Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2016

Retour sur l'année 2016

medium_side_mirror.jpgDemain se termine la onzième année pleine de la vie de ce blog au cours de laquelle nous vous avons proposé 289 articles et sur lesquels vous avez formulé 297 commentaires sur les sujets les plus divers concernant de près ou d'un peu plus loin Bel-Air Sud.

Nous en avons parcouru la liste afin de nous les rappeler et vous inciter à relire quelques uns d'entre eux ...

... s'intéressant à notre histoire et notre patrimoine : 

... se rapportant à l'urbanisme et à l'architecture :

... touchant à l'espace public, sa propreté et sa végétalisation :

... concernant les déplacements :

... abordant d'autres thèmes :

Dernière précision : si la relecture d'un article vous inspire, vous pouvez encore commenter.

27/12/2016

Internet dans le métro : où en est-on ?

Le Père Noël vous a livré un smartphone tout neuf qui ne demande qu'à vous accompagner au travail et vous permettre, dans le métro, de consulter vos messages et prendre connaissance de l'actualité, en particulier celle du quartier grâce entre-autres à ce blog. Où en est la RATP pour vous offrir ce service ?

Du WiFi gratuit dans une quinzaine de stations

parisDepuis début juillet, la RATP a renforcé « la connectivité dans ses espaces en mettant à disposition de ses clients du Wi-Fi « gratuit et sans inscription, accessible depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur portable » sur quinze premiers sites ».

Pour le moment, il s'agit de 20 minutes d’internet gratuit, à un débit ne dépassant pas les 512 kb/s accessible au voisinage de bornes au sein des stations de métro et RER :paris

  • Gare de Lyon (Quai métro L1 direction La Défense)
  • Gare du Nord (Zone d’échange ligne 4 – SNCF / Ligne 4 au niveau des guichets)
  • CDG Etoile (Salle d’échange sortie Carnot)
  • St Lazare (Salle d’échanges)
  • Porte Maillot (Au niveau des guichets)
  • Chaussée d’Antin (Au niveau des guichets)
  • Gallieni (Zone accès Eurolines)

et sur les stations RER La Défense (Salle d’échange, Quai RER A Direction Paris, Auber (Salle d’échange), Cité U (Au niveau des guichets) et Marne-La-Vallée Chessy (Au niveau des guichets).

Les zones d'accès au wi-fi sont signalées par des panneaux signalétiques.

À quand le wifi dans les wagon ?

paris

Généralisation de la 3G/4G et du Wi-Fi d'ici 2018

Enfin, le Stif annonce le déploiement progressif d'une connexion 3G/4G sur l'ensemble du réseau, ainsi que du wifi, pour permettre aux voyageurs de rester connecter pendant leurs trajets. D'ici la fin de l'année, la moitié des 300 gares SNCF franciliennes seront équipées en Wi-FI. L'an prochain, les 320 stations et tunnels de la RATP le seront à leur tour. Les tunnels de la SNCF seront les derniers servis, en 2018.

La RATP a commencé à déployer ses antennes 4G dans les tunnels du métro parisien. Ce document fait le point sur l’avancée des travaux.

paris

Cliquez pour agrandir

L'accès à l'Internet mobile dans les transports souterrains reste très rare dans le monde. À Berlin, il est seulement possible de passer des appels ou d'envoyer des SMS. À Londres, New York et Moscou, l'accès est encore plus réduit, puisque les téléphones ne fonctionnent pas dans les tunnels. Ne nous plaignons pas !

08:11 Publié dans Paris Métropole | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : paris

23/12/2016

Joyeux Noël

Habitants de Bel-Air Sud ou d'ailleurs
Lecteurs réguliers ou lecteurs occasionnels
nous souhaitons d'excellentes fêtes
à chacune et chacun d'entre-vous

paris

Adepte des circulations douces, le Père Noël découvrait il y a quelque jours la majestueuse piste cyclable du boulevard de Picpus. Quelle a du être sa déception lorsqu'il est arrivé boulevard de Reuilly ...

21/11/2016

Aux frontières du 12e : la Redoute de Gravelle

La géographie du 12e arrondissement est telle que certains lieux, certains quartiers sont tellement éloignés du centre qu'ils sont perçus comme appartenant aux communes voisines. Ainsi en est-il de la Redoute de Gravelle que l'on pourrait facilement croire à Saint-Maurice.
 
La Redoute de Gravelle (*) est située sur le plateau du même nom à l'extrême sud-est du bois de Vincennes. Elle a été construite entre 1840 et 1845.
 
parisElle fait partie des ouvrages complémentaires construits sous le règne Louis-Philippe entre les 16 forts de la première ceinture fortifiée, située à 5 km de de Paris. Elle est parfois appelée à tort "fort de Gravelle", car la voie débouchant sur l’entrée de cette redoute porte le nom de route du Fort-de-Gravelle.
 
(*) Une redoute est une infrastructure militaire : ouvrage de fortification, complètement fermé et ne présentant pas d’angles rentrants. Si l’ouvrage présente des angles rentrants, c’est un fort.
 
Entre 1946 et 1955, elle a abrité un dortoir de l'École normale d'éducation physique, puis, jusqu'en 1965, l'Ecole interarmées d'éducation physique et des sports (EIEPS), plus connue sous le nom de Bataillon de Joinville.
 
À partir de 1968, elle abrite l’École nationale de police de Paris (ENPP), puis un centre de rétention administrative (CRA) d’étrangers en situation illégale.
 
Capture d’écran 2016-08-14 à 08.50.01.jpg
 
En 1973, la statue du Chasseur à pied qui était située sur le pont de l'Alma, a été déplacée sur la façade sud de la redoute visible depuis l'autoroute A4.

15/11/2016

Un de plus !

Rappelez-vous : il y a juste un an, ce blog fêtait ses dix ans d'existence.

paris

Le Chat de Geluck (Source)

Rien à ajouter de notre part, mais de la votre peut-être ...

25/10/2016

Bercy Charenton vu de Charenton

2143008414.jpgAlors que tout laisse penser que le projet Bercy-Charenton est en sommeil (*), penchons-nous sur ce qui se passe de l'autre côté de l'échangeur de la porte de Bercy.

Le 13 juin 2016, Hervé Gicquel, Maire de Charenton-le-Pont a consacré une rencontre de quartier au projet de Contrat d’Intérêt National (CIN) de Bercy Charenton, qui doit poser les jalons du devenir de ce quartier de Charenton.

paris

Cliquez pour agrandir

Le site de la Mairie de Charenton étant muet sur le sujet depuis 2009, c'est du site 94.Citoyens que nous tenons ces informations (voir ici) : 

Charenton-le-Pont prévoit sur une dizaine d’hectares un projet urbain, mixte comme il se doit. Moins avancé que celui de Paris, il devrait inclure du logement, des équipements, des bureaux, de l’aménagement paysager et des transports.
Les projets de Paris et de Charenton-le-Pont sont amenés à se rejoindre grâce au prolongement de la rue Baron-Leroy.

paris

Cliquez pour agrandir

A Charenton, le périmètre du projet est compris entre Bercy 2 et l’avenue de la liberté d’un côté, et entre la voie ferrée et l’autoroute A4 de l’autre. Quatre parcelle sont concernées :

  • le centre commercial Bercy 2 sur 19 500 m2, propriété de Tikehau depuis la fin 2015
  • les terrains d’Archon group sur 44 000 m2 (parc Escoffier)
  • les entrepôts de la Martiniquaise sur 9000 m2 (dans le prolongement du parc Escoffier)
  • le site de l’AP-HP (service ambulances) sur 12 500 m2, dans le prolongement de la Martiniquaise.

Le Maire de Charenton a affirmé que, comme Charenton le fait depuis dix ans, une coopération avec Paris était bien sûr la clé de la réussite des deux projets ...

(*) Aucune information publique depuis l'approbation de la concertation par le Conseil de Paris le 29 juin 2015

29/08/2016

Du nouveau pour vos déplacements

Quelques brèves concernant des changements récemment intervenus dans le domaine des transports et qui peuvent affecter votre quotidien :

parisCôté métro :

Autant nous débarrasser sans tarder de ce rappel cruel : depuis le 1er Août, le forfait mensuel Navigo est passé de 70 à 73 euros

Côté deux-roues en libre service :

Durant la campagne pour les municipales de 2014, sous la pression de ses alliés Radicaux de Gauche, Anne Hidalgo promettait des Scootilb'. Après quelques tergiversations, la Mairie de Paris soutient le projet privé de scooters électriques en libre service Cityscoot.

paris

A la suite de l'expérimentation de juin 2015 (voir ici), le service a commencé à être déployé cet été avec un objectif de 1000 scooters début 2017 et 3000 début 2020.

Côté train :

Si vous devez vous rendre à la gare de Paris Bercy, rappelez-vous qu'elle s'appelle désormais gare de Paris Bercy Bourgogne Pays d'Auvergne. On aurait pu faire plus simple en conservant un nom qui permettait de la localiser plutôt que d'indiquer les nombreuses destinations qu'elle dessert. Mais la SNCF a préféré céder à la pression des élus régionaux sans toutefois fâcher la Mairie de Paris.

paris

Côté Taxis :

parisEnfin un coup de jeune dans cette profession prisonnière de dispositions d'un autre âge : après une première version qui s'est caractérisée par un flop, la ville de Paris en a mis en service une parisnouvelle version de l'application  Paris Taxi reposant sur la plateforme Le.Taxi, mise au point avec la Prefecture de Police et les professionnels.

Le client peut depuis son smartphone héler l'un des taxis géolocalisés et visibles dans son entourage

Il y a un bon espoir de voir un maximum de taxis rallier cette application qui devrait rapidement devenir incontournable et permettre aux 17 700 taxis parisiens de rivaliser avec les VTC.

04/07/2016

Rythme estival

Depuis le 1er janvier, nous avons publié 154 articles, soit une moyenne de 6 par semaine. Vous avez de votre côté posté 160 commentaires. Comme chaque année, en cette période estivale, nous allons réduire un peu le rythme de nos publications pour mieux rebondir à la rentrée.

paris

Nous vous souhaitons des vacances aussi agréables et bénéfiques que possible. Mais pour être sûr de ne manquer aucune information relative au quartier, abonnez vous à notre compte Twitter @BelairSud et inscrivez-vous sans plus tarder à notre 'NewsLetter' (colonne de droite) qui durant cette période sera diffusée un vendredi sur deux.

15/03/2016

Changement annoncé à la Mairie de Charenton-le-Pont

parisDes sept communes qui jouxtent le 12e arrondissement, Charenton-le-Pont est l'une des deux les plus proches. Elle est irriguée par 2 stations de la ligne 8 du métro qui en possède 9 dans notre arrondissement. Elle devrait partager avec nous le projet Bercy-Charenton principalement destiné à rétablir la continuité urbaine d'un espace de 63 hectares meurtri par le faisceau ferroviaire, l'autoroute A4 et le boulevard périphérique.

parisÀ l'occasion des voeux adressés à sa population, le Maire Jean-Marie Brétillon (LR) ré-élu en 2014 avec 65 % des suffrages, a annoncé sa décision de rendre son mandat avant l'échéance de 2020.

L'annonce en a surpris certains, mais pas ceux qui avaient lu un article paru le 13 juin 2013 dans le Parisien dans lequel Jean-Marie Brétillon n'excluait pas de ne pas aller au bout du troisième mandat qu'il briguait : Tant que je me sens bien, je poursuis, je ne me fixe pas de calendrier. J'ai hâte de voir démarrer trois grands projets que j'ai lancés : la rénovation de Bercy, une opération d'urbanisme et de logements dans le quartier du Pont et le parking, l'école et la salle municipale sur l'ancien lycée Jean-Jaurès.

parisDans l'éditorial du numéro de février du bulletin municipal, il ajoute :  Déjà, lors des élections départementales de mars 2015, j’avais souhaité qu’Hervé Gicquel puisse me succéder pour siéger au sein de cette assemblée et vous l’avez brillamment élu. [...] 

Hervé Gicquel est mon 1er adjoint depuis 15 ans, il a une solide expérience de la gestion municipale et la Ville est saine financièrement. Selon la formule, ce sera donc un changement dans la continuité qui sera effectif dans les prochains mois !

Si une telle transmission est parfaitement légale, nombre de charentonnais considèrent qu'après 15 ans d'exercice, il n'est pas très républicain de transmettre en cours de mandat, son pouvoir à un dauphin.

07:44 Publié dans Paris Métropole | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

18/02/2016

Le plan du 12e éclairé par son histoire

Quartiers.jpgC'est une information déjà publiée sur ce site, mais que vous soyez nouveau dans l'arrondissement ou qu'elle vous ait échappé, il nous a paru utile de revenir sur des informations qui permettent un nouveau regard sur la typologie de nos quartiers.

De 1785 à 1859, Paris était délimité par le mur des Fermiers généraux érigé juste avant la Révolution non pas pour assurer la défense de la capitale mais pour forcer le paiement à la Ferme générale de l'octroi dû sur les marchandises y entrant. Paris était alors divisé en 12 arrondissements. Le VIIIe (en haut à gauche de la carte) occupait une partie du 12e actuel (contour rouge), et était bordé par les communes de Charonne, Saint-Mandé et de Bercy.

Paris1859.jpg
Cliquez sur le plan pour l'agrandir

Comme on le voit sur le carte ci-dessus, le mur d'enceinte des Fermiers Généraux comportait dans cette partie 7 passages, appelés barrières munies de bâtiments (ou bureaux d'octroi), conçus par l'architecte Claude Nicolas Ledoux. Les images ci-dessous (cliquez pour les agrandir) proviennent de Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF.

1-Vincennes.jpeg 2-SaintMande.jpeg
Barrière de Vincennes - Barrière de Saint-Mandé
(Colonnes dt Trône et place Courteline)
3-Picpus.jpeg 4-Reuilly.jpeg
Barrière de Picpus - Barrière de Reuilly
(place Sans-Nom et place Félix Eboué)
5-Charenton.jpeg6-Bercy.jpeg
Barrière de Charenton - Barrière de Bercy
(métro Dugommier et place du Bataillon du Pacifique) 
7-LaRapée.jpeg
Barrière de la Rapée
(quai de Bercy - bd de Bercy)

De ces barrières, ne restent dans le 12e qu'une partie de la barrière Bercy (dont le pavillon du 139 rue de Bercy devenu l'entrée du ministère des finances) et la barrière de Vincennes terminée en 1843 sous Louis-Philippe par les colonnes du Trône magnifiquement restaurées en 2010.

Par décret impérial du 26 mai 1859 et la loi des 6 et 16 juin 1859 Paris est étendu jusqu’à l’enceinte de Thiers, avec effet le 1er janvier 1860.

En 1860, le nombre d’arrondissements parisiens passe de 12 à 20 par adjonction (total ou partiel) du territoire de communes voisines et démolition du mur des fermiers généraux qui les séparait de Paris.

Voila au moins une extension du domaine de la capitale et de sa découpe en arrondissements qui, si elle n'a laissé que peu de place au dialogue a été menée rapidement et n'a pas été remise en cause.