Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2018

Il y a dix ans les colonnes du Trône

parisLes colonnes du Trône consituent l'une des plus belles entrées dans le centre de Paris. Construites en 1787, elles formaient la barrière de Vincennes de l'enceinte des Fermiers Généraux qui délimitait Paris jusqu'en 1860. Ce n'est qu'en 1875 qu'elles ont été surmontées des statues que nous connaissons actuellement (Philippe Auguste dans le 12e et Saint-Louis dans le 11e).

En octobre 2008, y a tout juste dix ans, la ville entreprenait leur restauration, une spectaculaire opération qui allait durer deux ans et nécessiter un budget de 10,4 millions d'euros entièrement supporté par la municipalité.

En 2002, une étude qui avait constaté l'ampleur de leur dégradation a conduit à déposer la partie haute de chacune puis à remplacer les parties dégradées par des éléments neufs. L'opération a été menée simultanément sur les deux colonnes.

paris

Les colonnes en juin 2009 (Cliquez pour agrandir)
Credits photo : Flickr/Jori Avlis

Les colonnes du Trône sont classées depuis 1907. Leur restauration a été conduite par Jean-François Lagneau (Architecte en chef des Monuments Historiques). Le 5 mai 2010, Philippe Auguste fraîchement restauré regagnait son socle sur la colonne de la place de l'Ile de la Réunion (12e)

paris paris

Cliquez pour agrandir

Les pavillons d'octroi voisins ont été restaurés en 2015 (voir ici).

23/10/2018

Retour sur le carrefour Messimy Rousseau Lefébure. Décourageant !

parisCe n'est assurément pas un carrefour situé au coeur du quartier, mais comme il est entouré de nombreux logements, du groupe scolaire Armand Rousseau, du Lycée professionnel Elisa Lemonnier et du cimetière de Saint-Mandé (c'est ICI), il mérite que l'on s'intéresse à lui. C'est ce qu'avait fait dès 2006 la commission Voirie du conseil de quartier sur le signalement d'une participante qui avait remarqué une traversée piétonne très mal sécurisée.

Fin 2007, la commission suggéra un tracé au sol contraignant et demandait la pose d'un parking 2 roues, ce qui fut fait en 2008, mais non l'avancée de trottoir également proposée.

paris

Google StreetView mai 2014

Sur le compte-rendu de la commission voirie du 28 septembre 2010 on lit :

Carrefour Messimy/Rousseau/Lefébure : Le manque de visibilité de la traversée piétonne est signalé depuis 2005 (les véhicules remontant l'avenue A. Rousseau ne voient pas les piétons qui s'apprêtent à traverser en raison de l'angle de l'avenue et du stationnement qui précède le passage piéton).

Comme l'avait demandé la commission, un tracé des voies de circulation a été effectué pour pacifier la circulation. Ce tracé tout à fait convaincant, est resté provisoire depuis 2007. Sa pérénisation en un terre-plein central serait bienvenue et permettrait de solutionner le problème de la traversée piétons.

Présenté au BP 2013 avec un projet de la DVD disproportionné avec la demande initiale chiffré à 200 000 euros, il n'a évidemment pas été retenu.

Lors de travaux CPCU de 2014, le P2R a été supprimé et jamais reposé malgré nos demandes ce qui rend la traversée aussi peu sécurisée que dix ans auparavant !

paris

Situation au 28 septembre 2018

Présenté ensuite aux BP2015, 2016 et 2017 (voir ici) sous forme d'un projet ramené à 10 000 euros où il a été retenu dans le cadre du budget regroupé Le 12e aux piétons qui n'est plus mentionné dans la base de suivi des réalisations.

Nous sommes en octobre 2018. Nous avons récemment constaté le tracé provisoire expérimental vient enfin d'être pérennisé, mais le P2R n'a toujours pas été reposé et l'avancée de trottoir chiffrée à 10 000 euros n'a pas été budgetée. Décourageant !

22/10/2018

Stationnement : Quelles règles s'appliquent aux PMR ?

paris

Nombreux sont ceux qui s'interrogent sur les conditions d'accès aux places de stationnement réservées aux personnes à mobilité réduite (PMR). Rappelons que :

Sur la voie publique parisienne, un certain nombre de places de stationnement est aménagé et réservé aux véhicules utilisés par des personnes handicapées. Il y en a environ 3800 dans Paris dont 275 dans le 12e.

paris

Depuis le 18 mai 2015 (loi n° 2015-300), toute personne en situation de handicap disposant d’une carte européenne de stationnement ou d'une CMI (carte mobilité inclusion) peut stationner gratuitement sans limitation de durée sur l’ensemble des places de stationnement ouvertes au public.

paris

Toute personne qui véhicule un titulaire de la carte européenne de stationnement peut parfaitement se garer sur un emplacement réservé si le titulaire de la carte est bien dans le véhicule.

La carte doit être apposée sur le pare-brise avant du véhicule garé, de manière à être vue aisément par les agents habilités. Tout véhicule garé sur une place PMR et ne disposant par la carte agréée peut recevoir une amende de 135 €. 

Pour répondre à toutes les questions liées au handicap la ville a récemment créé le site handicap.paris.fr

09:00 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

19/10/2018

Propreté : et si la Mairie de Paris enclenchait un cercle vertueux ?

parisChaque fois que la Maire de Paris aborde le thème de la malpropreté de l'espace public, elle commence par énumérer les moyens mis en oeuvre par la ville, puis elle concentre ses propos sur le manque de civisme des parisiens malgré les nombreuses campagnes les incitant à bien se comporter. Elle ne manque pas non plus de rappeler le montant des amendes auxquelles s'exposent les contrevenants.

L'incivisme est un fléau que nous constatons chaque jour en tout point de la ville et que nous condamnons sans réserves. Pour le faire régresser, la ville a pourtant entre ses mains les moyens d'enclencher un cercle vertueux.

Oublions un instant les déchets et encombrants non signalés dont la présence sur l'espace public n'est effectivement due qu'à l'incivisme de certains et observons les innombrables dégradations, choix médiocres ou fâcheux, incompréhensibles tolérances ou négligeances qui incombent totalement à l'administration parisienne et qui n'inspirent pas au respect et au comportement citoyen. Citons par exemple :

Le kiosque citoyen indigne de la place Félix Eboué :

paris

Du mobilier urbain qui ressemble à des restes de chantier :

paris

Les nombreux affichages sauvages ni retirés ni verbalisés alors que la plupart d'entre-eux permettent aisément d'en identifier les auteurs.

paris paris

Des réalisations autorisées dans le cadre du permis de végétaliser mais qui, effectuées sans encadrement, semblent souvent relever d'un permis de bricoler et de privatiser les trottoirs plutôt que de les végétaliser.

paris

La tolérance pour des étalages de commerces peu orthodoxes en étendue et en contenu,

paris paris

La multiplication de baraques commerciales bien peu valorisantes de l'espace parisien,

paris

Les réparations qui tardent à être effectuées ou sont faites à la va-vite :

paris paris

En gérant et en entretenant ainsi l'espace public, on incite à la négligence et au laisser aller. Comment espérer que les citoyens respectent leur environnement tant que la Mairie de Paris ne se montre pas irréprochable pour l'entretenir.

Nous sommes persuadés qu'un comportement exemplaire des services de la ville pour le choix et l'entretien du mobilier urbain et de la voirie est une condition préalable nécessaire à la sensibilisation de chacun au respect du bien commun.

Encore une belle perspective pour les candidats aux prochaines municipales ...

15/10/2018

Lieux-dits oubliés : les Coucous

parisLes Coucous était le nom d'un lieu-dit de Saint-Mandé occupé au XVe siècle par des cultures maraîchères. Il était traversé par un chemin de terre qui commençait dans le chemin des Marais (aujourd'hui l'avenue Daumesnil) et qui portait alors le nom de ruelle de l'Epinette.

paris

Extrait du plan Roussel de 1731 (Cliquez pour agrandir)

Après l'annexion à Paris de 1860, la partie située à Bel-Air s'est appelée sentier de l'Epinette jusqu'en 1875 puis sentier, puis rue des Coucous avant d'être en 1885 nommée rue du Colonel Oudot.

paris

La rue du Colonel Oudot au début du XXe siècle

De la ruelle de l'Epinette ne reste à Saint-Mandé que la rue de l'Epinette dont une partie a été renommée rue du Commandant Mouchotte.

12/10/2018

Le stationnement 2RM payant, ça marche !

parisIl y a environ six mois, la presse commentait largement la décision des communes de Charenton-le-Pont et de Vincennes de rendre payant le stationnement des deux-roues motorisés (2RM).

Comme à leur habitude, les organisations de motards manifestaient leur colère et menaçaient de ne plus mettre les roues dans ces communes.

Le sujet ayant quitté la une des journaux, nous nous sommes rendus à Charenton-le-Pont (rue de Paris et alentours) et à Vincennes (avenue de Paris et alentours) afin de juger par nous-mêmes de la situation.

à Charenton-le-Pont nous avons vu :

paris

des parkings 2RM payants, nombreux et utilisés

paris paris

des utilisateurs "oublieux" ayant reçu des FPS

paris paris

d'autres 2RM en règle et de rares contrevenants

à Vincennes nous avons vu :

paris

des parkings 2RM payants et fréquentés

paris paris

des préposés au contrôle en action

paris paris

quelques rares irréductibles

De retour à Bel-Air, traversant Saint-Mandé qui comme Paris accorde aux 2RM la gratuité du stationnement, nous avons vu ça :

paris

Ce n'est bien sûr pas au cours de la dernière année de sa mandature que l'on va voir la Maire de Paris revenir sur son engagement purement démagogique de maintenir le stationnement gratuit des 2RM et contenir ainsi leur colère congénitale.

parisPour guérir Paris de la plaie que constitue le stationnement anarchique des motos et scooters sur les trottoirs et la circulation qui l'accompagne, on ne pourra échapper à leur imposer le régime applicable à tous les véhicules à moteur. Cela suppose évidemment :

  • de porter à un niveau convenable le nombre de places dédiées sur chaussée (un simple marquage au sol suffit)
  • d'assurer le contrôle du paiement sur les aires autorisées et la verbalisation des contrevenants.

Quel candidat aux municipales de 2020 osera se présenter sans inclure une telle disposition dans son programme ?

28/09/2018

Coup d'envoi pour la Petite Ceinture dans le 12e

Vu ce jour placette des Meuniers :

IMG_0679.JPG

Cliquez pour lire le panneau

16:43 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

20/09/2018

Bilan positif pour la voie bus boulevard de Reuilly

Depuis quelques semaines à l'arrêt Picpus-Reuilly (place Sans-Nom), les bus 29 et 64 n'ont plus aucune difficulté à s'arrêter parallèlement au trottoir.

paris

La Mairie du 12e a en effet profité des vacances pour tracer une voie bus côté pair du boulevard de Reuilly entre la place Félix Eboué et la place Sans-Nom.

Cette disposition prévue dans le plan d'aménagement de la piste cyclable Dugommier-Courteline supprime certes une dizaine de places de stationnement, mais permet d'améliorer l'accessibilité des bus et offre un parcours sécurisé aux cyclistes venant de la place Félix Eboué et se dirigeant vers le côté pair du boulevard de Picpus.

paris

Reste que malins seront les cyclistes venant de Dugommier qui sauront anticiper leur parcours en choisissant le bon côte de contournement de la place Félix Eboué pour parvenir à leur destination.

08:10 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

13/09/2018

Dimanche Circul'Livre sans voiture

parisDepuis 2004, faute d'avoir pu obtenir l’usage d’un lieu de stockage à proximité, les organisateurs de Circul’Livre à Bel-Air Sud (place Sans-Nom et au métro Michel Bizot) doivent deux fois par mois utiliser une voiture pour apporter sur place les livres et le matériel.

Dimanche 16 septembre à partir de 11h au métro Michel Bizot, par respect et surtout par soutien de la Journée sans voiture, ils optent pour un Circul’Livre sans voiture.

paris

Les organisateurs comme les participants sont invités à venir (à pied évidemment) avec un nombre réduit de livres (une dizaine au maximum) et de les offrir en partage aux autres participants.

Pas de voiture donc pas de tables. Les bancs de briques en tiendront lieu.

La journée sans voitures prend de l'avance

parisEn 2015, nous titrions : La journée sans voiture : noble cause, dénomination trompeuseEn 2016 : Dimanche, une journée sans voiture au périmètre élargi. En 2017 : Cette année, une vraie journée sans voitures

La quatrième édition de la journée sans voitures arrive 15 jours plus tôt que les années précédentes puisque la Mairie de Paris a décidé de faire coïncider cet événement avec les 35e Journées du Patrimoine (15 et 16 sept).

paris

Dimanche 16 septembre, de 11h à 18h l’intégralité de la zone intra-muros de la capitale (hors périphérique et bois) sera donc fermée aux véhicules motorisés (voitures, motos, scooters). Seuls les riverains pourront sortir et entrer chez eux. Les bus, VTC, taxis pourront rouler à la vitesse maximale de 30 km/h voire 20 km/h dans certaines zones.

paris

Cliquez pour agrandir

La journée sans voitures est l’occasion de sensibiliser les Parisiens, les Franciliens et les touristes à l’action pour le climat et à la lutte contre la pollution atmosphérique liée au trafic routier, au profit de la qualité de l’air, de l’environnement sonore, et de l’usage des mobilités douces.

Avoir choisi un dimanche, qui plus est de journées du Patrimoine, c'est bien et chacun pourra en profiter, mais nous restons persuadés que la prise de conscience des bienfaits de la réduction de la place de l'automobile en ville sera encore plus évidente quand on osera le faire un jour de semaine.

08:08 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris