20/08/2012

Les trésors cachés du 12e (1)

parisSi les résidents comme les touristes de passage fréquentent et apprécient les grands classiques de l'arrondissement (Promenade plantés, Viaduc des arts, Bercy village, bassin de l'Arsenal ...) beaucoup plus rares sont ceux qui s'aventurent dans ces lieux qui font le charme de la vie dans le 12e.

Ainsi en est-il du Sentier des Merisiers :

Ouvert vers 1857 au niveau du bastion 8 de l'enceinte de Thiers sur la zone non ædificandi, le sentier des Merisiers serpente en trois tronçons entre la rue du Niger et le boulevard Soult. Avec une largeur minimale de 87 centimètres il constitue la voie la plus étroite de Paris. Il doit son nom soit aux merisiers qui le bordaient à l'époque soit à l'appellation du lieu dit des Mézières sur les plans de 1850-1860.

paris

Longtemps mal éclairé, avec un aspect un peu coupe-gorge, les habitants du quartier n'étaient pas enclins à l'emprunter. Il donne accès aux jardins des maisons qui le bordent, dont une maison à colombages atypique à Paris.

paris

Commentaires

super ! je vais aller explorer ça !
Merci pour ce trésor... vous en avez d'autres des comme ça ?

Écrit par : aurelia | 21/08/2012

Je ne connaissais pas ! je vais y aller aussi découvrir ce trésor !

Écrit par : genoveva | 24/08/2012

Les commentaires sont fermés.