Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/11/2016

Demain, le jardin Bel-Air inaugure son composteur

parisComme le rappelait récemment la Mairie du 12e (voir ici) :

30% de nos ordures ménagères sont constituées de déchets organiques, qui peuvent être traités par un composteur. Le principe du compostage est de reproduire à petite échelle, et en accéléré, le processus naturel de fabrication de l’humus de nos forêts. Les matières biodégradables (déchets verts et de cuisine) se transforment ainsi sans odeur et sans nuisances, en compost qui peut être réutilisé comme terreau dans nos jardins ou pour nos plantes d’appartement.

Les sites de compostage de proximité se multiplient. Le plus récent se trouve dans le jardin partagé Bel-Air géré par l'association Graine de Partage qui nous invite demain samedi 26 novembre à 15h30 à son inauguration.

paris

Cliquez pour agrandir

22/11/2016

Où se trouve la cabine téléphonique la plus proche ?

parisSi vous posez cette question, c'est probablement que vous en êtes restés à notre article du 8 août 2014 qui recensait les 4 cabines téléphoniques encore présentes dans le quartier Bel-Air Sud.

Depuis cette époque, et avouons que ça nous avait un peu échappé, la loi Macron a été adoptée (le 10 juillet 2015) et l'un de ses articles autorise désormais Orange (ex-France Télécom) à supprimer la totalité du parc de cabines. Exit l’article L35-1 du Code des postes et communications électroniques, qui imposait à Orange de fournir un accès à des cabines téléphoniques publiques au nom du service universel.

Orange n'a visiblement pas tardé. Ainsi, nous avons récemment découvert qu'il n'y avait plus aucune cabine téléphoniques à Bel-Air Sud et probablement pas davantage ailleurs. La fin officielle est annoncée pour 2017.

L'une des dernière a été emportée avec l'abribus auquel elle était intégrée.

paris paris

Cliquez pour agrandir

21/11/2016

Aux frontières du 12e : la Redoute de Gravelle

La géographie du 12e arrondissement est telle que certains lieux, certains quartiers sont tellement éloignés du centre qu'ils sont perçus comme appartenant aux communes voisines. Ainsi en est-il de la Redoute de Gravelle que l'on pourrait facilement croire à Saint-Maurice.
 
La Redoute de Gravelle (*) est située sur le plateau du même nom à l'extrême sud-est du bois de Vincennes. Elle a été construite entre 1840 et 1845.
 
parisElle fait partie des ouvrages complémentaires construits sous le règne Louis-Philippe entre les 16 forts de la première ceinture fortifiée, située à 5 km de de Paris. Elle est parfois appelée à tort "fort de Gravelle", car la voie débouchant sur l’entrée de cette redoute porte le nom de route du Fort-de-Gravelle.
 
(*) Une redoute est une infrastructure militaire : ouvrage de fortification, complètement fermé et ne présentant pas d’angles rentrants. Si l’ouvrage présente des angles rentrants, c’est un fort.
 
Entre 1946 et 1955, elle a abrité un dortoir de l'École normale d'éducation physique, puis, jusqu'en 1965, l'Ecole interarmées d'éducation physique et des sports (EIEPS), plus connue sous le nom de Bataillon de Joinville.
 
À partir de 1968, elle abrite l’École nationale de police de Paris (ENPP), puis un centre de rétention administrative (CRA) d’étrangers en situation illégale.
 
Capture d’écran 2016-08-14 à 08.50.01.jpg
 
En 1973, la statue du Chasseur à pied qui était située sur le pont de l'Alma, a été déplacée sur la façade sud de la redoute visible depuis l'autoroute A4.

18/11/2016

Le retour du marché des Producteurs de Pays

logo_mpp.pngVous l'attendiez depuis le mois de mai, date de son dernier passage : le Marché des Producteurs de Pays se tiendra samedi 19 (de 9h à 19h) et dimanche 20 Novembre 2016 (de 9h à 18h) boulevard de Reuilly entre la place Félix Eboué et le métro Dugommier.

Dédié à la production fermière des régions du Massif Central, du Sud Ouest et du Centre, ce marché rassemblera une centaine de stands tenus par les agriculteurs eux-mêmes.

parisparis

Cliquez pour agrandir

17/11/2016

Vu de votre fenêtre (15)

547275177.jpgEn sommeil depuis février 2015, notre rubrique Vu de votre fenêtre se réveille aujourd'hui grâce à Marie Noëlle qui nous a transmis cette photo de la Villa du Bel-Air où elle réside. On apprécie tout particulièrement l'abondance et la couleur du feuillage en cette saison.

IMG_3043.JPG

Cliquez pour agrandir

Marie Noëlle est la présidente de l'association Villa belle, belle, belle  qui oeuvre depuis 2005 pour agrémenter, sous toutes ses formes, le cadre de vie des riverains de la Villa du Bel Air, et défendre la tranquillité des riverains et des promeneurs. Contact : contact@villabelle.org

En Août 2013, nous avions consacré le sixième article Les trésors cachés du 12e à la Villa du Bel-Air.

parisDepuis cet été, la Villa du Bel-Air est le point d'accès à un tronçon de la Petite Ceinture aménagé par la Mairie de Paris que les habitant(e)s se retrouvent et d’échangent pour co-construire des projets d’aménagement et d’animation (Voir ici).

À votre tour de faire découvrir aux lecteurs de ce blog la vue originale que vous avez de votre quartier. Envoyez vos photos à cette adresse.

15/11/2016

Un de plus !

Rappelez-vous : il y a juste un an, ce blog fêtait ses dix ans d'existence.

paris

Le Chat de Geluck (Source)

Rien à ajouter de notre part, mais de la votre peut-être ...

10/11/2016

La ville de Paris investit dans la marche à pied

parisAutant le préciser sans attendre : la Ville de Paris n'a pas prévu dans son budget l'achat de votre nouvelle paire de tennis, mais seulement de vous aider à en profiter quotidiennement.

À Paris, plus de 50 % des déplacements s'effectuent à pied. En moyenne, la durée d’un déplacement à pied est de 12 mn et d'une portée de 400 m. C'est une raison suffisante pour que la marche bénéficie d'une place de choix dans la Communication sur le débat d’orientation budgétaire 2017 prononcée par Anne Hidalgo lors du dernier conseil de Paris. Nous y avons relevé (page 8) :

Le principal mode de déplacement à Paris, la marche, fera l’objet d’une stratégie innovante Paris Piéton. Présentée au Conseil de Paris, celle-ci permettra de structurer les actions en faveur des piétons et d’expérimenter de nouveaux dispositifs sur l’espace public. L’objectif de reconquête de l’espace public en faveur des modes actifs (marche et vélo) se traduira par la livraison des premiers aménagements sur l’anneau routier de la Place des Fêtes, une préfiguration de reconquête des contreallées sur la place de la Nation, et de multiples projets d’amélioration du confort du piéton. Enfin pour désencombrer les trottoirs, le programme de création des 20 000 places de stationnement 2RM sera accéléré.

La traversée piétonne d'Oxford Circus à Londres (1:44)

04/11/2016

Samedi square Sarah Bernhardt, la ville vend des surplus de plantes

arrosoir.jpgSamedi 5 novembre, une nouvelle vente de plantes annuelles est organisée par la ville au square Sarah Bernhardt (20e). 6 000 plantes annuelles issues des surplus de la pépinière municipale sont mises en vente à petit prix. Une aubaine pour les Parisiens désireux de jardiner près de chez eux.

Cv7HjtWVMAAwULp.jpg-large.jpeg

L'événement est organisé de 13h à 17h, avec interruption de la file d'attente à 16h15 en cas d'affluence. Suivant leur taille, les plantes seront proposées en petit godet ou en conteneur de 3 litres. Prix: 1 euro le godet, 5 euros le conteneur. Pour que la vente profite au plus grand nombre, la vente est limitée à cinq plantes au maximum par foyer... dans la limite du stock disponible ! Plus d'info

31/10/2016

L'escalier mécanique du métro Michel Bizot

IMG_1256.JPGAinsi donc, l'escalier mécanique du métro Michel Bizot devrait imminemment être restitué aux passagers.

Ne disposant ni des éléments ni des compétences nous permettant de juger du délai pris par ce chantier, on ne saurait blâmer la RATP de nous avoir privé de ce confort pendant deux mois et demi.

IMG_1255.JPG

Comment pourtant ne pas rapprocher cette opération de celle menée en 1999 par le BHV et dont nous avons retrouvé un article paru dans le quotidien La Croix :

Record de vitesse pour le chantier du Bazar de l'Hôtel de Ville (La Croix du 02/02/1999)

Une grue géante de 60 mètres de haut et de 250 tonnes, un immense trou aménagé dans le toit : le Bazar de l'Hôtel de Ville de Paris (BHV) a déployé les grands moyens, ce week-end, pour remplacer ses 14 escaliers mécaniques lors d'un chantier éclair de trente-six heures, au lieu des quinze jours d'ordinaire nécessaires. Le trou dans le toit sera refermé au cours de la semaine et le chantier global de rénovation du magasin s'étalera sur quatre ans.

07:58 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

27/10/2016

Attention aux faux éboueurs

parisIls tentent de vous abuser de plus en plus tôt !

Si un éboueur sonne à votre porte pour vous vendre un calendrier ou solliciter des étrennes il s’agit probablement d’un usurpateur. Et s’il s’agit d’un véritable agent municipal, alors celui-ci est en infraction avec la loi. En effet, contrairement aux facteurs et aux pompiers, les agents municipaux ne peuvent demander des étrennes aux administrés.

Depuis le 2 décembre 1955, un avis préfectoral interdit aux agents municipaux de la Ville de Paris de solliciter quelque gratification que ce soit, « sous peine de sanctions disciplinaires ». Depuis, cette interdiction a été étendue aux « employés des sociétés privées assurant la collecte des déchets pour le compte de la mairie de Paris ».

paris

Vrai calendrier de faux éboueurs (Cliquez pour agrandir)

La Mairie invite les Parisiens à éconduire les agents, ou personnes usurpant ce titre, qui se présenteraient à leur domicile pour demander des étrennes. Ils peuvent exiger la présentation de la carte professionnelle des agents et signaler l'incident auprès du 3975.

Plus d'information sur cette page de Paris.fr ou vous pourrez télécharger une affiche à apposer dans votre hall d'immeuble.

Ces faux éboueurs se présentent souvent dans une tenue impeccable, mais en décalage par rapport à la tenue actuelle des éboueurs qui travaillent effectivement pour la ville de Paris.

À ce propos, on se demande ce qu'est il advenu de l'abandon par les 28 000 agents de la ville de l'uniforme vert au profit d'un gris passe-partout annoncé par Emmanuel Grégoire (adjoint à la Maire de Paris) en avril 2015 ?

paris