Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2017

Signalétique piétons : pourquoi ne pas adopter le modèle londonien ?

paris

Les Parisiens plébiscitent une ville plus agréable pour ceux qui se déplacent à pied. En 2015, le projet Paris aux piétons est arrivé en 2e place des projets retenus au budget participatif.

Pour accompagner ces aspirations, le Conseil de Paris lors de sa séance du 30 janvier a approuvé le plan Paris piéton qui prévoit de lancer 5 chantiers dans la mandature pour :

  1. Faciliter les continuités piétonnes et de nouveaux partages de la voirie
  2. Favoriser la diversité d’usages de la rue
  3. Elever les standards de confort des espaces publics
  4. Repenser l’orientation des piétons
  5. Conforter la culture piétonne de Paris

Sans minimiser la pertinence des quatre autres chantiers, intéressons nous aujourd'hui au 4ème et plus particulièrement à la signalétique destinée aux piétons dont la qualité est un facteur évident d'incitation à la marche.

Le texte de la délibération constate que les panneaux actuels sont peu repérables, parfois obsolètes, et se noient parmi d’autres informations. Leur multiplication encombre l’espace public.

paris paris
paris paris

Cliquez pour agrandir

Nous partageons largement ce constat et ajoutons qu'ils sont :

  • parfois mal placés ou désorientés
  • trop hauts pour êtres lus à une distance convenable
  • de typographie et de couleur (parfois bleus, parfois marron) non homogène.
  • l'objet d'un entretien perfectible
  • guère plus destinés aux piétons que ceux (blancs) destinés aux autres usagers de la voirie

La ville de Paris prévoit désormais de porter ses efforts sur les plans de quartier indiquant les temps de marche. Les versions actuelles ne sont pas facilement compréhensibles pour de nombreux piétons et inaccessibles aux aveugles et mal-voyants.

Elle propose de repenser la stratégie d’orientation en partenariat avec les opérateurs de transports et en relation avec projet correspondances urbaines (RATP/Ville de Paris).

En lisant ces perspectives, comment ne pas penser au plan mis en oeuvre par la ville de Londres depuis 2007 sous le nom de Legible London (Londres lisible).

paris

parisLegible London est un projet global de signalétique expressément destiné aux piétons et géré par Transport for London (TfL), la régie de transports publics locale. Le dispositif comprend notamment des totems (Monoliths), installés au niveau des stations de métro et des abribus. Ils sont coiffés d’un bandeau jaune reconnaissable orné d’une icone représentant un piéton.

Ces caractéristiques rendent les totems particulièrement visibles dans l’environnement urbain et repérables de loin. Chaque totem comporte deux plans : l’un baptisé finder map couvre un rayon de 5 minutes à pied, tandis que l’autre (planner map) couvre une distance de 15 minutes. Les principaux points d’intérêt y sont représentés en 3D, ce qui aide les utilisateurs à mieux se repérer. Les deux cartes ne sont pas orientées vers le nord, mais dans le sens de la marche, une disposition que de nombreuses personnes trouvent plus facile à utiliser.

paris

Legible London n’est pas seulement un dispositif d'orientation des piétons mais vise aussi la décongestion des réseaux de transport en commun.

parisIl n'est nullement déshonorant de prendre modèle sur ce qui est réussi !

Les excellentes relations entre Anne Hidalgo et Sadiq Kahn devraient permettre à Paris d'adapter le Legible London à notre ville. Pour l'avoir pratiqué et apprécié, c'est en tout cas notre souhait.

En vignette au début de l'article : le Piéton des Halles de Fabio Reti - 1979

07:55 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

20/03/2017

Votre vélo dans le métro, vous en rêvez ?

parisAujourd'hui, 20 mars 2017, c'est le printemps ! Avec le retour des beaux jours, mettre son vélo dans le métro pour effectuer une partie du trajet et le terminer en pédalant, voici assurément une solution pratique et agréable pour atteindre des lieux mal desservis par les transports en commun et qui ne sont pas encore sur le réseau Vélib'. Vous en rêvez ? Le voici :

97ab7922a0724cc2888c9e2b958875f7.jpg

Malheureusement, ce n'est pas à Paris, mais à Berlin que cette photo a été prise. La possibilité de transporter son vélo dans les wagons de métro est très répandue et utilisée en Allemagne et dans des villes étrangères comme Copenhague ou New York :

paris paris

Cliquez pour agrandir

Il en est tout autrement sur le réseau de la RATP qui précise :

d4df93c22b08a879d6df2e0c12a201a4.jpegPour des raisons évidentes de place disponible, vous ne pouvez pas emporter votre bicyclette dans le Métro, les Bus, les Tramways et le Funiculaire de Montmartre.

Cependant, sur la ligne 1 du Métro, le transport d'une bicyclette est possible le dimanche et les jours fériés, jusqu'à 16h30. Vous êtes invités à demander l'accès par le portillon de service à l'agent de station.

Dans le RER, vous avez la possibilité de transporter votre bicyclette à certains moments et d'effectuer avec celle-ci des correspondances entre les lignes du réseau :

  • les samedis, dimanches et jours fériés toute la journée ;
  • les autres jours avant 6h30, entre 9h et 16h30, puis après 19h.

parisLe transport, le maniement et la surveillance de votre bicyclette se déroulent sous votre responsabilité. Vous devez la placer dans une des voitures comportant une signalétique spécifique et la tenir à la main. Vous ne pouvez pas emprunter les escaliers mécaniques avec votre bicyclette.

Toute circulation à vélo, sur skateboard, patinette, roller, mono-roue électrique ou sur tout autre cycle est strictement interdite dans les enceintes et dans les voitures, quel que soit le moyen de transport utilisé (RER, métro, tramway, bus). Vous seriez entièrement responsable des accidents dont vous seriez victimes ou que vous causeriez à des tiers, à la RATP ou à ses agents. (Source)

08:04 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

14/03/2017

Le 12e donne de la voiE

parisUne voie urbaine est une voie de communication aménagée en ville pour permettre de passer à pied ou en véhicule. Elle est généralement désignée par un odonyme, qui se décompose en un type de voie (rue, avenue, chemin, voie…) suivi d'un nom qui rappelle un lieu, un événement, une date, etc.

Le 12e arrondissement est desservi par 376 voies urbaines de différents types dont :

179 rues : une rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert des logements et autres structures fonctionnelles. Bien connue à Bel-Air Sud, la rue Louis Braille, moins connue la rue de Tahiti.

24 avenues : une avenue est une grande voie urbaine ou une plus petite plantée d’arbres. Bien connue à Bel-Air Sud, l'avenue du Général-Michel-Bizot, moins connue l'avenue Armand Rousseau.

paris

18 passages : un passage est une voie qui sert de communication entre deux rues ou entre deux édifices. Un seul à Bel-Air Sud : le passage Chaussin.

paris

13 cours : un Cours est une forme de boulevard urbain ou de promenade? Bien connu est le Cours de Vincennes (Bel-Air Nord) aucun à Bel-Air Sud

11 impasses : une impasse, aussi appelée cul-de-sac ou voie sans issue, est un type de voie ne possédant qu'un seul point d'entrée, du moins pour les véhicules, et qui nécessite par conséquent de faire un demi-tour ou une marche arrière pour pouvoir en sortir. Citons l'impasse de la Vallée-de-Fécamp (parfois improprement qualifiée de rue) et l'impasse Tourneux située dans la vallée de Fécamp.

paris

10 boulevards : un boulevard est une voie généralement large (quatre voies de circulation ou plus) avec souvent des allées piétonnières sur ses bords. Bien connu le boulevard de Reuilly, moins le boulevard de la Guyane.

paris

6 villas : le mot villa (mot latin) désigne un domaine foncier comportant des bâtiments d'exploitation et d'habitation. Bien connue la villa Jean-Godard, moins la villa Daumesnil.

4 ruelles : une ruelle est une petite rue entre plusieurs bâtiments, souvent accessible uniquement pour les piétons. Celles du 12e sont peu connues, particulièrement celle dénommée ruelle Fraisier.

4 sentiers : un sentier est une voie de communication étroite, moins large qu'un chemin et inaccessible aux véhicules à la différence de ces derniers. Tous les quatre sont dans le quartier Bel-Air (Voir ici).

3 allées : une allée désigne généralement, à l'origine au moins, une petite voie entre deux rangées d'arbres. Si l'allée Vivaldi est largement connue, l'allée de Bercy mérite de l'être.

paris paris

Cliquez pour agrandir

07:55 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

10/03/2017

Travaux de voirie : des solutions économiques mais tout aussi efficaces

parisSi se remettre sans cesse en question, innover et rechercher en permanence le moyen de remplir un service à moindre coût est la démarche la plus louable qui soit, on ne peut que regretter que certaines dispositions n'aient pas été mises en oeuvre plus tôt. Les finances de la ville déjà bien contraintes en auraient bénéficié.

Traversées piétons à l'entrée des zones 30 

En 2004, lors de la création de la plupart des quartiers verts ou la vitesse est limitée à 30 km/h; la règle était de créer des passages piétons surélevés à chaque point d'entrée dans la zone.

paris

Rue Messidor

Aujourd'hui, ce couteux dispositif dont l'efficacité n'est pas évidente semble abandonné.

paris

Carrefour Bizot/Wattignies (Cliquez pour agrandir)

De plus, avec l'extension, voire la généralisation du 30 km/h à Paris, la plupart de ces points ne corresponderont plus à un changement de vitesse limite.

Mise aux normes pompiers des voies qui ne l'étaient pas

Entre 2002 et 2008, de nombreuses rues qui ne répondaient pas aux exigences des pompiers, ont vu interdire au stationnement et élargir le trottoir de l'un de leur côté. Ainsi les rues de La Vega, de la Voûte et bien d'autres ont été recalibrées pour interdir le stationnement bilatéral.

paris

Mars 2004, rue de la Voûte : élargissement du trottoir pair

Plus récemment, pour un coût modique on a assuré quasiment la même fonction, qui plus est en offrant aux 2RM d'immenses parkings pour leurs motos.

paris

Rue Sidi Brahim

Création de parkings pour les 2RM

Au début des années 2000, la norme de création des parkings pour deux-roues motorisés imposait des points d'attache, un tracé au sol et une signalisation verticale rigoureuse.

paris

Boulevard Diderot

Aujourd'hui, point d'anneau d'attache ni de signalétique verticale. Qui s'en plaint ?

paris

Avenue Daumesnil

Pistes cyclables protégées

paris

Piste avenue Daumesnil créée en 2004

paris

2017 : piste cyclable en expérimentation bd Arago 

07:57 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

07/03/2017

Trois nouvelles voies, trois femmes à l'honneur

Demain mercredi 8 mars 2017, à l'occasion de la Journée Internationale de lutte pour les Droits des Femmes, trois nouvelles voies dédiées à des figures féminines du 20e siècle seront inaugurées dans le quartier Charolais Rotonde :

parisLouise Hervieu (1878-1954) : dessinatrice, écrivain, initiatrice du carnet de santé

La dénomination rue Louise Hervieu sera attribuée à la voie publique identifiée par l’indicatif DI/12, commençant au numéro 54 rue du Charolais et finissant au numéro 116 avenue Daumesnil.

Cette dénomination fait suite à la délibération 2013 DU 308 : [Dénomination d'une voie rue Louise Hervieu (12e)] votée en décembre 2013 par le Conseil de Paris.

paris

Cliquez pour accéder au site de l'artiste Louise Hervieu

parisGertrude Stein (1874-1946) : poétesse, écrivain, dramaturge et féministe américaine qui a passé la majeure partie de sa vie en France. Elle a contribué à la diffusion du cubisme et plus particulièrement de l'œuvre de Picasso, Matisse et même Cézanne.

À droite Gertrude Stein à côté d'un portrait de Picasso. Photo réalisée par man ray (Cliquez pour l'agrandir).

Cette dénomination fait suite à la délibération 2013 DU 241 [Attribution à une place de la dénomination “place Gertrude Stein” (12e)] votée en octobre 2013 par le Conseil de Paris.

parisSimone Iff (1924-2014) : Militante de la première heure pour le droit à l'avortement et présidente du Mouvement français pour le planning familial de 1973 à 1981. Lire cet article que le quotidien Le Monde lui a consacré lors de sa disparition.

Cette dénomination fait suite à l'adoption du voeu 2015 V 68 [Voeu relatif à la dénomination d’un lieu dédié à l’accès aux droits des femmes en hommage à Simone Iff] déposé par Nicolas Bonnet-Oulaldj et des élu-e-s du groupe communiste-Front de gauche et adopté en mars 2015 par le Conseil de Paris.

Rendez-vous 10h30 devant le Conservatoire Paul Dukas, 51 rue Jorge Semprun

parisOfficialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement les groupes et associations de militantes préparent des manifestations, pour fêter les victoires et les acquis, faire entendre leurs revendications, afin d’améliorer la situation des femmes.

03/03/2017

L'exemple du faubourg Saint Germain

Nous promenant récemment boulevard Saint Germain à proximité du métro Bac, un avis de travaux apposé sur les portes des immeubles a attiré notre attention.

paris

Cliquez pour agrandir

Ainsi sur cet axe,

  • pour favoriser l'activité économique et éviter les nuisances du stationnement en double file la ville est sur le point de créer des zones de livraion à la place de stationnement automobile.
  • pour améliorer le confort des piétons elle s'apprête à libérer les trottoirs en créant sur la chaussée des places de stationnement pour les deux-roues motorisés et les vélos.

Tout en nous réjouissant pour les Germanopratins, nous ne pouvons nous empêcher de penser que de pareilles dispositions auraient dans notre quartier les mêmes avantages :

Avenue du Général Michel Bizot :

paris paris
paris

Rue du Rendez-vous :

paris

paris

Concernant la rue du Rendez-vous, nous avons, à titre personnel, déposé au titre du budget participatif un projet destiné à la rendre plus attirante pour les piétons qui représentent près de 80 % de la clientèle des magasins. Soutenez ce projet si vous partagez nos observations. Cliquez, c'est ici :

LA RUE DU RENDEZ-VOUS ATTIRANTE POUR LES PIÉTONS CLIENTS

07:59 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

28/02/2017

Moins de feux tricolores pour davantage de sécurité

parisLe premier feu de signalisation à Paris est apparu en mai 1923. Depuis, ils n’ont cesser de fleurir un peu partout. Près de 100 ans après, va-t-on assister à leur diminution ? 

La démarche peut surprendre. Elle a pourtant largement été approuvée par le Conseil de Paris qui a voté, le 30 janvier dernier, un voeu présenté par le Groupe Ecologiste de Paris pour une expérimentation de l'abandon des feux de signalisation.

Les études ont montré en effet que lorsqu'on élimine les feux à certains carrefours, il y a moins d'accidents car les automobilistes ont tendance à ralentir. Aujourd'hui, 14% des accidents de la route ont lieu sur des carrefours à feux de signalisation.

L'expérimentation prévoit d'en supprimer certains situés en zone 30 km/h d'ici à 2018 et de les remplacer par des panneaux de signalisation (stop, cédez le passage, priorité à droite) dans un quartier test, défini par les services de la voirie de Paris.

paris

Carrefour Louis Braille/Toul. Peut-on supprimer le feu ?

C'est aussi une source non négligeable d'économies : les 1805 carrefours parisiens équipés en feux tricolores sont énergivores et de plus, nécessitent une maintenance couteuse.

C'est également, paraît-il, un levier d'action contre la pollution : la présence de feux rendrait la conduite trop saccadée et augmenterait ainsi les émissions de gaz polluants.

parisRemarquons à cette occasion que la protection des piétons au moyen de feux de signalisation est toute relative. S'il est protégé des automobiles respectant le feu rouge dans la moitié de sa traversée, le piéton ne l'est le plus souvent que grâce au savoir vivre de ceux qui le laissent traverser l'autre moitié.

Cette situation n'existe pas dans les villes françaises ou étrangères qui pratiquent pour ceux qui tournent, des cycles de feux différents de ceux qui vont tout droit.

Parmi les projets soumis au Budget Participatif 2017 se trouvent ICI ou , quelques propositions d'ajout de feux tricolores. On suivra avec le plus grand intérêt leur traitement par les service de la ville et le public.

07:57 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

24/02/2017

Le projet du 4 place Félix Eboué nous a convaincu

parisCurieux, le blog de Bel-Air Sud n'a pas encore dit un mot du projet immobilier du 4 place Félix Eboué se disent nos plus attentifs lecteurs.

Il est vrai que nous en avons juste fait mention au travers de la délibération débattue en conseil de paris de décembre dernier. N'ayant pu assister à la réunion publique du 1er décembre dernier qui lui était consacrée, nous n'en avons connaissance qu'au travers de ce qui a été publié et portons sur ce projet un regard tout à fait positif.

Bien sûr il va faire disparaître le pavillon vestige de l'usine des biberons Robert, qui doit plus à sa situation avantageuse sur la place qu'à son architecture.

Bien sûr il participe lui aussi à l'accroissement de la densité urbaine de l'arrondissement,

Mais c'est une construction qui contribue en quelque sorte à achever la place Félix Eboué et faire oublier qu'elle fût jusqu'en 1860 en limite de Paris,

C'est aussi un projet qui en intégrant du logement privé, du logement social et du commerce mérite plus que tout autre le qualificatif de mixte.

paris

Cliquez pour agrandir

Conçu par l'agence autrichienne Baumschlager-Eberle présente à Paris depuis son rachat de l'agence de Christian Hauvette, l'ensemble comporte :

  • dans sa partie ouest, 57 logements en accession à la propriété en R+11
  • dans sa partie est, 47 logements sociaux en R+9 dont 24 logements PLAI, 14 logements PLUS et 9 logements PLS
  • 724 m² de commerce au rez-de-chaussée et 1er étage de la partie “logements privés” et au rez-de-chaussée et sous-sol de la partie “logements sociaux”.

parisLe document présenté en réunion nous a convaincu de la pertinence du projet qui privilégie l'ensoleillement et la tranquilité des appartements orientés au sud sur le jardin comme la choérence du front bâti autour de la place. Ces qualités ne font que mettre en lumière les faiblesses du projet non retenu de l'agence ecdm (cliquez sur l'imagette à droite) qui circulait depuis quelque temps sur internet.

Nous espérons vivement que les commerces qui occuperont le lieu soient valorisants pour le quartier, voire un peu luxueux.

Restera comme l'envisage ce projet soumis au budget participatif, à étendre, végétaliser et embellir les espaces publics piétons de la place qui sont arpentés quotidiennement par des milliers de parisiens.

21/02/2017

Aux frontières du 12e : le Cours Marigny

parisLa géographie du 12e arrondissement est telle que certains lieux, certains quartiers sont tellement éloignés du centre qu'ils sont perçus comme appartenant aux communes voisines. Ainsi en est-il cette fois ci d'un lieu que tout laisse penser appartenir à la commune de Vincennes : le Cours Marigny

En juillet 2010, nous vous faisions part de notre surprise : sur la carte alors en ligne sur le site du 12e le Cours Marigny et la Mairie de Vincennes faisaient partie du territoire parisien (voir ici).

paris

Cliquez pour agrandir

Il nous aura fallu attendre la délibération 2017 DEVE 27 Réalisation d’un aménagement paysager sur le cours Marigny – Convention d’occupation du domaine public entre la Ville de Vincennes et la Ville de Paris. qui était à l'ordre du jour du dernier Conseil de Paris pour avoir l'explication de cette curiosité.

paris

Cliquez pour agrandir

Le Cours Marigny est entièrement situé sur le territoire de la commune de Vincennes et assure la liaison entre l’Hôtel de Ville et l’avenue de Nogent. Pour des raisons historiques, la Ville de Paris est propriétaire du terre plein central de la voie. En effet, l’assiette de la voie fait partie des terrains cédés par l’Etat à la Ville de Paris en 1860 pour l’aménagement du Bois de Vincennes en promenade. Par arrêté du Préfet du Val-de-Marne en date du 29 août 1969, les chaussées latérales du Cours ainsi que ses voies transversales Nord et Sud ont été transférées dans le domaine public de la commune de Vincennes.

La Ville de Paris est restée, depuis cette date, propriétaire du terre-plein central, ainsi que du parc de stationnement construit en sous-sol dans les années 1970. Ce terre plein dont une partie porte le nom de square Jean Jaurès est revêtu de pelouses et planté de quelques arbres entretenus par les services de la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement.

La délibération avait pour objet une convention pour une durée de 20 ans entre la ville de Vincennes et la ville de Paris concernant les conditions d'occupation, d'aménagement et d'entretien de ce lieu.

20/02/2017

Végétalisation : deux pots, deux mesures

parisRevenons une fois encore sur les options prises par les élus parisiens pour renforcer la végétalisation de l'espace public.

L'opération Du vert près de chez moi lancée en 2014 par la Mairie de Paris a abouti pour l'essentiel à implanter des jardinières en des lieux préconisés par les habitants et à lancer un appel au bénévolat pour les planter et les entretenir. Résultat :

IMG_1628.JPG

104 rue de Reuilly (Cliquez pour agrandir)

D'autres lieux ont eu droit à des jardinières en bois de fort belle facture, mais dont l'apport végétal est tout aussi consternant.

IMG_1631.JPG

92 rue Claude Decaen (Cliquez pour agrandir)

Parallèlement, en des lieux qui n'en avait nullement besoin, la ville a disposé des pots en polyethylène dont les plantations et l'entretien sont de toute évidence assurés par des jardiniers professionnels. Une végétalisation resplendissante, jugez vous mêmes !

IMG_1626 - copie.JPG

Place Félix Eboué (Cliquez pour agrandir)

On comprendra aisément que ces pots situés au voisinage immédiat de jardinières en pleine terre entretenues par les agents de la DEVE bénéficient des mêmes soins. Il en est de même pour ceux tout aussi incongrus qui ont été installés dans le square Charles Péguy :

paris

Square Charles Péguy (Cliquez pour agrandir)

Ces observations mettent bien en évidence deux types de végétalisation de l'espace public :

  • la végétalisation récréative entretenue par des amateurs. Les apprentis jardiniers s'amusent.
  • la végétalisation décorative entretenue par des professionnels. Les habitants en profitent.

Alors, si, comme il est dit ici, Développer la place de la nature en ville : c’est l’objectif ambitieux du programme de végétalisation de la mairie de Paris sur la mandature 2014–2020, on se demande pourquoi le DEVE et la DVD sont des directions distinctes oeuvrant sur des territoires séparés.

08:08 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris