Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (26)

paris

Cette série de l'Oeil du quartier nous permet de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Vingt-sixième coup d'oeil : 

paris

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisVous aviez probablement reconnu Jean Boiteux (1933-2010) le nageur qui resta longtemps le seul champion olympique de natation français, avant d'être rejoint en 2004 par Laure Manaudou.

Il avait remporté, à 19 ans, la première médaille d'or olympique de l'histoire de la natation française en remportant le 400 m nage libre des JO d'Helsinki.

paris

Jean Boiteux en 1952

Jean Boiteux est décédé accidentellement à son domicile de Bordeaux le 11 avril 2010 en chutant d'un arbre qu'il était en train de tailler.

parisLa piscine située à côté du jardin de Reuilly (13 rue Antoine-Julien Hénard), se nomme piscine Jean Boiteux depuis 2013. Elle possède deux bassins. Un premier de 25 m, pour les nageurs et un second de 12 m, idéal pour les enfants, puisque sa profondeur reste comprise entre 1,20 m et 60 cm seulement.

Elle propose diverses activités, parmi lesquelles des cours de natation tous niveaux, pour enfant et adulte, ainsi que des séances d'aquagym. En été, elle possède un solarium pour les familles qui souhaitent profiter des beaux jours.

paris

08:00 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

21/06/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (25)

paris

Cette série de l'Oeil du quartier nous permet de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Vingt-cinquième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisVous aviez vraisemblablement reconnu l'écrivain français Jules Verne (1828-1905)

Ses romans, en grande partie des des romans d'aventures et de science-fiction sont regroupés dans une collection illustrée qui porte le titre général de Voyages extraordinaires dans les mondes connus et inconnus. "Le Tour du monde en 80 jours" est publié en feuilletons en 1872 et devient son plus grand succès.

Les œuvres de Jules Verne sont traduites dans de nombreuses langues (en 2011, il est l'auteur de langue française le plus traduit dans le monde).

paris

Cliquez pour agrandir

Dans le 12e, le collège Jules Verne est situé au 20 rue de la Brèche aux Loups, dans le quartier de la Vallée de Fécamp.

paris

Credits photo : Sandrine Mazetier - Cliquez pour agrandir

08:09 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

14/06/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (24)

paris

Cette série de l'Oeil du quartier nous permet de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Vingt-quatrième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisEn portrait dans ce médaillon, vous aurez peut-être reconnu Elisa Lemonnier (1805-1865)

Élisa Lemonnier est une éducatrice française, considérée comme la fondatrice de l’enseignement professionnel pour les femmes :

Les troubles qui agitent Paris pendant la Révolution de 1848 montrent la misère et le dénuement des femmes. Elisa Lemonnier organise un ouvroir pour procurer quelques ressources aux femmes démunies. Consternée par la maladresse de ces ouvrières, elle conçoit le projet de donner un véritable enseignement professionnel à des jeunes filles afin de leur permettre de gagner leur vie.

En 1856 est créé la Société de protection maternelle qui devient en mai 1862 la Société pour l'enseignement professionnel des femmes.

Ferdinand Buisson 1911 (Source)

Dans le 12e, son nom a été donné à un Lycée et à une rue :

Le Lycée Elisa Lemonnier est un lycée "polyvalent" qui propose une filière générale (ES) ainsi que des filières technologiques ou professionnelles.

paris

Le lycée Elisa Lemonnier 20 av Armand Rousseau

 La rue Elisa Lemonnier relie l'avenue Daumesnil à la rue Dubrunfault. Le nom d'Elisa Lemonnier a été donné en 1884 à une partie de l'ancienne rue des Trois-Chandelles.

07:57 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

07/06/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (23)

paris

Cette série de l'Oeil du quartier nous permet de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Vingt-troisième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisCette photo représente effectivemeny Ilan Halimi, ce garçon de 23 ans qui fût enlévé en 2006 puis séquestré et mortellement torturé par une bande, dans un immeuble HLM de Bagneux pendant plus de trois semaines, pour l'unique motif qu'il était juif. On appris plus tard, qu'il a été victime des tortures du «gang des barbares» dont le chef Youssouf Fofana, a été condamné à la perpétuité en 2009.

Le jardin Ilan Halimi est situé 54 rue de Fécamp. Précédemment dénommé jardin de la rue de Fécamp, il a été renommé en 2010 en hommage à Ilan Halimi né à proximité et qui venait y jouer lorsqu'il était enfant.

paris

Le jardin Ilan Halimi créé en 1975 occupe une surface de 4200 m2 et est également accessible par le 65 avenue Michel Bizot.

06:22 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

31/05/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (22)

paris

Cette série de l'Oeil du quartier nous permet de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Vingt-deuxième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisCe portrait est celui du capitaine Joost Van Vollenhoven est né à Rotterdam en 1877 de parents notables Hollandais.

Naturalisé Français, il est nommé en 1907 délégué du gouverneur du Sénégal puis gouverneur général en Indochine dès 1912.

A la déclaration de guerre il demande à être déchargé de ses fonctions et envoyé au front, où il y est blessé plusieurs fois. Il est mortellement blessé à la tête de son bataillon lors de l’offensive de la 10e armée de Mangin, qui ouvrira la voie à la victoire de la Marne. Joost Van Vollenhoven décède le lendemain, 20 juillet 1918.

parisLe square Van-Vollenhoven est un espace vert du 12e créé en 1937 accessible par le boulevard Poniatowski, la rue Marcel-Dubois et la place Édouard-Renard.

D'une superficie de 3 687 m2, il possède une fontaine à gradins, décorée d'une mosaïque, construite à l'occasion de l'exposition coloniale de 1931. Si vous ne le connaissez-pas, nous vous conseillons vivement de le découvrir.

paris

07:50 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

24/05/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (21)

paris

Cette série de l'Oeil du quartier nous permet de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Vingt-et-unième coup d'oeil :

JOOST878.jpg

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

3918193099.jpgCe magnifique portrait photographique réalisé par Félix Nadar vers 1855 représente Armand Trousseau (1801-1867) médecin clinicien français. Un site complet a été créé par Franck Devedjian à sa mémoire. Consultez-le ici.

L'hôpital Armand Trousseau (26 av du Dr Arnold Netter) : Reconstruit en 1901 après la destruction des anciens bâtiments situé près de la rue du Faubourg-Saint-Antoine et de la rue de Charenton, cet hôpital est spécialisé dans les soins pédiatriques et depuis janvier 2006 le polyhandicap après son regroupement avec l'hôpital de La Roche-Guyon situé dans le Val-d'Oise.

paris

Dans le quartier d'Aligre, le square Trousseau occupe l’ancien emplacement de l’hôpital parisien. La rue Trousseau qui lui est proche est située dans le 11e.

paris

La cour d'honneur de l'ancien hôpital Trousseau © AP-HP

07:50 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

17/05/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (20)

paris

Cette série de l'Oeil du quartier nous permet de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Vingtième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisCe portrait représente Léo Ferré (1916-1993). La photo illustre son album Le Temps des roses rouges paru en 1950.

Poète et musicien, Ferré a mêlé le lyrisme à l'argot, l'amour à l'anarchie. Il occupe une place centrale dans le monde de la chanson française et est sans doute une des références absolues dans ce domaine.

Nous n'avons pas trouvé trace du passage de Leo Ferré dans dans le 12e dans sa biographie, mais le conseil de Paris en a voulu autrement : le jardin précédemment dénommé jardin Brûlon-Cîteaux, a été rebaptisé square Léo-Ferré le 24 octobre 2009.

Le square Léo-Ferré, est un espace vert de 1000 m2 du quartier Aligre, accessible par la rue de Cîteaux, le passage Brulon, et l'impasse Druinot.

paris

Ce jardin est charmant et bienvenu dans un quartier qui manque d'espaces verts. Nous ne boudons pas notre plaisir de voir le 12e honorer Léo Ferré, mais comment ne pas trouver bien modeste la taille du jardin qui lui a été attribué pendant que Georges Brassens dispose d'un parc de 8,7 hectares.

07:58 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

10/05/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (19)

paris

Cette série de l'Oeil du quartier nous permet de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Dix-neuvième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

paris

Ce portrait représente Georges-Marie Contenot (1868-1948) qui fut conseiller municipal et secrétaire général de l'Office public d'habitations de la Ville de Paris. En 1934 et 35, il fut président du Conseil Municipal de Paris.

Aujourd'hui, le nom de Georges Contenot est principalement associé au square qui porte son nom dans le quartier de la Vallée de Fécamp et sur lequel ont été construits en 1954 un ensemble d'habitations à bon marché aujourd'hui gérées par Paris Habitat OPH.

paris

Cliquez pour agrandir

En 2015, Paris Habitat réalise des travaux d’amélioration tant sur les bâtiments que dans le jardin, tout en densifiant l’îlot grâce à de nouvelles habitations et à un équipement public (92 logements, crèche de 66 berceaux). On retrouvera ici la présentation (pdf 9,7 Mo) qui en a été faite par Paris Habitat OPH le 16 mai 2013.

09:00 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

03/05/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (18)

paris

Cette série de l'Oeil du quartier nous permet de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Dix-huitième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisCe portrait est celui de Georges Méliès (1861-1938)

Georges Méliès est considéré comme l’un des pionniers du cinéma. Venu du monde du spectacle et de la magie, il découvre le cinématographe lors de la première projection publique donnée par les frères Lumière le 28 décembre 1895. Il réalisera près de 600 films, plein de magie et d’ingéniosité, apportant la dimension artistique à une industrie naissante. Considéré comme le précurseur des effets spéciaux et le créateur du premier studio de cinéma (à Montreuil), Georges Méliès connut une renommée mondiale avec le film Le Voyage dans la lune (1902) avant de finir ruiné.


Georges Méliès : Le voyage dans la lune (1902) par tartenpion333

Le square Georges Méliès est situé à la porte de Montempoivre ; il est bordé par le boulevard Soult, la rue Ernest Lavisse et l'avenue Emile Laurent. D'une superficie de 2.994 m2, il a été créé en 1959 et bénéficie depuis 2007 du label Espace Vert écologique attribué par Ecocert.

paris

08:18 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

26/04/2017

L'oeil sur les célébrités du quartier (17)

paris

Cette série de l'Oeil du quartier nous permet de mettre en lumière des personnalités à qui la ville, plutôt que d'attribuer leur nom à une rue ou une avenue, les honore en donnant leur nom à un lieu (jardin, stade ...) ou un établissement public du 12e arrondissement.

Dix-septième coup d'oeil :

paris 

Cliquez pour agrandir

Qui ce portrait représente-t-il ? Quel lieu porte son nom ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisCe portrait est effectivement celui de Paul Valéry (1877-1945) dans son bureau en 1938.

Paul Valéry fut un poète, auteur, essayiste et critique littéraire français dont l'œuvre particulièrement pléthorique est marquée par une quête de la poésie pure ainsi que d'une réflexion sur le langage.

Parmi ses ouvrages les plus marquants, on note La jeune Parque en 1918, Le cimetière marin en 1920 ou encore Charmes parus en 1922. Il est élu à l'Académie française en 1925 où il remplace Anatole France. Il décède le 20 juillet 1945 à Paris et est inhumé, après des funérailles nationales, au cimetière marin de Sète.

paris

La Cité Scolaire Paul Valéry est située 38 boulevard Soult (12e). Elle a été construite, au tout début des années 1960 sur les plans des architectes J.C. Dondel et R. Dhuit, à l'emplacement des anciennes fortifications de l'enceinte de Thiers.

paris

Elle accueille environ 1 370 élèves dans ses sections collège (450 élèves), lycée et classes préparatoires (970 élèves) pour 150 enseignants.

La cité scolaire Paul Valéry est l'objet d'un projet de reconstruction qui séparera les entités lycée et collège. Les terrains non occupés permettront d’accueillir des voiries de desserte ainsi qu’un programme de logements et d’équipement public de proximité.

La région Ile de France prévoit la reconstruction du Lycée pour une ouverture fin 2019

paris

La reconstruction du collège est portée par le département de Paris qui envisage une livraison à l'horizon 2022.

Pour plus d'information, reportez-vous à ce mini-site de la ville : Réaménagement de la cité scolaire Paul Valéry.

07:34 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris