Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2019

Le conseil d’arrondissement est public, mais …

parisCe lundi 8h00 : la date du prochain conseil de Paris est connue depuis plusieurs mois. Celle du du conseil d’arrondissement était prévisible et espérons le connue des participants.

Il aura néanmoins fallu attendre vendredi matin pour que la Mairie du 12e confirme dans sa NewsLetter hebdomadaire qu’il se tiendrait bien ce soir à 19h00.

L’ordre du jour, lui n’a pas encore été dévoilé. Nous complèterons cet article dès qu’il le sera.

Dans ces conditions, il ne faudra pas s’étonner ce soir, du peu de citoyens qui se seront déplacés pour assister à la séance.

08:04 Publié dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

25/10/2019

MK2 Nation, le retour !

Depuis sa dernière séance du dimanche 7 janvier 2018, le cinéma MK2 Nation (133 bd Diderot) est fermé pour démolition reconstruction. Il ne restait aux cinéphiles du 12e que trois adresses possibles dans leur arrondissement :

  • l'UGC Lyon Bastille (ex Lyon-Pathé), au 12 rue de Lyon avec ses 7 salles
  • l'UGC Cine Cité Bercy situé 2 cour Saint-Emilion. Ouvert le 9 décembre 1998, l'UCG Ciné Bercy est un multiplex de 18 salles
  • la Cinémathèque Française au 51 rue de Bercy qui comporte trois salles d'Art et Essai

Fidèle lectrice et aujourd'hui contributrice, Cécile nous a transmis la bonne nouvelle : le MK2 Nation rouvre en novembre !

paris paris

Cliquez pour agrandir

Alors que le MK2 Nation possédait 4 Salles, une cinquième a été créée permettant une offre de films à l’affiche plus large. L’accès aux personnes à mobilité réduite est effectué et le confort des riverains en principe mieux assuré.

Il a été surélevé d’un petit complexe hôtelier de 37 chambres et d'un toit terrasse végétalisé. L'ouverture de l'hôtel est prévue en janvier 2020.

paris

Image DVVD Architectes

Retour sur les multiples renaissances de cette salle historique dont les origines remontent au début du 20e siècle :

Le Palais du Trône ouvre en 1912 comme salle de concert de 400 places.

paris

Cliquez pour agrandir

En 1913 Brunin père rachète le Palais du Trône pour le transformer en concert et lui donner son nom : le Concert Brunin.paris En 1919, Blon-Dhin en est le directeur artistique.

En 1934, le Concert Brunin devient un cinéma les Variétés Brunin, puis Brunin 2 (une autre salle dénommée Brunin existait 77 rue du Faubourg du Temple).

En 1974, le cinéma devient un complexe de 3 salles : les Trois Nation. Une quatrième située dans l'immeuble voisin est ajoutée en 1982.

En 1997, il rejoint le groupe MK2 et prend le nom de 14 juillet Nation

En 1998, il change son nom en MK2 Nation.

24/10/2019

On parle du 12e à la Commission du Vieux Paris

parisDepuis 2014, la Commission du Vieux Paris présente son compte-rendu annuel devant le Conseil de Paris. La dernière édition de cette présentation 2019 DAC 604 a eu lieu début octobre.

L'événement a été pour la Commission l'occasion de publier quelques compte-rendus de séances car la veille encore, aucun n'avait été publié depuis décembre 2018. Sur chacun de ces compte-rendus, les amoureux du patrimoine font de fantastiques découvertes dans tous les arrondissements parisiens. Nous avons pris connaissance des prises de position de la commission sur des projets situés dans le 12e.

Séance du 31 janvier 2019 (télécharger)

  • 63-65, rue de Reuilly : Remploi d’un ancien lavoir du dernier tiers du XIXe siècle
  • 1, ruelle Fraisier : Démolition d’une maison contruite au revers du viaduc des Arts

paris

Séance du 28 mars 2019 (télécharger)

  • 249, rue de Charenton : Surélévation d’un immeuble faubourien
  • 18-20, rue d’Aligre et 9-11, place d’Aligre : Nouvelle surélévation d’un immeuble d’origine XVIIIe (suivi de voeu)

paris

Séance du 26 avril 2019 (télécharger)

  • 50, rue du Faubourg-Saint-Antoine et 6-10/11, passage de la Boule-Blanche : Surélévation d’une maison protégée au P.L.U. (télécharger)
  • 87, rue du Charolais : Réaménagement du secteur « Gare de Lyon-Daumesnil »

paris

La Commission demande que soit réexaminé le projet de démolition de l’ancien tri postal qui, malgré les remaniements ultérieurs, a conservé un caractère original d’une grande simplicité et souhaite que le projet s’oriente plutôt vers une réhabilitation du bâtiment existant.

  • 6-16, rue Mousset-Robert : Démolition d’un front bâti antérieur à 1914

paris paris

Cliquez pour agrandir

La Commission considère que cette séquence urbaine, dont la démolition est demandée, ne présente pas d’intérêt suffisant du point de vue du paysage ou de sa qualité architecturale pour demander une préservation totale ou partielle de l’alignement.

  • 45, rue de la Brèche aux Loups : Démolition d’une maison basse de l’ancienne commune de Bercy

paris

La Commission considérant que cette maison est le dernier témoin du paysage ancien de la rue dans cette portion de la voie indique qu’elle s’opposerait au projet si celui-ci perdurait.

Cette maison a été immortalisée par le photographe Gérard Lavalette avant qu'à l'occasion d'un ravalement, elle ne perde un peu de son âme.

paris

Séance du 6 juin 2019 (télécharger)

  • 11-13, rue Hector-Malot : Surélévation d’une maison basse du début des années Vingt

paris

Rappelons que les avis de la Commission du Vieux Paris sont uniquement consultatifs, que la Commission comporte 55 membres et que 3 élus du 12e en font partie : Jean-Louis MISSIKA, Catherine VIEU-CHARIER, Sandrine CHARNOZ.

08:09 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

23/10/2019

L'Œil sur les animaux du quartier (8)

paris

Les représentations animales sont très fréquentes en architecture et en sculpture. On en observe de nombreuses dans l'espace public.

Cette série de l'Oeil du quartier vous incite à les identifier, les localiser et à découvrir leur histoire.

Huitième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Quel est cet animal et où se trouve-t-il ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisCes éléphants se cachent à l'intérieur de la Pagode du bois de Vincennes 

En 1977, ce bâtiment, ancien pavillon du Cameroun lors de l'exposition coloniale de 1931, a été restauré et transformé en pagode en 1977 pour l’exercice du culte. Il est aujourd'hui le siège de l’Institut international bouddhique.

pagode_vincennes.jpg

L'ancien pavillon du Cameroun

paris

Le repaire des éléphants

La Pagode du bois de Vincennes  ne se visite habituellement pas, mais ouvre ses portes au public à l’occasion de grands évènements telles que la Fête du bouddhisme (en mai), le Festival du Tibet (en septembre) ou certaines cérémonies tout au long de l'année. Consultez le calendrier en ligne.

Pagode du bois de Vincennes
Centre Bouddhique International
40 Bis route de ceinture du lac Daumesnil
Bois de Vincennes 75012 Paris
+ 33 (0)1 43 42 01 69

07:59 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

22/10/2019

Connaissez-vous Le Carillon ?

parisLe Carillon est le nom d'un réseau de commerçants solidaires des personnes sans domicile fixe, initié par l'association La Cloche.

parisCes commerçants proposent des petits services gratuits à tous ceux qui en ont besoin : ils ouvrent leur porte aux personnes sans domicile pour leur proposer de boire un verre, utiliser leurs toilettes, recharger leur portable. Ils sont identifiables grâce à des pictogrammes qui sont affichés sur leur devanture et qui indiquent les différents services qu’ils offrent.

paris

Le réseau Le Carillon qui a débuté fin 2015 dans le 11e arrondissement, compte actuellement plus de 800 commerces partenaires dans d’autres quartiers de la capitale et dans d’autres villes de France comme Lille, Nantes, Marseille, Bordeaux, Lyon et Strasbourg.

Sur cette page, vous pouvez accéder aux listes des commerçants Le Carillon dans les arrondissements parisiens et en particulier dans le 12e où on aimerait les voir plus nombreux. Parlez-en autour de vous.

Si l'initiative ne combat pas les causes de l’exclusion et de la situation des personnes à la rue, elle constitue un palliatif à l’isolement et au sentiment de rejet que ressentent souvent ces personnes.

08:09 Publié dans Commerces, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

21/10/2019

Ludwig, Hector et la Dame Blanche

Aux frontières du 12e, en bordure de Fontenay-sous-Bois, se trouve une partie du bois de Vincennes peu familière des belairiens.

En ce lieu, le bois de Vincennes qui fait intégralement partie du 12e arrondissement de Paris est bordé par l'avenue de la Dame Blanche dont la partie nord appartient à la commune de Fontenay-sous-Bois.

parisLa Dame Blanche qui a donné son nom à cette avenue est Agnès Sorel (1422-1450), surnommée la Dame de Beauté, du nom de la seigneurie de Beauté-sur-Marne, que Charles VII lui avait donnée.

Au numéro 2 de l'avenue de la Dame Blanche se trouvait la maison qu'a habité Hector Malot (1830-1907) auteur du célèbre « Sans Famille » de 1862 à sa mort. La maison a té démolie en 1964.

paris

La maison de Malot est la 2ème en partant de la droite

Quant à Ludwig, il s'agit de Ludwig van Beethoven honoré par un monument curieux, un socle sans rien qui le surmonte. Il s'agit en fait d'un monument élevé en hommage à Beethoven par le sculpteur José de Charmoy et demeuré inachevé en raison de la mort de l'artiste, mort au cours de la guerre de 1914-1918. Les quatres génies ailés et fort musculeux représentent quatre oeuvres majeures du compositeur allemand.

paris

Cliquez pour agrandir

Un décret du Président de la République, daté du 20 décembre 1909, avait prévu son installation au parc du Ranelagh, à Paris. parisMais des complications administratives (ndlr : déjà) priveront la capitale de son monument, qui sera finalement installé à Vincennes, sur la pelouse Fontenay.

Beethoven devait y être représenté allongé, buste dénudé, arborant une moue pensive, probablement créatrice... Mais José de Charmoy décède en 1914, sans avoir terminé le statue.

18/10/2019

L'espace parisien de moins en moins public

Au début du XXe siècle, l'espace public dessiné par Haussmann offrait aux piétons parisiens de vastes trottoirs uniquement pourvus de la végétalisation et du mobilier urbain suffisants pour rendre la promenade agréable.

paris

La nature ayant horreur du vide, ces espaces ont peu à peu été occupés d'abord par des services publics, puis des concessions commerciales éphémères ou permanentes.

paris

Avant qu'il ne soit rendu payant, le stationnement automobile avait largement investi la chaussée, mais également les trottoirs.

paris

Les arcades Daumesnil dans les années 70

Un trottoir est par définition, un espace du domaine public réservé aux piétons. Aujourd'hui, au mépris des piétons, le moindre bout de trottoir ou de chaussée est susceptible d'être concédé par la ville à des personnes ou des entreprises privées. Parfois gratuitement, le plus souvent moyennant redevance.

paris

Extension des locaux scolaires sur l'espace public

parisLe stationnement automobile est certes payant pour en permettre la régulation, mais c'est bien une forme de location de l'espace public à des personnes privées.

De même, si les VéloBoxes expérimentées dans le 4e arrondissement ont un effet positif sur la pratique du vélo à Paris, elles constituent une forme de stockage personel sur l'espace public.

Parmi les dispositions qui privent le piéton d'une partie de l'espace qui lui est normalement réservé, nous n'oublions pas les étalages des commerces et les terrasses de cafés. La ville est tentée d'en accorder un maximum moyennant redevance et les commerçants ont souvent tendance à en occuper plus que ce qui leur a été concédé.

Etait-il bien utile d'accorder des autorisations à ces baraques qui occupent l'espace public rue François Truffaut à deux pas du centre commercial Bercy Village ?

paris

parisEt que penser de la surface prélevée sur le domaine piéton place Félix Eboué pour y installer côte à côte le nouveau kiosque citoyen et un kiosque presse ?

Qui plus est, à cette occasion un banc public a été déposé !

paris

On ne compte plus les emprises réservées à des délégataires qui sont au fil des ans de plus en plus nombreuses : ERDF, Orange, La Poste ...

paris

La ville expérimente actuellement l'installation de Parklets à la place de zones de stationnement. Même si aucune redevance n'est due, il est à craindre que certains ne les assimilent à des terrasses privées.

paris

parisMême le Permis de Végétaliser, qui prétend inciter à l'embellissement de la ville par de généreux habitants, est à l'origine d'une forme de privatisation.
Il suffit pour s'en convaincre de voir certaines affichettes qui mettent en garde les intrus et certains dispositifs qui en assurent la protection.

08:11 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

17/10/2019

Le studio de Pierre Henry recréé au Musée de la Musique

parisLe compositeur Pierre Henry est décédé le 5 juillet 2017 dans la maison-studio qu'il louait et dans laquelle il travaillait au 32 rue de Toul depuis les années 70.

Cette maison étant vouée à la démolition, la Mairie du 12e a contribué à la préservation de ses machines ainsi que ses impressionnantes archives en permettant à l'association Son Ré qui gère son oeuvre de s'installer passage Hennel.

paris

Depuis le 1er octobre 2019, le Musée de la musique accueille dans un nouvel espace les instruments, appareils et objets du Studio Son/Ré de Pierre Henry. À l’orée des années 1950, Pierre Henry s’engage dans la recherche sur les lutheries expérimentales. Bruits et sons collectés remplacent les notes pour être montés et transformés par des machines, puis diffusés sur des haut-parleurs. Sculpteur sonore, il incarne très tôt une référence pour nombre de compositeurs. Son studio, reconstitué au sein de la collection permanente du Musée de la musique, invite le visiteur à appréhender sa place dans l’histoire et à expérimenter, par la manipulation sonore, son empreinte sur les musiques actuelles (source : Philharmonie de Paris)

paris

Pierre Henry devrait également être mis à l'honneur à la Philharmonie de Paris lors d'un week-end spécial du 20 au 24 novembre.

16/10/2019

L'Œil sur les animaux du quartier (7)

paris

Les représentations animales sont très fréquentes en architecture et en sculpture. On en observe de nombreuses dans l'espace public.

Cette série de l'Oeil du quartier vous incite à les identifier, les localiser et à découvrir leur histoire.

Septième coup d'oeil :

paris

Cliquez pour agrandir

Quel est cet animal et où se trouve-t-il ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisAprès la queue de la baleine, vous avez eu droit à celle du chat, mais pas n'importe lequel. C'était bien sûr le P'tit bout d'la queue du chat, du passage de la Voûte,.

Le passage de la Voûte, relie la rue de la Voûte au Cours de Vincennes au niveau de la station Porte de Vincennes du T3a. Depuis le 23 avril 2013 il est identifié par cette sculpture : un chat, réalisé par les élèves du lycée professionnel Chennevière-Malezieux.

paris

Rappelons nous que c'est dans ce passage, qu'en 1930 Charles Trenet séjourna dans un hôtel dont la chanson l'hôtel borgne est probablement la réminiscence (à lire ICI sur le portail des Amis de Charles Trenet) et l'ex-hôtel Feria la descendance.

paris

Quel rapport entre l'hôtel du passage de la Voûte, le chat et Charles Trenet ?  Il se trouve dans Le Soleil a rendez-vous avec la lune à écouter ici :

podcast

08:10 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

DansMaRue se moque encore de nous !

Pour le prouver, voici quatre signalements que nous avons personnellement déposés sur DansMaRue et qui ont été autoritairement cloturées alors que l'action demandée n'est nullement effectuée :

IMG_4578.PNG IMG_4579.PNG
IMG_4580.PNG IMG_4581.PNG

Cliquez pour agrandir

Et pour couronner le tout, ils réclament des félicitations !