Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2017

L'oeil du quartier en vacances (63)

parisCette année pour ses vacances, l'Oeil du Quartier a choisi de rester en France. Dans chacune des régions qu'il traverse, son regard s'attarde sur l'architecture de l'habitat local.

Reconnaissez-vous les régions de France où il se trouve ?

Neuvième destination de l'été 2017 :

paris

Cliquez sur la photo pour l'agrandir 

Dans quelle région se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisBien qu'il n'existe pas un modèle unique de maison landaise, cette maison est typique de la région des Landes de Gascogne où se trouvait l'Oeil du quartier mercredi dernier.

La maison d’airial ou de la lande, à colombages, est la plus connue : maison basse (les Landais étaient grands… montés sur leurs échasses…) avec grenier, un auvent orienté à l’Est (pas de climatisation à l’époque, on évite le plein Sud…), une ossature bois apparente (poutres, colombages), un remplissage en torchis (paille et terre…). 

S'il est une maison landaise qui s'est faite connaître de la France entière, c'est bien celle située à Latche (lieu-dit de la commune de Soustons) acquise en par François Mitterrand en 1965.

paris

Cliquez pour agrandir

07:47 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

23/08/2017

L'oeil du quartier en vacances (62)

parisCette année pour ses vacances, l'Oeil du Quartier a choisi de rester en France. Dans chacune des régions qu'il traverse, son regard s'attarde sur l'architecture de l'habitat local.

Reconnaissez-vous les régions de France où il se trouve ?

Huitième destination de l'été 2017 :

paris

Cliquez sur la photo pour l'agrandir 

Dans quelle région se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

1920610900.JPGCette maison indique sans équivoque que l'Oeil du quartier se trouvait en Normandie.

La maison normande traditionnelle est bâtie en colombage (ossatue bois), torchis et toit de chaume.

Les colombages, souvent en chêne, composaient la structure et le remplissage s'effectuait en torchis qui était réalisé à base d'argile, également trouvé sur place, mélangé à de la paille voire de tout autre matériaux.

paris

Pour la couverture on utilisait le chaume, principalement constitué de roseau, ressource toujours naturelle, et qui permettait à la couverture de la maison de perdurer pendant près de 50 ans.

Dans la seconde moitié du 19e siècle est apparue l'architecture néo-normande, un style de villas qui se caractérise par des bâtiments construits à partir d'une structure à pan de bois traditionnelle, mais avec des matériaux modernes. La Villa Strassburger à Deauville en est un exemple.

paris

Cliquez pour agrandir

08:31 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

16/08/2017

L'oeil du quartier en vacances (61)

parisCette année pour ses vacances, l'Oeil du Quartier a choisi de rester en France. Dans chacune des régions qu'il traverse, son regard s'attarde sur l'architecture de l'habitat local.

Reconnaissez-vous les régions de France où il se trouve ?

Septième destination de l'été 2017 :

paris

Cliquez sur la photo pour l'agrandir 

Dans quelle région se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisOui, c'est bien évidemment au Pays Basque et plus précisément en Labourd que se trouvait l'Oeil du quartier la semaine dernière.

La maison labourdine traditionnelle est faite de torchis et présente des pans de bois apparents, peints le plus souvent en rouge brun appelée "rouge cœur de bœuf". À l’origine les poutres de bois des colombages étaient enduites de sang de bœuf, renommé pour ses vertus fongicides et insecticides.

paris

Son orientation traditionnelle est Est-Ouest, avec l’entrée à l’Est. La toiture présente deux versants en pente douce pour limiter la prise au vent, le faîtage parallèle au grand côté, débordant beaucoup à l’est et peu ou pas à l’ouest.

07:58 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

09/08/2017

L'oeil du quartier en vacances (60)

parisCette année pour ses vacances, l'Oeil du Quartier a choisi de rester en France. Dans chacune des régions qu'il traverse, son regard s'attarde sur l'architecture de l'habitat local.

Reconnaissez-vous les régions de France où il se trouve ?

Sixième destination de l'été 2017 :

paris

Cliquez sur la photo pour l'agrandir 

Dans quelle région se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisL'Oeil du quartier était, vous l'aviez deviné, en Savoie puisqu'il s'agissait bien évidemment de ce qu'on appelle communément un chalet savoyard.

La Savoie est une région historique qui regroupe les départements de Savoie (73) et de Haute Savoie (74). Elle fait partie de la région administrative française Auvergne-Rhône-Alpes.

En Savoie du nord, l'architecture dominante est en bois alors que qu'au sud dominent les pierres.

paris paris

Cliquez pour agrandir

De façon générale, les constructions montagnardes de Haute Savoie respectent la règle suivante. Sur la face montagne, un accès pour le foin est généralement prévu sous le toit via une levée de grange.

paris

À l’étage inférieur, les vaches et les habitants se partagent l’espace ; les humains étant situés sur l’adret (la face ensoleillée). Enfin, l’étage le plus bas recevait les cochons et les chèvres. Les humains étaient ainsi entourés de tous les côtés par les animaux et profitaient d’un maximum de chaleur.

08:09 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

02/08/2017

L'oeil du quartier en vacances (59)

parisCette année pour ses vacances, l'Oeil du Quartier a choisi de rester en France. Dans chacune des régions qu'il traverse, son regard s'attarde sur l'architecture de l'habitat local.

Reconnaissez-vous les régions de France où il se trouve ?

Cinquième destination de l'été 2017 :

paris

Cliquez sur la photo pour l'agrandir 

Dans quelle région se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisIl s'agissait cette fois d'une maison de ville, plus précisément une demeure toulousaine qui révèle que l'Oeil du quartier se trouvait dans la périphérie de Toulouse, une région ou comme en Picardie, la brique est très présente.

Avec 935 440 habitants en 2014, l'agglomération est la sixième, derrière Lille et juste derrière Nice et devant celle de Bordeaux.

Les Toulousaines sont des maisons d’origine rurale. La toulousaine constituait historiquement l’habitation des maraîchers des faubourgs de Toulouse. C’est pourquoi le terme de maraîchère est parfois employé pour désigner ce type de maison. En ville, les premières sont datées de la deuxième moitié du 18e siècle. 

Ce sont d’abord des maisons modestes, bâties en rez-de-chaussée, souvent construites en briques apparentes comportant trois, quatre ou cinq travées de fenêtres en façade.

paris

Historiquement, la Toulousaine n’a pas d’étage mais dispose fréquemment d’un grenier aéré et éclairé par de petites ouvertures rondes, carrées ou en losange. Lorsqu'elles ont un étage, ce qui est le cas de celle que nous vous avions soumis, on les nomme Toulousaines à talons hauts.

08:09 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

26/07/2017

L'oeil du quartier en vacances (58)

parisCette année pour ses vacances, l'Oeil du Quartier a choisi de rester en France. Dans chacune des régions qu'il traverse, son regard s'attarde sur l'architecture de l'habitat local.

Reconnaissez-vous les régions de France où il se trouve ?

Quatrième destination de l'été 2017 :

paris

Cliquez sur la photo pour l'agrandir 

Dans quelle région se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisCette bâtisse est caractéristique des demeures quercynoises. La semaine dernière, l'Oeil du quartier se trouvait effectivement en Quercy.

Le Quercy est une ancienne province française qui s'étend principalement sur le département du Lot et le nord du Tarn-et-Garonne. Dans ce pays voisin du Périgord, rythmé par les causses et les vallées, se superpose une grande diversité de paysages.

paris

Puy-L'Evêque (cliquez pour agrandir)

La maison quercynoise : Presque toutes les maisons paysannes du Quercy sont construites en hauteur, flanquées d'un ou deux pigeonniers aux toitures à quatre pentes. De forme rectangulaire, le type de maison le plus répandu ne comporte que trois pièces d'habitation situées à l'étage. On y accède par un escalier extérieur suivi d'un modeste perron appelé "bolet". Le rez-de-chaussée, de plain-pied ou légèrement au sous-sol, sert de local de travail : écurie, magasin ou chai de vinification.

paris

08:07 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

19/07/2017

L'oeil du quartier en vacances (57)

parisCette année pour ses vacances, l'Oeil du Quartier a choisi de rester en France. Dans chacune des régions qu'il traverse, son regard s'attarde sur l'architecture de l'habitat local.

Reconnaissez-vous les régions de France où il se trouve ?

Troisième destination de l'été 2017 :

paris

Cliquez sur la photo pour l'agrandir 

Dans quelle région se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisBravo Aleski ! C'est effectivement en Alsace que se trouvait l'Oeil du quartier la semaine dernière.

L’Alsace est une région culturelle et historique française faisant aujourd'hui fait partie de la région administrative Grand Est résultant de la fusion des anciennes régions Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne.

Elle occupe une surface de 57 433 km2 et compte 5 554 645 habitants.

Dans les centres historiques des villes ou dans les plaines alsaciennes, les maisons à colombages sont l’un des emblèmes architecturaux de la région.

paris

Colmar : la Petite Venise (Cliquez pour agrandir)

La maison alsacienne présente presque toujours son côté le moins large, le pignon, sur la rue dont elle est séparée par un petit jardinet. L’entrée se trouve toujours sur le « long pan », avec ou sans escalier selon la déclivité. Lire ici : Unité et diversité de la maison alsacienne.

Ce patrimoine architectural a su traverser les époques, mais semble aujourd'hui en péril pour plusieurs raisons : les travaux de restauration, le désintérêt de l’ancien... et aussi les préemptions de ces maisons pour les raser et y construire des HLM (source). 400 maisons à colombages s’effacent du paysage alsacien chaque année.

paris

Maison alsacienne entièrement démontée
et remontée du sol au plafond.

08:00 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

12/07/2017

L'oeil du quartier en vacances (56)

parisCette année pour ses vacances, l'Oeil du Quartier a choisi de rester en France. Dans chacune des régions qu'il traverse, son regard s'attarde sur l'architecture de l'habitat local.

Reconnaissez-vous les régions de France où il se trouve ?

Deuxième destination de l'été 2017 :

paris

Cliquez sur la photo pour l'agrandir 

Dans quelle région se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisVous avez probablement localisé la première étape estivale de l'Oeil du quartier. Cette maison est effectivement caractéristique de la Bretagne, région de France qui regroupe 4 départements ( Côtes-d'Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan) et est peuplée de 4,5 millions d'habitants.

Avec sa toiture en ardoise à double pente, ses murs blancs, et ses encadrements de portes et de fenêtres en granit, ce type de maison construit dans les années 60 est qualifiée par certains de néo-bretonne.

La maison bretonne est caractérisée par plusieurs types d’habitation :

parisLa longère est une maison rurale, longue et basse, construite de plain-pied, que l’on trouve dans beaucoup de régions de France.

Le pentis est caractérisé par la disposition des pièces. Il possède deux pièces au rez-de-chaussée et une pièce sous les toits.

La maison à avancée est caractérisée par une avancée latérale du pignon et sur laquelle le toit descend en pente, avec des fenêtres à la limite.

paris

Les malouinières sont de magnifiques édifices qui ressemblent à des manoirs. Elles ont été construites aux XVIIe et XVIIIe siècles, par des propriétaires de bateaux pour être utilisées comme maisons de campagne.

paris

Malouinière de la Ville Bague

08:00 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

05/07/2017

L'oeil du quartier en vacances (55)

parisCette année pour ses vacances, l'Oeil du Quartier a choisi de rester en France. Dans chacune des régions qu'il traverse, son regard s'attarde sur l'architecture de l'habitat local.

Reconnaissez-vous les régions de France où il se trouve ?

Première destination de l'été 2017 : 

paris

Cliquez sur la photo pour l'agrandir 

Dans quelle région se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisNotre vingt-sixième et dernière Célébrité du quartier était évidemment Charles Péguy (7 janvier 1873 - 5 septembre 1914)

Petit-fils de paysans et fils d’artisan, il fit l’École Normale Supérieure. Il s’engagea dans la défense des idées socialistes, fondant en particulier en 1900 les Cahiers de la Quinzaine, revue où paraîtront ses pamphlets et ses œuvres poétiques. Peu à peu, il se tourna vers un certain patriotisme et vers la foi catholique. Il fut tué au tout début de la guerre de 14 :

Lorsque la mobilisation est proclamée le dimanche 2 août, la feuille d'appel de Péguy lui confie la mission de convoyer 3000 réservistes de la gare de Bel-Air-Raccordement, dans le quartier de Reuilly, à destination de Coulommiers. ... Le samedi 5 septembre 1914, à cinq heures et demie de l'après-midi, aux environs du village de Villeroy, près de Meaux, le lieutenant Charles Péguy est frappé d'une balle en plein front qui le tue net (Source : Historia).

paris

Cliquez pour agrandir

Créé en 1989 par l'architecte Alain Gilot et les paysagistes Liliane Grunig-Tribel, le square Charles-Péguy a une superficie de 13 045 m2. En 2008, il a été agrandi d'un"Sentier Nature" de 2860 m2.

paris paris

Cliquez pour agrandir

Un peu enclavé dans la ZAC Sahel-Montempoivre, le square Charles Péguy est une des réussites du quartier Bel-Air, encore insuffisamment connue de nombreux habitants.

paris paris

Cliquez pour agrandir

08:01 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : paris

03/07/2017

Rythme estival

Depuis le 1er janvier, nous avons publié 164 articles, soit une moyenne de 6 par semaine. Vous avez de votre côté posté 148 commentaires. Comme chaque année, en cette période estivale, nous allons réduire un peu le rythme de nos publications pour mieux rebondir à la rentrée.

paris

Nous vous souhaitons des vacances aussi agréables et bénéfiques que possible. Mais pour être sûr de ne manquer aucune information relative au quartier, abonnez vous à notre compte Twitter @BelairSud et inscrivez-vous sans plus tarder à notre 'NewsLetter' (colonne de droite) qui durant cette période sera diffusée un vendredi sur deux.