Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2017

La station Bel-Air nous a encore fait rêver ...

Il y a quelques mois, la perspective de végétaliser le métro parisien nous avait inspiré (voir ICI) une mise en valeur de la station Bel-Air qui s'y prête admirablement.

Aujourd'hui nous avons fait un nouveau rêve (*). Voyez cet ascenseur en bout de quai ...

paris

Cliquez pour agrandir

Les voyageurs descendant du métro pourront au choix emprunter les sorties actuelles pour rejoindre le boulevard de Picpus ou prendre cet ascenseur qui les mènera directement sur la Coulée Verte René Dumont située juste en dessous..

paris

Cliquez pour agrandir

Comment mieux valoriser ce joyau du quartier et offrir à de nombreux habitants un itinéraire enviable pour rejoindre leur station de métro habituelle ?

Puisque la Mairie de Paris a désormais passé des accords avec la RATP pour le budget participatif, un tel projet n'y aurait-il pas toute sa place ?

(*) il s'agit bien d'un rêve et en aucun cas d'un projet techniquement instruit. Il n'a pas d'autre ambition que de lancer une piste de réflexion.

07:47 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

03/07/2017

Rythme estival

Depuis le 1er janvier, nous avons publié 164 articles, soit une moyenne de 6 par semaine. Vous avez de votre côté posté 148 commentaires. Comme chaque année, en cette période estivale, nous allons réduire un peu le rythme de nos publications pour mieux rebondir à la rentrée.

paris

Nous vous souhaitons des vacances aussi agréables et bénéfiques que possible. Mais pour être sûr de ne manquer aucune information relative au quartier, abonnez vous à notre compte Twitter @BelairSud et inscrivez-vous sans plus tarder à notre 'NewsLetter' (colonne de droite) qui durant cette période sera diffusée un vendredi sur deux.

26/06/2017

Aux frontières du 12e : le boulevard de la Guyane

parisLa géographie du 12e arrondissement est telle que certains lieux, certains quartiers sont tellement éloignés du centre qu'ils sont perçus comme appartenant aux communes voisines. Ainsi en est-il du boulevard de la Guyane que certains attribuent à Saint-Mandé.

Ancien chemin ouvert le 18 avril 1929, le boulevard de la Guyane prend sa dénomination actuelle le 4 juin 1962. Il est aménagé lors de la construction du "périph", absorbant une partie du boulevard Carnot.

paris

Cliquez pour agrandir

Nombreux sont ceux qui pensent que le boulevard de la Guyane est une voie de Saint-Mandé. Comment s'en étonner puisque la quasi totalité de ses riverains sont Saint-Mandéens ? Le boulevard de la Guyane est cependant une voie parisienne longue de 1100 mètres et large de 24 qui marque la frontière entre 12e et la ville de Saint-Mandé. Son côté impair est bordé par un triste mur grisâtre masquant le boulevard périphérique.

paris

Le boulevard de la Guyane assure en outre la liaison entre la Coulée Verte et le bois de Vincennes, ce qui lui vaut, en particulier le week-end, d'être emprunté par de très nombreux joggeurs et cyclistes.

paris

La chaussée automobile est doublée par une piste cyclable qui est probablement l'une des plus large de la capitale.

paris

Une récente visite des lieux nous a fait découvrir que c'est boulevard de la Guyane que se trouve la base arrière des moutons tondeurs qui oeuvrent sur les talus du boulevard périphérique.

paris

Cliquez pour agrandir

07:52 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

22/06/2017

Que deviennent les zones 30 annoncées ? [MAJ]

4070214718.jpgRappelez-vous : en novembre 2015, nous écrivions Paris ville apaisée à 30 km/h, c'est pour bientôt sur la base de la délibération 2015 DVD 16 [Programme 2015 de zones 30. Demande de la subvention correspondante auprès du Conseil régional d’Ile de France] adoptée par le Conseil de Paris 6 mois auparavant.

On annonçait pour fin 2015 l'extension des zones 30 dans le 12e ainsi que la création de plusieurs zones de rencontre.

3447952584.jpg

Carte publiée en novembre 2015. Cliquez pour agrandir

Lors d'une réunion tenue le 22 septembre 2016, les conseillers de quartier ont été consultés sur les projets d'extension de zones 30 (avec création des double sens cyclables qui en découlent) et la création des zones de rencontre prévues dans l'arrondissement.

Proposition Ville - zones 30 et zones de rencontre dans le 12e - copie.jpg

Cliquez pour agrandir

Depuis, plus rien ! On nous expliquait pourtant que : En mai 2015, le Conseil de Paris a voté l'extension des zones 30, l'objectif étant de les généraliser d’ici 2020 et de ne laisser que certains axes à 50. La limitation à 30km/h permet de réduire considérablement le risque d'accidents et leur gravité, mais aussi de diminuer les nuisances sonores et la pollution.

837206-la-passation-des-pouvoirs-entre-huchon-et-pecresse.jpgUne prochaine explication de nos élus d'arrondissement et de la Mairie de Paris sur ces retards sera bienvenue en espérant qu'elle ne les imputera pas aux changements intervenus au Conseil Régional en décembre 2015.

[MAJ] Le 22 juin 2017, par l'intermédiaire de son compte Twitter @Mairie12Paris, la Mairie du 12e nous a apporté les réponses suivantes :

  • les zones 30 Chailley, Ravel, Tillier et Lyon ont été achevées en 2016
  • les zones 30 Crémieux et Parrot sont en travaux et devraient être achevées au 15 juillet
  • les travaux des zones 30 Reuilly et Bercy devraient être lancés après les vacances d’été.

08:08 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

16/06/2017

Comment vont les fontaines du quartier ?

parisEn décembre dernier, déplorant de n'avoir vu depuis longtemps couler la moindre goutte d'eau de la fontaine aux lions de la place Félix Eboué, nous écrivions : Hors d'eau, est-ce encore une fontaine ?

Curieux de connaitre en cette période de fortes chaleurs, la situation des fontaines du quartier, nous sommes allés (lundi 5 et samedi 10 juin) observer 8 d'entre-elles situées au voisinage de Bel-Air Sud. Elles vont mieux mais ...

paris

Cliquez pour agrandir

On observe que les fontaines situées dans des espaces verts (jardins, coulée verte) sont plus régulièrement alimentées que celles situées sur des places.

paris

Si la fontaine aux lions, emblème de l'arrondissement, est ces temps-cis le plus souvent en eaux, on déplore que celle de la place Edouard Renard comme celle de la place du colonel Bourgoin soient à sec.

paris

Cliquez pour agrandir

Que dire des deux superbes fontaines du parc de Bercy que sont la Canyoneaustrate et la grande cascade qui n'ont pas vu couler d'eau depuis tant de mois voire d'années.

Cette situation est probablement à rapprocher de l'insuffisance des budgets de fonctionnement de la ville dont on peut voir chaque jour les effets sur l'espace public.

Il nous parait regrettable que les citoyens que nous sommes soient dans l'ignorance totale des causes (techniques, budgétaires, administratives) de ces dysfonctionnements et du délai prévisionnel de rétablissement d'un fonctionnement normal.

Une simple affichette informative ne devrait pas être une demande irrecevable. Puissions-nous être entendus de nos élus.

07:49 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

13/06/2017

Rejoindre le Grand Paris à Vélo : aujourd'hui Charenton

parisOn peut lire sur cette page de Paris.fr consacrée au Plan Vélo 2015-2020 :

Complétant le réseau structurant, le réseau secondaire maillera le territoire parisien pour assurer une couverture fine du réseau cyclable. Une attention particulière sera apportée aux coupures que peuvent être les ponts, les places et les portes de Paris afin de faciliter les déplacements entre communes.

Après Vincennes, puis Saint-Mandé, nous poursuivons aujourd'hui en direction de Charenton-le-Pont notre examen des conditions dans lesquelles un cycliste peut dans le 12e, franchir les boulevard des Maréchaux et le boulevard périphérique :

Rejoindre Charenton-le-Pont par la porte de Charenton :

Que ce soit à pied, en voiture ou en vélo, quoi de plus normal pour se rendre à Charenton-le-Pont que d'emprunter la rue de Charenton ?

C'est donc ce qu'a fait ce cycliste dont le voyage ne débute pas vraiment bien puisqu'il ne trouve aucune piste cyclable ni le moindre aménagement adapté.

paris

Cliquez pour agrandir

Il traverse donc le pont qui franchit la Petite Ceinture parmi les autres véhicules. Pas facile de se placer sur la file qui convient compte tenu des nombreuses voitures et camions qui tournent en direction de la porte de Bercy.

Au croisement de l'avenue de la porte de Charenton et du boulevard Poniatowski, il constate avec plaisir que les aménageurs du Tramway se rappelant de l'existence des cyclistes, ont fait vers eux un geste minimum : deux pictogrammes au sol suivis de quelques mètres de piste cyclable les invitant à rejoindre une piste à double sens située de l'autre côté de l'avenue de la porte de Charenton.

parisIl y renonce d'autant plus que si cette piste est large entre le boulevard Poniatowski et la route des Fortifications, elle se transforme en Zone de rencontre (cyclistes piétons) entre la route des Fortifications et l'avenue de Gravelle.

Aucun aménagement ne lui est donc proposé lorsqu'il longe le cimetière de Valmy et qu'il traverse le pont du boulevard périphérique.

paris paris

Cliquez pour agrandir

Le voila ainsi arrivé rue de Paris dans la commune de Charenton-le-Pont qui ne lui offre pas davantage de dispositifs adapté à son mode de déplacement.

Conclusion : de Bel-Air à Charenton à vélo, c'est pas encore le REVe (Réseau Express Vélo)

02/06/2017

Quel avenir pour les jardins partagés ?

Un jardin communautaire ou jardin partagé est un jardin rural ou urbain géré en commun par un groupe d’habitants. La dénomination de jardin partagé est celle choisie par l'État français depuis 2014 bien que celle de jardin communautaire lui soit antérieure et reste largement utilisée dans le monde francophone.

parisSur cette page de Paris.fr, la ville de paris définit le jardin partagé comme un espace vert cultivé et animé par les habitants. C'est un lieu de vie ouvert sur le quartier qui favorise les rencontres entre générations et entre cultures. Géré par des riverains regroupés en association, il facilite les relations entre les différents lieux de vie de l'arrondissement : écoles, maisons de retraite, hôpitaux…

Les jardins partagés trouvent généralement leur place sur des parcelles de la Ville de Paris mais ils peuvent aussi être aménagés sur d'autres terrains (bailleurs sociaux, Réseau ferré de France, etc.).

Le territoire parisien compte aujourd'hui 119 jardins partagés dont une dizaine dans le 12e arrondissement :

paris 

Parallèlement, depuis 2014, pour satisfaire à moindre coût la demande des habitants pour davantage de végétalisation dans leurs quartiers, la Mairie de Paris a lancé plusieurs action visant à faire végétaliser l'espace public par des particuliers ou des associations :

- du Vert près de chez vous dont les réalisations ne nous ont pas vraiment convaincu.

paris

- le permis de végétaliser qui a ouvert la voie aux réalisations les plus folles a certainement davantage comblé les récipiendaires, que les autres habitants du quartier.

paris paris

- les rues végétales et rues vertes (av Maurice Ravel, rue de Citeaux)

paris paris

- les toitures végétalisées qui sont un indéniable apport écologique, mais malheureusement bien peu visibles des parisiens.

- l'agriculture urbaine dont une manifestation est visible rue de Charenton sur l'aire exploitée par le CQ Vallée de Fécamp.

paris

- des terrains temporairement disponibles comme c'est le cas place de la Nation sont joyeusement exploités par les jardiniers amateurs sous le regard bienveillant des élus municipaux.

paris

paris

Ainsi, le sympathique amateurisme qui était longtemps cantonné dans les jardins partagés a désormais droit de cité là ou la moindre plantation était exclusivement du ressort de la DEVE. Ainsi, on est en droit de se demander si certains ne seront pas tentés de remettre en question l'utilité des jardins partagés à Paris.

Une prochaine révision du PLU ne sera-t-elle pas l'occasion d'autoriser des constructions sur ceux qui sont en Zone Urbaine Générale ?

paris

9 Rue Claude Decaen (Cliquez pour voir la situation actuelle)

07:58 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

01/06/2017

Paris va relancer le "concours des façades"

parisAu cours de sa dernière séance, le Conseil de Paris a examiné et voté la délibération présentée par le groupe UDI-MoDem ayant pour objet le Lancement d’une étude en vue de rétablir et moderniser le concours de façades de la Ville de Paris [2017 UDI-MoDem 1].

De 1898 à 1930, pour rompre avec ce qui leur semblait à l'époque une surabondance d'uniformité haussmannienne, la ville de Paris récompense chaque année les six plus belles façades des édifices achevés dans l'année. Des immeubles emblématiques comme le castel Béranger d'hector Guimard ou le Céramic Hôtel de Jules Lavirotte font partie du palmarès. Dans le 12e, trois façades ont été récompensées :

  • en 1903 : le 98 quai de la Rapée réalisé par Paul Friesé
  • en 1910 : le 24-26 rue Charles-Baudelaire réalisé par Joseph Charlet et F. Perrin,
  • en 1911 : le  199-201 rue de Charenton réalisé par Raoul Brandon

paris

Au cours des dernières décennies, à l'exception de parfois quelques ajouts colorés relevant du décor de Noël, les architectes n'ont guère fait montre de créativité artistique dans les formes et les matériaux constituant les façades de leurs immeubles.

paris

222 rue de Charenton - Architecte Avenier Cornejo
Cliquez pour agrandir

La création architecturale ne se limite bien évidemment pas au volume extérieur du bâtiment qu'il conçoit et encore moins à une façade. Dans le tissus urbain parisien, la façade des immeubles contribue cependant pour une grande part à l'aspect du paysage dans lequel nous vivons.

Eric Azière, président du groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris a pointé la "banalisation et l'uniformisation" qui menacent la capitale.

Cette version remaniée du concours de façades est destinée à stimuler la créativité des architectes et relancer l'exigence d'esthétisme. Belle perspective que nous espérons voir se réaliser.

07:46 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

29/05/2017

Rejoindre le Grand Paris à Vélo : aujourd'hui Saint-Mandé

parisOn peut lire sur cette page de Paris.fr consacrée au Plan Vélo 2015-2020 :

Complétant le réseau structurant, le réseau secondaire maillera le territoire parisien pour assurer une couverture fine du réseau cyclable. Une attention particulière sera apportée aux coupures que peuvent être les ponts, les places et les portes de Paris afin de faciliter les déplacements entre communes.

Après Vincennes il y a quelques jours, nous poursuivons notre examen des conditions dans lesquelles un cycliste peut dans le 12e, franchir les boulevard des Maréchaux et le boulevard périphérique :

Rejoindre Saint-Mandé par la porte de Saint-Mandé :

Quittant le quartier Bel-Air par la piste cyclable de l'avenue de Saint-Mandé, notre cycliste s'apprête à aborder l'intersection avec le boulevard Soult.

paris

De l'autre côté, il retrouve sa piste protégée avec un aménagement plutôt satisfaisant des abords de l'arrêt d'autobus (29 et 56). La même piste lui permet ensuite de franchir l'avenue Maurice Ravel, puis le boulevard Carnot.

paris paris

Cliquez pour agrandir

Le pont qui traverse le boulevard périphérique au niveau de la porte de Picpus/ porte de Saint-Mandé est traité de la même manière. Une attention particulière est toutefois nécessaire lorsqu'on croise les voitures qui tournent à droite pour emprunter le périphérique. La suppression de cette entrée a été plusieurs fois envisagée.

paris

Vient ensuite le dernier carrefour parisien, celui du boulevard de la Guyane, suivi des derniers mètres de piste parisienne et nous voici à Saint-Mandé.

paris

La piste se poursuit alors sur une centaine de mètres du trottoir de l'avenue Victor Hugo dont le revêtement est impropre à la circulation des vélos, puis le cycliste est brutalement renvoyé dans la circulation générale. Plus généralement, on observe que Saint-Mandé ne brille guère par ses aménagements cyclables.

paris

Conclusion : de Bel-Air à Saint-Mandé à vélo, c'est tout à fait satisfaisant, mais au-delà, dans Saint-Mandé, c'est vraiment pas le REVe (Réseau Express Vélo)

08:01 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

26/05/2017

La voiture électrique est en pleine croissance. Il faut l'alimenter

panneau-de-parking-voiture.jpgLe 12e arrondissement compte 32 stations Autolib' où stationnent bien évidemment des voitures étectriques Bluecar de Bolloré, mais de plus en plus souvent comme vous l'avez probablement constaté, d'autres voitures électriques.

IMG_1633.JPG

Pas étonnant, puisque fin mars, en passant le cap des 100 000 immatriculations de véhicules 100% électriques, la France est devenu - devant la Norvège - le premier pays d’Europe à atteindre un parc de véhicules zéro émission aussi important (1 % des ventes automobiles en France).

Paris donne l'exemple : la Maire du 12e comme la Maire de Paris utilise une Renault Zoë pour ses déplacements. La Mairie de Paris dispose d'un parc de Peugeot iOn en autopartage.

paris paris

Cliquez pour agrandir

La progression de la voiture électrique est remarquable si l'on cosidère qu'en plus de son prix élevé et sa faible autonomie, elle est limitée par le maillage insuffisant en bornes de recharge.

parisÀ Paris, Autolib' dispose de près de 730 bornes dédiées à la recharge des véhicules particuliers (disposant de câbles Type 1, Type 3 et une prise domestique) . Ces bornes sont reconnaissables au marquage spécifique apposé sur les emplacements de stationnement tiers.

Pour en profiter, il faut s'inscrire au service "Recharge Auto" d'Autolib'. Toutes les informations sur cette page du site d'Autolib'.

En janvier 2016 sont apparues les premières bornes de recharge Belib’parisChaque zone de recharge propose trois types de recharge :

  • 3kW normale : 4 heures pour une recharge à 50% de la batterie, sur la borne centrale.
  • 22 kW accéléré : 30 minutes pour recharger 50% de la batterie, en borne latérale.
  • 50 kW rapide : 15 minutes pour recharger 50% de la batterie, en borne latérale.

Il est prévu d’installer 180 bornes belib' dans Paris. Aujourd'hui, le 12e n'en comporte que trois, chiffre qui n'a pas bougé depuis plus d'un an.

paris

2 rue Abel, 30 Cours de Vincennes, 4 rue Changarnier
Cliquez pour accéder à la carte complète (belib' et autres)

parisL'avenir d'Autolib' est parait-il incertain. La reconversion des stations en stations de recharge est peut-être leur destinée, permettant ainsi une explosion des véhicules électriques à Paris. Ce qui n'interdit nullement que ces voitures soit également des voitures en auto-partage ...

Pour en savoir plus sur la mobilité électrique, rendez-vous sur le site de l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (AVERE).

08:46 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris