Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2017

Edifices disparus : Le château de Bercy

parisQuelques édifices aujourd'hui disparus, s'ils n'ont pas marqué l'histoire nationale, méritent d'être connus de ceux d'entre-nous qui s'intéressent à celle de notre arrondissement. Ainsi en est-il du château de Bercy :

Le château de Bercy se trouvait dans l'ancienne commune de Bercy. L'édifice a été construit à partir de 1658 par Louis François Le Vau. Il était entouré d'un parc aménagé par André Le Nôtre. Le domaine s'étendait à la commune de Charenton-le-Pont où subsistent deux pavillons. Il fut détruit en 1861.

chateaubercy.jpg

Seuls subsistent aujourd’hui une partie des anciens communs du château, les Bâtiments des Basse cours, que l'on peut apercevoir au n° 109 et 114 rue du Petit Château à Charenton-le-Pont. On évalue l’emplacement de l’ancien château au niveau des n° 10-16 rue Marius Delcher.

paris

Le Petit-Château de Bercy, ou Petit-Bercy, est un ancien château situé à Bercy dans la partie intégrée à Paris en 1860. Un pan de mur en ruines dans le parc de Bercy vient de ce château ou plutôt du pavillon du concierge situé au bout de l'ancienne avenue du Petit Château.

paris

Pour découvrir l'aspect du Domaine de Bercy du temps de sa splendeur, nous vous invitons à visiter le site Le Château de Bercy.

08:06 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

17/03/2017

L'offre médicale dans l'arrondissement

2404731515.jpgNotre question du mois de février qui concernait l'offre médicale n'a visiblement pas inspiré vos réactions. Malgré de récents articles alarmistes sur la pénurie de médecins, ces quelques chiffres relevés à l'aide des Pages Jaunes apportent un éclairage et probablement l'explication de votre indifférence à la question. Il y a entre autres dans le 12e :

  • 101 Médecins généralistes (1614 à Paris)
  • 28 Ophtalmologues
  • 21 Cardiologues
  • 16 Dermatologues
  • 11 ORL
  • 11 Homéopathes

sans compter 55 Pharmacies (937 a Paris)

À notre disposition également quatre Centres de Santé sans dépassement d'honoraires  :

paris

Paris est encore loin d'être un désert médical, mais la baisse du nombre de médecins généralistes est une réalité : entre 2007 et 2014, Paris a perdu 21,4 % de ses médecins généralistes (source)

La densité de médecins généralistes à Paris est supérieure à la moyenne nationale : 11,2 pour 10.000 habitants, contre 9,7 pour 10.000 dans l'ensemble de l'Hexagone, mais cette densité est très variable selon les arrondissements.

paris

Source : Capital (Cliquez pour agrandir)

Pour renforcer l’offre de soins en secteur 1 à Paris, la Ville a mis en place en 2015 Paris Med, un projet d'aide à l'installation des professionnels de santé.

Retrouvez sur Paris.fr la page : Médecins et pharmacies de garde, urgences médicales

08:20 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

Portes ouvertes à l'EFET

parisparisL’EFET, école d'architecture intérieure et de communication visuelle, organise  samedi 18 mars 2017 (de 10h à 20h) des journées portes ouvertes pour permettre à ceux qu'intéresse l'audiovisuel, la photographie ou l'architecture intérieure, de visiter, d'observer et de poser toutes leurs questions aux professeurs et étudiants présents.

paris paris

Vous pourrez vous informer sur les métiers, les formations, les conditions d'admissions, l'organisation des cours, les diplômes à travers des ateliers, des expositions, des conférences, des plateaux TV.

Deux sites à visiter :

Architecture intérieure et design d'espaces : 110, rue de Picpus
Photographie et audiovisuel : 16, rue Louis Braille

08:17 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

16/03/2017

L’Ecole du Breuil fête ses 150 ans

Créée en 1867 par le baron Haussmann, l’école était initialement située sur la commune de Saint-Mandé, ou elle occupait un terrain de 4 hectares près de la Porte dorée. Ce n’est qu’en 1936 et après la construction du Musée des Colonies (actuel musée de l'histoire de l'Immigration), qu'elle fut transférée à l’emplacement de l’ancienne ferme de la Faisanderie de Napoléon III dans le Bois de Vincennes, dans un magnifique domaine de 27 hectares. Elle prend alors le nom d'Alphonse Du Breuil, son principal fondateur et devient l’Ecole Du Breuil.

ecole_palmier.jpg

L’École Du Breuil est l'école d'horticulture de la Ville de Paris (lien). Elle accueille chaque année près de trois cents élèves. L’établissement s’étend sur 27 hectares de jardins et de collections végétales et appartient au jardin botanique municipal.

Depuis 2011, l’inscription aux modules de formation continue et aux conférences des rendez-vous de l’école Du Breuil est ouverte aux professionnels du paysage et de l’horticulture mais aussi aux  jardiniers amateurs, avec ses cours de jardinage à la carte.

Le programme complet des 150 ans est téléchargeable ici. Notez en particulier que les journées Portes Ouvertes se dérouleront les samedi 20 et dimanche 21 mai.

07:23 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

Portes ouvertes aux Ateliers Arc en Ciel

parisSamedi 18 mars 2017 de 10h à 18h, les ateliers Arc en Ciel ouvrent leurs portes au 101 rue de Reuilly !

Venez en famille, entre amis, découvrir l'association, les activités enseignées, les élèves et les professeurs. L’entrée est gratuite. Cliquez sur l'affiche pour accéder au programme détaillé.

paris

Cliquez pour agrandir

06/03/2017

Gaz à tous les étages

parisAujourd'hui banalisé, le gaz a provoqué une véritable révolution technologique et domestique à son avènement, au XIXème siècle. Bien plus qu'un simple moyen de se chauffer, l'énergie nouvelle a été à l'origine d'un bouleversement social sans précédent.

Dès 1850, l’apparition du gaz dans les foyers parisiens a changé la manière de vivre et le bien-être des français : cuisiner, prendre un bain chaud ou s’éclairer à loisir sont devenus faciles ! L’histoire du gaz a été marquée par l’invention de nouveaux appareils ménagers (gazinière, chauffe-eau…), tout comme l’apparition de matériels utilisant cette énergie (becs de gaz, compteurs, tuyauteries, lampadaires…).

Seul témoin de cette époque de gloire, les plaques émaillées indiquant Gaz à tous les étages que l'on peut encore découvrir sur les façades de certains immeubles. C'était à l'époque un symbole de modernité et un argument commercial pour attirer de nouveaux locataires.

À la même époque, la distribution d'eau courante s'étend également, c'est pourquoi on voit souvent l'expression Eau et Gaz à tous les étages.

paris

On n'arrête pas le progrès : au 10 place Félix Eboué, on peut voir sur la façade, non seulement la traditionnelle plaque Gaz à tous les étages, mais nettement plus rare celle (vraisemblablement postérieure) qui indique Gaz et Eau dans les appartements.

paris paris

Cliquez pour agrandir

En 2011, le chauffage au gaz représentait 44 % des modes de chauffage des résidences principales en France :

paris

©Connaissance des Énergies Cliquez pour agrandir

07:58 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

02/03/2017

Dimanche, 25e édition du semi-marathon de Paris

Dimanche 5 mars 2017, va se dérouler la 25e édition du Semi-marathon de Paris. Le départ aura lieu à partir de 9h00 sur l'Esplanade du Château de Vincennes. L'arrivée aura lieu également sur l'esplanade du château de Vincennes.

paris

Ce parcours de 21,1 km se situe en grande partie dans notre arrondissement. Entre 10h et 13h, votre rue en sera peut-être le théâtre.

Le semi-marathon de Paris, c’est aussi et surtout l’occasion pour toutes les générations de profiter pleinement de l’ambiance d’un événement sportif, mais également de ses nombreuses animations.

Et dans à peine plus d'un mois, dimanche 9 avril, ce sera le tour de son grand frère : le Marathon de Paris.

08:06 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

27/02/2017

Edifices disparus : L'usine d'électricité du quai de la Rapée

parisQuelques édifices aujourd'hui disparus, s'ils n'ont pas marqué l'histoire nationale, méritent d'être connus de ceux d'entre-nous qui s'intéressent à celle de notre arrondissement. Ainsi en est-il de l'usine électrique du Métropolitain :

L'usine électrique du Métropolitain du quai de la Râpée occupait le site mitoyen du siège de la RATP ou se trouve aujourd'hui la Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain (CPCU).

Cette usine conçue par l'architecte Paul Friesé a été construite de 1899 à 1904  par la Compagnie du chemin de fer métropolitain de Paris (CMP) afin de fournir en électricité le réseau métro qui venait d'être crée dans Paris.

paris

Cliquez pour agrandir

Le bâtiment en bordure de la Seine abritait le siège de la compagnie. D’une surface totale de 7000m2, la grande halle centrale bâtie en brique, fer et verre était longue de 145 mètres.

paris

Cliquez pour agrandir

L'usine n'étant pas prête pour le démarrage du métro en juillet 1900, il sera fait appel à des tiers pour sa fourniture d'électricité pendant quelques mois. Par ailleurs, le rendement de l’usine se révélant très rapidement insuffisant pour alimenter le métro, la CMP dût trouver d’autres sources d’approvisionnement. Au fil des années, l’extension du réseau rendit nécessaire la construction de nombreuses “sous stations” destinées à l’alimentation indépendante des lignes.

La RATP a transféré son siège en 1996 dans un nouveau bâtiment dont l'entrée se fait rue de Bercy.

07:44 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

24/02/2017

Le projet du 4 place Félix Eboué nous a convaincu

parisCurieux, le blog de Bel-Air Sud n'a pas encore dit un mot du projet immobilier du 4 place Félix Eboué se disent nos plus attentifs lecteurs.

Il est vrai que nous en avons juste fait mention au travers de la délibération débattue en conseil de paris de décembre dernier. N'ayant pu assister à la réunion publique du 1er décembre dernier qui lui était consacrée, nous n'en avons connaissance qu'au travers de ce qui a été publié et portons sur ce projet un regard tout à fait positif.

Bien sûr il va faire disparaître le pavillon vestige de l'usine des biberons Robert, qui doit plus à sa situation avantageuse sur la place qu'à son architecture.

Bien sûr il participe lui aussi à l'accroissement de la densité urbaine de l'arrondissement,

Mais c'est une construction qui contribue en quelque sorte à achever la place Félix Eboué et faire oublier qu'elle fût jusqu'en 1860 en limite de Paris,

C'est aussi un projet qui en intégrant du logement privé, du logement social et du commerce mérite plus que tout autre le qualificatif de mixte.

paris

Cliquez pour agrandir

Conçu par l'agence autrichienne Baumschlager-Eberle présente à Paris depuis son rachat de l'agence de Christian Hauvette, l'ensemble comporte :

  • dans sa partie ouest, 57 logements en accession à la propriété en R+11
  • dans sa partie est, 47 logements sociaux en R+9 dont 24 logements PLAI, 14 logements PLUS et 9 logements PLS
  • 724 m² de commerce au rez-de-chaussée et 1er étage de la partie “logements privés” et au rez-de-chaussée et sous-sol de la partie “logements sociaux”.

parisLe document présenté en réunion nous a convaincu de la pertinence du projet qui privilégie l'ensoleillement et la tranquilité des appartements orientés au sud sur le jardin comme la choérence du front bâti autour de la place. Ces qualités ne font que mettre en lumière les faiblesses du projet non retenu de l'agence ecdm (cliquez sur l'imagette à droite) qui circulait depuis quelque temps sur internet.

Nous espérons vivement que les commerces qui occuperont le lieu soient valorisants pour le quartier, voire un peu luxueux.

Restera comme l'envisage ce projet soumis au budget participatif, à étendre, végétaliser et embellir les espaces publics piétons de la place qui sont arpentés quotidiennement par des milliers de parisiens.

23/02/2017

Portes ouvertes 2017 à Elisa Lemonnier

parisLe Lycée polyvalent Elisa Lemonnier (20, av Armand Rousseau) organise ses journées portes ouvertes 2017 :

    • vendredi 24 février de 14h00 à 18h00
    • samedi 25 février de 9h00 à 15h30

paris

Une occasion pour vous et vos enfants de découvrir le lieu et les formations qui y sont proposées :

  • la filière générale et technologique (Seconde Générale, Bac Économique et Social)
  • la filière Esthétique (CAP, Bac Pro et BTS)
  • la filière Coiffure (CAP et Bac Pro)
  • la filière tertiaire : (BAC Pro et BTS)
  • la filière Mode (Bac Pro et BTS)

paris

Lycée Elisa Lemonnier

07:48 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris