17/09/2014

Pour un Musée des transports à Paris

299902_443128062432726_1993809598_n.jpgL'association SOS Paris nous invite à la présentation du projet collectif et participatif Pour un Musée des Transports à Paris demain 17 (conférence de presse) et samedi 20 septembre 2014.

Rendez-vous au Frog 25 Cour St Emilion à 15h

Le Musée des transports qui se trouvait au 61 avenue Sainte Marie à Saint-Mandé a fermé en 2001 victime d'une opération immobilière. Il est réfugié à Chelles (voir ici), mais fermé au public sauf exception comme ce sera le cas pour les journées du patrimoine.

L'Oeil sur les escaliers du quartier (3)

OeilEscalier.jpgHormis quelques rues reliant la Vallée de Fécamp aux autres quartiers, le 12e arrondissement ne présente à priori que peu de déclivités. On y dénombre cependant sur la voirie une quinzaine d'escaliers d'époques et de hauteurs variables.

Saurez-vous les localiser ?

Troisième coup d'oeil :  

3-ClaudeDecaenDSCN6789.JPG

Cliquez pour agrandir 

Notre précédent coup d'oeil :

592725462.JPGVous devriez avoir reconnu l'escalier qui permet de relier la rue de Reuilly à l'allée Vivaldi.

Cet escalier a été créé au début des années 90 lors de la réalisation de la ZAC Reuilly 

3818679666_f69d6a219d_o.jpgLa ZAC Reuilly était un terrain d’environ 12,5 hectares, créé artificiellement au 19ème siècle pour y implanter le gare de marchandises située en bordure de l’ancienne ligne SNCF Bastille-Vincennes. Cliquez sur l'imagette à droite.

Rappelons aux plus jeunes de nos lecteurs que dans les années 80, l'espace occupé par le jardin de Reuilly, l'allée Vivaldi et la Coulée Verte René Dumont (ex-Promenade Plantée) était un domaine ferroviaire inaccessible aux piétons.

1280px-Paris-Reuilly_sept_1985-b.jpg 

La ZAC Reuilly en septembre 1985
Cliquez pour agrandir 

07:57 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

16/09/2014

Profitez-en avant qu'il ne soit trop tard

On avait fini par le croire éternel. Le magasin de chaussures Mandrilly (277 avenue Daumesnil) liquide son stock avant cessation d'activités. Vous serez probablement nombreux à regretter ce commerce un peu suranné.

IMG_1919.JPG

13:11 Publié dans Commerces | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

La Semaine de la Mobilité à Paris

Créée en 2002 à l’initiative de la Commission européenne, la Semaine Européenne de la Mobilité a lieu chaque année du 16 au 22 septembre. Elle a pour but d’influencer de manière durable la résolution des problèmes de mobilité et de transports urbains et d’améliorer la santé et la qualité de vie des Européens.

115466-semaine-de-la-mobilite-2014-a-paris.jpg

Cette année pour la 13e édition, les Français seront invités à choisir des solutions de transport alternatives et durables :

  • mardi 16 : Journée des vélo-écoles pour familiariser le public à la pratique du vélo en milieu urbain
  • jeudi 18 : Journée du covoiturage pour inciter les français à utiliser ce mode transport.
  • samedi 20 : Journée du transport public pour inciter les citadins à utiliser les transports en commun.
  • samedi 20 - dimanche 21 : Journées Nationales des Voies Vertes dont l’objectif est de promouvoir les itinéraires des Voies Vertes de France ouverts à tous les usagers non motorisés (piétons, cyclistes, rollers, personnes à mobilité réduite,…)

Retrouvez ici le programme complet de l'événement qualifié par la Mairie de Paris de gratuit, pédagogique, ludique et participatif.

paris

Cliquez pour accéder à la page de Paris.fr

Étant convaincus de l'utilité d'une telle campagne, nous regrettons qu'elle ne soit pas déclinée dans chaque arrondissement parisien afin de toucher le plus grand nombre. À Paris, les manifestations seront en effet essentiellement concentrées place de l'Hôtel de Ville et sur le désormais champ de foire qu'est devenue la place de la République.

parisUne exception notable : la Mairie du 11e propose un remarquable programme : 

  • une exposition : Partageons Paris
  • une table ronde : Tous piétons
  • un comité vélo
  • la visite d'un poste de contrôle du métro
  • la participation au Parking Day
  • une balade découverte du 11e en trottinette
  • une bourse aux vélos

Retrouvez ici le programme détaillé de ces événements

07:39 Publié dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

15/09/2014

Que font les élus du 12e à l'Hôtel de Ville ?

Avertissement : Les informations ci-dessous sont issues de ce qui apparaissait sur Paris.fr jusqu'au 1er août. Depuis cette date, le nombre de commissions a été ramené à sept et les noms des participants ne sont pas publiés. On peut cependant supposer que nos élus confirmeront leur intérêt pour les mêmes sujets.

4990ba6b291f0954ff2a439c55c269c1.jpgLe conseil de Paris se réunit chaque mois. Vous pouvez suivre en video les interventions des dix conseillers de Paris élus du 12e, mais leur travail au sein du conseil de Paris ne se limite pas là : Quatre d'entre eux sont adjoints au Maire de Paris et tous participent aux commissions thématiques.

Il existe au sein du Conseil de Paris neuf commissions composées à la représentation proportionnelle de seize à vingt membres titulaires et d'autant de membres suppléants. Ces commissions sont saisies pour examen des communications écrites ou des vœux et amendements de leur compétence. Elles ont pour objectif principal d'examiner préalablement les affaires à l'ordre du jour et de permettre aux conseillers de recueillir toute précision qu'ils souhaitent sur les dossiers correspondants. Tous les conseillers de Paris participent à une ou plusieurs d'entre-elles. Ainsi :

paris

 Cliquez pour agrandir

Catherine Baratti-Elbaz et Nicolas Bonnet-Oulaldj participent à la 1ere commission : Budget, finances, suivi des sociétés d'économies mixte, marchés, bureau des temps et accueil des usagers. Catherine Baratti-Elbaz en est vice-Présidente.

Sandrine Charnoz et Emmanuel Grégoire participent à la 2e commission : Emploi, développement économique, attractivité internationale, innovation, recherche, universités, vie étudiante, économie sociale et solidaire, commerce, artisanat, professions indépendantes et métiers d'art, tourisme et nouveaux médias locaux, ressources humaines, administration générale, relations avec les mairies d'arrondissement, TAM

Aucun élu du 12e ne participe à la 3e commission : Déplacement, transports et espace public. Le 12e a néanmoins de larges responsabilités dans ces domaines au travers de Christophe Najdovski (Adjoint à la Maire de Paris)

Christophe Najdovski participe à la 4e commission : Développement durable, environnement et plan climat, propreté et traitement des déchets, espaces verts, eau assainissement et gestion des canaux ;
- organisation et fonctionnement du Conseil de Paris

Aucun élu du 12e ne participe à la 5e commission : Démocratie locale et vie associative, sécurité et prévention, politique de la Ville et engagement solidaire

François Haab et Pénélope Komites participent à la 6e commission : Affaires sociales et santé (personnes en situation de handicap, seniors et lien intergénérationnel, santé publique et relations avec l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, solidarité, lutte contre l'exclusion, intégration et étrangers non communautaires, protection de l'enfance et prévention spécialisée, égalité femme-homme, droits de l'homme et lutte contre les discriminations). François Haab en est Vice-Président.

Aucun élu du 12e ne participe à la 7e commission : Petite enfance et famille, jeunesse, vie scolaire et réussite éducative, sports.

Valérie Montandon et Jean-Louis Missika participent à la 8e commission : Urbanisme, logement ; Paris Métropole et relations avec les collectivités d'Ile-de-France. Valérie Montandon en est Vice-Présidente.

Catherine Vieu-Charier participe à la 9e commission : Culture, relations internationales, affaires européennes et francophonie, patrimoine, mémoire et monde combattant. 
- Correspondant défense.

08:23 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

12/09/2014

Simple comme un coup de téléphone

parisRappelez-vous : dans les années soixante-dix, les Horodateurs s'appelait Parcmètres et ils n'acceptaient que les pièces ...

Au début des années 2000, le paiement par pièces a été supprimé des horodateurs afin de mettre un terme au pillage massif qu'ils subissaient alors. La Paris Carte (et accessoirement Monéo) devenaient les seuls moyens de s'acquitter de ses droits de stationnement.

En 2009, après de nombreuses villes étrangères, Issy-les-Moulineaux était la première ville française à permettre aux automobilistes de payer leur stationnement avec leur téléphone portable via le service PayByPhone.

parisEn 2012, des services analogues apparaissait dans plusieurs villes comme Mulhouse ou Saint-Mandé alors que d'autres (Nice, Strasbourg) optaient pour le paiement sans contact (NFC).

Fin 2013, Paris généralisait enfin la possibilité de payer son stationnement avec une carte bancaire et mettait fin au paiement par Monéo.

Depuis le 24 juin 2014, Paris expérimente PayByPhone dans les quatre premiers arrondissements avant une généralisation aux 155 000 places de stationnement parisiennes annoncée pour fin 2015.

paris

Cliquez pour agrandir

Le paiement par carte bancaire ou avec la carte préparée Paris Carte reste possible. La tarification et la durée maximale de stationnement sont inchangés. Le paiement reste tarifé au quart d'heure près.

L'accès au service peut se faire depuis son smartphone en téléchargeant l'application "P Mobile" de la Ville de Paris (sur iPhone et Android) ou bien celles de PayByPhone  et de Vinci Park sur le portail P Mobile.

paris

Le service PayByPhone n’est pas réservé aux seuls possesseurs de Smartphone et s’adresse de manière universelle à toute personne disposant d’un téléphone ou d’une connexion internet, le service est en effet déjà proposé sous les formes suivantes : appel téléphonique avec serveur vocal, paiement par SMS, internet mobile et fixe, code QR.

Ce mode de paiement permet :

  • de prolonger ou raccourcir la durée sans revenir auprès de sa voiture
  • d'être alerté par SMS avant la fin du temps payé
  • de combiner paiement et géolocalisation de son véhicule (pour le retrouver)

En revanche, à la différence du ticket d'horodateur qui ne connait ni votre nom ni le numéro minéralogique de votre voiture, il inclut une forme de traçage des déplacements effectués susceptible de rebuter certains.

07:50 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

11/09/2014

Le Lieu du Design déménage. Qui pour le remplacer ?

parisLe Lieu du design est une structure inaugurée le 21 octobre 2009 à l’initiative de la Région Ile-de-France et qui a pour objectif de fédérer l’ensemble des acteurs franciliens du design pour promouvoir celui-ci auprès des PME. Il est située au 74 rue du Faubourg Saint-Antoine.

On apprend à l'occasion d'un appel à concurrence pour la création d'un nouveau logo qu'il va quitter le faubourg pour emménager en fin d'année 2014 au 11 rue de Cambrai (19e).

paris

parisLe 74 Faubourg Saint Antoine est l'emplacement présumé de la cour des Bourguignons qui, au milieu du 18e siècle, constitue deux entités distinctes : une maison sur la rue du Faubourg Saint-Antoine à 2 étages avec jardin à l'arrière et une maison sur la rue de Charenton.

En 1862 est construit bâtiment actuel de 4 étages pour la manufacture des magasins Krieger.

En 1868, le fond de la cour est fermé par un atelier et par la cage de la machine à vapeur au-dessus desquels se dresse la cheminée d'usine.

Le lieu du Design va donc libérer une surface de 800 m2 dans un ancien bâtiment industriel chargé de mémoire. Voilà qui doit agiter le microcosme commercial de ce quartier qui n'en finit pas d'être à la mode.

10/09/2014

L'Oeil sur les escaliers du quartier (2)

OeilEscalier.jpgHormis quelques rues reliant la Vallée de Fécamp aux autres quartiers, le 12e arrondissement ne présente à priori que peu de déclivités. On y dénombre cependant sur la voirie une quinzaine d'escaliers d'époques et de hauteurs variables.

Saurez-vous les localiser ?

Second coup d'oeil :  

paris 

Cliquez pour agrandir 

Notre précédent coup d'oeil :

parisCet escalier assure effectivement la liaison entre les deux parties de la rue de Rambervillers :

- la première ouverte en 1905 lors de la construction de l'hôpital Armand Trousseau reliait alors l'avenue Michel Bizot (aujourd'hui Arnold Netter) à la rue des Marguettes.

- la seconde consistuée de la partie isolée de la rue des Marguettes renommée rue de Rambervilliers après l'extension de l'hôpital Trousseau en 1948.

paris paris

Cliquez pour agrandir

 

08:12 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

09/09/2014

La question du mois (21)

parisPour faire vivre la facette dialogue de ce blog qui s'affirme blog citoyen d'information et de dialogue des habitants du quartier et au-delà, nous vous invitons chaque mois à nous faire part des réflexions que vous inspire une question.

La question du mois de septembre : 

plan12e.jpg

Illustration Mathieu Tucker - Cliquez pour agrandir

Les conseils de quartier devraient voir
leurs missions élargies
à la propreté et la tranquillité publique (*)

Cela répond-il à vos attentes ?

(*) : voeu adopté le 20 mai 2014 par le Conseil de Paris

08:02 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

08/09/2014

Nouveau départ pour le budget participatif [MAJ]

MAJ du 9 septembre : précision concernant la réunion du 16/09/2014

parisSi le principe du budget participatif n'est pas une invention du 12e arrondissement de Paris (*), reconnaissons que depuis 2011, notre arrondissement a réussi à en structurer la procédure et le faire fonctionner.

Pour vous en convaincre, reportez-vous à cette page du site du 12e qui en rappelle année par année le déroulement et les résultats.

Comme elle s'y était engagée lors de la campagne pour les municipales, Anne Hidalgo lance cet automne une nouvelle phase d'un Budget Participatif étendu à tous les arrondissements et portant sur 5% du budget d'investissement de la ville. Une enveloppe sera consacrée aux projets de portée parisienne, une autre aux projets localisés dans les arrondissements.

Dans un premier temps (du 24 septembre au 1er octobre), tous les parisiens seront invités à voter (sur internet ou sur papier) pour soutenir jusqu'à 5 projets parmi les 15 proposés par la Mairie de Paris.

paris

Cliquez pour télécharger le bulletin de vote

Dans un second temps, les parisiens pourront proposer leurs propres projets qui seront votés en septembre 2015 pour le budget 2016.

C'est pour préciser tout ceci et engager le budget participatif 2016 que la Mairie du 12e nous invite à une réunion d'information. 

Mardi 16 septembre à 18h30
à la Maison des Associations du 12e arrondissement
181, avenue Daumesnil

Au delà de l'expression de demandes et du vote, c'est un travail coopératif avec les élus et les services techniques de la ville que nous appelons de nos voeux. 

Le Petit Larousse définit ainsi le mot Participatif : Qui relève d'une participation, d'une coopération.

Pour cela, à nos yeux, le budget participatif ne devrait pas s'élaborer sur une brève période, mais être le fruit d'un travail de concertation et de coopération tout au long de l'année. Le vote permettant de choisir les projets prioritaires n'en étant que l'aboutissement.

* Les budgets participatifs sont nés au Brésil en 1988, dans la Ville de Porto Alegre. À Paris, ils ont été expérimenté en 2002 dans le 20e.

06:06 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris