées sur les pieds d'immeubles et entravées par les terrasses couvertes des cafés.

paris paris

rue de Picpus

La solution élégante pour affirmer la vocation piétonne de cet axe est de créer des trottoirs traversants comme ici à Dunkerque concernant :

  • côté impair les rues Gossec et Sidi Brahim ainsi que Colonel Oudot et La Véga

paris

rue Gossec

paris

rue Sidi Brahim

  • côté pair les rues Raoul, Cannebière, Tourneux, Fécamp ainsi que Villa Jean Godard

L'avenue Michel Bizot et la rue de Picpus sont des axes structurants qui nous semblent devoir garder cette identité en se suffisant d'une correction de la largeur et de la position des traversées.

Nous ne terminerons pas sans évoquer cet arbre qui même après avoir été doté d'une vraie grille, reste un obstacle incongru aux déplacements piétons. Va-t-on le laisser croitre indéfiniment ?

paris

Alors que de nombreux arbres ont été abattus dans le cadre d'opérations immobilières, celui-ci qui apparaît comme une erreur de plantation, aurait du sans scrupules subir le même sort. Errare humanum est, perseverare diabolicum.

Quoi que l'on fasse néanmoins, il s'agit d'une succession d'opérations ponctuelles et on restera malheureusement loin d'une requalification globale et cohérente comme l'ont été celles des boulevards des Maréchaux ou, il y a plus longtemps de l'avenue d'Italie.

08:11 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : paris

21/01/2021

Son nom est-il un secret bien gardé ?

parisIl y a un peu plus d'un an, le Conseil de Paris adoptait la délibération 2019 DU 254 qui avait pour objet la dénomination de la place Sans-Nom.

Le sujet n'était pas passé inaperçu puisque le journal Le Monde et Wikipedia leur avaient consacré chacun un article. Il faut dire que si la place elle-même ne semble pas intéresser grand monde, il n'en a pas été de même pour nom qui lui a été attribué : Place sans Nom !

paris

La place Sans-Nom en septembre 2011 (Crédits ParisPerdu)

Une année s'est écoulée et plus personne n'aborde le sujet. Qu'il n'y ait pas eu d'inauguration officielle, on le comprend aisément : on se demande quel élu aurait osé prononcer un discours justifiant ce choix et quelle personnalité aurait pu être honorée à cette occasion.

Pas d'inauguration donc, mais pas non plus le moindre panneau. On en vient à se demander si les élus parisiens n'éprouvent pas une certaine gêne à assumer le ridicule d'une telle décision qui de fait se reporte sur la respectable commission de dénomination de la Ville de Paris.

parisIl est vrai que pour des raisons techniques, l'appellation place sans Nom est circonscrite à la dalle qui surplombe le métro. Pour sauver la façe, les élus parisiens auraient-ils en tête d'attribuer un nom plus honorable à l'ensemble de la place ? Pierre Henry (1927-2017) par exemple !

08:10 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

20/01/2021

L'Oeil sur les cartels et les signatures du quartier (3)

paris

L'Oeil du quartier pousse la curiosité à lire et photographier les cartels ou les signatures qui identifient les oeuvres situées dans l'espace public du 12e.

Saurez-vous, à la lecture de ces documents reconnaitre et localiser les oeuvres auxquelles ils se rapportent ?

Troisième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où a-t-elle été prise ?

Notre précédent coup d'oeil  :

parisCe cartel est visible Passage de la Voûte. Il est apposé sur un pied du Chat qui en est la figure totémique depuis le 23 avril 2013.

Cette sculpture a été réalisée par les élèves du lycée professionnel Chennevière-Malezieux.

paris

parisRappelons nous que c'est dans ce passage, qu'en 1930 Charles Trenet séjourna dans un hôtel dont la chanson l'hôtel borgne est probablement la réminiscence (à lire ICI sur le portail des Amis de Charles Trenet) et l'ex-hôtel Feria la descendance.

Quel rapport entre l'hôtel du passage de la Voûte, le chat et Charles Trenet ?  Il se trouve dans Le Soleil a rendez-vous avec la lune à écouter ici :

podcast

08:19 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris