Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2020

Sorbonne Nouvelle : Finalement, ce sera en 2021

parisAnnoncé en 2014 dans la perspective d'accueillir ses premiers étudiants pour la rentrée 2018, le Pôle Nation de l'Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 a vu le 24 février 2017,  la pose de sa première pierre et l'annonce de sa disponibilité pour la rentrée 2019.

paris

Il y a un an, nous titrions : Dans un an le Pôle Nation de la Sorbonne Nouvelle accueillera ses premiers étudiants. Si le chantier avait débuté "sur les chapeaux de roues" depuis un an (donc bien avant le début de la crise sanitaire) il semblait piétiner.

parisDès lors, nous n'avons pas été surpris de lire sur cette page du site Sorbonne Nouvelle que le campus Nation se préparait désormais pour la rentrée 2021. Il accueillera en 2021 jusqu’à 6000 étudiants chaque jour, pour un total de 18 000 étudiants dans l’année.

De son côté, la Mairie du 12e a entrepris les travaux d'aménagement des abords, comme présenté en réunion publique le 7 novembre 2018 (présentation). Elle dispose donc largement du temps nécessaire pour les achever.

Le Campus Nation en 3D

03/09/2020

La carte des dômes du 12e arrondissement

parisSi le dôme le plus célèbre du 12e est celui de l'église du Saint Esprit, c'est aussi le plus récent puisqu'il a été construit entre 1928 et 1935 par l'architecte Paul Tournon.

Il y a quelques jours, nous vous présentions 21 autres dômes témoins de la fin du style haussmannien dans le 12e.

Les plus observateurs et les chanceux qui habitent à proximité ont réussi à en identifier et en localiser quelques uns. Pour les autres, voici la carte de nos découvertes et plus bas les 21 photos légendées.

paris

1-rue Abel/rue Parrot

paris

2-bd de la Bastille/rue Lacuée

paris

3-bd Reuilly/rue de Charenton

paris

4-rue Louis Braille/rue de Toul

paris

5-av Daumesnil/ rue Charolais

paris

6-bd Diderot/rue Crozatier

paris

7-bd Diderot/rue Emile Gilbert

paris

8-bd Diderot/rue Legraverand

paris

9-av Dorian/rue Marie Benoist

paris

10-rue de Picpus/av Dorian

paris

11-fg St-Antoine/rue de Cotte

paris

12-rue Jaucourt/pl de la Nation

paris

13-rue Jaucourt/pl de la Nation

paris

14-fg St-Antoine/av Ledru Rollin

paris

15-av Dr Netter/rue du Sahel

paris

16-rue Parrot/M. Chasles

paris

17-rue de Picpus/Dr Goujon

paris

18-pl Ile Réunion/bd Picpus

paris

19-quai Rapée/av Ledru Rollin

paris

20-rue de Bercy/av Ledru Rollin

paris

21-rue Traversière/M. Chasles

 

Certains dômes du 12e nous ont peut-être échappé. N'hésitez-pas à nous les signaler. Mais attention : le terme dôme désigne la couverture d'un comble de plan centré et de forme circulaire, elliptique ou polygonale. Ceux-ci ne sont pas des dômes :

paris paris

rue Raoul/av Daumesnil et av Daumesnil/rue M. Chasles

28/08/2020

Les dômes du 12e arrondissement

parisUn dôme (du provençal doma, du latin doma, du grec dôma) est un élément d'architecture. Le terme désigne la couverture d'un comble de plan centré et de forme circulaire, elliptique ou polygonale.

Le dôme le plus célèbre du 12e est celui de l'église du Saint Esprit créée entre 1928 et 1935 par l'architecte Paul Tournon. 

paris

C'est à la toute fin du 19e siècle, qu'apparaîssent les dômes qui couronnent certains immeubles d'angle. Le style haussmannien connaît alors un dernier souffle lié à l'assouplissement du règlement d'urbanisme qui autorise encore plus de fantaisie dans la construction. 

Le 12e arrondissement étant en grande partie situé sur l'extension de Paris de 1860, son urbanisation est peu marquée par le style haussmannien. Nous avons pourtant repéré 21 immeubles d'habitation couronnés d'un dôme. En voici les photos :

paris

1

paris

2

paris

3

paris

4

paris

5

paris

6

paris

7

paris

8

paris

9

paris

10

paris

11

paris

12

paris

13

paris

14

paris

15

paris

16

paris

17

paris

18

paris

19

paris

20

paris

21

 

Parvenez-vous à les localiser ? Sinon, pas d'inquiétude, nous vous viendrons en aide d'ici quelques jours.

07/08/2020

La signalétique qui efface le périph'

parisAlors que sans lui, Paris ne parviendra à résoudre aucun des problèmes qui le minent (surdensification, manque d'espaces verts, effets indésirables du tourisme ...), le Grand Paris a été quasiment absent des municipales et sera probablement l’oublié du quinquennat.

parisPour cette raison, nous saluons sans réserve l'initiative Par ici le Grand Paris, du média local Enlarge Your Paris et des Magasins généraux, centre de création à Pantin, qui ont installé pour la deuxième année consécutive dans Paris une signalétique grand-parisienne.

La démarche consiste à inviter Parisiens et touristes à se projeter au-delà du périphérique et découvrir 60 destinations accessibles par les transports en commun et à les comparer à celles que nous connaissons intra-muros.

Voir en plein écran

Pour compléter la démarche, Enlarge your Paris et les Magasins généraux ont édité le Guide des Grands Parisiens qui n'a d'autre souhait que de nous emmener sur les chemins de traverse du Grand Paris, à la découverte de ses parcs naturels et de leurs 2700 km2 de verdure préservée (27 fois la taille de Paris) et à la rencontre de tous ceux qui font de ce territoire une terre de richesses insoupçonnées.

31/07/2020

Enfin elle coule ! nouvelles péripéties d'un signalement sur DansMaRue

parisLe 30 mai dernier, constatant que depuis plus d'un an, la fontaine Wallace située sur la placette Montempoivre était quasiment hors d'eau alors que de fortes chaleurs avaient débuté, nous avons déposé sur DansMaRue le signalement n° S2020E34885.

Ajoutons que sur Paris.fr, cette fontaine apparaissait alors comme "disponible" :

paris

Le jour même, DansMaRue nous informait que notre demande avait été enregistrée et transmise aux services compétents.

Le 02 juin, DansMaRue nous signalait que la demande était clôturée. Surprenante disposition alors que la fontaine n'avait pas bénéficié de la moindre intervention !

parisLe 3 juin, nous avons évidemment déposé une nouvelle demande (n° S2020F5550) précisant : Vous avez signalé l'anomalie S2020E34885 comme transmise aux services compétents et l'avez close. Merci de relancer d'urgence le Sce des eaux.

Le 9 juin, DansMaRue nous gratifiait d'une élégante information : Grâce à votre vigilance, l’intervention d’une équipe a été programmée pour résoudre l’anomalie prochainement. Vous recevrez un message une fois l’intervention effectuée. Merci !

Le 10 juin en effet, DansMaRue nous signalait : Une équipe est intervenue afin de résoudre l’anomalie.

Nous avons pu en effet les jours suivants constater une intervention sérieuse de réparation (probablement un détartrage) et de restauration (remise totale en peinture) qui s'est terminée par l'apposition d'une affichette signalant son indisponibilité (peinture fraîche).

Le 18 juillet, la fontaine bien que rutilante, n'était toujours pas en eau, nous avons déposé le signalement n° S2020G33136 (le 3e pour cette affaire !) en précisant : Fontaine bien réparée et restaurée suite S2020E34885, mais toujours pas en eau !

Le 22 juillet, DansMaRue nous annonçait enfin la bonne nouvelle : Une équipe est intervenue afin de résoudre l’anomalie.

Prudents, nous sommes allés vérifier. C'était exact !

Conclusion : cette mésaventure prouve une fois de plus que DansMaRue est encore bien loin d'être une véritable application de Workflow et ne fonctionne correctement que lorsque l'anomalie relève directement des services de la DPE. Dès que la solution doit faire appel à une autre direction il n'y a plus aucun suivi autre que celui effectué par le demandeur.

Faute d'une application irriguant tous les services de la ville, la coordination et le suivi des réalisations devrait relever de cantonniers ou de correspondants de quartier. De telles propositions ont été formulées par certains candidats aux dernières municipales. Elles ont fait l'objet de ricanements et ont vite été oubliées. Nous pensons pourtant que c'est la seule méthode qui permettra d'améliorer la qualité de l'espace public.

17/07/2020

Aux frontières du 12e : la commune de Saint-Mandé

parisPas facile d'aborder ce sujet sur un blog parisien quand on sait que la frontière qui nous sépare de Saint-Mandé a été tracée par Paris en 1860 après en avoir annexé une large partie. Et pour ne rien arranger, une partie de Saint-Mandé (le cimetière sud) est restée enclavée dans le 12e arrondissement de Paris. Comment en est-on arrivé là ?  La Société Saint-Mandéenne d'Histoire nous explique :

En 1840 une ordonnance royale prescrivit la construction d'une enceinte fortifiée autour de Paris, coupant ainsi le territoire communal de Saint-Mandé en deux.

paris

Cliquez pour agrandir

Le corps municipal proposa aussitôt à ce que ces nouvelles fortifications soient avancées jusqu'au mur du parc de Vincennes mais en vain, l'appel restera lettre morte. Et ce n'est que vingt ans plus tard, en 1860, qu'interviendra l'inévitable mutilation, l'annexion de 143 hectares du territoire de Saint-Mandé au profit de la ville de Paris, faisant ainsi passer la population de 5.292 à 2.822 habitants. 

Parallèlement, l'Etat rattacha les 126 hectares Saint-Mandéens du parc de Vincennes à la ville de Paris, resserrant la commune sur 92 derniers hectares (physionomie actuelle de la commune).

La Société Saint-Mandéenne d'Histoire affirme que finalement, cette amputation des faubourgs parisiens a donné à Saint-Mandé l'occasion de se redévelopper en se modernisant.

paris

Le boulevard Carnot est l'ancien chemin de grande communication no 50, situé au-delà de l'enceinte de Thiers, sur la commune de Saint-Mandé et annexé à Paris en 1929.

parisCe passage à niveau était situé au bout de la rue Allard et du Boulevard de la Guyane (cette partie du boulevard Carnot a été renommée boulevard de la Guyane en 1962 après que le périphérique ait absorbé la partie comprise entre l'avenue Émile-Laurent et le boulevard de la Guyane). Il a été peint en 1950 par Maurice Boitel (voir ci-contre).

Concernant notre frontière avec Saint-Mandé, avons précédemment traité :

06/07/2020

Rythme estival

Dans l'impossibilité de vous évader dans des contrées lointaines et faute d'avoir trouvé un hébergement en bord de mer, il n'est pas exclu que vos vacances 2020 ressemblent à cela :

paris

Nous vous les souhaitons néanmoins aussi agréables et bénéfiques que possible

Depuis le 1er janvier, nous avons publié 148 articles. Vous avez de votre côté posté 175 commentaires. Comme chaque année, en cette période estivale, nous allons réduire le rythme de nos publications. Mais pour ne manquer aucune information relative au quartier, abonnez vous à notre compte Twitter @BelairSud et inscrivez-vous sans plus tarder à notre 'NewsLetter' (colonne de droite) qui durant cette période sera diffusée un vendredi sur deux.

03/07/2020

La place de la Nation un an après

parisDisposant d'une surface de 50 000 m2, la place de la Nation est la plus vaste des sept places réaménagées au cours de la mandature 2014-2020. Elle a été inaugurée le 7 juillet 2019 après deux ans de concertation un an de préfiguration, un an de travaux et un investissement de 12 millions d'euros.

Mercredi 24 juillet, quasiment un an après son inauguration, nous l'avons arpentée durant une heure et demi et avons tenté de l'observer avec un oeil neuf.

Au positif :

En abordant la place depuis l'avenue Fabre d'Eglantine, on remarque tout d'abord une grande visibilité en direction du centre et sur toute l'étendue de la place. Rappelons-nous qu'auparavant le centre était séparé des terre-pleins non seulement par une vaste chaussée, mais aussi par des buttes de terre.

paris

Ensuite, c'est évidemment l'accessibilité aisée du noyau central qui procure la satisfaction. Quatre larges traversées au lieu de deux permettent d'accéder au Jardin Marianne et profiter de près de l'admirable Triomphe de la République de Dalou.

paris

Quant à la réduction de l'espace alloué à la circulation (4 voies au lieu de 6), il apparaît - comme la simulation l'avait prévu - qu'elle n'affecte en rien la fluidité du trafic.

La fermeture de l'accès au centre depuis les avenues du Bel-Air, Dorian et Bouvines est une excellente disposition. Dommage que cela n'ait pas été associé à davantage de végétalisation.

paris

Les usages ont été respectés (aire de boules et kiosque) et les aspirations satisfaites comme les jeux d'enfants, et le petit dog run ou nous n'avons malheureusement rencontré aucun chien en mesure de nous faire part de sa satisfaction.

paris paris
paris paris

Au négatif :

Si le nouvel attrait pour le noyau central est évident, la contre allée et les terre-pleins périphériques demeurent la partie la plus fréquentée de la place. Au point que l'on peut regretter que le scénario n'ait pas été privilégié au détriment de l'agrandissement du centre. On devine la pression des riverains et des commerces.

Même si elle a été partiellement mise en zone de rencontre, la contre-allée reste un axe routier et de stationnement assez peu lisible et d'une largeur excessive. Ce ne sont pas ces médiocres peinturlures bleues qui vont en modifier notre perception.

paris

Les zones prétendues piétonnes sont très minérales et disons-le vilaines et désagréables à parcourir. Même si l'on en a heureusement végétalisé le pourtour, l'anneau central dit ludique est ressenti comme un agrandissement du noyau à l'économie. Il est démesurément large pour l'usage qui en est fait. De plus, sa minéralité qui accumule la chaleur annihile les bienfaits de la végétalisation centrale. On attendait mieux de la "demolition party" organisée en 2017 par Coloco&Co.

paris

Quelle idée lumineuse d'avoir disposé ces bancs en grand nombre, en plein soleil, sur un sol qui accumule la chaleur et de les avoir implanté au plus près de la circulation !

paris

Les teenagers, qui constituent la principale population fréquentant le centre de la place préfèrent à juste titre se réunir à l'ombre, sous les quelques arbres encore présents.

paris

Par grosse chaleur, le manque d'eau est évident : pas de bassin au centre (il a été supprimé dans les années 70), le brumisateur ne semble pas fonctionner et nous n'avons rencontré au centre qu'une seule fontaine heureusement en service. Seulement deux sanisettes sur l'ensemble de la place. Est-ce compatible avec la fréquentation attendue ?

paris paris
paris

Aisément perfectible : les assises semblent avoir été disposées sans la moindre considération pour les usagers. La plupart sont en plein soleil et délaissées au profit de sièges improvisés.

paris

Nous n'aborderons pas ici les aspects entretien, fréquentation, propreté, mobilier urbain indésirable, sujets sur lesquels nos lecteurs pourront s'ils le souhaitent s'exprimer.

paris paris
paris paris
paris paris

En conclusion

Les surfaces gagnées sur la circulation automobile ont rendu la place plus spacieuse, mais le gain en surface végétalisé reste très en dessous des possibles. La volonté de satisfaire les demandes faites par les usagers lors de la concertation semble avoir fait oublier le travail d'ensemble qui aurait permis de rendre à cette place l'unité et l'identité qu'elle mérite.

On termine cette visite en se demandant s'il y a un architecte ensemblier ou un paysagiste dont le nom pourra être associé la version 2020 de la place de la Nation ?

06:54 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : paris

23/06/2020

Une piste cyclable non tactique, mais non sans qualités

parisAlors que la presse et les réseaux sociaux débordent d'articles et de réflexions sur l'explosion du vélo à Paris et les bienfaits des pistes cyclables tactiques, nous avons choisi de poser notre regard sur la piste cyclable du quartier située sur le côté pair du boulevard Soult et plus précisément entre la porte de Montempoivre et la porte Dorée.

Malgré ses huit ans, elle nous semble rassembler bien des qualités :

  • Bidirectionnelle sur un large trottoir laissant aux piétons toute la place souhaitée.
  • Bien distincte par sa couleur (sable) et repérable par les non voyants grâce à un fil d'Ariane continu
  • Soigneusement sécurisée au niveau des croisements avec les piétons : marquage au sol et bandes podotactiles.

paris

  • Adoptant un matériau particulier éveillant l'attention au niveau de l'entrée de la cité scolaire Paul Valéry.

paris

  • Pourvue du mobilier urbain bien placé (bancs et corbeilles)
  • Permettant une intermodalité aisée avec le tramway T3a grâce au voisinage de bornes d'accroche vélo et de stations Vélib'.

paris

Nous voyons trois raisons à tant de qualités :

  • une largeur de trottoir très confortable
  • une réalisation effectuée dans le cadre de travaux neufs et non comme souvent une opération ponctuelle s'accommodant de l'existant
  • la présence d'un architecte coordinateur, en l'occurence Antoine Grumbach dans le cadre de l'extension de la ligne de tramway T3 entre 2008 et 2012.

08:02 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

15/06/2020

Aux frontières du 12e : le bassin de l'Arsenal

Le nord-ouest du 12e arrondissement est bordé par le bassin de l’Arsenal qui marque sa frontière avec le 4e arrondissement.

paris

Le port de l'Arsenal et le 12e arrondissement vu du bd Bourdon (4e)

Vraisemblablement installé dans le lit d’un très ancien bras de la Seine, le fossé de l’arsenal s’impose comme une frontière naturelle de la ville fortifiée voulue par Charles V en 1366 pour se défendre des assauts ennemis.

paris

Les Fossés_de l'Arsenal sur le plan de Turgot (1734–1736)

Après la démolition de la Bastille à la Révolution, le bassin de l’Arsenal est creusé pour remplacer le fossé qui remplissait les douves de la forteresse avec les eaux de la Seine.

parisIl est relié ensuite au Canal Saint Martin, construit entre 1822 et 1825. Cela permettait de pouvoir naviguer entre la Seine et le Canal de l’Ourcq en passant par le bassin de la Villette.

Ce bassin, relié à la Seine par une écluse, est utilisé au cours des XIXe et XXe siècle comme un port de commerce, essentiellement pour le vin, le blé et le bois.

En 1983, il devient un port de plaisance qui propose, à l'année, au mois ou à la journée, près de 180 postes d'amarrage pour des bateaux de 6 à 25 m. En même temps, la rive est du bassin (12e) est aménagée en un jardin d'une surface de 1 hectare.

paris

Une passerelle, appelée passerelle Mornay édifiée en 1895 relie boulevard Bourdon dans le 4e arrondissement au boulevard de la Bastille dans le 12e.