Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2018

L'oeil sur les pépites du quartier (34)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Trente-quatrième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil : 

parisCette photo prise rue de Santerre représente l'entrée historique de l'Hôpital Rothschild construit entre 1912 et 1914 par l'architecte Lucien Bechmann (1880-1968) à l'initiative du Baron Edmond de Rothschild.

Auparavant, au XIXe siècle, un premier hôpital Rothschild avait été fondé au n° 76 rue de Picpus par le baron James de Rothschild.

Il avait pour vocation de soigner les personnes de confession juive. Déclaré hôpital auxiliaire militaire durant la guerre de 1914-1918, il reçut sans distinction religieuse les blessés du front et les civils victimes de la guerre.

paris

L'Hôpital Rothschild, rue Picpus (XII e) en 1906.

Le 1er janvier 1954, après quarante années de gestion privée, Rothschild fut donné à l'Administration centrale de l'Assistance Publique contre le versement d'un franc symbolique.

09:00 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

17/10/2018

L'oeil sur les pépites du quartier (33)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Trente-troisième coup d'oeil : 

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil : 

parisCe petit pavillon est situé au numéro 19 de l'avenue de la porte de Charenton. C'est d'ailleurs la seule construction de ce côté de l'avenue opposé au cimetière Valmy.

On dit qu'après la suppression en 1860 de la barrière de Charenton, il aurait servi de pavillon d'otroi. Rappelons que l'octroi (taxe perçue à l’entrée d’une ville sur certaines denrées) n'a été totalement supprimé qu'en 1948.

paris

Aujourd'hui ce petit pavillon est occupé par l'Amicale des pêcheurs du Bois de Vincennes (A.P.B.V.), une situation qui, à juste raison, doit faire de nombreux envieux.

paris paris

08:05 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

10/10/2018

L'oeil sur les pépites du quartier (32)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Trente-deuxième coup d'oeil : 

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil : 

parisCet élégant édicule se trouve bien évidemment sur la Coulée Verte René Dumont à mi-chemin entre la rue Picpus et la rue de Reuilly. Il semble qu'il n'ait d'autre fonction que décorative, ce qu'il fait fort bien 

Profitons en pour rappeler que la Coulée Verte René Dumont est une promenade d’une longueur de 4,5 km comprise entre l’avenue Daumesnil et le boulevard de la Guyane inaugurée en 1993 et initialement dénommée Promenade Plantée.

paris

Occupant l'emprise de la ligne de chemin de fer crée en 1859 et qui reliait la gare de la Bastille à la Varenne-Saint-Maur, elle a été aménagée en plusieurs étapes à partir de 1988 par l'architecte Philippe Mathieux et le paysagiste Jacques Vergely.

paris

Cliquez pour agrandir

parisPépite reconnue de tous, en mars 2006 l'ex-Promenade Plantée était arrivée seconde (après le bois de Vincennes) à notre jeu-concours du Top XII.

 

 

08:11 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

03/10/2018

L'oeil sur les pépites du quartier (31)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Trente-et-unième coup d'oeil : 

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil : 

parisCette horloge se trouve effectivement sur le bâtiment "L'Horloge" de l'hôpital Armand Trousseau situé au 26 avenue du Dr Arnold Netter.

L'hôpital Trousseau a été construit en 1901 après la destruction des anciens bâtiments situé près de la rue du Faubourg-Saint-Antoine et de la rue de Charenton. Il porte le nom d’Armand Trousseau (1801-1867), médecin des hôpitaux, titulaire de la chaire de clinique médicale de l'Hôtel-Dieu. Sur ce site, qui lui est consacré, vous trouverez une histoire détaillée de l'hôpital qui porte son nom.

paris

Cliquez pour agrandir

08:11 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

26/09/2018

L'oeil sur les pépites du quartier (30)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Trentième coup d'oeil : 

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil : 

parisCette photo représente la coupelle qui domine la fontaine Daumesnil située place Félix Eboué (et non place Daumesnil comme beaucoup - dont nous - la nomment souvent) à l'occasion de sa remise en eau après la rénovation effectuée en 2012.

Rappelons aux nouveaux habitants du quartier et aux quelques autres qui l'auraient oublié que la fontaine aux lions conçue en 1874 par Gabriel Davioud sur des indications d’Haussmann, a d'abord été installée place du Château-d'Eau (l'actuelle place de la République). Elle a été transférée place Félix Eboué en 1880. (voir ici)

Le 13 juin 2012, les huit lions réalisés par le sculpteur Henri-Alfred Jacquemart de retour après un traitement par les ateliers Tollis à Chevilly Larue.

paris

Cliquez pour agrandir

08:10 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

12/09/2018

L'oeil sur les pépites du quartier (28)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Vingt-huitième coup d'oeil : 

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil : 

parisCette croisée d'escalators (qui n'est pas sans rappeler celle du grand magasin Le Bon Marché) se trouve dans le hall de l'immeuble Lumière qui aujourd'hui constitue la frontière est du quartier de Bercy.

À l'origine, ce bâtiment construit en 1996 sur les plans d'Henri de la Fonta et dénommé Zeus, était dédié aux commerces type artisans, vendeurs de fruits et légumes, et bouchers.

paris

parisLe concept original de halle moderne n'a pas eu le succès escompté, ce qui a incité les propriétaires à reconfigurer ce bâtiment en bureaux et le renommer en Immeuble Lumière.

L'immeuble de bureaux actuel se distingue par une longueur de 350 m sur une largeur de 80. Il offre 100 000 m² de bureaux sur huit niveaux pour une superficie totale de 260 000 m², ainsi que 1 735 places de stationnement. L'étage supérieur offre de belles vues sur l'est parisien.

paris

Cliquez pour agrandir

Il va devenir le portail d'entrée du futur quartier Bercy Charenton puisque le plan guide prévoit que l'allée piétonne qui doit relier la place des Vins de France à la place Baron Leroy le traverse :

paris

Cliquez pour agrandir

08:14 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

05/09/2018

L'oeil sur les pépites du quartier (27)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Vingt-septième coup d'oeil : 

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil : 

parisUne station Vélib' Métropole vide, des vélos Mobike qui tentent de prendre la place. Cette triste image nous rappelle que l'Oeil du quartier est de retour à Paris et plus précisément devant la gare la gare de Paris-Bercy-Bourgogne-Pays d'Auvergne (ou pour rester simple, de Paris-Bercy).

Depuis le 21 juin dernier, cet accès à la gare est heureusement soulagé des nombreux voyageurs qui devaient accomplir un pénible parcours piéton pour rejoindre la ligne 14 du métro. L'accès créé rue Corbineau permet une liaison facile avec la nouvelle entrée créée par la RATP rue de Bercy.

paris paris

Il est pour le moins surprenant que les plans disponibles ici sur le site de la SNCF n'aient pas encore été mis à jour.

Nous ne quitterons pas cette gare sans vous faire partager une pépite que nous avons récemment découverte et qui se nomme le Jardin des Terroirs. Ça se trouve ici !

paris

08:13 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

29/08/2018

L'oeil du quartier en vacances (72)

parisC’est décidé ! l’Oeil du quartier en grand manque de vélos en libre service à Paris va utiliser tous ceux à sa disposition pendant les vacances.

A vous de reconnaitre la ville dans laquelle il se trouve.

Neuvième étape de l'été 2018 :

paris

Cliquez pour agrandir 

Dans quelle ville se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisCes heureux cyclistes ont été photographiés à Copenhague (capitale du Danemark), sur le pont de la Reine Louise. Ils se promènent sur des vélos du réseau Bycyclen, un système de VAE (vélos à assistance électrique) équipés de GPS lancé en 2014.

paris

Copenhague est en effet reconnue comme la capitale mondiale du vélo (situation qu'elle partage avec Amsterdam). C'est l'une des villes les plus accueillantes pour les cyclistes et les piétons.

paris

En novembre 2017, le nombre de bicyclettes dans le centre-ville de Copenhague a dépassé celui des voitures : 265.700 vélos pour 252.600 voitures alors qu'en 1970, la ville comptait encore 351.133 voitures pour seulement 100.071 vélos.

paris

À Copenhague chaque jour, 1,2 million de kilomètres sont parcourus à vélo et 36 % des habitants de la ville vont au travail, à l'université ou à l'école à vélo. Les autorités visent 50 % de déplacements à bicyclette d’ici à 2025.

paris

À Paris seuls 3% des déplacements se font à bicyclette. On mesure le chemin qui reste à parcourir pour arriver à l'ambitieux objectif du plan vélo parisien de 2015-2020 : 15% des déplacements effectués à vélo d’ici 2020 !

08:32 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

22/08/2018

L'oeil du quartier en vacances (71)

parisC’est décidé ! l’Oeil du quartier en grand manque de vélos en libre service à Paris va utiliser tous ceux à sa disposition pendant les vacances.

A vous de reconnaitre la ville dans laquelle il se trouve.

Huitième étape de l'été 2018 :

paris

Cliquez pour agrandir 

Dans quelle ville se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisCe parking vélo qui rassemble des vélos partagés et des vélos personnels se trouve à Strasbourg. Avec près de 280 000 habitants (intra-muros), Strasbourg est la 8e ville de France et la première d'Alsace (région Grand Est).

On vient à Strasbourg pour La cathédrale Notre-Dame, La Petite France, La Maison Kammerzell ... mais aussi pour Le Parlement européen.

paris

Strasbourg est une ville jeune et dynamique également réputée pour son activité culturelle et ses bonnes tables, mais aussi, et c'est le sens de cet oeil du quartier, pour avoir été classée 4e ville la plus cyclables au monde (derrière les villes de Copenhague, Amsterdam et Utrecht). À Strasbourg, 6 % des habitants utilisent un vélo quotidiennement.

paris

parisLes stations de vélo Vélhop que vous pouvez voir à Strasbourg se distinguent de celles couramment mise en oeuvre ailleurs car il s'agit ici d'un système de location à courte ou moyenne durée et non de vélos en libre service : l'usager doit toujours ramener son vélo à son point de location de départ. 

paris

07:59 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

15/08/2018

L'oeil du quartier en vacances (70)

parisC’est décidé ! l’Oeil du quartier en grand manque de vélos en libre service à Paris va utiliser tous ceux à sa disposition pendant les vacances.

A vous de reconnaitre la ville dans laquelle il se trouve.

Septième étape de l'été 2018 :

paris

Cliquez pour agrandir 

Dans quelle ville se trouve aujourd'hui l'Oeil du quartier ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisCette station se trouve à Dublin et ces vélos bleus sont des Dublinbike

Créé sur le modele du Vélo’V de Lyon, le Dublinbike a été lancé en septembre 2009 avec 44 stations et 550 vélos dispersés dans l’ensemble du centre ville.

En 2016, il comptait 68 000 abonnés et un total de 4,3 millions de déplacements, un excellent ratio pour une ville qui ne compte que 527 000 habitants. Un point faible cependant : malgré ces excellents chiffres et un partenariat avec Coca Cola, le système est déficitaire, ce qui freine son développement.

paris

 En mars 2018, le réseau a été étendu à 116 stations et 1600 vélos. Voir la carte des stations.

Quatre des mille et une raisons de visiter Dublin :

paris paris

Le Trinity College, la brasserie Guinness

paris paris

Temple Bar , O'Connell Street

09:00 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris