Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2020

Réminiscences haussmanniennes

parisParfois, au cours d'une déambulation dans le quartier, on se surprend à observer une portion de trottoir qui n'est victime ni de négligeances, ni d'improvisations ni de rafistolages.

Mieux, il arrive que l'on constate un trottoir spacieux, uniquement pourvu du mobilier urbain nécessaire et organisé avec rigueur sur un alignement d'arbres dont le pied est entretenu, des bancs dans leur axe et des corbeilles de rue judicieusement implantées à leur voisinage. Un exemple :

paris

Trottoir rue de Reuilly au niveau du numéro 76

Inmanquablement, ces rares cas nous apparaîssent comme les vestiges des aménagements effectués par le baron Haussmann, malheureusement de plus en plus rares à Paris. 

paris

Boulevard Saint-Germain. Circa 1877 - Photo Charles Marville

parisLe premier programme concerté de mobilier urbain à Paris est mis en place dans la seconde moitié du XIXe siècle, lorsque Haussmann décide, pour la sécurité et le confort du piéton, de meubler les jardins, squares et trottoirs nouvellement créés.
.../...
En règle générale, ce mobilier prend place, comme les arbres, sur une ligne en léger retrait de la bordure du trottoir, laissant toutefois un espace suffisant du côté des immeubles et créant une séparation entre les véhicules et les piétons. Par ailleurs, ces éléments sont disposés de manière régulière – par exemple, un intervalle de 42 mètres séparait chacun des 96 kiosques destinés à la vente des journaux, de fleurs ou de rafraîchissements qui se trouvaient sur les Grands Boulevards – et constituent une ligne de fuite qui dirige le regard du promeneur vers la place ou le monument ponctuant la voie.

L’homogénéité de style, de matériau et de couleur ainsi que la régularité de l’implantation du mobilier dessiné par Davioud apportaient une nouvelle unité à la ville, tandis que la légèreté de ses formes s’inscrivait comme un contrepoint ludique à la masse minérale des immeubles. (source L'histoire par l'image : Le moblier urbain, un symbole de Paris - février 2006)

Conclusion ? Promenez-vous avec ces principes en tête, ouvrez les yeux et observez nos trottoirs. La conclusion viendra d'elle-même.

Sur le même sujet :

08:06 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

24/01/2020

La placette Vega-Montempoivre en voie de dénomination

parisEn juillet 2019, le Conseil de Paris a adopté le voeu 2019 V. 300 prévoyant que le nom d’Yvette Vincent-Alleaume (1927-2011) soit attribué à la placette située à l’angle de la rue Montempoivre et de la rue de la Véga.

La délibération correspondante est en cours de rédaction par la commission de dénomination présidée par Catherine Vieu-Charier (élue du 12e, adjointe à la Maire de Paris chargée de la mémoire) et devrait être soumise au vote du Conseil de Paris de mai ou juin 2020.

paris

parisNée à Annecy en 1927, Yvette Vincent-Alleaume vivait et avait son atelier à proximité (37 rue du Sahel où une plaque en témoigne). Elle est décédée à Paris le 15 juin 2011.

Diplômée de l’Ecole nationale supérieure des Arts décoratifs et des Beaux-arts de Paris (fresque et gravure), elle devient dans les années 70, à la faveur des grands chantiers urbains, complice de l’architecture des « bâtisseurs », notamment des architectes associés Andrault-Parat.

Ainsi elle a créé une fontaine 45 rue des Amandiers (20e), une allée-dragon à Evry, un sol-baleine au Havre, un mur d’eau à Hérouville Saint-Clair, une fontaine à Annecy, ou encore une fresque monumentale sculptée à Malakoff…

paris

Les Bâtisseurs - Pont TGV à Malakoff (1986)

Yvette Vincent-Alleaume a puisé son inspiration dans l’histoire et le patrimoine des civilisations anciennes. Photographe, elle a publié sur le Mali, le Yémen, l’Afghanistan, le Népal…

paris

Luxuriance

Sculpteure, créatrice d’objets et de bijoux, Yvette Vincent-Alleaume a utilisé toutes sortes de matériaux : mosaïque, brique, céramique, ardoise, galets de rivière, granit, terre cuite, acier, avant de s’orienter vers le béton, auquel d’autres matériaux apportent leur complément.

paris

1985 - Les Génies Des Eaux - 45 rue des Amandiers (20e)

Si vous avez la chance d'être entrés dans la cour de l'école polyvalente située 16 rue Montempoivre, vous avez probablement remarqué la fresque en bas relief qui orne l'un des murs. Cette oeuvre a été créée en 1986 par Yvette Vincent-Alleaume.

paris

Cour de l'école polyvalente 16 rue Montempoivre (12e)

parisC’est avec une grande satisfaction que nous accueillerons cette nomination qui, ce qui est rare, consacre une personnalité du quartier, connue de ses voisins et des enfants qui ont fréquenté l’une des écoles du quartier.

En 2009, elle a signé un ouvrage rétrospectif, retraçant plus de cinquante années vouées à la création.

23/01/2020

L'année chinoise du Rat de Métal débute samedi

Nouvel-an-chinois-2020.jpgC'est samedi 25 janvier 2020 que débute le Nouvel An Chinois aussi appelé "Fête du Têt" par les communautés vietnamiennes.

L'année sera placée sous le signe du Rat de Métal et se terminera le 11 février 2021 pour laisser la place au signe du Buffle de Métal.

Rappelons encore une fois que le 12e, et plus précisément le quartier de la gare de Lyon a été le premier lieu de l'immigration chinoise à Paris. C'est ce que rappelle depuis 1988 une plaque apposée sur la façade du centre Henri Lang (16 rue Chretien de Troyes) et plus récemment, cette sculpture réalisée par l'artiste Chinois Li Xiaochao en hommage aux Chinois morts pour la France en 14-18. 

paris
Cliquez pour agrandir

Cette page de Sortir à Paris donne le programme des festivités parisiennes et signale que le fameux défilé du Nouvel An désormais appelé Fête du Printemps dans le 13e, aura lieu dimanche 2 février 2020. 

paris

22/01/2020

L'Œil sur les personnalités du quartier (3)

paris

Depuis longtemps les établissements scolaires se sont vus attribuer le nom d'une personnalité. Cette pratique est aujourd'hui étendue à l'ensemble des établissements municipaux culturels ou sportifs.

Cette série de l'Oeil du quartier vous invite à identifier l'établissement concerné à partir d'une photo de la personnalité qui lui a donné son nom.

Troisième coup d'oeil :

paris

Qui est cette personne ? Quel lieu porte-t-il son nom ?

Notre précédent coup d'oeil  :

parisIl s'agissait de Georges Courteline (1858-1929) qui vécu 43 avenue de Saint-Mandé de 1907 à sa mort. 

De son vrai nom Georges Victor Marcel Moinaux Georges Courteline est un romancier et dramaturge français dont les œuvres les plus célèbres sont Les Gaietés de l'escadron (1886, qui sera adapté en film par Maurice Tourneur avec Raimu et Fernandel), Messieurs les ronds-de-cuir (1893), Les Boulingrins (1898), Le commissaire est bon enfant (1900) La Conversion d'Alceste (1905) et Le Gora (1920, pièce en un acte et deux personnages).

Courteline.jpg
Georges Moineau a pris le pseudonyme de Courteline en 1881
 
Dans notre quartier, son nom a été donné à une partie de l'avenue de Saint-Mandé, à un square (situé à l'emplacement de l'ancienne barrière de Saint-Mandé) et à un collège (48 avenue Arnold Netter). C'est à cet établissement restructuré il y a tout juste un an que notre rubrique d'aujourd'hui fait référence.

paris

Collège Courteline (48 av du Dr Arnold Netter)

08:07 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

Municipales 2020 : demain, "le Pari de l'éducation" avec Patrick Rebourg et Anne-Christine Lang

3749697869.jpgLe premier tour des élections municipales se déroulera dimanche 15 mars 2020. Comme nous l'avons fait pour chacun des précédents scrutins, nous relaierons sur ce blog sans exclusives, les annonces de réunions publiques dont nous avons connaissance, organisées par les candidats déclarés.

Demain Jeudi 23 à 20h30, au Capone Café (10 av du Trône), Patrick Rebourg recevra Anne-Christine Lang députée LREM, conseillère de Paris et porte parole de Cédric Villani pour imaginer le futur de l'éducation du nouveau Paris,.

EOqkMs7WAAA-Yn2.jpeg

Cliquez pour agrandir

08:07 Publié dans Elections | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

21/01/2020

Deux ans et cinq mois

parisDeux ans et cinq mois ! C'est le temps qu'il a fallu aux services de la Ville pour traiter l'anomalie n° A2017H2632 que nous avions signalée le 10 août 2017 au moyen de l'application DansMaRue.

paris paris

Août 2017 -------> Janvier 2020

Si de nombreuses plaques de rues manquent à Paris, ce manque nous semblait plus gênant que d'autres car peu de personnes savent que c'est en traversant la rus de Picpus, que le boulevard de Reuilly se mue en boulevard de Picpus.

Il n'est pas impossible que ce soit en instruisant le dossier de la dénomination Place Sans-Nom que des employés de la ville ont exhumé cette demande.

Nous étions d'ailleurs partis de cette expérience pour rédiger, il y a bientôt un an, l'article Plaques de rues : qui s'en soucie ?

Portes ouvertes sur les formations à l'École du Breuil

Les vendredi 24 et samedi 25 janvier 2020 (de 10h à 18h), l'École Du Breuil ouvre ses portes aux collégiens, lycéens, étudiants, adultes en projet de reconversion professionnelle ou de formations complémentaires dans le domaine du jardin et du paysage.

paris

Venez vous renseigner auprès des équipes pédagogiques et des étudiants sur les formations aux métiers du végétal accessibles après la 3e, avec un Bac un Bac+2 ou un Bac+4, en formation initiale scolaire ou par apprentissage, ou en formation pour adultes.

parisparis

Pour s’orienter vers les métiers du végétal, ingénieur ou concepteur paysagiste écopaysagiste, grimpeur élagueur ou arboriste grimpeur, jardinier, chef de chantier, conducteur de travaux, chef d’équipe, agent de maîtrise, responsable de secteur, chef de division…

Rencontres avec les étudiants et les professeurs, informations sur les cursus, les inscriptions, les débouchés, visites guidées du jardin pédagogique, expositions de travaux d’élèves, pauses gourmandes 

École Du Breuil
Route de La Ferme - 75012 Paris
Tel. 01 53 66 14 00

08:07 Publié dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

20/01/2020

Le Grand Prix d'Amérique fête ses 100 ans

parisDimanche 26 janvier 2020, les meilleurs trotteurs du monde s'affrontent lors du Grand Prix d'Amérique, Championnat du monde de trot attelé, à Vincennes hippodrome de Paris.

Créé en 1920 en hommage à l'engagement des Etats-Unis envers la France lors de la Première guerre mondiale, le Prix d'Amérique sacre chaque année le meilleur trotteur attelé du monde. Disputé sur 2500 mètres lors de sa première édition, ce Groupe I se tient désormais sur la distance de 2700 mètres, dite distance classique dans le monde des courses.

paris

Informations pratiques :
. Vincennes Hippodrome de Paris est directement accessible depuis notre quartier par la ligne d'autobus 77 (arrêt recommandé : Joinville-le-Pont/RER).

. L'entrée Grand Public qui coute 5 € donne accès à toutes les courses et toutes les animations de la journée (Programe ici).

08:10 Publié dans Animation-Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

Ce soir, dernier Conseil d'Arrondissement de la mandature

parisCe soir lundi 20 janvier 2020 à 19h00, dans la salle des Fêtes de la Mairie du 12e, se tiendra le dernier Conseil d'Arrondissement de la mandature.

L'ordre du jour initial et l'ordre du jour complémentaire sont disponibles sur cette page du site de la Mairie du 12e qui détaille les points forts de la séance essentiellement consacrée à des subventions et dotations en direction d'associations locales qui oeuvrent dans les domaines sociaux, sportifs et culturels.

Pour en savoir un peu plus, venez assister à la séance car si vous voulez suivre un conseil d'arrondissement en video, c'est ici, mais il s'agit de celui du 15e.

17/01/2020

Municipales : La liste qui pourrait nous convaincre ... (4)

parisLe 15 mars 2020, dans 2 mois (8 semaines exactement), nous serons appelés à choisir la liste de candidats que nous souhaitons voir conduire la politique parisienne pour les 6 prochaines années.

Il n'est pas trop tôt pour prendre connaissance de ce que proposent ceux qui ont déjà annoncé leur candidature. Il n'est pas trop tôt non plus pour exprimer nos aspirations dans l'espoir de voir certains candidats les inclure explicitement dans leurs programmes. C'est l'objet de cette rubrique.

Ce quatrième opus concerne la Voirie, les déplacements et le stationnement. Ainsi, nous pourrions être tentés de voter pour une liste qui s'engagerait :

  • à prendre toute disposition permettant d’atteindre avant la fin de la première année de la mandature un nombre de déplacements à Vélib’ égal à ce qu’il était fin 2017.
  • à investir dans un Plan Piéton d’ambition et d’envergure comparable à celles du Plan Vélo  2015-2020.

  • à opérer une purge des panneaux et mobiliers urbains qui encombrent les trottoirs. Simplifier et moderniser la signalétique destinée aux piétons.
  • à mettre en place une stricte limitation (sauf autorisation spéciale) de la circulation des véhicules motorisés (VP et utilitaires) au dessus d’un certain tonnage.

  • à revoir le plan de circulation pour rendre très difficile la traversée des quartiers résidentiels et lutter contre les itinéraires malins (c'était en 2003 le principe fondateur des quartiers verts).

  • à rendre payant le stationnement de tous les véhicules motorisés (et bien sûr totalement interdit sur les trottoirs).

08:06 Publié dans Elections | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : paris