Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2016

Densité urbaine : la menace de la troisième dimension

parisQuand les terrains sur lesquels la Mairie de Paris accorde des permis pour des opérations de démolition construction seront épuisés, le risque de voir encore croître la densification urbaine ne sera pas écarté pour autant. Il restera le recours à la troisième dimension, celle qui permet de suréléver des constructions existantes.

Entre la fin du XIXe siècle et le milieu du XXe, près de 10% des immeubles sur rue ont été surélevés. Un exemple parmi tant d'autres dans notre quartier :

paris paris

Cliquez pour agrandir

Dans les années 1960-1980, on a préféré démolir et reconstruire. Plus récemment, des surélévations ont été réalisées dans notre quartier : au 41 bis bd Soult, au 90 av Michel Bizot, au 37 av Michel Bizot. La Ville de Paris est très favorable à de telles opérations.

Depuis 2014, la loi ALUR autorise un syndicat de copropriétaires dont les 2/3 des membres le décident (article 26) à suréléver son immeuble. La copropriété peut également décider « d’aliéner », de vendre le droit de surélever le bâtiment à un promoteur.

Lire sur le site de l'APUR : Construire mieux et plus durable: incidence de la loi ALUR sur l'évolution du bâti parisien

La tentation des bailleurs, des propriétaires et des promoteurs est grande de surélever les immeubles d’un à deux niveaux en respectant les hauteurs maximales autorisées de 25, 31, 37 voire 50 mètres selon les quartiers. Les constructeurs comme ici ou redoublent de propositions et d'arguments.

paris

Rue de Picpus : diversité des hauteurs, et des époques

À Paris de très nombreux immeubles de 3 ou 4 étages sont potentiellement concernés, mais le risque de voir les constructions parisiennes s'aligner sur les hauteurs maximales autorisées par le PLU est néanmoins faible car au-delà du vote des copropriétaires, la surélévation de leur immeuble doit être techniquement et économiquement possible, sans compter l'éventuelle inscription des toits en zinc de Paris au patrimoine mondial de l'Unesco.

paris

L'avenue de France (13e), un gabarit "calibré"

08:00 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

24/06/2016

Le Budget Participatif, une nouvelle chance pour la place Sans-Nom

parisComme nous l'avons déjà écrit ici, le Budget participatif est incontestablement un atout démocratique puisqu'il permet à chacun de soumettre et voir réaliser l'un de ses projets pour son quartier ou tout Paris. Il porte sur 5% du budget d'investissement de la ville, ce qui justifie que sa mise en oeuvre soit régie par des règles strictes que l'on pourra lire sur cette page.

Mercredi dernier, dans le cadre du Budget Participatif 2016 du 12e arrondissement, s'est tenue en Mairie la réunion du comité dit "ad hoc" ayant pour rôle d'arrêter la liste définitive des projets qui seront soumis au vote des habitants en septembre prochain.

Les projets retenus sont, parmi ceux proposés par les conseils de quartier, des associations et à titre individuel des citoyens, ceux qui répondent aux critères du Budget Participatif et ont été jugés techniquement réalisables et chiffrés par les services techniques de la ville.

La requalification de la place Sans-Nom est l'un des projet qui sera soumis à notre vote en septembre.

paris

Cliquez pour agrandir

Comme nous l'avons mainte fois rappelé, la conversion de ce rond-point automobile de près de 6000 m2 en une véritable place urbaine est une demande exprimée depuis bientôt quinze ans par le conseil de quartier et approuvé (mais pas financé) par les élus parisiens.

Cet investissement est bien sûr trop important pour être supporté par le budget du conseil de quartier, trop élévé également pour le budget d'investissement localisé de l'arrondissement et il ne fait malheureusement pas partie du Plan d'Investissement de la Mandature 2014-2020.

Le Budget Participatif constitue une opportunité pour la place Sans-Nom

Mais ne rêvons pas : les projets concurrents sont nombreux et de qualité. Pour être retenu, il faudra qu'il arrive en très bonne position, d'autant plus qu'il absorbera à lui seul environ la moitié de l'enveloppe (4 M€) accordée au Budget Participatif 2016 dans le 12e.

Pour qu'une 3e mandature ne s'achève pas sans que la place Sans-Nom ait changé de visage, il nous faudra nous mobiliser et voter massivement pour ce projet. C'est pour lui donner un maximum de chances, que nous n'attendons pas davantage pour vous informer et vous sensibiliser sur ce sujet. 

Alors peut-être d'ici 2020, les élus parisiens décideront d'attribuer un nom à cette place et seront nombreux à son inauguration ...

17/06/2016

Préserver et valoriser notre patrimoine industriel

C'est avec une grande satisfaction que nous avons appris le 9 juin dernier lors de la pemière réunion concernant le projet Gare de Lyon-Daumesnil, que la SNCF avait décidé de préserver le bâtiment dit de télégraphie, ainsi que le bureau des messageries, et les deux grandes halles.

paris

Bâtiment dit de Télégraphie (87 rue du Charolais)
principale imprimerie de billets SNCF entre 1930 et 1990

La préservation du patrimoine industriel entretient bien sûr la mémoire des techniques, mais plus encore celle de l'évolution sociale des quartiers où ces industries étaient actives.

Depuis 1986, la couverture du territoire par un repérage systématique du patrimoine industriel est réalisé par les services du Ministère de la Culture (base Mérimée).

parisEn mars 2015, a été lancée l’année européenne du Patrimoine Industriel et Technique destinée à célébrer les associations qui sont à la pointe des initiatives et des développements concernant ce patrimoine et sans lesquelles, de nombreux sites et monuments (dont on vante la conservation aujourd’hui) auraient disparu pour toujours (et continueraient de disparaître).

Dans notre quartier, nous avons connaissance de nombreux bâtiments industriels aujourd'hui disparus dont :

  • parisl'usine des Biberons Robert
  • la brasserie Santerre
  • la Câblerie Daumesnil
  • L'usine des farines Darley (20 rue de Toul)
  • l'usine IBM (20 av Michel Bizot)
  • la Manufacture des Tabacs
  • l'établissement Vilmorin Andrieux (115 rue de Reuilly)
  • les pompes Mouvex (5 rue du Sahel)
  • parisl'usine des colles Certus
  • les serrures GM (15 rue Sibuet)
  • l'usine Prestotable (73 av A. Netter)

Si vous avez des souvenirs précis ou mieux des documents concernant ces entreprises ou d'autres entreprises industrielles ayant été un temps implantées dans le quartier, vos témoignages permettront d'enrichir de prochains articles. Par avance merci.

paris

Cliquez pour agrandir

10/06/2016

Les ascenseurs publics dans le 12e : peut mieux faire

parisLe douzième arrondissement ne présente que peu de déclivités. Il compte cependant sur son espace public une quinzaine d'escaliers (que nous avons empruntés lors d'une séquence de l'Oeil du quartier) et une douzaine d'ascenseurs que nous sommes allés observer de près lundi 2 et mardi 3 mai. Bilan : 7 sur 12 étaient en service.

Ceux du Parc de Bercy :

Sur cette page de Paris.fr on lit cette phrase étrange : Les 2 ascenseurs, situés de part et d'autre de la cascade, sont de nouveau opérationnels. Toutefois, un seul sera mis en service pour pallier les éventuelles dégradations. L'ascenseur côté rue Truffaut est de nouveau opérationnel.

  • côté Centre Sportif (en service)

paris

  • côté Roller Park (HS comme annoncé)

paris

  • côté rue Truffaut (un peu caché, mais en service)

paris

  • passerelle Simone de Beauvoir (HS depuis longtemps)

paris

Ceux de la Coulée Verte René Dumont

Sur cette page de Paris.fr on lit : L'ascenseur qui permet d'accéder à la promenade (niveau Hector-Malot) est en service. L'ascenseur qui se trouve au 34 rue de Lyon est hors service. L'ascenseur voie AA12 (Leroy Merlin) est en service.

  • niveau 34 rue de Lyon (HS comme annoncé)

paris

  • niveau jardin Hector Malot (HS lors de notre visite)

paris

  • niveau voie AA/12 - Leroy Merlin (en service moyennant le franchissement d'une flaque d'urine)

paris

Ceux du métro et des gares :

  • place de la Nation (HS lors de notre visite au grand désarroi de nombreuses personnes qui s'y présentaient)

paris

  • place du Bataillon du Pacifique (en service malgré le chantier)

paris

  • gare de Paris-Bercy (en service)

paris

Ceux des Parkings publics :

  • bd de la Bastille  (en service malgré les apparences)

paris

  • bd de Picpus  (en service)

paris

Nous sommes bien conscients que ces observation ne peuvent en aucun cas être assimilées à des statistiques de fonctionnement. Il semble néanmoins que les ascenseurs permettant d'accéder au métro, gares et parkings offrent une meilleure qualité de service que ceux de la ville de Paris.

Un ascenseur étant un moyen de transport, il paraît normal d'en exiger une disponibilité comparable à celle du métro. Ce devrait être possible si on accepte de financer un contrat d'entretien incluant une clause de disponibilité en accord avec les attentes des usagers.

08:14 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

03/06/2016

Ces paysages urbains que vous ne verrez plus

parisLa première caractéristique du 12e arrondissement, Bel-Air en particulier est d'être un quartier de Paris aéré. Une qualité qui ne résistera pas aux politiques de construction intra-muros actuelles. 

Nous avons tous déjà regardé ces photos anciennes qui nous font réaliser ce que l'urbanisation a fait perdre à la qualité de vie des parisiens. Nous vous proposons aujourd'hui de regarder les photos de certains lieux de notre quartier en voie de mutation que nos petits enfants regarderont à leur tour avec nostalgie.

parisIl fallait bien sûr tourner la page de la maison de retraite des Petites-Sœurs des Pauvres (69-75 rue de Picpus) qui n'avait guère évolué depuis sa construction en 1901. Un bâtiment neuf et aux normes s'imposait pour répondre à la demande, mais n'aurait-il pas été possible de concevoir un édifice qui rappelle le passé religieux de la rue de Picpus ? en particulier en conservant le portail historique ? Cliquez ici pour voir la maquette du bâtiment en construction.

paris

Cliquez pour agrandir

paris

Cliquez pour agrandir

paris

Cliquez pour agrandir

parisL'indispensable reconstruction de la Cité scolaire Paul Valéry va s'accompagner d'un quartier de logements (la parcelle semble en effet en permettre) mais malheureusement d'un front massif sur le boulevard Soult. 

paris

Cliquez pour agrandir

paris

Cliquez pour agrandir

parisLes bâtiments de la maison de retraite Catherine Labouré étaient certes vieillots et la chapelle pauvrette, mais là encore, ils faisaient partie de l'histoire du quartier et surtout étaient l'occasion d'une "respiration" sur le côté impair de la rue de Reuilly. Demain à la place, une muraille !

paris

Cliquez pour agrandir

paris

Cliquez pour agrandir

parisNous ne reviendrons pas sur la regrettable opération du 64 avenue Netter. L'hôtel particulier construit par E. Flavien est tombé et va être remplacé par une façade sans charme en R+6 (cliquez pour la voir). Bilan : 9 appartements.

paris

Cliquez pour agrandir

parisIl n'y a pas l'ombre d'un doute : l'arrivée avenue de Saint-Mandé de la Sorbonne Nouvelle est une chance pour l'arrondissement. Sur le plan architectural, le projet retenu signé de Christian de Portzamparc va assurément embellir le quartier. Il n'empêche que l'on augmente la densité bâtie et le nombre de personnes vivant dans le quartier.

paris

Cliquez pour agrandir

parisAu 5 rue du Sahel, la densification est déjà effective puisque l'immeuble d'habitation construit à la place des anciens locaux des Pompes Mouvex, est livré depuis quelques semaines.

paris

Cliquez pour agrandir

paris

parisBoulevard Poniatowski, la rénovation du stade Leo Lagrange subtilement associé au projet Bercy-Charenton doit s'accompagner de la construction de logements, d'un collège et du rétablissement de la continuité urbaine du côté pair du boulevard. Autrement dit de constructions qui même si elles sont réussies vont se substituer à ce qui apparaît aujourd'hui comme une antichambre du bois de Vincennes.

paris

Cliquez pour agrandir

parisNous avons gardé pour la fin la densification la plus flagrante, celle du quartier de la Caserne de Reuilly. La caserne était certes encerclée de murs et de vilains bâtiments datant des années 70 qui n'avaient plus de raison d'exister.

paris

Cliquez pour agrandir

paris

Cliquez pour agrandir

Mais pour atteindre l'objectif ambitieux (600 logements + équipements publics, ateliers d'artistes, locaux associatifs, commerces de proximité ...), le plan prévoit de compléter la reconversion des bâtiments historiques par la construction des bâtiments que nous avons coloriés en rouge. Il apparaît que l'on s'apprête quasiment à doubler la surface occupée par la caserne elle même.

paris

Cliquez pour agrandir

Ce plan masse figurait déjà à peu de choses près sur la présentation effectuée le 25 novembre 2013. Les ateliers-riverains de concertation ont essentiellement porté sur les "placettes" et le jardin. Un jardin qui comme Debergue ou Charles Peguy va probablement être enclavé et ne profitera guère au quartier au delà de la Caserne.

---

Il est grand temps de changer d'échelle : Paris est l'une des capitales les plus denses du monde. Comment comprendre que 62 élus parisiens (dont 6 du 12e) acceptent de siéger au conseil communautaire du Grand Paris en poursuivant une politique locale qui n'en anticipe pas la finalité ?

  • à Paris 2,3 millions d'habitants vivent sur 105 km2 soit 21 300 hab/km2
  • dans la Métropole du Grand Paris 7 millions d'habitants vivent sur 814 km2 soit 8600 hab/km2

Madame la Maire et Présidente du conseil départemental de Paris,
Monsieur le Président de la Métropole du Grand Paris,
Madame la Présidente de la région Ile de France,
Monsieur le Ministre de l'intérieur,

Vous ne pouvez continuer à gérer nos territoires ainsi au détriment de notre qualité de vie ! Il urge de tout remettre à plat et comme cela est engagé (bien tard et bien lentement) pour le réseau de transport, il faut bâtir un PLU et un plan de logement métropolitains et cesser de densifier les communes qui le sont déjà bien trop. 

08:04 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : paris

02/06/2016

Espace public : un aménagement réussi

document.jpegÀ moins de 300 mètres des frontières de Bel-Air Sud, dans le quartier de la Vallée de Fécamp, les services de la Direction de la Voirie et des Déplacements viennent d'achever la restructuration du carrefour Wattignies / Claude Decaen / Michel Bizot.

paris

Cette opération, financée par le budget d'investissement local de la mairie du 12e est à nos yeux parfaitement réussie :

  • la continuité urbaine de la rue Claude Decaen est retrouvée,
  • les traversées piétonnes sont lisibles et sécurisées
  • la signalétique est claire
  • le giration du bus 87 est simplifiée
  • un espace piéton va accueillir un arbre dont l'essence a fait l'objet d'un vote ouvert aux habitants.

IMG_7828.JPG IMG_7836.JPG

Cliquez pour agrandir

Sans rien retirer de nos propos élogieux, ajoutons que :

  • nous espérons toujours voir le terminus du 87 au véritable emplacement de la porte de Reuilly (place Cardinal Lavigerie)
  • nous aimerions que l'espace triangulaire qui va recevoir l'arbre (par bonheur dispensé d'un enclos style Ranch), soir agrémenté d'un équipement qui incite à s'y arrêter

08:05 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

30/05/2016

Le pont Charles de Gaulle

parisIl y a bientôt huit ans, nous avons publié un petit article mentionnant rapidement Les huit ponts du douzième. Revenons aujourd'hui sur l'un des plus élégant d'entre eux : le pont Charles de Gaulle.

En 1986 le conseil de Paris a décidé de doubler le pont d'Austerlitz, le plus chargé de la capitale, afin de mieux relier les quartiers de Bercy et de Paris Rive Gauche, ainsi que les gares de Lyon et d'Austerlitz.

parisA l'issue d'un concours européen lancé en 1987, le projet retenu, est celui des architectes Louis Arretche [*] et Roman Karasinski.

L'ouvrage long de 208m et large de 32 se compose d'un tablier en acier profilé comme une aile d'avion, posé par l'intermédiaire de corolles en tube d'acier sur deux piles coulées à l'intérieur d'un batardeau et surmontées de "corolles" constituées de quinze barres d'acier en forme de cône tronqué. Il comporte une chaussée de 18m (pistes cyclables comprises) et deux trottoirs de 5m.

paris

Le chantier a finalement commencé en août 1993 s'est achevé en juillet 1996. Il a couté 180 millions de francs TTC.

paris

[*] L'architecte Louis Arretche (1905-1991) est le créateur du jardin des halles dont le remarquable tracé a malheureusement été effacé au profit de celui créé par David Mangin. Dans le 12e, il est également l'auteur des bâtiments Sully et Turgot du Ministère des Finances (le long de la rue de Bercy).

07:48 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

06/05/2016

Visitez la ligne ferroverte

Elles se prénomment Capucine, Salomé et Juliette. Elles sont étudiantes à Sophie Germain et dans le cadre d'un Travail Personnel Encadré (TPE), elles ont publié sous la forme du site internet La ligne ferroverte, un ouvrage très documenté, intelligent et remarquablement bien présenté sur Coulée Verte René Dumont.

Nous vous invitons à le visiter et à y consacrer un temps suffisant pour en découvrir les richesses. 

7587d2_28006e6694684f1bb2ae0ac060406f99.jpg

Un jour, le plus tôt possible, l'emprise de la Petite Ceinture donnera à ton tour naissance à une nouvelle coulée verte qui viendra croiser la Coulée Verte René Dumont aux alentours de la porte de Montempoivre.

07:42 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

29/04/2016

Du Street-Art dans notre quartier ?

parisLors du budget participatif 2014, les parisiens avaient plébiscité le projet Les œuvres d'art investissent la rue prévoyant d'accueillir dans l'espace public, des interventions artistiques au bénéfice de tous les parisiens.

Ainsi, une fresque de street art verra prochainement le jour dans tous les arrondissements de la capitale. Une partie des dix artistes qui réaliseront des fresques dans les 2e, 3e, 4e, 6e, 7e, 8e, 9e, 10e, 18e et 19e arrondissements ont été tirés au sort le 9 février dernier à l'Hôtel de Ville. Les autres arrondissements recevront chacun une peinture murale lorsque la mairie aura trouvé l'emplacement (public ou privé) adéquat pour les accueillir.

paris

Une oeuvre de Hopar dans le Marais

Il est vrai, nous l'avons déjà évoqué, qu'il n'y a parfois pas loin entre les tag et le street art. L'un de leurs points communs étant d'avoir une faible résistance aux agressions sauvages comme météorologiques.

Dans le cadre du budget participatif 2016, le conseil de quartier de Bercy a proposé la réalisation d'une Anamorphose sur l'escalier qui relie la rue de Bercy à la gare du même nom.

Une anamorphose non commandée a récemment été réalisée sur l'escalier qui relie le square Jean Morin à la rue Coriolis.

paris

Cliquez pour agrandir (Crédit photo : RB)

Nous sommes favorables à ce que le Street-art ait droit de cité dans notre quartier, et vous pouvez faire des propositions de lieux qui s'y prêteraient.

parisIl serait cependant regrettable que l'art de rue (street-art) se réduise à des peintures rupestres en des lieux que les passants voient de loin. Les oeuvres sculptées sont plus durables, elles tutoient les habitants et engendrent de la convivialité. Elles ont notre préférence.

Dans ce but, le conseil de quartier Bel-Air Sud a opportunément déposé pour le budget participatif 2016 le projet De l'art dans notre quartier.

paris

28/04/2016

Bientôt du neuf rue Victor Chevreuil. Faut-il s'en réjouir ?

parisLongue de 180 mètres et large de 6, la rue Victor Chevreuil a été ouverte en 1887 et porte depuis lors le nom du propriétaire qui l'occupait avant qu'elle ne fasse partie du domaine public.

Elle n'est pas sans rappeler la rue Crémieux dont elle se distingue par une plus grande diversité architecturale et par la circulation automobile qui n'a pu être évitée. On la rêve pourtant sans potelets ni coussins berlinois !

Au numéro 19 se trouve un pavillon prolongé d'une cour couverte et d'un appentis qui a du être le siège d'un artisan.

paris

parisDepuis quelques jours, la société immobilière privée Kaliste immobilier affiche sur cet édifice le permis de construire qui lui a été accordé pour construire ici (après démolition de l'existant), LE 19 DE KALISTE, une résidence de 12 appartements.

La rareté du foncier, le manque de logements sociaux ou intermédiaires pour satisfaire la demande et la baisse du pouvoir d'achat des ménages même aisés, ont ces dernières années, entraîné la construction d'immeubles locatifs aidés plutôt que de copropriétés privées. Ce type d'opération est de moins en moins fréquent dans le quartier.

Les prix d'appel ...

  • appartement 1 pièce : à partir de 239 000 €
  • appartement 2 pièces : à partir de 460 000 €
  • appartement 4 pièces: à partir de 1 325 000 €
  • appartement 5 pièces : à partir de 1 395 000 €
  • un 4 pièces (3 chambres) de 110 m2 en duplex est annoncé à 1 390 000 € soit 12 636 €/m2.

... prouvent à ceux qui en doutent encore, la nécessité des offres de logements aidés (sociaux et intermédiaires) si l'on veut maintenir la diversité sociale de notre quartier !

paris

le "19 de Kaliste"

Au vu des esquisses publiées, l'architecte s'est efforcé de respecter l'esprit des lieux et d'utiliser des matériaux qui "collent" avec la rue. Il n'empêche que même si elles sont encore rares, ce type d'opération qui exploite au maximum les possibilités du PLU, tend à faire disparaître la diversité et le caractère de la rue.

07:57 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris