Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2021

Ce matin débute la séance de mars 2021 du Conseil de Paris

parisAujourd'hui mardi 9 mars 2021 à 9h débutera à l'Hôtel de Ville la deuxième séance de l'année du conseil de Paris. Elle se poursuivra mercredi 10 et jeudi 11.

Les principaux points annoncés à la presse concernaient l'évolution de la crise sanitaire, la 5G à Paris et l’actualité autour de la journée internationale pour les droits des femmes.

L'ordre du jour, contient environ 160 projets de délibérations (dont 60 subventions à des associations totalisant plus de 15 millions d'euros) et 114 voeux. Nous sommes surpris de n'y trouver explicitement aucune référence aux nombreux chantiers annoncés ces dernières semaines comme :

Selon Le Parisien, il est par contre probable que soit évoquée la rallonge de 12 millions d’euros accordée à Smovengo dans le cadre de sa gestion des Velib'

Parli les délibérations, nous avons relevé :

» 2021 DASCO 18 : Approbation du Règlement Intérieur pour l'utilisation des cours d'école et de collège ouvertes au public.

» 2021 DEVE 12 : Convention d’occupation précaire du domaine public de la Ville de Paris situé cours des Maréchaux, dans le Bois de Vincennes (12e).

» 2021 DAE 72 : Convention entre la Ville de Paris, la Région d’Ile-de-France, l’Ecole Boulle et le Lycée professionnel des métiers de l’ameublement.

» 2021 DEVE 22 : Signature de la Charte de téléphonie mobile et création de l'Observatoire de la téléphonie Mobile.

Parmi les voeux déposés, nous avons remarqué :

  • V3 . relatif au rétablissement de l’expression française officielle dans les communications écrites. (Changer Paris)
  • V24 . relatif à l’attribution du nom de Guy Louisy-Louis au boulodrome Route des Fortifications (12e). (PEC, GCC)
  • V76 . relatif à la situation de l’opérateur Smovengo. (GIP)
  • V77 . relatif à la qualité de service de Vélib’ 2. (MDE)
  • V101 . relatif au projet “Inventons la Métropole du Grand Paris 2”. (GEP)
  • V104 . relatif à la densification urbaine. (GIP)
  • V105 . relatif au projet ZAC Bercy Charenton. (GCC)
  • V106 . relatif à la composition du jury pour l’appel à projet d’occupation temporaire sur le secteur Bercy-Charenton. (Changer Paris)
  • V107 . relatif au maintien des artisans dans les tunnels Baron Le Roy. (Changer Paris)
  • V109 . relatif à la programmation du coeur d’ilot du projet Netter-Debergue. (Changer Paris)

Comme d'habitude, vous pouvez suivre les délibérations en video directe à partir de 9h00 sur Paris.fr

08/03/2021

La question du mois (99)

parisPour faire vivre la facette dialogue de ce blog qui s'affirme blog citoyen d'information et de dialogue des habitants du quartier et au-delà, nous vous invitons chaque mois à nous faire part des réflexions que vous inspire une question.

La question du mois de mars 2021 :

paris

Il y a un an, le conseil de Paris adoptait
l’attribution du nom place Sans Nom
à ce lieu.

[délibération 2019 DU 254].

Espérez-vous
une inauguration officielle prochaine ?

08:05 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

05/03/2021

Piétons : les oubliés de l'espace public ?

parisLes chiffres indiquant la part de chaque mode de déplacement à Paris varient selon le jour de la semaine et que l'on considère les déplacements Paris-Paris et Paris-Banlieue. En moyenne selon les données 2016 de l'Observatoire des déplacements à Paris :

paris20 % des déplacements se font en voiture et autres véhicules à moteur

Sachant que la moitié de l'espace public est dédié à ces modes de déplacements, comment ne pas approuver les dispositions qui tendent à en réduire l'importance au profit des transports publics et des modes actifs ?

paris5 %  des déplacements se font à vélo

Leur usage est bien adapté à une ville dense comme Paris où la majorité des déplacements "internes" fait moins de 4 km. Le vélo est non polluant et bon pour la santé. Il ne peut neanmoins satisfaire les besoins de tous les usagers en toutes circonstances. Nous approuvons les dispositions favorables à son développement à condition de ne pas tomber dans les excès qui relèvent du dognatisme.

paris25 % des déplacements se font par les transports en commun

Rendre les transports en commun plus fréquent, plus rapides, plus fiables et plus accessibles aux personnes à mobilité réduite est une priorité. Malheureusement, leur évolution souffre d'une dépendance partagée entre la ville de Paris et la Région Île de France.

paris50 % des déplacements se font à pied. Les efforts entrepris par la municipalité pour les rendre plus faciles, plus sûrs sont appréciés mais de toute évidence très insuffisants et ne compensent pas ce qui contribue à les dégrader.

En janvier 2017, Le Monde titrait: Paris lance un « plan piétons » pour rééquilibrer l’espace public. La délibération [2017 DVD 5] adoptée le 30 janvier 2017 par Conseil de Paris le 30 janvier 2017 retenait quant à elle l'expression de "Stratégie Paris piéton".

Ce plan Paris piéton prévoyait de lancer au cours de la précédente mandature 5 chantiers et d'en suivre l'avancement. En mai 2019, nous constations que l'objectif n'était que très partiellement atteint. Quelques exemples pris dans notre quartier témoignent qu'aujourd'hui la situation est inchangée voire dégradée.

  • L'état des trottoirs (défaut de revêtement, travaux, pieds d'arbres envahissants ...) rend trop souvent la marche dangereuse.

paris paris
paris paris

  • Comment se satisfaire de telles entraves à la circulation des piétons dans les rues où les commerçants souhaitent les voir venir ?

paris paris paris

  • En haut de la rue Louis Braille, la traversée des piétons reste problématique. La dangereuse plateforme centrale a certes fini par être supprimée en 2015, mais le cycle du feu tricolore n'accorde toujours aux piétons que 12 secondes toutes les 80 secondes

paris

  • La rue Sibuet n'est toujours pas mise en zone de rencontre alors qu'en plusieurs endroits le trottoir n'est pas praticable par un piéton et que depuis 2017, c'est un besoin explicitement mentionné sur cette page du site de la Mairie du 12e. Les piétons doivent-ils s'accommoder des ralentisseurs ?

paris

  • Les bornes granit rue de Picpus ont été signalées en 2003 comme dangereuses par la commission Voirie du conseil de quartier. Leur suppression (40 000 euros) a été proposé sans succès aux Budgets Participatifs de 2015, 2016 et 2017. De quoi démobiliser les plus motivés !

paris

  • Les cheminements piétons sur la contre allée végétalisée nouvellement créée sur l'avenue Daumesnil  ne correspondent pas à ce que l'on peut attendre d'une promenade piétonne.

paris

  • On a multiplié les pistes cyclables sur trottoir au détriment des piétons

paris

  • Comment comprendre qu'il y ait encore du stationnement 2RM autorisé sur trottoir ? Donc des 2RM contraints de circuler sur les trottoirs ?

paris paris

  • Les mobiliers urbains municipaux ou relevant de concessions sont toujours plus nombreux et de dimension plus imposante : exemples kiosques presse, kiosque citoyen, nouvelles sanisettes annoncées

paris

  • La signalisation destinée aux piéton n'est pas entretenue, obsolète voire inutile. Les piétons habitants le quartier n'ont guère besoin de cette signalétique qui ne les gêne que par sa surabondance. Son état désastreux ne rend non plus aucun service aux visiteurs.

paris paris
paris paris

  • Le piéton, en particulier s'il est âgé, a besoin de faire de petites poses. Trop souvent l'offre actuelle ne répond pas à ses attentes (banc crotté ou endommagé, tabouret champignon, bloc de pierre, vieilles traverses)

paris paris
paris paris

04/03/2021

Ce week-end dès vendredi : collecte nationale des Restos du Coeur

parisChaque année, la Collecte Nationale des Restos du Coeur permet de compléter les sources d’approvisionnements et d’offrir une alimentation équilibrée plus diversifiée aux personnes accueillies par les Restos. Elle aura lieu cette année vendredi 5, samedi 6 et dimanche 7 mars 2021.

L’année dernière, la générosité des donateurs et l’énergie des milliers de bénévoles mobilisés ont permis de collecter 7 400 tonnes, soit le quart du volume de dons annuels des Restos récupérés en un seul weekend.

paris

Le défi cette année est de dépasser les 7 400 tonnes soit l’équivalent de 7,4 millions de repas supplémentaires pour les plus démuni ! 

paris

Devenez bénévole d'un jour !
Cliquez sur l'image ci-dessus pour savoir comment

08:10 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

03/03/2021

L'Oeil sur les cartels et les signatures du quartier (9)

paris

L'Oeil du quartier pousse la curiosité à lire et photographier les cartels ou les signatures qui identifient les oeuvres situées dans l'espace public du 12e.

Saurez-vous, à la lecture de ces documents reconnaitre et localiser les oeuvres auxquelles ils se rapportent ?

Neuvième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où a-t-elle été prise ?

Notre précédent coup d'oeil  :

parisCette photo représente la face est du socle du monument à la mission Marchand. Ce monument daté de 1939 et récemment restauré est situé avenue Daumesnil. Il fait face au Palais de la Porte Dorée.

Il est l'oeuvre du sculpteur Léon Georges Baudry et de l'architecte Roger-Henri Expert

paris

Léon Georges Baudry (1898-1978) sculpteur, a été également de 1948 à 1963 directeur de la Manufacture nationale de Sèvres.

Roger Henri Expert (1882-1955) est entre autres l'architecte du très remarquable groupe scolaire de la rue du Dr Kuss (13e). Edifice créé en 1932 et inscrit aux Monuments historiques.

paris

08:07 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

02/03/2021

Ça se passe au Musée National de l'Histoire de l'Immigration

Capture d’écran 2021-02-10 à 15.28.48.jpgComme tous les musées, le Musée National de l'Histoire de l'Immigration (MNHI) est actuellement fermé pour cause de pandémie. Il s'efforce de maintenir le lien avec ses visiteurs au moyen d'événements et d'expositions virtuels, mais il se prépare surtout à nous accueillir au plus tôt et dans les meilleures conditions.

En décembre 2020, l'exposition permanente Repères a été fermée définitivement et le démontage de sa scénographie a commencé. La refonte du parcours permanent du Musée est en cours pour une réouverture prévue en avril 2022.

ce-qui-s-oublie-ce-qui-reste-20210115111518.jpgDu 9 mars au 11 juillet 2021 le musée présente l'exposition Ce qui s'oublie et ce qui reste. Née de la collaboration entre le Musée d’Art Contemporain Africain Al Maaden (MACAAL) de Marrakech et le MNHI, Ce qui s'oublie et ce qui reste explore la notion de transmission à travers les œuvres de dix-huit artistes du continent africain et de ses diasporas.

Enfin, l'annonce d'une exposition ayant pour titre Picasso, l'étranger qui se tiendrait du 12 octobre 2021 au 14 février 2022 est apparue furtivement sur nos écrans. A suivre ...

08:06 Publié dans Animation-Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

01/03/2021

Budget Participatif 2021 : Premier regard sur les projets

4211885980.jpgComme prévu, la plateforme du Budget Participatif a fermé hier soir ses portes au dépôt de nouveaux projets.

La base reste consultable et nous vous encourageons à le faire. Voici les chiffres qui résultent des dépôts 2021 et le rappel de ceux des années précédentes :

paris

Comme précédemment, on a assisté à un rush de dernières minutes : le nombre de projets déposé a plus que doublé au cours des 3 derniers jours.

Au delà du nombre, un rapide examen des proposition témoigne  d'un renouveau et semble-t-il d'un rajeunissement des contributeurs. La règle : Pas de projets d'aménagement de grande ampleur de l'espace public n'a pas visiblement pas affecté la production d'idées nouvelles.

On note cette année encore la faible part des conseils de quartier dans les propositions enregistrées. Ceci résulte vraisemblablement de leur renouvellement très récent et du fait qu'ils n'ont pu se réunir pour élaborer des propositions en commun ou discuter de l'opportunité de reconduire des projets présentés précédemment. Certains projets ont été déposés à titre personnel par des conseillers de quartier faute d'avoir pu les discuter au sein du CQ.

Parmi les projets qui concernent le coeur de notre quartier ou son proche voisinage (hors bois de Vincennes), nous avons relevé :

Des projets déposés comme "tout Paris" alors que leur portée est évidemment locale. seront probablement réintégrés au niveau arrondissement  Exemples :

paris

Un panneau ou mieux une table d’orientation
suffirait à résoudre le problème

Notons enfin ces quatre projets qui sont pour le moins pittoresques :

Entre aujourd'hui et le mois de juillet la recevabilité des projets déposés sera examinée, puis des ateliers de co-construction permettront de les enrichir collectivement. Les projets retenus seront soumis à un vote à l'automne pour choisir les lauréats de l'année 2021.

08:02 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

26/02/2021

Le 12e, arrondissement de Reuilly, pas moyen d'y échapper

Version actualisée d'un article précédemment diffusé en mars 2015

Si Bel-Air n'est pas le centre du monde, un brin d'égocentrisme de notre part aurait tendance à en faire le centre du 12e arrondissement. Il n'en est rien, la place appartient à Reuilly.

Aux termes de l'article R2512-1 du Code général des collectivités territoriales, chaque arrondissement parisien est désigné par un nom rarement employé dans la vie courante. Ainsi le 12e (hors bois de Vincennes) porte le nom d'arrondissement de Reuilly.

parisReuilly était le nom d'un hameau dans lequel se trouvait au VIIe siècle une résidence royale du roi Dagobert. Ce village était situé au niveau de la place du Colonel Bourgoin ; les rues Erard et de Rambouillet (antérieurement petite rue de Reuilly) en constituaient la 'grande rue'. On trouve trace de cette résidence (qui a appartenu ensuite aux Templiers) jusqu'en 1672 (plan de Jouvin de Rochefort).

En 1860, Reuilly devient le nom officiel du 12ème arrondissement nouvellement créé. Depuis, le nom de Reuilly a été attribué à de nombreux lieux de l'arrondissement, ce qui a contribué à perdre la mémoire de sa localisation d'origine. On trouve en effet :

  • la rue de Reuilly : Précédemment nommée 'Grande rue de Reuilly', elle conduisait à l'ancien château de Reuilly, séjour des rois Mérovingiens. Son prolongement au delà de la barrière de Reuilly (actuelle place Félix Eboué) a été dénommé rue Claude Decaen après s'être appelé successivement 'chemin des Meuniers' puis 'chemin de Reuilly'.
673becbcf54d338ab9f54dee3d8e4f28.jpeg
La Barrière de Reuilly (actuelle place Félix Eboué)
construite par N. Ledoux vers 1785 (Source)
  • le métro Reuilly-Diderot : La station ouvre le 20 août 1900 sous le nom de Rue de Reuilly, avec un léger retard par rapport à l’inauguration de la ligne 1 du métro de Paris. Lors de la mise en service du prolongement de la ligne 8 le 5 mai 1931, elle est renommée en Reuilly-Diderot.
  • la caserne de Reuilly : située sur l'emplacement l'ancienne manufacture royale des Glaces, fondée en 1665 par Colbert, pour renforcer la balance commerciale du royaume en évitant d'importer les miroirs de Venise. Employant 400 ouvriers, c'était la plus grande manufacture du quartier. 
  • la gare de Reuilly : La gare de Reuilly se trouvait sur l'ancienne ligne de Paris-Bastille à Verneuil l'Etang, dite aussi ligne de Vincennes. Elle habrite aujourd'hui la Maison de la Vie Associative et Citoyenne du 12eme arrondissement (MVAC12).
  • le Jardin de Reuilly Paul Pernin : Avec 15 200 m², le jardin de Reuilly est le plus grand espace vert du 12e arrondissement de Paris, après le bois de Vincennes et le parc de Bercy.

paris 

  • la rue de la gare de Reuilly : Nommée ainsi car elle conduisait à la gare de Reuilly. Précedemment nommée cité de Reuilly.
  • l'Espace Reuilly : Situé au 21 rue Hénard, l'Espace Reuilly dispose d'une grande salle de 800 places transformable en auditorium accompagné d'une salle de réception. 
  • le boulevard de Reuilly : il emprunte la ceinture des Fermiers Généraux entre le métro Dugommier (ex barrière de Charenton) et la place Sans-Nom (ex barrière de Picpus) en passant par la place Félix Eboué (ex barrière de Reuilly) où il coupe la rue de Reuilly.
  • l'arrêt "Porte de Reuilly" du bus 87 : qui, vraisemblablement pour des commodités de parcours RATP, se trouve avenue Michel Bizot, à l'angle de la rue Claude Decaen.
  • la Porte de Reuilly : dont le nom est peu usité puisqu'elle n'est ni une sortie de boulevard périphérique, ni le terminus d'une ligne de métro ou d'autobus. Aucune des voies qui l'entourent ne portent le nom de Reuilly.
  • la pelouse de Reuilly : si le Général Claude Decaen et le Cardinal Lavigerie ne s'étaient pas interposés, elle marquerait l'entrée de la rue de Reuilly dans le bois de Vincennes.
  • l'ile de Reuilly : C'est l'une des deux iles du lac Daumesnil (l'autre se nomme Ile de Bercy). Elle abrite le restaurant au nom 'le Chalet des Iles Daumesnil'.

paris

  • la route de Reuilly : route du bois de Vincennes qui longe la pelouse de Reuilly. Elle faisait jusqu'en 1929 partie du territoire de Charenton-le-Pont

Notons enfin que c'est dans le quartier Jardin de Reuilly (l'un des sept dotés d'un conseil de quartier) que se trouve la Mairie d'arrondissement et que c'est ce quartier qui bénéficie de la priorité du plan d'action Embellir votre quartier.

08:07 Publié dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

25/02/2021

Gros plan sur les salons du Palais de la Porte Dorée

parisEn raison du contexte sanitaire et des annonces ministérielles, le Palais de la Porte Dorée est actuellement fermé. Néanmoins, sa NewsLetter (pour vous abonner, c'est ici) nous a fait découvrir les deux remarquables videos consacrées à chacun des salons de réception situés de part et d'autre du hall : celui du Maréchal Lyautey, Commissaire général de l’exposition, et celui de Paul Reynaud, ministre des Colonies.

Le salon Afrique

Ce salon était en 1931 le bureau de réception du ministre des Colonies Paul Reynaud. Son décor illustre les apports intellectuels et artistiques des colonies françaises d’Afrique à la France.

Le salon Asie

Ce salon du Palais de la Porte Dorée était le bureau de réception du maréchal Lyautey, commissaire général de l’Exposition coloniale de 1931. Son décor illustre les apports intellectuels et artistiques de l'Asie.

08:06 Publié dans Animation-Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

24/02/2021

L'Oeil sur les cartels et les signatures du quartier (8)

paris

L'Oeil du quartier pousse la curiosité à lire et photographier les cartels ou les signatures qui identifient les oeuvres situées dans l'espace public du 12e.

Saurez-vous, à la lecture de ces documents reconnaitre et localiser les oeuvres auxquelles ils se rapportent ?

Huitième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où a-t-elle été prise ?

Notre précédent coup d'oeil  :

parisCe cartel est visible devant le siège du SIAAP (Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne) situé 2 rue Jules César.

Il documente l'oeuvre réalisée par le sculpteur français Emile Gilioli (1911-1977) qui porte le titre de Créature de l'eau.

paris

Gilioli a produit une œuvre rigoureuse [...]. Contemporain d’une partie de la carrière de son aîné Constantin Brancusi (1876-1957), il marque souvent la même prédilection pour certains matériaux, le laiton poli ou le marbre [...]. Source : Le Blog de Jean-Jacques Aillagon

paris

L'atelier d'Emile Gilioli rue rue Gager-Gabillot (15e)

08:07 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris