Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/12/2016

Bercy Charenton : plus que quelques heures pour vous exprimer

parisVous n'habitez pas le quartier de Bercy ? Vous ne pouvez pas pour autant être indifférents à l'avenir d'une zone qui représente 10 % de la surface de l'arrondissement.

Il vous reste quelques heures :

  • pour prendre connaissance du projet élaboré par un remarquable cabinet d'urbanistes à la demande de la Mairie de Paris
  • pour prendre conscience des modifications que la ville de Paris souhaite apporter à son Plan Local d'Urbanisme (PLU) pour faire adopter la Zone d'Aménagement Concerté (ZAC) sur laquelle repose ce projet.

paris

Cliquez pour télécharger ce document (48 Mo)

Il vous reste quelques heures pour dire si vous approuvez ce projet ou si comme nous vous considérez :

  • qu'il répond assurément (et essentiellement) à l'engagement de la Maire de Paris en matière de logements mais ...
  • qu'il ne permet pas de créer vraiment un nouveau quartier parisien (9 300 habitants et 13 400 d’emplois) faute de nouvelle station de métro (ou RER) et de l'implantation d'un bâtiment emblématique (administration, musée ...).
  • qu'il ne contribue que pitoyablement à créer un lien entre Paris et Charenton (qui ne repose que sur la rue Baron le Roy) et nullement avec la Seine faute d'agir sur l'échangeur et le quai de Bercy.
  • que le secteur Leo Lagrange n'est qu'un rajout opportuniste qui ne participe aucunement à l'unité du quartier.
  • que la densification au sol du secteur Leo Lagrange comme le recours aux grandes hauteurs dans le secteur Baron le Roy apparaissent comme un outrage au potentiel offert par la Métropole du Grand Paris.

Vous pouvez déposer vos commentaires à la Mairie du 12e ou sur le site dédié à l'enquête publique jusqu'à ce soir 17 heures dernier délai.

08:09 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

09/12/2016

ZAC Bercy-Charenton : Plus qu'une semaine pour vous exprimer

parisSur le mini-site imaginons.paris consacré à Bercy-Charenton, Jean-Louis Missika (Adjoint à la Maire de Paris chargé de l’Urbanisme, de l’Architecture, du projet du Grand Paris, du Développement Économique et de l’Attractivité) et Catherine Baratti-Elbaz (Maire du 12e arrondissement) ont titré leur éditorial : Le projet Bercy-Charenton est stratégique dans la structuration de la métropole.

Déposé en mairie du 12e, le dossier de l'enquête publique est à la disposition de tous, pour en prendre connaissance et consigner ses observations sur les registres déposés à cet effet les lundis, mardis, mercredis et vendredis de 8 heures 30 à 17 heures, les jeudis de 8 heures 30 à 19 heures 30.

Le dossier complet de l'enquête est également accessible ici. Le document nommé présentation situation périmètre (33 pages, 3 Mo) contient l'essentiel du projet. Nous vous le recommandons.

Afin d’informer et de recevoir les observations écrites ou orales du public, la commission d’enquête ou un de ses membres assurera les dernières permanences à la mairie du 12e :

  • Samedi 10 décembre 2016, de 9h à 12h
  • Jeudi 15 décembre 2016, de 16h30 à 19h30
  • Vendredi 16 décembre 2016, 14h à 17h (dernier jour)

Vous pouvez également, si cela vous convient mieux, participer en ligne à l'enquête publique.

En 2017, le dossier de réalisation de la ZAC Bercy-Charenton devrait être soumis à l'approbation du conseil de Paris et un aménageur être désigné.

paris

Cliquez pour agrandir

Le quartier Bel-Air Sud, pas plus que nous-mêmes n'étant riverains de la ZAC en cours d'élaboration, nos remarques ne relèvent nullement de l'intérêt personnel.

Re-disons en préambule notre réelle admiration pout la talentueuse équipe d'urbanistes qui a réussi à déjouer les innombrables embuches que lui réservait cette opération. Nous ne sommes pas pour autant enthousiasmés par le projet :

Le titre de l'éditorial cité en début d'article évoque la structuration de la métropole alors que l'on ignore tout de ce qui va être fait à Charenton juste de l'autre côté du Périphérique. Comment même penser qu'il soit possible de créer une continuité urbaine sans que Paris et Charenton conçoivent leurs projets conjointement et simultanément ?

Est-il concevable de prétendre créer un nouveau quartier parisien en aménageant 20 hectares (parmi 60) d'une zone prétendue stratégique dans la structuration de la métropole sans toucher à l'échangeur de Bercy ni à la voie express quai de Bercy et sans désenclaver le Bastion N°1 ?

On annonce la création 4000 logements et plus de 200 000 m2 de bureaux (9 300 habitants et 13 400 d’emplois). Quelles nouvelles créations de transports en commun et de voies urbaines sont-elles prévues pour les desservir ?

En quoi l'intégration à la ZAC du secteur Leo Lagrange contribue-t-elle à la continuité urbaine entre le 12e et la commune de Charenton ? Faute d'avoir confirmé la passerelle Valmy initialement prévue, le lien avec le coeur de quartier de Bercy ne se fait que par le boulevard Poniatowski.

N'est-il pas surréaliste de vouloir valider cette ZAC et le plan guide sans que soit arrêté l'usage prévu des 3 hectares de la Râpée Inférieure ? D'autant plus que c'est le lieu qui pourrait donner une identité au quartier.

Faute de changer d'échelle et de concevoir un pareil projet au niveau de la métropole, la Mairie de Paris poursuit la densification intra-muros cette fois en hauteur avec des constructions de 150 à 180 mètres dont les parisiens ont mainte fois exprimé le rejet. 

paris

La rue Baron Leroy prolongée : une vraie rue parisienne
© Diane Berg pour l’équipe de maîtrise d’œuvre urbaine

Cette vue surtout destinée à rassurer ne trompera que ceux qui n'ont pas pris connaissance de la réalité du projet.

08:10 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

06/12/2016

Hors d'eau, est-ce encore une fontaine ?

DSCN3949.JPGUne fontaine est d'abord le lieu d'une source, d'une « eau vive qui sort de terre », selon le premier dictionnaire de l'Académie française. C'est également une construction architecturale, généralement accompagnée d'un bassin, d'où jaillit de l'eau.

La fontaine Daumesnil est probablement le plus emblématique symbole de notre arrondissement. C'est à la fois une oeuvre architecturale (son architecte est  Gabriel Davioud), artistique (ses 8 lions ont été sculptés par Henri-Alfred Jacquemart) et un équipement bénéfique à l'environnement.

Hors d'eau, elle perd l'essentiel de ses qualités et ne mérite plus guère son nom. C'est pourquoi il y a un mois, nous avons interrogé via notre compte Twitter la Mairie du 12e :

paris

Cliquez pour agrandir

Aucune réponse. Et, comme il fallait s'y attendre, la voilà maintenant affublée  de son décor de Noël recyclé pour la 4e année et qui simule son fonctionnement d'origine.

paris

Cliquez pour agrandir

Plutôt que de recouvrir de paillettes et de lumières les avenues et les édifices intrinsèquement admirables en toute saison, la ville de Paris, ne ferait-elle pas mieux, durant les fêtes, de décorer les lieux tristounets et les bâtiments des plus dégradés ?

paris

Après les fêtes, ce seront probablement les frimas de janvier et février qui s'opposeront à sa remise en eau. Voilà qui laisse le temps à la Mairie du 12e pour établir et faire connaitre aux admirateurs que nous sommes le calendrier des grandes eaux de la fontaine Daumesnil.

08:08 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

29/11/2016

Préparez-vous à la réunion publique Bercy Charenton

parisL'enquête publique relative au projet de création d’une zone d’aménagement concerté (ZAC) sur le secteur de Bercy-Charenton est ouverte depuis mardi 15 novembre et jusqu'au 16 décembre 2016 (voir ici). La création de cette ZAC nécessite une mise en compatibilité du PLU portant sur le changement de zonage des zones UGSU et UV en zone UG, ainsi que sur l’évolution des règles relatives à l’implantation et à la hauteur des constructions.

Cette page de la plateforme imaginons.paris rassemble des liens vers l'ensemble des documents de l'enquête (attention, certains font plus de 50 Mo). Celui nommé présentation situation périmètre est un document de 33 pages (3 Mo) qui contient l'essentiel du projet et que nous vous recommandons. Bien que ne faisant pas partie intégrante de la documentation liée à l'enquête publique, les panneaux de l'exposition constituent également un document largement illustré permettant de comprendre ce qui est soumis à l'enquête (48 Mo à télécharger ici).

Une réunion publique (*) d'information et d'échanges, présidée par la commission d'enquête, se tiendra demain 30 novembre 2016 à 19h30 à l'Espace Reuilly (21, rue Antoine-Julien Hénard).

paris

Cliquez pour agrandir

Nous avons bien conscience de la complexité du projet confié au cabinet Rogers Stirk Harbour + Partners (R.S.H+P) et du talent qu'ont démontré les atchitectes-urbanistes pour s'accommoder de l'ingratitude du site. Le résultat nous inspire cependant quelques questions et de nombreuses déceptions en regard de l'objectif annoncé de rétablir diverses continuités entre Paris et Charenton-le-Pont, entre différents quartiers de Paris, entre Paris et la Seine, entre les espaces « verts » et « bleus » du secteur :

  • La surface urbanisée apparaît bien faible en regard de l'étendue de la ZAC. Est-ce la raison qui motive de pareilles hauteurs ? On parle de 6 tours de 150 à 180 mètres !
  • Pourquoi le cabinet Rogers Stirk Harbour + Partners (R.S.H+P) a-t-il abandonné la passerelle Valmy et la traversée du cimetière qui aurait créé un lien avec Leo Lagrange ? Ce lien est aujourd'hui tout sauf évident et Leo Lagrange apparaît essentiellement comme une opportunité économico-politique.
  • Le projet est censé contribuer à relier Paris et Charenton. Il se résume au prolongement de la rue Baron Leroy vers la future partie charentonnaise du quartier aujourd'hui inconnue.
  • Le projet présenté ne contribue pas non plus à relier le quartier avec la Seine puisqu'il ne change pas le caractère autoroutier du quai de Bercy.
  • Pourquoi la ZAC inclut-elle la place des Vins de France ?
  • Le bastion N°1 qui est classé monument historique ne bénéficie pas de la moindre mise en valeur et reste isolé du quartier.
  • L'immense échangeur reste le monument le plus visible et sa restructuration pour lui donner une allure plus urbaine est abandonnée. Sa végétalisation (représentée sur l'image) est semble-t-il le seul aménagement prévu.
  • On construit dit-on un nouveau quartier parisien (9 300 habitants et 13 400 emplois), mais aucune station de métro ne le dessert à moins de 800 mètres.
  • Les équipements scolaires sont semble-t-il concentrés dans le secteur Leo Lagrange donc éloignés des nouvelles habitations.
  • Aucune destination n'est aujourd'hui arrêtée pour la Rapée inférieure qui faute d'un projet d'envergure risque d'évoluer vers un patch-work peu valorisant pour le quartier.
  • Il sera difficile pour ce quartier d'acquérir une identité sans l'implantation dès sa conception d'un établissement public remarquable (musée, ministère, hôpital, grande adlinistration ...)

Nous ne savons pas dans quelle mesure cela est administrativement possible, mais il nous semble que seule une ZAC trans-communale entre Paris et Charenton-le-Pont aurait été à la hauteur des ambitions (mais y en a-t-il vraiment ?) de la Métropole du Grand paris.

(*) nous ne pourrons malheureusement pas y assister et comptons sur nos lecteurs pour nous en relater les faits les plus significatifs.

08:16 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : paris

17/11/2016

Vu de votre fenêtre (15)

547275177.jpgEn sommeil depuis février 2015, notre rubrique Vu de votre fenêtre se réveille aujourd'hui grâce à Marie Noëlle qui nous a transmis cette photo de la Villa du Bel-Air où elle réside. On apprécie tout particulièrement l'abondance et la couleur du feuillage en cette saison.

IMG_3043.JPG

Cliquez pour agrandir

Marie Noëlle est la présidente de l'association Villa belle, belle, belle  qui oeuvre depuis 2005 pour agrémenter, sous toutes ses formes, le cadre de vie des riverains de la Villa du Bel Air, et défendre la tranquillité des riverains et des promeneurs. Contact : contact@villabelle.org

En Août 2013, nous avions consacré le sixième article Les trésors cachés du 12e à la Villa du Bel-Air.

parisDepuis cet été, la Villa du Bel-Air est le point d'accès à un tronçon de la Petite Ceinture aménagé par la Mairie de Paris que les habitant(e)s se retrouvent et d’échangent pour co-construire des projets d’aménagement et d’animation (Voir ici).

À votre tour de faire découvrir aux lecteurs de ce blog la vue originale que vous avez de votre quartier. Envoyez vos photos à cette adresse.

15/11/2016

Un de plus !

Rappelez-vous : il y a juste un an, ce blog fêtait ses dix ans d'existence.

paris

Le Chat de Geluck (Source)

Rien à ajouter de notre part, mais de la votre peut-être ...

14/11/2016

Enquête publique sur la ZAC Bercy Charenton

parisDemain mardi 15 novembre 2016 s'ouvre l'enquête publique ayant pour objet la mise en compatibilité du PLU relative au projet de création d’une zone d’aménagement concerté (ZAC) sur le secteur de Bercy-Charenton. Voir cette page de Paris.fr

parisLes caractéristiques principales du projet de ZAC sont les suivantes : la réalisation d’un programme d’environ 600 000 m² de surface de plancher comportant logements, bureaux, programmes hôteliers, programmes spécifiques, commerces, restauration, logistique et équipements publics ainsi que la création et la requalification d’espaces publics de voirie, de réseaux et d’espaces verts.

L'enquête est ouverte à la Mairie du 12e jusqu'au 16 décembre 2016 à 17h. Cliquez sur l'imagette à droite pour télécharger l'Avis d'enquête qui fournit toutes les précisions utiles.

paris

Cliquez pour agrandir

07:50 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

10/11/2016

La ville de Paris investit dans la marche à pied

parisAutant le préciser sans attendre : la Ville de Paris n'a pas prévu dans son budget l'achat de votre nouvelle paire de tennis, mais seulement de vous aider à en profiter quotidiennement.

À Paris, plus de 50 % des déplacements s'effectuent à pied. En moyenne, la durée d’un déplacement à pied est de 12 mn et d'une portée de 400 m. C'est une raison suffisante pour que la marche bénéficie d'une place de choix dans la Communication sur le débat d’orientation budgétaire 2017 prononcée par Anne Hidalgo lors du dernier conseil de Paris. Nous y avons relevé (page 8) :

Le principal mode de déplacement à Paris, la marche, fera l’objet d’une stratégie innovante Paris Piéton. Présentée au Conseil de Paris, celle-ci permettra de structurer les actions en faveur des piétons et d’expérimenter de nouveaux dispositifs sur l’espace public. L’objectif de reconquête de l’espace public en faveur des modes actifs (marche et vélo) se traduira par la livraison des premiers aménagements sur l’anneau routier de la Place des Fêtes, une préfiguration de reconquête des contreallées sur la place de la Nation, et de multiples projets d’amélioration du confort du piéton. Enfin pour désencombrer les trottoirs, le programme de création des 20 000 places de stationnement 2RM sera accéléré.

La traversée piétonne d'Oxford Circus à Londres (1:44)

04/11/2016

Grand Paris des Bus : réagissez avant la fin du mois

parisUne lectrice nous fait justement remarquer que nous avons jusqu'à aujourd'hui bien peu évoqué la concertation sur le projet de Grand Paris des Bus présenté par le STIF et la région Ile-de-France, dont c’est la compétence.

Dans le 12e, les évolutions prévues du réseau concernent la création de la ligne 71 et le raccourcissement de la ligne 87 pour laquelle un vœu déposé par Catherine Baratti-Elbaz, Maire du 12e arrondissement, Christophe Najdovski, adjoint à la Maire de Paris en charge des transports, des déplacements et de l’espace public, et les élu-e-s de la majorité, a été adopté en Conseil d’arrondissement du 17 octobre 2016 (voir le voeu ici).

Il est possible de déposer des avis jusqu'au 30 novembre 2016.

25/10/2016

Bercy Charenton vu de Charenton

2143008414.jpgAlors que tout laisse penser que le projet Bercy-Charenton est en sommeil (*), penchons-nous sur ce qui se passe de l'autre côté de l'échangeur de la porte de Bercy.

Le 13 juin 2016, Hervé Gicquel, Maire de Charenton-le-Pont a consacré une rencontre de quartier au projet de Contrat d’Intérêt National (CIN) de Bercy Charenton, qui doit poser les jalons du devenir de ce quartier de Charenton.

paris

Cliquez pour agrandir

Le site de la Mairie de Charenton étant muet sur le sujet depuis 2009, c'est du site 94.Citoyens que nous tenons ces informations (voir ici) : 

Charenton-le-Pont prévoit sur une dizaine d’hectares un projet urbain, mixte comme il se doit. Moins avancé que celui de Paris, il devrait inclure du logement, des équipements, des bureaux, de l’aménagement paysager et des transports.
Les projets de Paris et de Charenton-le-Pont sont amenés à se rejoindre grâce au prolongement de la rue Baron-Leroy.

paris

Cliquez pour agrandir

A Charenton, le périmètre du projet est compris entre Bercy 2 et l’avenue de la liberté d’un côté, et entre la voie ferrée et l’autoroute A4 de l’autre. Quatre parcelle sont concernées :

  • le centre commercial Bercy 2 sur 19 500 m2, propriété de Tikehau depuis la fin 2015
  • les terrains d’Archon group sur 44 000 m2 (parc Escoffier)
  • les entrepôts de la Martiniquaise sur 9000 m2 (dans le prolongement du parc Escoffier)
  • le site de l’AP-HP (service ambulances) sur 12 500 m2, dans le prolongement de la Martiniquaise.

Le Maire de Charenton a affirmé que, comme Charenton le fait depuis dix ans, une coopération avec Paris était bien sûr la clé de la réussite des deux projets ...

(*) Aucune information publique depuis l'approbation de la concertation par le Conseil de Paris le 29 juin 2015