Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2018

Joyeux Noël

Perché on ne sait où, le Père Noël contemple notre quartier afin de préparer sa tournée.

paris

Habitants de Bel-Air Sud ou d'ailleurs
Lecteurs réguliers ou lecteurs occasionnels
nous souhaitons d'excellentes fêtes
à chacune et chacun d'entre-vous

21/12/2018

La petite Ceinture se prépare à nous recevoir

parisRappelons tout d'abord ce que répète à l'envie l'Association de Sauvegarde de la Petite Ceinture et de son Réseau Ferré (ASPCRF) : la Petite Ceinture n'est pas une ligne désaffectée, mais une ligne faisant partie du réseau ferré national et actuellement inexploitée. Elle est l'objet d'un Protocole cadre entre la Ville de Paris, SNCF-Réseau et SNCF-Mobilités sur la Petite Ceinture ferroviaire (2015 DU10), qui permet à la ville de l'ouvrir au public après mise en sécurité.

Dans le 12e, une portion de 1 670 mètres, située entre la villa du Bel-Air et la rue des Meuniers, sera rendue accessible aux Parisiens et aux visiteurs à l'été 2019.

parisLe respect du lieu et de sa biodiversité faisant un excellent ménage avec les contraintes budgétaires, c'est un aménagement léger qui est prévu. Ne vous attendez-donc pas à trouver quelque chose de comparable à la Coulée Verte René Dumont traitée comme un parc paysager ni à une similitude avec la partie de la Petite Ceinture située dans le 15e traitée un peu comme la High-Line de New York. Il s'agit ici d'adapter l'espace pour créer un sentier ferroviaire comme on a pu l'entendre dans des discours récents.

L'ouverture de la section comprise entre la passerelle des Meuniers et le square Charles Péguy est annoncée pour le 1er trimestre 2019. Des travaux d'accessibilité et de sécurisation sont en cours en particulier au niveau de la passerelle des Meuniers où nous avons pris les photos ci-dessous.

paris paris
paris

Cliquez pour agrandir

L'aménagement se poursuivra ensuite sur Bel-Air Nord avec en particulier l'accès villa du Bel-Air et l'escalier qui assurera rue du Sahel, la jonction avec la Coulée Verte René Dumont.

paris

20/12/2018

Le 12e compte une nouvelle sculpture

C'est une bonne nouvelle que nous avons omis de vous signaler en temps voulu pour assister à son inauguration : depuis le 20 septembre, le 12e compte une nouvelle sculpture sur son espace public.

XxjwsfF007034_20180921_CBPFN0A001.jpg

Cliquez pour agrandir

Située sur le parvis de la Gare de Lyon, cette statue de bronze à la mémoire des travailleurs chinois de la Première Guerre mondiale a été offerte à SNCF Gares et Connexions par l'Association Les Amis de Wu Jianmin et la province de Shandong. Réalisée par l’artiste chinois Li Xiaochao, elle présente l'image d'un paysan ordinaire de la province du Shandong, d'où venaient la plupart des travailleurs chinois durant la première guerre mondiale.

3006813663.jpgEntre 1916-1918 en effet, environ 140 000 travailleurs chinois sont arrivés en Europe pour fournir des services logistiques aux forces alliées, dont environ 20 000 ont perdu la vie pendant la guerre. Après l’armistice, 3 000 d’entre eux choisirent de rester en France. Certains s’installèrent dans l’îlot Chalon et formèrent la première communauté chinoise de Paris.

18/12/2018

Un ensemble de logements sociaux de 1955

Depuis juin 2015, très irrégulièrement nous publions des articles consacrés aux ensembles de logements sociaux du siècle dernier. Après ...

... nous visitons aujourd'hui l'ensemble Véga-Rottembourg-Montempoivre.

Cet ensemble situé au 26-44 bis rue de la Véga et 15 rue Rottembourg a été réalisé en 1955 pour le compte de l'OPAC de Paris par les architectes René Chapaud et Jacques Haguenauer. Il a été réhabilité en 2002 par SCP Beguin & Macchini

Il comporte  251 logements (24 T1, 88 T2, 114 T3 et 25 T4). On y recense 472 habitants disposant chacun en moyenne de 25 m2 habitables.

Vega Rottembourg.jpg

Cliquez pour agrandir

En 2015, s'est tenue au Pavillon de l'Arsenal une exposition dans laquelle on pouvait lire au sujet de cette résidence :

Ce projet a été réalisé dos à la Petite Ceinture autour d'un paisible jardin, à l'époque où le trafic ferroviaire s'était considérablement réduit. Les architectes ont ainsi opté pour un grand front bâti le long des voies.

Capture d’écran 2018-10-28 à 23.23.21.jpgLes espaces de circulation et de service des logements, surplombant la Petite Ceinture, protègent du bruit les salons et les chambres. Aujourd'hui cette façade jouit de la présence d'une végétation abondante et de l'atmosphère de détente de la promenade piétonne qui parcourt le viaduc.

Capture d’écran 2018-10-28 à 23.25.09.jpgRépartis en volumes de différentes hauteurs, dont le point culminant est une tour de quatorze étages, la plupart des logements bénéficient de vues sur le nouvel espace public. Dans chaque bâtiment, un noyau vertical encloisonné donne accès à deux logements traversants par étage. Le réseau de circulations de la tour est complété d'un escalier sculptural extérieur qui souligne la présence de l'édifice face à la Petite Ceinture.

14/12/2018

De l'art dans mon quartier : des demandes récurrentes pas souvent satisfaites

parisEn 2016, l'un des projets gagnants du budget participatif (810 votes) avait pour titre De l'art dans mon quartier : des rues hautes en couleurs. En argumentaire introductif, on peut lire :

Notre 12e recèle d’artistes, de trésors cachés et d’œuvres en tout genre. La mise en valeur du patrimoine et le développement artistique de l’arrondissement permettent : d’égayer et de redécouvrir nos rues ; de créer du lien social entre les habitants ; de renforcer l’identité des lieux, le respect du cadre de vie… et cela de façon pérenne.

Doté d'un budget prévisionnel de 150 000 euros il regroupait 8 sous-projets d'ambitions et d'implantation diverses dans l'arrondissement :

Deux années sont passées et chacun peut constater que ces projets peinent pour la plupart à se concrétiser. En particulier le premier d'entre-eux qui, moyennant un budget de 40 000 euros, prévoyait l’installation dans l’espace public du quartier d’une oeuvre d’art disponible dans les réserves de la ville. Validé en commission ad hoc ce projet a bénéficié comme d'autres d'un enterrement de première classe lors de la réunion tenue le 8 mars 2018 (voir le compte-rendu).

Faute d'explication officielle, comment ne pas penser que des projets votés ont du être abandonnés parce que d'autres non souhaités avaient ponctionné le budget qui leur était réservé ?

En 2015, le projet Les oeuvres d’art investissent la rue lauréat du BP2014 a bénéficié d'un budget certainement justifié (voir les réalisations en bas de cette fiche) de 3 millions d'euros.

Au BP2018, Sortir les œuvres d’art des réserves, un projet similaire à celui déposé en 2016 dans le 12e, bien que non gagnant, a reçu 10963 votes.

Tout récemment, le 9 novembre dernier, la ville a lancé l’appel à projets « Embellir Paris », dédié aux artistes français et étrangers. Les artistes ont jusqu'au 7 janvier pour déposer leur projet pour les 20 sites qui ont été identifiés. Y verra-t-on autre chose que du street-art ?

paris

Bd de Clichy : La Quatrième Pomme, de Franck Scurti

Voici un site qu'il serait facile d'embellir
pour le plus grand plaisir des passants

26/11/2018

La signalétique de la Coulée Verte dix ans après

Sur la NewsLetter n°596 du 22/11/2018 de la Mairie du 12e, on peut lire :
 
parisLors de son Assemblée Générale du 15 novembre, le Conseil de quartier a souhaité réfléchir à l’implantation d’un nouveau panneau pour mieux indiquer la direction et l’entrée de la Coulée verte René Dumont. A cet effet, une marche exploratoire est organisée le samedi 24 novembre à 13h30. Rendez-vous à l’angle de la rue Louis Braille et de la place Sans Nom. Ouvert à tous.
 
Qu'il nous soit permis de reformuler les faits de façon plus précise et plus exacte :
 
Lors de l'Assemblée Générale du 15 novembre, pour illustrer les raisons de leur faible mobilisation, les conseillers présents ont évoqué une très ancienne demande non saisfaite : l'amélioration de la signalétique destinée aux promeneurs qui découvrent les espaces verts du secteur Sahel Montempoivre. Plusieurs conseillers rappellent que depuis dix ans ils y rencontrent très fréquemment des promeneurs perdus, mais qu'ils n'ont pas réussi à sensibiliser la Mairie du 12e à ce problème.
 
- le sujet a été présenté en réunion publique du 12 novembre 2008 (il y a dix ans !)

paris

Cliquez sur l'image pour voir la présentation

- en 2013, à l'issue d'une large consultation menée par l'élu en charge et à laquelle nous avons participé, des panneaux ont été mis en place sur la Coulée Verte. Ils signalent les accès et les distances, mais ne résolvent pas le problème d'orientation rencontré par les promeneurs.

Un simple panneau bien placé suffirait pourtant à résoudre le problème. Réuni en AG, le conseil de quartier a proposé de le financer sur son budget d'investissement.

paris

Cliquez pour voir de plus près le panneau

Samedi dernier, six conseillers motivés ont effectué une marche exploratoire entre ce lieu, le square Charles Péguy et la rue Marie Laurencin (*).

parisIls ont confirmé que dans l'état actuel, le croisement représenté ci dessus était la principale origine de perdition des promeneurs. Plutôt que le panneau initialement proposé, ils souhaitent consacrer une part de leur budget d'investissement 2018 à un plan, ou mieux une table d'orientation afin de ne pas boucher la perspective.

De nombreuses autres anomalies ont été relevées à l'occasion de cette marche. Des solutions pourraient être trouvées en concertation avec les services techniques compétents.

(*) lors de cette marche, les conseillers ont rencontré des riverains qui ont témoigné voir et aider quotidiennement des visiteurs désorientés.

08:14 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

16/11/2018

à propos de la NewsLetter

Newsletter.jpgNous publions sur ce blog chaque jour du lundi au vendredi. La NewsLetter diffusée le vendredi matin est un rappel des publications de la semaine. Il peut de ce fait arriver que vous y découvriez une information concernant un événement déjà passé. Pour éviter pareil désagrément, deux solutions :

  • vous connecter chaque jour sur le blog BelairSud 
  • vous abonner à notre compte Twitter @BelAirSud qui signale en temps réel toutes les publications.

Si vous n'êtes pas encore abonné à la NewsLetter il est facile de le faire en saisissant votre adresse de messagerie en haut de la colonne de droite du blog.

15/11/2018

Ajourd'hui, ce blog a 13 ans !

Ça vous étonne ?...

13 ans.jpg

4142 articles à retrouver

et 3969 commentaires

... nous aussi !

09/11/2018

Des lignes nommées désir

Les urbanistes nomment ligne de désir les sentiers graduellement tracés par érosion suite au passage répété de piétons, cyclistes ou animaux. Dans tous les cas, cela dénote un aménagement inadapté aux habitudes des usagers du lieu.

paris

En zone rurale ou dans les parcs et terrains vagues, les lignes de désir sont particulièrement visibles. En ville ce sont le plus souvent les périodes neigeuses qui révèlent la façon dont chacun s'approprie l'espace public.

paris

Quel que soit le temps, on peut quotidiennement observer des piétons cheminant hors des parcours prévus par les urbanistes et les ingénieurs voyers et découvrir ainsi des potentiels d'amélioration du confort et de la sécurité des usagers. Nous en avons relevé quelques exemples :

Place du colonel Bourgoin, l'un des aménagements urbains les plus réussis. On constate cependant à longueur de journée que nombre de piétons mettent en évidence le désir d'une traversée protégée supplémentaire rue de Charenton.

paris

Cours de Vincennes : on ne redira jamais assez combien la jonction T3a-T3b aurait gagné à se faire de quai à quai en milieu de chaussée. Cela aurait entre-autres évité de voir les plus pressés prendre de gros risques pour traverser au plus court. 

paris paris

Cliquez pour agrandir

Au métro Bel-Air, à la sortie côté pair du boulevard de Picpus, le désir est si intense que ceux qui pratiquent la large traversée piétonne réalisée en 2011 sont minoritaires. Le conseil de quartier n'a pas réussi à convaincre les élus et la DVD que cet aménagement était un non sens. Preuve en a été faite dès le lendemain de son inauguration.

paris

Trop souvent, les piétons sont confrontés à des situations dans lesquelles la place qui leur est accordée est incompréhensible voire agaçante. Vous reconnaitrez ces lieux :

paris paris

Cliquez pour agrandir

parisOn raconte qu'en 1955, à l’ouverture du parc d’attractions qui porte son nom en Californie, Walt Disney s’assura que les pelouses et espaces verts ne soient pas clôturés avant d’avoir observé dans quelles zones les gens marchaient. À méditer ...

25/10/2018

Il y a dix ans les colonnes du Trône

parisLes colonnes du Trône consituent l'une des plus belles entrées dans le centre de Paris. Construites en 1787, elles formaient la barrière de Vincennes de l'enceinte des Fermiers Généraux qui délimitait Paris jusqu'en 1860. Ce n'est qu'en 1875 qu'elles ont été surmontées des statues que nous connaissons actuellement (Philippe Auguste dans le 12e et Saint-Louis dans le 11e).

En octobre 2008, y a tout juste dix ans, la ville entreprenait leur restauration, une spectaculaire opération qui allait durer deux ans et nécessiter un budget de 10,4 millions d'euros entièrement supporté par la municipalité.

En 2002, une étude qui avait constaté l'ampleur de leur dégradation a conduit à déposer la partie haute de chacune puis à remplacer les parties dégradées par des éléments neufs. L'opération a été menée simultanément sur les deux colonnes.

paris

Les colonnes en juin 2009 (Cliquez pour agrandir)
Credits photo : Flickr/Jori Avlis

Les colonnes du Trône sont classées depuis 1907. Leur restauration a été conduite par Jean-François Lagneau (Architecte en chef des Monuments Historiques). Le 5 mai 2010, Philippe Auguste fraîchement restauré regagnait son socle sur la colonne de la place de l'Ile de la Réunion (12e)

paris paris

Cliquez pour agrandir

Les pavillons d'octroi voisins ont été restaurés en 2015 (voir ici).