Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2017

Appels à idées : les projets lauréats de celui de la RATP

image.jpgLe recours à l'appel à idées est une procédure largement utilisée ces derniers temps. Il permet à celui qui le lance se doter pour un coût modeste d'une image moderne, participative et proche des citoyens. Ainsi :

Depuis 2015, la Mairie de Paris, au moyen de la plateforme Madame la Maire j'ai une idée à lancé une quinzaine d'appels à idées ayant reçu des retours variables.

En 2017, le Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer lance l'appel à idées : Imaginez le littoral de demain !

parisAprès bien d'autres (l'Atelier International du Grand Paris, l'Agence Parisienne du Climat ...), la RATP a organisé du 2 novembre 2016 au 6 février 2017 une consultation destinée à recueillir les idées des voyageurs pour l’amélioration des services qui leur sont quotidiennement proposés.

L'appel a permis de récolter 2211 idées. Comme prévu, un jury en a sélectionné 15 selon leur faisabilité (technique, financière, juridique), leur originalité et leur caractère responsable et universel.

Comme prévu également, la RATP a dévoilé lundi dernier les 5 idées plébicitées par le public et qu'elle s'est engagée à mettre en oeuvre sans tarder :

  • Des espaces verts dans le métro (6 133 votes). Une serre de plantes exotiques existe déjà sur les quais de la ligne 14 à Gare de Lyon depuis 1998. Est-il prioritaire et même envisageable de la reproduire ailleurs ? Des expérimentations (notamment dans les stations aériennes) pourraient avoir lieu dès cette année sur les lignes 2 et 6.

paris

Cliquez pour agrandir

  • Par ici la (bonne) sortie (5 693 votes). l'indication de la bonne sortie sur l’application RATP est déjà à l’étude et devrait être effective avant l’été.
  • Des purificateurs d’air dans les métros (5 156 votes).
  • Un mode hors connexion de l’application RATP (4 608 votes) afin de pouvoir y accéder, quand on est sans réseau.
  • L’amélioration de l’accès aux gares (3 631 votants). La RATP tentera d’appliquer cette proposition au moins dans les grandes gares. Selon elle, le dénivelé important et les escaliers pentus rendent les solutions difficiles à trouver. Les rampes à bagages aujourd’hui installées dans certaines stations,s’avèrent parfois inutilisables lorsque les valises sont lourdes. D’autres pistes vont être étudiées telles que des rampes mécanisées.

Nous sommes particulièrement surpris de trouver cette proposition en fin de palmarès alors qu'elle nous semble tellement plus nécessaire que les 4 autres.

10/02/2017

Potection patrimoniale : place aux jeunes !

villa-savoye-4c9b0e4e55155.jpgLa villa Savoye est une villa construite à Poissy de 1928 à 1931 par l'architecte Le Corbusier. En 1962 la ville de Poissy cède la maison à l'État qui entreprend alors sa restauration.

Le 16 décembre 1965, sous l'impulsion d'André Malraux (ministre de la Culture de l'époque), ce bâtiment construit seulement trente auparavant est classé monument historique.

Logo_monument_historique.jpgLe Ministère de la Culture définit deux niveaux de protection du patrimoine historique : un monument peut être inscrit ou classé comme tel, le classement constituant le plus haut niveau de protection.

Le 12e arrondissement compte 33 édifices inscrits sur la liste des monuments historiques : 5 sont classés, 28 sont inscrits.

logoparis.jpgDans son Plan Local d'Urbanisme (PLU), la ville de Paris a prévu deux niveaux de protection complémentaires de son patrimoine : un bâtiment peut être protégé ou signalé. La protection est destinée à en interdire la démolition, le signalement à attirer l'attention sur son intérêt.

Le PLU parisien a enregistré 92 protections patrimoniales situées dans le 12e.

Parmi les 125 bâtiments du 12e faisant l'objet d'une protection patrimoniale, un seul est postérieur à la seconde guerre mondiale : l'École d'infirmières sise 95 rue de Reuilly construite en 1971 sur les plans de l'architecte Roland Schweitzer.

paris

Le 12e ne manque pourtant pas de bâtiments contemporains conçus par des architectes renommés qui mériteraient d'être inscrits au patrimoine architectural parisien. Nombre d'entre eux sont des bâtiments nationaux ou municipaux, donc des biens publics qui devraient à ce titre être protégés. Citons par exemple :

  • parisl'école maternelle du 42 av du Docteur Netter (construite en 1987 sur les plans de Yann Brunel)
  • le siège de la DASES (construit en 1991 sur les plans d'Aymeric Zublena)
  • l'institut de la Vision (construit en 2008 sur les plans de Stéphane Cachat)
  • parisle siège de la RATP (construit en 1991 sur les plans de Pierre Sirvin)
  • le Commissariat Central de Police (construit en 1991 sur les plans de Manolo Nuñez-Yanowski)
  • le collège Germaine Tillon (construit en 1987 sur les plans de Claude Parent)
  • parisla Cinémathèque Française (construite en 1993 sur les plans de Frank O. Gehry)
  • l'AccorHotels Arena (construit en 1983 sur les plans de Michel Andrault et Pierre Parat)
  • le ministère de l'Economie et des Finances (construit entre 1984 et 1987 sur les plans de Paul Chemetov et Borja Huidobro)
  • parisla piscine Roger Le Gall (construite en 1967 par l'architecte Roger Tallibert)
  • l'Opéra Bastille (construit entre 1984 et 1989 sur les plans de Carlos Ott)
  • le siège de l'Office National des Forêts (construit en 1976 sur les plans de Thieulin et de Vigan)

On ignore la protection dont bénéficient les immeubles de logements sociaux. Certains sont, au sens propre, remarquables. Nous avons également identifié quelques immeubles privés qui mériteraient largement de figurer parmi les protections ville de Paris. Voici quelques exemples que vous ne manquerez pas de localiser :

paris paris
paris paris
paris paris

Cliquez sur les imagettes pour les agrandir

Le PLU en vigueur date de 2006. Il a subi de nombreuses modification, mais ne devrait pas être révisé avant 2020. Voilà qui nous laisse encore un peu de temps pour répertorier les édifices contemporains qui méritent de bénéficier de la reconnaissance des parisiens.

07/02/2017

Sous nos pieds : la carrière de Gravelle

parisLes éditions Parigramme ont récemment publié une nouvelle édition de l'Atlas du Paris Souterrain d'Alain Clement et Gilles Thomas qui traite des galeries de carrières, cryptes médiévales, catacombes, égouts haussmanniens, métro et autres ouvrages ferroviaires, abris de Défense passive, galeries techniques diverses qui truffent le sous-sol parisien.

parisProfitons de cette publication pour rappeler qu'une carrière de calcaire grossier, dite Carrière de Gravelle, touche une partie du Bois de Vincennes (comprise entre l'avenue de la Gravelle, la route Don Pérignon et la route de la Plaine).

Gravelle est une très ancienne carrière souterraine d'où furent extraites d'importantes quantités de matériaux d'empierrement. Elle appartient au réseau de Charenton, bien qu'également située, en partie, sous le Bois de Vincennes.

Mais fait remarquable et presque unique pour Paris, la zone S-E de la carrière de Gravelle possède encore en partie sa hauteur d'origine : d'impressionnants piliers tournés s'y dégagent majestueusement, entre sol et ciel de carrière, sur une hauteur avoisinant par endroit les 5m.

paris

L'Inspection Générale des Carrières est une division de la Direction de la Voirie et des Déplacements (DVD) de la Ville de Paris.
 
Depuis 2005,  des travaux de consolidation par injection ont été entrepris et un périmètre de protection dans les zones à risque potentiel (environ 9000 m2) a été mis en place.
 
IMG_7058.JPG
 
En octobre 2007, la Mairie du 12e avait organisé une visite de la carrière de Gravelle qui avait suscité un grand intérêt des participants. Une expérience qui mériterait d'être renouvelée.

paris

Cliquez pour agrandir

06/02/2017

Le Campus Picpus de l'AP-HP ouvrira en septembre

Jusqu'en 2010, ce bâtiment construit en 1971 par les architectes Riedberger et Chevalley au 33 boulevard de Picpus constituait le bâtiment principal de l'Hôpital Rothschild.

DSCN3203.JPG

Cliquez pour agrandir

Depuis 2010, c'est le 5 rue de Santerre qui occupe cette fonction et après 5 années d'inoccupation, l'Assistance Publique Hôpitaux de Paris (AP-HP) a entrepris sa reconversion en un centre de formation aux métiers d'infirmière. Elle a confié à l'architecte Dominique Perrault la réhabilitation d'envergure des 15 000 m2 qui composent le bâtiment.

IMG_4276.JPG

Cliquez pour agrandir

Les travaux ont débuté en novembre 2015 et le bâtiment doit être réceptionné en mai de cette année afin d'être ouvert aux étudiants pour la rentrée scolaire de septembre.

paris

Cliquez pour agrandir

Les 8 étages offrent une surface de 15 000 m2 pouvant recevoir plus de 1850 personnes. Il regroupera en un seul lieu :

  • la direction des systèmes d’information
  • des structures de formation initiale de l’AP-HP
  • des structures de formation continue de l’AP-HP
  • la Direction du centre de la formation et du développement des compétences - CFDC - et le service des concours de la DRH de l’AP-HP
  • le centre de documentation et le centre intermédiathèque de l’AP-HP

Capture d’écran 2017-01-21 à 17.16.49.jpgLa vue d'architecte (cliquez sur la vignette pour l'agrandir) est comme il se doit, parfaitement fidèle au projet en cours de construction, mais enjolive quelque peu l'environnement. Les grilles qui séparent le boulevard de la ligne de métro ont été supprimées et l'immense parking à motos fait place à une aire de détente pour la plus grande satisfaction des étudiants. Un rêve d'architecte dont les élus parisiens et les porteurs de projets au budget participatif feraient bien de s'inspirer.

L'AP-HP s'honore d'investir 40 millions d'euros dans ce projet (soit dit en passant 20 fois ce que la ville n'a pas investit sur la place Sans-Nom voisine).

31/01/2017

Mobilier urbain : nous avons déniché le Vade mecum de la Maire de Paris

Sur une table du rayon Vie pratique d'une grande librairie parisienne, nous avons découvert un ouvrage qui, à n'en point doûter est celui qui a inspiré nombre de dispositifs mis en place par la Maire de Paris sur l'espace public de la capitale. En exclusivité, nous vous le révélons :

paris

Voir sur le site de l'éditeur

Quelques exemples suggérés par ce livre :

paris
paris paris

Quelques réalisations visibles sur l'espace public parisien :

paris paris
paris paris
paris paris
paris paris

Cliquez sur les imagettes pour les agrandir

Vu de la Maire de Paris, ces réalisations ont pour principales qualités :

  • de ne coûter presque rien tant en matériaux qu'en frais d'étude et de réalisation
  • de ne pas peser sur les budget de fonctionnement puisqu'ils sont censés être entretenus par des bénévoles
  • de ravir les bricoleurs du dimanche
  • de combler les jardiniers en herbe très honorés de la confiance que leur fait la Mairie de Paris

Quant à leur appréciation par les riverains ou les touristes de passage, doit-on considérer que c'est une question secondaire ?

08:13 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

20/01/2017

Il reste des espaces vides, oseront-ils les occuper ?

Au 272 de la rue de Vaugirard (15e) un magasin Leader Price occupe un bâtiment en R+1 où se trouvait en 1927 une agence Ford.

Le promoteur immobilier, BK Patrimoine a déposé un permis de construire (32 logements) en conformité avec le Plan Local d’Urbanisme visant à combler cette dent creuse par une surélévation de 8 étages à laquelle le Maire du 15e comme les riverains sont farouchement opposés.

paris paris

Cliquez pour agrandir

Cet exemple situé de l'autre côté de Paris montre que la frénésie densificatrice touche tout Paris et que tous les espaces de respiration qui offrent encore des opportunités immobilières sont menacés.

Dans notre quartier vous aurez probablement remarqué que le 79 boulevard de Picpus présente une configuration similaire au 272 rue de Vaugirard. 

paris

Mais bien que de plus en plus rares, quelques autres espaces vides pourraient susciter les convoitises d'élus ou de promoteurs privés. Quelques exemples :

paris paris paris
16 rue Louis Braille   24 rue de La Vega   150 rue de Picpus
paris paris paris
44 rue de Picpus       52 bd de Picpus      266 av Daumesnil
paris paris paris
 7 rue Gossec       4 rue du Col Oudot   18 rue Rottembourg
paris paris paris
41 r Gare de Reuilly           28 r Braille           159 r Picpus

Cliquez sur les vignettes pour agrandir

Rappelons une fois encore ces quelques chiffres :

  • en Île de France 12 millions d'habitants vivent sur 12 000 km2 soit 1000 hab/km2
  • dans la Métropole du Grand Paris (MGP) 7 millions d'habitants vivent sur 814 km2 soit 8600 hab/km2
  • à Paris 2,3 millions d'habitants vivent sur 105 km2 soit 21 300 hab/km2

En une demi mandature, les élus parisien ont déjà lancé de nombreux programmes immobiliers conduisant à encore augmenter la densité du bâti parisien. Oseront-ils poursuivre dans la seconde moitié ?

Le 15 décembre dernier, le quotidien L'Humanité publiait sous le titre Anne Hidalgo : « L’avenir de Paris, c’est le Grand Paris », une interview de la Maire de Paris dans laquelle on pouvait lire :

L’avenir de Paris, c’est le Grand Paris. Dans de nombreux domaines, nous avons constaté la nécessité de changer d’échelle : pour combattre les inégalités, lutter contre la pollution qui ne connaît pas de frontière administrative, renforcer l’attractivité économique ou encore répondre efficacement à la crise du logement.

Nous attendons avec impatience de voir la Maire de Paris (1ère vice-Présidente de la MGP) et les 62 conseillers métropolitains également conseillers de Paris oeuvrer pour transformer ces propos en actes fondateurs.

08:07 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : paris

19/01/2017

Dans le bonheur avec Diadji Diop

Inpardonnable ! Alors que nous prônons ardemment le développement des arts plastiques dans l'espace public, nous aurions du depuis longtemps mentionner et partager avec vous le plaisir que nous apporte cette oeuvre qui éclaire le musée National de l'Histoire de l'Immigration d'une touche contemporaine.

paris

L'oeuvre se nomme Dans le bonheur. Elle a été réalisée par le sculpteur Diadji Diop né en 1973 à Dakar, Sénégal et qui vit et travail à Paris depuis 1994.

En 2009, cette oeuvre intrigante fut pour la première fois présentée dans les jardins du palais de l’Élysée, lors des Journées du patrimoine, à la demande du conseiller culturel des lieux, sous la présidence de Nicolas Sarkozy …

paris

Elle est installée devant le Musée de l’histoire de l’immigration depuis 2011. 

parisDiadji Diop arrive en France, dans l’optique de se former au dessin animé. En classe préparatoire, il découvre les multiples potentialités de la sculpture et change de voie. Sa passion pour le dessin animé et le cinéma nourrira pourtant toujours son travail, que ce soit au niveau du parti pris réaliste ou dans ses installations à dimension parfois narratives.

En 1995, il intègre l’Ecole national supérieure des Beaux-arts de Paris et fait successivement partie des ateliers Bruno Lebel et Richard Deacon. Diplômé avec les félicitations du jury en 2001, il participe à l’exposition des Félicités en 2002. Il a exposé, entre autres, à la Galerie Emmanuel Perrotin, à la Villette, à la biennal de Dakar ou au Festival d’art visuel d’Abidjan.

16/01/2017

Avez-vous votre vignette Crit'Air ? elle devient obligatoire aujourd'hui

csm_ZCR_rouge_2a24ddebf8.pngSi la restriction de la circulation automobile est aujourd'hui le seul levier disponible pour lutter contre la pollution, le recours à la circulation alternée indépendamment de l'âge des véhicules n'est vraiment pas satisfaisant, en particulier car il n'a pas d'effet vertueux sur le parc automobile.

Par opposition, le certificat qualité de l'air Crit'Air permet de classer les véhicules motorisés en fonction de leurs émissions de polluants et ainsi aux municipalités de mettre en place des dispositions sélectives qui pourront être temporaires ou permanentes.

bandeau_accueil.png

Depuis le 1er juillet 2016, l'éco-pastille Crit'Air peut être commandée sur le site Internet dédié.

Depuis le 15 janvier 2017, tous les véhicules routiers entrant dans Paris doivent en être pourvus : deux roues, trois roues, quadricycles, véhicules particuliers, utilitaires, poids lourds dont bus et autocars.

Depuis le 15 janvier, Paris est devenu la première Zone à Crcultion Restreinte (ZCR) française. Toutes les précisions sur cette page de Paris.fr qui en particulier répond par avance aux nombreuses questions que vous vous posez.

30/12/2016

Retour sur l'année 2016

medium_side_mirror.jpgDemain se termine la onzième année pleine de la vie de ce blog au cours de laquelle nous vous avons proposé 289 articles et sur lesquels vous avez formulé 297 commentaires sur les sujets les plus divers concernant de près ou d'un peu plus loin Bel-Air Sud.

Nous en avons parcouru la liste afin de nous les rappeler et vous inciter à relire quelques uns d'entre eux ...

... s'intéressant à notre histoire et notre patrimoine : 

... se rapportant à l'urbanisme et à l'architecture :

... touchant à l'espace public, sa propreté et sa végétalisation :

... concernant les déplacements :

... abordant d'autres thèmes :

Dernière précision : si la relecture d'un article vous inspire, vous pouvez encore commenter.

29/12/2016

Du numérotage des immeubles et du cas particulier du 12e

500px-Paris_Gaz.jpgC’est le décret du 4 février 1805 qui instaura le système des numéros pair et impair de chaque côté d’une rue. Auparavant (depuis 1728) la numérotation des habitations se faisait de façon continue sur un côté de la voie et se poursuivait sur l’autre. La règle en vigueur aujourd'hui est la suivante :

Si une voie (boulevard, avenue, rue, etc.) est perpendiculaire à la Seine, les batiments les plus proches du fleuve correspondent au début de la rue. Si elle est parallèle à la Seine, la numérotation va croissant, en suivant le sens du courant, soit d’est en ouest.

Le numérotage commence au bout de la rue le plus proche de la Seine (ou dans le sens du courant pour les rues parallèles au fleuve), avec les numéros impairs à gauche et les numéros pairs à droite dans le sens des numéros croissants.

1500px-75009_82_rue_blanche_numero.jpg

Quelques rues font exception à cette règle. Curieusement, elles sont toutes situées dans le 12e :

Dans les rues parallèles à la Seine, les numéros de la série commencent à l'entrée de la rue en amont de la Seine, et croissent dans le sens de son cours, exceptées l'avenue Daumesnil et les rues de Charenton, de Reuilly, de Wattignies et de Picpus.