Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2017

TEP Louis Braille : les usagers s'impatientent

Cs21tCXW8AAfiiz.jpg-large.jpegEn septembre 2016, découvrant l'ouverture du chantier, nous écrivions : Le quartier peut se féliciter de cet investissement (900 000 €) qui nous n'en doutons pas, bénéficiera à tous les usagers du TEP : les scolaires, bien entendu, mais aussi les riverains dont l'accès libre a été obtenu grâce à l'opiniâtreté du conseil de quartier.

Il y a deux mois (le 16 septembre dernier), la Maire du 12e entourée de plusieurs adjoints et de représentants d'associations utilisatrices inaugurait le Terrain d'Education Physique Louis Braille fraichement rénové et couvert.

DKLkNDxW0AEjzaR.jpg

IMG_1283.JPGOn apprenait alors que les créneaux d'ouverture en accès libre au habitants du quartier (voir ci-contre la situation antérieure) étaient remis en cause au profit de créneaux accordés à des associations, pratiquant en particulier des sports de glisse.

Les usagers du quartier présent ont rappelé à la Maire le rôle social que joue un tel terrain qui permet à tous, en particulier le week-end, la pratique libre de jeux de ballon et l'initiation des petits au vélo et aux rollers à défaut d'autre structure de proximité.

Il leur avait semblé avoir été entendus. Le site de la Mairie du 12e en témoigne iciUne attention particulière a été portée sur l'équilibre entre pratique associative et accès libre à destination des habitants.

DD03JYcWsAUK7Oa.jpg

Deux mois plus tard aucune information d'ouverture au public n'est affichée à l'entrée du TEP. Les usagers du quartier qui trouvent porte fermée sont fort déçus de constater que rien n'est encore décidé. La Mairie qui se veut rassurante nous informe qu'elle travaille sur un allongement de l'accès libre le dimanche jusque 13h00 et la récupération d'un créneau de 16h00 à plus le samedi.

Seule une nouvelle affiche disposée à l'entrée du TEP et clairement libellée peut satisfaire la demande :

paris

Affiche aujourd'hui déposée (Cliquez pour agrandir)

08:51 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

16/11/2017

Dernier passage de l'année du marché des Producteurs de Pays

parisRares seront ceux qui s'en plaindront. Le Marché des Producteurs de Pays revient pour la dernière fois de l'année samedi 18 et dimanche 19 novembre 2017 (de 9h à 20h) boulevard de Reuilly entre la place Félix Eboué et le métro Dugommier.

paris

Les stands sont tenus par les agriculteurs eux-mêmes, tous engagés au respect d’une charte des bonnes pratiques, garantissant la qualité de leurs produits.

Vous êtes nombreux à être fidèles à ce marché et y avoir vos producteurs préférés. Alors, faites-en profiter les autres en postant un commentaire.

SAS E.A.T LIM – Chambre d’Agriculture de la Corrèze
Tél : 05 55 21 54 97      Fax: 05 55 21 55 88
Site : www.marches-producteurs.com
Email: eatlim@limousin.chambagri.fr

14/11/2017

Douze ans consacrés au 12e

parisLe 15 novembre 2006, le blog du quartier Bel-Air Sud fêtait son premier anniversaire. Ce même mois, on annonçait la disparition du bus 62 remplacé par le 64 et on croyait naïvement que la ville avait trouvé une solution au problème du stationnement des véhicules de livraison.

parisEn novembre 2007 débutait la campagne pour les municipales de 2008, la Bagagerie 188 était annoncée et la Poste Rottembourg enfin modernisée rouvrait. C'est aussi en novembre 2007 que l'on a commencé à parler de Budget Participatif.

En novembre 2008, débutait une procédure de modification du PLU visant en particulier à atteindre 20 % de logement social en 2014. Le 30 de ce même mois le Parc zoologique ancienne formule fermait sans qu'un projet précis de rénovation ait été arrêté.

paris

En novembre 2009, regardant la situation du commerce avenue Daumesnil, nous comptions déjà 6 opticiens et 9 salons de coiffure.

En novembre 2010, les horodateurs acceptaient enfin la carte bancaire et le stationnement était autorisé de nuit sur certaines zones de livraison.

parisEn novembre 2011, le 25 le Conseil de Paris adopte un Plan Biodiversité et le 28,  le cabinet Rogers Stirk Harbour + Partners présente les premières orientations du plan guide du quartier Bercy Charenton.

En novembre 2012, le Tramway s'apprêtait à faire ses premiers pas dans le 12e pour préparer son inauguration du 15 décembre, tandis que le magasin Surcouf fermait définitivement ses portes. La fin d'une époque.

paris

En novembre 2013, nous ouvrions notre compte Twitter @BelAirSud.

En novembre 2014, apparaissaient les nouveaux abribus. La commission Espace Public du conseil de quartier qui pensait encore avoir l'oreille des élus, organisait des marches exploratoires. Nous nous interrogions Créer des logements, mais où ? Les réponses, pas toujours satisfaisantes n'ont pas tardé.

paris

parisEn novembre 2015, sous le titre Paris ville apaisée à 30 km/h, c'est pour bientôt, nous relayions l'annonce de l'extension des zones 30 pour la fin de l'année. Annonce qui s'est avérée un peu prématurée.

En novembre 2016, s'ouvrait l'enquête publique relative au projet de ZAC Bercy Charenton. Ce même mois, la ville annonçait le plan Paris Piéton.

Nous voilà en novembre 2017. Notre intérêt pour le passé, le présent et surtout le futur de notre quartier et du 12e en général est toujours aussi grand. Aurons-nous la même motivation, le même enthousiasme et les mêmes capacités pour couvrir les douze prochaines années, exprimer nos satisfactions nos impatiences et nos agacements, susciter vos réactions ? L'avenir nous le dira.

10/11/2017

De l'art dans nos quartier, mais pas celui qu'attendaient les habitants

parisLe 23 septembre dernier, la Maire du 12e a inauguré une fresque, réalisée par la peintre-plasticienne Stoul sur la façade Ouest de la Tour du CISP Maurice Ravel.

Bien qu'assez conventionnelle avec des motifs triangulaires colorés, cette fresque de 34 mètres de haut dénommée "Oru Totem" crée un repère sympathique et donne une bonne visibilité au CISP.

On apprend ICI (sur le site de la Mairie du 12e) ou (sur Le Bonbon) que Stoul l'a réalisée en mai dernier dans le cadre de la 9e édition du Festival des Cultures Urbaines co-organisé par La Ligue de l’Enseignement et le CLAJE, le centre Paris Anim’ Maurice Ravel et le Centre International de Séjour de Paris.

Plus surprenant, on découvre ICI (site du Budget Participatif) que cette oeuvre était imputée au projet De l'Art dans mon quartier : des rues hautes en couleur, l'un des lauréats du Budget Participatif 2016. 

Sur ce projet regroupé, il n'est à, aucun moment fait allusion à une telle demande qui de toute évidence ne pouvait provenir que du CISP Maurice Ravel lui-même. Le site du Budget Participatif mentionne que le projet est réalisé. On se demande ce qu'il advient des projets inclus et effectivement déposés suivants :

30/10/2017

Préparez-vous, les faux éboueurs arrivent

parisIls tentent de vous abuser de plus en plus tôt !

Si un éboueur sonne à votre porte pour vous vendre un calendrier ou solliciter des étrennes il s’agit probablement d’un usurpateur. Et s’il s’agit d’un véritable agent municipal, alors celui-ci est en infraction avec la loi car, contrairement aux facteurs et aux pompiers, les agents municipaux ne peuvent demander des étrennes aux administrés.

Ces faux éboueurs se présentent souvent dans une tenue impeccable, mais en décalage par rapport à la tenue actuelle des éboueurs qui travaillent effectivement pour la ville de Paris.

Depuis le 2 décembre 1955, un avis préfectoral interdit aux agents municipaux de la Ville de Paris de solliciter quelque gratification que ce soit, « sous peine de sanctions disciplinaires ». Depuis, cette interdiction a été étendue aux « employés des sociétés privées assurant la collecte des déchets pour le compte de la mairie de Paris ».

paris

Vrai calendrier de faux éboueurs (Cliquez pour agrandir)

Plus d'information sur cette page de Paris.fr ou vous pourrez télécharger une affiche à apposer dans votre hall d'immeuble. 

24/10/2017

Retour sur la réduction de la place de la voiture à Bel-Air

Un lecteur non familier du quartier nous a suggéré de publier les photos avant-après des lieux illustrant notre article de vendredi dernier. Exercice édifiant qui montre que si des améliorations sont incontestables, il reste beaucoup à faire pour assurer un partage équitable de l'espace public entre les usagers.

Placette Montempoivre (carrefour av. Bizot, rue de Montempoivre, rue de La Véga)

paris paris

En 2002, c'était un parking en partie autorisé, traversé par un passage piéton. En 2005, la réalisation du Quartier Vert Voûte Bel-Air, a permis de le transformer en une placette immédiatement appréciée des habitués du quartier. Malheureusement aujourd'hui, un enclos aussi laid qu'inutile en dégrade le charme.

paris paris

En 2003 encore, c'était un passage piéton immensément long et traversant un parking. C'est aujourd'hui un axe plaisant où des bancs et une fontaine Wallace invitent à faire une pause.

Boulevard Soult (au niveau de la porte de Montempoivre)

paris paris

En 2002 ici, c'était le règne de l'automobile : une la large chaussée, du stationnement sur les trottoirs et une station service comme commerce de proximité. Depuis fin 2012, le Tramway a permis une requalification des lieux et la station service Esso a été remplacéepar une pizzeria. Les voitures ont quitté le trottoir, mais elles sont remplacées par des deux-roues motorisés. Déplorable constat que dénonce très bien Pierre dans son commentaire. L'amélioration est très relative ...

Boulevard Soult (au niveau de la rue Rottembourg)

paris paris

En 2002, les cyclistes devaient se frayer un chemin entre les piétons et les voitures en stationnement sauvage. Depuis la mise en service du Tramway (décembre 2012), ce carrefour a été "civilisé" : les vélos disposent d'une piste côté opposé du boulevard et le stationnement est règlementé.

Avenue Michel Bizot (entre l'avenue Daumesnil et la rue Louis Braille)

paris paris

En 2002, le stationnement n'était autorisé que du côté impair mais côté pair les voitures stationnaient à cheval sur le trottoir (la largeur de la voie et son tracé asymétrique le permettait). Aujourd'hui, l'avenue est "aux normes", mais les livraisons en pleine chaussée sont source de nuisances continuelles. Une action s'impose. 

Avenue Daumesnil (côté impair entre la Petite Ceinture et la rue du Colonel Oudot)

paris paris

Mis à part une suppression du stationnement en épis, la situation n'a guère changé depuis 2002. La piste cyclable du Réseau Express Vélo prévue du plan vélo 2015-2020 devrait apporter la solution.

Rue de Toul (au niveau du TEP Braille)

paris paris

Ici, le stationnement en épi (photo de 2003) a été remis en ordre, le trottoir grandement élargi et un alignement d'arbres on ne peut plus haussmannien a achevé le tout. Parfait !

Sentier de Montempoivre

paris paris

En 2003 se trouvaient ici les dernières places de stationnement autorisées et non payantes de l'arrondissement. Leur suppression et un élargissement de trottoir discutable a été effectué, mais le passage ce cette voie en Zone de rencontre reste nécessaire.

Avenue Daumesnil (côté pair entre l'avenue du Gal Bizot et la Petite Ceinture)

paris paris

Le cas de cette contre-allée circulée a été résolu en 2009 par le déplacement du marché de la Porte Dorée sur l'avenue Daumesnil à l'occasion du chantier du Tramway boulevard Poniatowski. Un acquis appréciable.

Place Antoine Furetière

paris paris

Si les passants ne sont pas nombreux ici pour constater l'évolution entre la situation anarchique du stationnement en 2009 et ce qu'elle était devenue dès 2012, elle est pourtant évidente.

23/10/2017

Bientôt un Lulu dans le 12e ?

Lulu.jpgLancé sur l'esplanade Saint-Paul en avril 2015, Lulu dans ma rue est une start-up associative de l'Economie Sociale et Solidaire (ESS) qui a réinventé la conciergerie de quartier.

Lulu dans ma rue, met en relation les « Lulus », des particuliers auto-entrepreneurs à la recherche d’opportunités professionnelles, avec des citadins qui ont besoin d’un petit coup de main au quotidien : bricolage, livraison de courses, ménage, jardinage, aide informatique…

paris

Service et lien social pour mieux vivre dans son quartier

parisPour une somme de 5 à 10 € les 20 minutes de prestations (des sommes à diviser par deux après déduction des impôts), les habitants y trouvent leur compte, préférant descendre en bas de chez eux et parler au kiosquier plutôt que de trouver le même service sur internet ! Au delà de la prestation fournie, Lulu dans ma rue, par sa présence au coeur d'un quartier est un remarquable créateur de lien social. 

En décembre 2016, le Conseil de Paris a voté l’extension à cinq autres arrondissements, du kiosque Lulu dans ma rue. Après celui inauguré en mars dernier dans le 17e, on en trouve désormais dans les 14ème, 15ème, 18ème et 20ème. La redevance annuelle est de 1 200 € par emplacement.

Quand et où dans le 12e ?

Avec 20 % de la population de 60 ans et plus et plus d'une personne sur deux vivant seule, le 12e n'est-il pas tout indiqué pour la prochaine iplantation de Lulu dans ma rue ? Pourquoi pas à proximité du métro Bel-Air, entre une pharmacie et une boulangerie ? Ici par exemple.

20/10/2017

Du beau travail !

parisAlors que si souvent l'entretien de l'espace urbain laisse à désirer, nous tenons à saluer l'opération en cours rue du Sahel, le long de la Coulée Verte René Dumont.

Les grilles qui étaient en très mauvais état sont en cours de remplacement par de nouvelles. Ces grilles comme le travail de l'équipe qui les posent sont à nos yeux exemplaires.

paris

Quinze ans de réduction de la place de la voiture à Bel-Air et une seule question

Souvenez-vous ....

En 2002 la placette Montempoivre :

2002-DSCN2818.JPG

En 2002 le boulevard Soult :

2002-DSCN2847.JPG

En 2002 le boulevard Soult :

2002-DSCN2850.JPG

En 2002 avenue Michel Bizot :

2002-DSCN2864.JPG

En 2002 avenue Daumesnil :

2002-DSCN2892.JPG

En 2003 rue de Toul :

2003-DSCN2968.JPG

En 2003 sentier de Montempoivre :

2003-DSCN3094.JPG

En 2003 avenue Daumesnil :

2003-DSCN3206.JPG

En 2003 placette Montempoivre :

2003-DSCN3538.JPG

En 2009 place Antoine Furetière :

2009-DSCN4301.JPG

La question ?

Oui, la place de la voiture a été largement réduite

Vit-on pour autant plus mal dans le quartier  ?

Pour poursuivre sur le sujet : Quand Paris n'était qu'un gigantesque parking à ciel ouvert

12/10/2017

Pour la Destination Parcs, rendez-vous place des Vins de France

parisLes Parcs Naturels Régionaux de France ont 50 ans. Pour célébrer l'événement, ils se rejoignent pour la première fois Place des Vins de France, dans un village éphémère, .

Du 12 au 15 octobre 2017, ils nous invitent à venir découvrir la diversité de leurs patrimoines naturels, gastronomiques, artisanaux et culturels.

paris

Cliquez pour accéder à la carte interactive

Pour tous les gourmands : dégustation et vente de miels de Martinique, cidre de Normandie Maine, fromages du Vercors, vins du Luberon, roquefort des Grands Causses, légumes des Caps et Marais d’Opale, charcuterie des Pyrénées ariégeoises, châtaignes des Monts d’Ardèche … Les exposants

Autour d’un grand marché de produits régionaux, les Parcs animeront une centaine d’ateliers, démonstrations et jeux gratuits et ouverts à tous. Les Animations

Pour les plus petits : mur d’escalade, balades en calèche, fabrication de peintures végétales, ateliers sensoriels, jeux...

Pour les plus grands : iniiation à la permaculture, fabrication de mur en torchis, forge et montage de couteaux, sculpture sur bois, chants pyrénéens, vannerie … 

paris

Lieu : place des Vins de France (Bercy) 75012 PARIS
Dates et horaires : du jeudi 12 oct 2017 - 10:00
 au dimanche 15 oct 2017 - 18:00

DESTINATION PARCS, un rendez-vous qui promet ...