Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2014

Quel devenir pour la Petite Ceinture ?

parisLa ligne de Petite Ceinture (ici sur Paris.fr) est l'objet de fréquentes questions de la part des habitants du 12e et plus particulièrement de ceux qui habitent les quartiers qu'elle traverse.

Rappelons que son devenir a fait l'objet d'une concertation de décembre 2012 à février 2013.

Les participants se sont majoritairement prononcés contre la construction sur la Petite Ceinture, et ont mis l'accent sur le potentiel social et de respiration dans la ville qu'elle offre.

Les principes qui ont fait convergence sont :

  • réversibilité des aménagements et conservation de la continuité du linéaire de l’infrastructure afin de ne pas hypothéquer l’avenir
  • préservation du caractère unique de la PC et valorisation du patrimoine de la ligne
  • mixité des usages dans les grandes largeurs du linéaire
  • sauvegarde et mise en valeur de la biodiversité
  • besoin de nature et d’espaces ouverts au public.

On pourra relire ici le bilan complet de la concertation.

paris

Le sentier nature du jardin Charles Péguy
Prêt depuis 2008 à rejoindre la Petite Ceinture

Lors de la campagne pour les élections municipale, il n'est pas un candidat aujourd'hui représenté au Conseil de Paris qui n'ait pas exprimé à son sujet des ambitions écologiques.  Voir notre article du 7 mars 2014.

paris

Petite Ceinture à la porte de Charenton (Cliquez pour agrandir)

parisL'Association de Sauvegarde de la Petite Ceinture et de son Réseau Ferré (ASPCRF) est une association loi 1901 dont les objectifs ont le mérite d'être clairs :

  • Défendre, promouvoir et participer à la sauvegarde du réseau ferré de la Petite Ceinture de Paris ;
  • Préconiser sa réhabilitation au profit d’un système de transport collectif ferroviaire compatible avec le réseau ferré régional, adapté et respectueux de son environnement ;
  • Défendre l’environnement, le cadre, la qualité de vie, le patrimoine architectural public et privé, les espaces verts, les écosystèmes, la culture de Paris et de ses arrondissements sur le parcours de la voie ferrée de Petite Ceinture ;
  • Développer par tous moyens l’information et la connaissance concernant de la Petite Ceinture de Paris, son histoire, son environnement et son utilisation future ;
  • Mettre en œuvre toutes actions, manifestations, études, propositions et publications susceptibles d’assurer la réalisation de l'objet social.

Convaincus que le développement de Paris doit se faire dans le cadre de la Métropole afin de déconcentrer le coeur de la capitale et soulager son réseau de transport déjà particulièrement dense, nous ne partageons en aucune manière le point numéro 2 de ses objectifs.

Le site de l'ASPCRF constitue cependant la base de données la plus complète sur la Petite Ceinture. Il est très documenté et présente une certaine objectivité. Nous vous recommandons en particulier cette page qui fait un point précis sur la situation administrative actuelle du réseau de Petite Ceinture et rappelle en particulier que la ligne d'est pas désaffectée, mais entretenue et potentiellement ouverte à la circulation ferroviaire.

Terminons en relisant ce paragraphe de la feuille de route que Catherine BARATTI-ELBAZ (Maire du 12e) adresse à Richard BOUIGUE (1er adjoint) :

Vous veillerez à ce que les perspectives d'ouverture au public de certains tronçons de la Petite Ceinture se mettent en oeuvre dans le 12e arrondissement. Vous accompagnerez le développement de nouveaux usages - récréatifs, sportifs, agricoles - dans le respect de la biodiverslté.

paris

Section aménagée dans le 15e
Probablement un exemple à suivre

Commentaires

Franchement, ce questionnement sur l'avenir de la Petite Ceinture est un peu lassant, car on connaît déjà la réponse :Tôt ou tard, nous aurons le droit à une coulée verte ou équivalent.

Pourtant, il faudrait refaire rouler des trains, du fret principalement. On ne peut pas vouloir faire la chasse aux camions sur le périphérique en instaurant une taxe, et ne pas proposer des solutions de transports alternative non polluantes.

Quant au fret sur le tramway, faut arrêter le délire, les voies du tram étant totalement isolées du reste du réseau ferré.

A quand du bon sens de la part de nos élus sur une réutilisation rationnelle d'infrastructures existantes ? Car lorsqu'il faudra creuser un tunnel pour pallier à la saturation du trafic, l'addition sera bien plus salée que la remise en état de la Petite Ceinture.

Écrit par : Pierre | 02/12/2014

Pour répondre à Pierre : Il n'y a pas de fatalité tant que cette ligne ferroviaire n'est pas livrée aux promoteurs.

Dans le bilan de la concertation, il est rappelé que "la très grande majorité des participants à la concertation s’est prononcée pour que la réversibilité des aménagements soit affirmée afin de « préserver les rails de la Petite Ceinture et permettre une utilisation ferroviaire dans le futur »".

Tous les vœux et discours, toutes les ambitions de l'arrondissement comme de la Ville, devront fatalement composer avec des réalités objectives :
- la ligne de Petite Ceinture fait partie du Réseau Ferré National et son propriétaire est connu (RFF et non la Ville de Paris) ;
- plusieurs décennies d'investissements insuffisants dans les transports en commun en IDF ont conduit à la situation explosive que les usagers connaissent - hélas - quotidiennement ;
- les communes limitrophes et la région IDF sont autant concernées que la capitale par le sort de cette ligne ferroviaire ;
- le financeur et le décideur des transports en IDF, c'est le STIF (et pas la Ville de Paris) ;
- louer ou acheter la totalité ou des portions de la PC revient très cher, et la santé financière de la Ville n'est pas brillante.

Il est néanmoins tout à fait possible techniquement comme économiquement, de mettre en place une mixité des usages, tant dans l'espace (aménagement des sur-largeurs) que dans le temps (réversibilité et préservation de la continuité de la ligne).

Merci à l'auteur de l'article de reconnaître notre "certaine objectivité" : depuis plus de deux décennies, nous aurions disparu si nous nous étions comportés en ayatollahs : tout en défendant l'intérêt général contre les intérêts particuliers, et le long terme face au court terme, nous prônons le dialogue, le partage des connaissances, l'échange des idées et points de vue, même très différents.

Venez donc butiner notre site et pourquoi pas adhérer si votre regard porte au loin…

Sur notre site, vous trouverez notamment notre bilan de la concertation ; gageons que vous le trouverez également assez objectif.

À très bientôt...

Écrit par : DARTOIS | 09/12/2014

A noël 1973, j'avais pris un train de nuit qui allait de Nice à Amsterdam, afin de descendre gare de Lyon. Le train s'arrêtait gare de Lyon, repartait dans l'autre sens en empruntant la petite ceinture , puis s'arrêtait gare du Nord avant de repartir vers Amsterdam. Je fus étonné de voir la gare de Nogent le Perreux pendant le trajet, mais cela me semble possible . La gare de Bel-air-ceinture avait une ligne qui conduit à Nogent-le-Perreux. Une ligne désaffectée aux voyageurs mais peut-être utilisable en 1973 ?

Écrit par : Frydman Charles | 10/04/2015

Bonjour,
Plus d'infos précises sur le Calais Vintimille et les autres liaisons qui étaient assurées via la Petite Ceinture Ferroviaire de Paris sur le site de référence www.petiteceinture.paris
En ce moment, mobilisation pour que le projet de protocole Ville de Paris SNCF soit respectueux de cette ligne de chemin de fer trop méconnue...

Écrit par : DARTOIS | 10/04/2015

Vivre avec Nostalgie c'est bien mais ça ne fait pas avancer les choses.

Je rappel que Paris n'a pas que des arrondissements qui se situent à proximité de la petite ceinture, donc à quoi bon vouloir coûte que coûte refaire vivre le passé en utilisant une ligne qui depuis bien longtemps ne sert plus.
Sinon à ce rythme on refait vivre les Halles à l'époque où on y trouvait un marché de vente en gros de produits alimentaires frais.

Notre epoque connait de forte polution donc redonner du vert et de l'oxygene aux Parisiens est bien plus important que de persister à vouloir revivre dans le passé.

Concernant la saturation évoquée par Pierre, je pense qu'il serait déja bon déja de réflechir à pourquoi vouloir augmenter sans cesse la densité de Paris .... surtout par l'ajouts de logements HLM ou autre ?
Paris n'est juste pas extensible ... et en effet Paris ne peut peut loger toute l'Ile de France même à ses abords .... mais ceci n'est pas un scoop nan ?

Gutenberg.

Écrit par : Gutenberg_P15 | 13/04/2015

De toute façon en avril, le Conseil de Paris va apporter la réponse que tout le monde attendait vis à vis de l'avenir de la petite ceinture ...
Anne Hidalgo l'avait d'ailleurs évoqué dans son programme electoral ... donc ce ne sera pas une nouvelle extraordinaire :)

Mais ce n'est qu'un début à la vente à la découpe de la ligne pour que la SNCF (qui a depuis fusionné avec RFF) en maximise un profit.

Suite et fin de l'histoire de la petite ceinture.

Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 13/04/2015

Bonjour,

Il faut ne pas avoir butiné le site petiteceinture.org pour parler de "nostalgie" à son égard. Les projets qui sont défendus sur le long terme exigent des matériels modernes, éco-compatibles, respectueux de leur environnement, c'est-à-dire tout le contraire des machines à vapeur "nostalgiques" qui pourtant permettaient en 1920 de faire le tour de Paris en 70 minutes !

Je rappelle que :
- les usagers des transports parisiens ne sont pas constitués uniquement de parisiens ;
- devoir transiter par Châtelet-les-Halles est un calvaire pour nombre d'entre-eux ;
- le périphérique n'est pas une frontière étanche qui sépare des "nantis" des "miséreux" ;
- c'est le STIF qui organise et finance les transports en IDF et non Paris.

De plus, si la ligne a cessé de fonctionner, c'est en partie à cause d'élus qui, dans les années soixante, avaient signé l'arrêt de mort de la PC en se prosternant devant le Dieu voiture.

Documentez-vous et vous découvrirez qu'une ligne à plus de 40% enterrée et peu large n'aurait pas, même intégralement boisée, l'impact écolo que certains imaginent.

Je partage avec vous le souci de la saturation et, partant, l'obligation de nos édiles à penser à l'échelle du Grand Paris et non seulement à l'espace que ceinture le fantôme de l'enceinte de Thiers…

Le Conseil de Paris délibère aujourd'hui et demain sur le nouveau protocole qui va lier la Ville et la SNCF durant 10 ans : il est très clairement indiqué dans ce document contractuel que la Ville est OBLIGÉE de prévoir la réversibilité de TOUS les aménagements pour ménager son usage ferroviaire futur.

Enfin, ceux qui étaient présents le 14 février 2013 en mairie du IVe se souviennent que Madame Hidalgo s'est faite huer et siffler lorsqu'elle a parlé de "poumon vert" alors que les Parisiens s'étaient prononcés durant la concertation pour la conservation du caractère ferroviaire de la PC.

Souvenirs ici : http://bit.ly/bilanconcertation2013

Écrit par : DARTOIS | 13/04/2015

Bonjour M. DARTOIS (???)

Il est un peu ubuesque de penser que parce que le train est passé par là il doit y revenir ...
Vous savez depuis il y a eut le tramway qui a été mis en place et comme le rappel très bien Mme Hidalgo la reflexion entre le maintien de la PC et la mise en place du Tramway le choix a été fait d'enterrer le choix de la PC comme moyen de transport.

Et je ne vois pas en quoi la mise en place d'un train sur une partie de la PC (puisqu'une partie est déja revenue à Dame Nature notamment dans le 15eme et bientot le 13eme ...) viendrait solutionner quoique ce soit ...
C'est parce que vos bureaux sont juste à côté que cette idée vous est venue à l'esprit ?

Le Tramway remplit déja la fonction de parcourir une bonne partie de Paris ... remettre un train sur la PC ferait doublon SANS COMPTER LES FORTES NUISSANCES DES RIVERAINS !

Et quid du financement de la remise en l'état des rails ... RFF ayant fusionné avec la SNCF en janvier, il est peu problable que la SNCF en ait les moyens.

Je pense que défendre une cause comme créer un musée du train dans la nouvelle ZAC Bercy Charenton serait surement un projet plus aboutissable ;-)

Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 13/04/2015

Bonjour,
Vous convoquez le Père Ubu pour lui faire dire exactement le contraire de ce qu'il pourrait dire en la matière : serait-il ubuesque de faire rouler un train sur une voie ferrée ? Un navire sur l'océan ? Une voiture sur une route ? Soyez sérieux ! Regardez partout dans le monde les villes qui disposent d'une infrastructure similaire : soit elles l'utilisent, soit elles la réactivent pour du transport en commun ferré. Les professionnels étrangers des transports observent le cas de Paris avec étonnement en mesurant le gâchis de la non-utilisation de la PC !

Sur le choix de l'emplacement du tramway, je vous renvoie aux avis de la Cour des Comptes qui le juge sévèrement, aux résultats des enquêtes publiques le concernant où 91% des Parisiens s'étaient exprimés en faveur de la PC sans qu'il soit tenu compte de leur avis, et tant sur les chiffres de fréquentation du T3 que sur ses temps et vitesse de parcours, qui n'ont rien à voir avec les performances de la PC réactivée.

"revenue à Dame Nature" ? C'est le contraire de ce que le protocole en vigueur indique : "aménagements temporaires réversibles avec obligation de remise en état pour un usage ferroviaire futur" : peut-on être plus clair ?

En quoi un sillon ferroviaire circulaire connecté aux réseaux radiaux solutionnerait la congestion des transports en commun en IDF : pour l'imaginer, il faut être usager des TC aux heures de pointe, prendre de la hauteur, se projeter dans l'avenir et aller consulter le site de référence www.petiteceinture.org ; c'est un effort faisable…

Le "doublon" ? Regardez une simple carte des TC en IDF et vous en trouverez de multiples exemples, utilisés chaque jour par des centaines de milliers de Franciliens, comme par exemple la ligne 1 du métro et la ligne A du RER dur une partie de leur trajet : refusez-vous de voir leur complémentarité autant que leurs différences ? Voulez-vous remplacer le RER par des Vélibs ?

"NUISANCES" (avec un seul s) : 20 ans que cet argument qui tient lieu d'épouvantail est agité en vain sous nos yeux : les moyens modernes n'ont pas les caractéristiques des trains de marchandises à traction vapeur de 1900 : documentez-vous, svp… Le silence de fonctionnement de nombre de matériels roulants est tel qu'il provoque parfois des accidents (cas des trams en voirie) car les piétons ne l'entendent pas arriver. La PC étant en site propre, peu de risques de ce genre…

Le financement du Grand Paris qui suppose un usage lourd de tunneliers qui font grimper une facture gigantesque est un tel problème que les projets glissent et sont reportés d'année en année. Une ligne du Réseau Ferré National existante, sans tunnel à creuser, sans personne à exproprier, avec des connexions déjà existantes, vous pensez vraiment que ça coûte combien de Concorde ou de paquebot France ?

Depuis 1992, nous aimons dans notre association discuter et échanger avec des citoyens ne partageant pas nos objectifs : n'hésitez pas à nous contacter pour aller plus loin dans cet échange, si vous le souhaitez...

Écrit par : DARTOIS | 14/04/2015

Bonjour,

Vous savez ce n'est pas parce que dans le nord de la france nous avons encore des mines de Charbon que nous devons encore les exploiter comme d'antan.

Et je pense qu'il n'y a que vous pour penser que les "aménagements temporaires sont réversibles" ... on sait très bien et c'est assez français que le temporaire est fait pour durer ... surtout qu'on parle de 10 ans ... alors dans 10 ans quand les gens auront pris leur habitude et que des infrastructures auront été permises par les Mairies d'arrondissement vous pensez rééllement que tout sera "rasé" pour faire rouler de nouveau des trains ?

Pourquoi ne déféndez vous pas la création d'un musée du train (dans le 12ème ou ailleurs) ?

Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 14/04/2015

Rebonjour,

Les membres de notre association ne connaissent qu'un pays : la France (avec une capitale initiale : ce n'est pas un nom commun !) qui dispose d'une capitale dont les transports en commun souffrent de 30 ans d'impéritie budgétaire difficile à rattraper.

La réversibilité qui semble vous chagriner est la condition CONTRACTUELLE et FONDAMENTALE pour que le propriétaire daigne accorder à la Ville l'usage temporaire de parties de la ligne. "il n'y a que vous" est une assertion gratuite et infondée, sauf à considérer anecdotique le droit de propriété et la SNCF !
Vers 1960, les édiles nous promettaient un avenir radieux, avec des automobiles et des bus partout pour remplacer l'abominable tram et le hideux train de papa. J'imagine qu'à cette époque, vous auriez applaudi un tel manque de vision d'avenir ?

Les besoins, avis et opinions des citoyens évoluent suivant les époques. Si de nos jours certains sont sensibles à des gadgets écolo-bobo destinés à endormir leur capacité de réflexion à long terme, croyez bien que la détérioration des conditions de transport en IDF et les réelles contraintes écologiques et énergétiques militeront de plus en plus pour la logique de l'utilisation rationnelle des ressources disponibles !

Enfin, que pouvez-vous bien savoir de notre implication dans le collectif musée innovant des transports de Paris (MITPA) puisque vous ne daignez pas vous documenter ? Allez donc butiner le site du budget participatif mis en place par la Ville : vous y verrez quels projets concernant l'avenir de la Petite Ceinture Ferroviaire de Paris ont reçu le plus de soutiens des Parisiens…

Et sinon, pour mémoire, nous restons ouverts à la discussion : sautez le pas : nous n'avons jamais mordu personne ;-)

Bonne journée !

Écrit par : DARTOIS | 14/04/2015

Ca fait très FN comme discours "Les membres de notre association ne connaissent qu'un pays : la France (avec une capitale initiale)"

Enfin bon ... chacun vote comme il l'entend

Pour rappel voici la réponse faite par Anne Hidalgo au PCF (le 8/04 au lendemain de la conférence de presse du 07/04) :

"Anne Hidalgo a tenu à répondre au groupe PCF qui regrettait que la Petite Ceinture ne soit pas utilisée pour le transport de marchandises ou de voyageurs, à l’heure où la Ville entend lutter contre la pollution de l’air : « Force est de constater que la Petite Ceinture passe souvent au pied des habitations, et que moi je ne veux pas imposer aux gens qui (y) habitent (…) de devenir un endroit où il y aurait une activité ferroviaire intense », a-t-elle dit."
http://www.lemoniteur.fr/article/paris-et-la-sncf-s-accordent-pour-reconquerir-la-petite-ceinture-28249643

Donc pour l'espoir de voir un jour le train passer ... comme on dit vous repasserez ;)

A+ dans le bus
Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 14/04/2015

Concernant le projet d'un musée innovant des transports de Paris (MITPA), j'ai bien vu la fiche projet déposée sur le site idees.paris.fr mais comment dire ... ;)))

le budget participatif pour cette année est de 75 000 000 € d'investissement

le montant du projet de musée est de 50 000 000 €

https://idee.paris.fr/pour-un-musee-innovant-des-transports-de-paris-mitpa

Et qui plus est sur la fiche il est fait état d' "aménagement et utilisation d'un 1er tronçon de la Petite ceinture" (Phase3) et "aménagements sur la Petite ceinture - expositions temporaires" (Phase4)

En gros vous avez essayé de "racrocher" au wagon du projet de création d'un musée VOTRE projet de réamenagement de la PC

Ca donne un peu l'impression "comme on m'a mis à la porte j'essaye de rentrer par la fenêtre" nan ?

Le projet de musée présenté ainsi n'est donc pas prêt de voir la lumière ... ça c'est sûr ,p

Dommage :(

Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 14/04/2015

Rebonjour,

Ne tirez aucune conclusion politique de notre respect du pays : là encore, vous vous mettez le doigt dans l'œil jusqu'au coude en jugeant sans savoir (et en risquant d'être insultant).

Anne Hidalgo a effectivement tenu à répondre au groupe PCF qui regrettait que la Petite Ceinture ne soit pas utilisée pour le transport de marchandises ou de voyageurs, à l’heure où la Ville entend lutter contre la pollution de l’air : « Force est de constater que la Petite Ceinture passe souvent au pied des habitations, et que moi je ne veux pas imposer aux gens qui y habitent (…) de devenir un endroit où il y aurait une activité ferroviaire intense », a-t-elle dit.

Tiens, mais qui était donc "première adjointe du Maire de Paris" lorsque les anciens ateliers de la RATP de Montrouge ont été densément lotis avec des immeubles d'habitation qui lèchent les voies de la "très peu" fréquentée et si silencieuse ligne B du RER (170 millions de voyageurs par an) ?

On nous fera peut-être croire que les riverains qui se sont installés près d'une voie de chemin de fer du Réseau Ferré National pensaient qu'il s'agissait d'un sentier bucolique pour chaperons rouges égarés, amateurs de champignons hallucinogènes ou de cornichons ?

Donc pour l'espoir de privilégier les intérêts particuliers de quelques uns face à l'intérêt général de la collectivité, rendez-vous dans 10 ou 20 ans : nous avons connu plusieurs mandatures, nous en connaîtrons d'autres…

Et attention aux accélérations et freinages : les bus sont devenus des bêtes de course ! ;-)

Écrit par : DARTOIS | 14/04/2015

Le projet MITPA est proposé par un collectif dont nous faisons effectivement modestement partie.

Par totale méconnaissance du contexte et par paresse de consulter l'historique de nos propres projets, vous élaborez des théories alambiquées sur notre supposé suivisme, alors que notre objectif de réouverture ne date pas d'hier.

Pourquoi ne pas vous renseigner correctement avant d'asséner des contre-vérités et des hypothèses bancales ?

Le projet concernant l'avenir de la Petite Ceinture Ferroviaire de Paris qui a recueilli l'adhésion des Parisiens est consultable ici : http://bit.ly/Budgetpc

Écrit par : DARTOIS | 14/04/2015

Rebonjour,

Je ne savais pas que Montrouge était dans Paris ... j'ai du louper un épisode ... ;)
Faudra que vous en informiez son maire et ses élus ;-)

Et puis votre exemple n'est pas valable ... vous parlez d'une voie qui est en fonctionnement alors que la PC il est bien loin le temps où un train à emprunter ses voies ...

Cher Monsieur, vous essayez de faire revivre le passé car on vous a dit que le vintage était tendance ... mais vous savez le vert l'est encore plus ;)

Mais bon si cette cause vous occupe l'esprit et un peu de votre temps c'est que vous devez y trouver un certain plaisir et puis c'est très français d'être dans la revandication ...

De mon point de vue, très sincèrement je préfère donner de l'energie pour des choses dont mon vivant vera leur réalisation :)

En tout cas si cela peut vous rassurez, vous savez, de Don Quichotte nous en parlerons encore des siècles ...

Écrit par : Gutenberg_P15 | 14/04/2015

Vos connaissances historiques sont incomplètes en effet : depuis 1859, la Ville s'est agrandie, annexant une partie des communes limitrophes : cette information est vérifiable, comme toutes celles figurant sur notre site, encore faut-il faire l'effort d'aller en consulter le contenu AVANT d'avancer des coquecigrues…
Il me semble que le Maire est également informé de ce détail ;-)

Pour l'usage ferroviaire de la PC, je vous conseille de visionner les photos et vidéos prises lors du parcours, le 18 janvier 2012, d'une grande partie de la portion Sud : un train de plusieurs voitures, tracté par la plus grosse loco du parc SNCF n'a pu échapper qu'à votre attention… http://bit.ly/train2012

Cessez donc de nous taxer de nostalgie quand nous proposons des solutions d'avenir, et renseignez-vous : les lignes "délaissées" qui rouvrent au grand bénéfice des usagers, ce n'est pas rare de nos jours !

Écrit par : DARTOIS | 14/04/2015

En tout cas, les élus de Gauche (hors PCF) qui sont à la Mairie de Paris sont contre l'idée de réouvrir la PC au transport ferrovière ... tout comme d'ailleurs à droite
(http://www.nkmparis.fr/actualites/carnet-campagne/petite-ceinture)

Donc désolé de vous redire ... mais votre combat est vain :(

Mais bon c'est toujours sympa d'aller prendre un verre de rouge et une tranche de saucisson dans une association
ça rappelle les combats d'antant de nos ailleuls ;-)

Écrit par : Gutenberg_P15 | 14/04/2015

Bonjour,

@Gutenberg_P15 : le trafic régulier de la SNCF sur la section de la Petite Ceinture a cessé en 1993 et la dernière circulation ferroviaire a eu lieu en 2003. C'est à dire respectivement il y a 22 et 12 ans. C'est à dire même pas une génération pour une ligne, la Petite Ceinture, qui fut ouverte dans ce secteur en 1854, soit il y a plus de 160 ans. A l'échelle de l'histoire longue et à l'échelle de l'histoire de la Petite Ceinture, la durée de suspension du trafic ferroviaire est donc très courte.

Or à quoi correspond cette période d'interruption : à la fin d'une période de croissance économique, d'énergie abondante, bon marché, à prix stable, où le transport routier, basé sur le pétrole, est prédominant (Paris est approvisionné à plus de 90% par la route).

Or nous sommes entrés depuis la seconde moitié des années 2000 dans une période de volatilité des prix de l'énergie et de grave crise économique (croissance quais-nulle). Et malheureusement ce n'est pas fini.

Votre analyse repose sur la croyance que situation passée continue d'exister. Le combat consistant à défendre la préservation de la vocation ferroviaire de la Petite Ceinture afin de préparer l'avenir serait vain si la situation énergétique et économique étaient stable. Or c'est tout le contraire.

Vous savez, il y a quelques années, on entendait dire que "l'immobilier ça ne peut pas baisser". Or les prix à Paris ont baissé de 10% sur les 3 dernières années.

Concernant votre remarque sur le dépôt de Montrouge, celle-ci est étonnante à l'heure de Google, où une simple recherche permet de s'informer ;-)
Par exemple : http://lesateliersjourdan.fr/histoire/

Écrit par : Bruno | 14/04/2015

@Bruno : Désolé de n'avoir pas encore une science infuse sur tout ce qui touche au transport ferrovière Paris mais sauf erreur de ma part à ce que je lis : "le dépôt de bus RATP dit « dépôt de Montrouge », est situé dans le XIV ème arrondissement de Paris" ... et non à Montrouge :p
(d'après votre lien).
Le depot est physiquement à Paris même si son encadrement et son administration est hors de Paris.

Quant au prix de l'immobilier parisiens les prix n'ont pas baissé de 10% sur les 3 dernières années mais de 6% :)
=> je vous mets 1 peu de lecture ci-dessous : http://www.lesechos.fr/journal20150330/lec2_industrie_et_services/0204261197188-immobilier-la-baisse-des-prix-de-lancien-saccentue-a-paris-1106527.php

Bonne fin de journée.
Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 14/04/2015

Suite à la délibération du Conseil de Paris un 7ème tronçon de la petite ceinture sera ouvert aux promeneurs.

L’espace sera compris entre la porte des Poissonniers et la porte de Saint-Ouen (XVIIIe)

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75005/en-debat-petite-ceinture-un-troncon-de-plus-pour-la-balade-13-04-2015-4689441.php

Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 15/04/2015

À la lecture de ce qui précède, je me rends compte qu'aucun argument ne peut vous atteindre et que vous inviter à vous documenter pour éviter de publier des fadaises est aussi illusoire que d'apprendre à un gallinacé à se servir d'un couteau.

Débattre, c'est pouvoir échanger des idées, des points de vue, des opinions, construites sur des sources vérifiables.

Cette condition n'est apparemment pas remplie ici, ce que je regrette.

J'invite donc ceux qui veulent savoir et vérifier à se rendre sur www.petiteceinture.org

Écrit par : DARTOIS | 16/04/2015

M. DARTOIS,

Il est domage que vous n'admettiez pas que des gens puissent préférer avoir des lieux de promenades calmes et paisibles plutôt qu'une remise en activité (non chiffrée et dont le coût de financement est totalement absent) de voies ferrées et de trains dont même Anne Hidalgo sait que cela va causer des nuisances sonores non souhaitées pour l'ensemble des riverains.

D'ailleurs vous n'avez aucune étude précise a ce sujet et le Conseil de Paris (élu par les parisiens) a tranché.

Il est dommage ensuite de vouloir penser que votre site est la réponse à tout. Oui il y a de l'information mais non elle n'est pas suffisante.

Enfin, désolé de n'être pas pour la pensée unique et d'avoir une image noble du débat lorsque les idées s'opposent.
N'est ce pas là le principe même de la démocratie ;)

Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 17/04/2015

Non seulement nous admettons les aspirations des riverains concernant leur tranquillité mais nous les intégrons RÉELLEMENT dans un projet plus vaste, mais ça, vous ne voulez même pas en entendre parler.

Sur la position de Madame Hidalgo, je rappelle qu'elle était première adjointe quand les abords du RER B entre Denfert et Cité-U ont été lotis en logements : quels scrupules avait-elle à cette époque pour des habitants qui allaient vivre en proximité immédiate d'une des lignes les plus fréquentées d'Europe ? Point de "nuisances sonores" dans le discours des élus à cette époque ; scrupules à géométrie variable ?

Le Conseil de Paris vient effectivement de trancher et vous seriez bien avisé de LIRE le texte qui a été adopté, qui prévoit explicitement cette réversibilité ferroviaire qui semble tant vous effrayer, et qui tient compte des arguments de ceux qui voient plus loin que "le jardin ou la promenade en bas de chez soi".

Relisez-moi bien ; relisez-moi mieux : à aucun moment je n'ai prétendu que le site web petiteceinture.org serait la réponse à TOUT : je vous mets au défi de chercher dans mes propos une telle assertion. En revanche, vos propos postés précédemment montrent à l'évidence que vous ne prenez pas la peine de vérifier vos sources, ce qui rend votre posture plus dogmatique que pragmatique, hélas.

Enfin, si nous étions "pour la pensée unique" (jugement de valeur totalement inepte pour ceux qui nous connaissent, c'est à dire qui ont accepté de nous rencontrer plutôt que de nous fuir), aurions-nous permis aux habitants des arrondissements et communes limitrophes concernés d'être informés, de participer et de s'exprimer lors de la concertation sur l'avenir de la Petite Ceinture Ferroviaire de Paris organisée en catimini par la Ville et RFF en 2013 ?

Les projets d'aménagement de toute nature méritent que l'on s'informe réellement : se contenter de bribes, de discours ou d'a priori ne favorise pas la démocratie mais la démagogie…

Écrit par : DARTOIS | 17/04/2015

M. DARTOIS,

C'est assez méprisant de la part de l'association de la Petite Ceinture de "traiter" de "cornichons" les élus d'Europe Écologie parce que leurs conseillers de Paris demandent l'ouverture de la petite ceinture !


Asso Petite Ceinture (@aspcrf) a tweeté à 10:38 PM on mar., avr. 14, 2015 :
@GallaBridier Les cornichons n'ont pas permis d'éradiquer les pics de pollutions...
(https://twitter.com/aspcrf/status/588078958945665026?s=09)


Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 17/04/2015

Apprenez à lire !

Les élus n'ont pas été traités de cornichons ! C'est la culture des cornichons (prônée par certains) pour lutter contre la pollution que nous trouvons ridicule, alors que l'influence RÉELLE ET MESURABLE de l'emploi d'une ligne de chemin de fer écoresponsable en lieu et place de voitures et de camions dégage un bilan écologique incomparable !

Plutôt que de chercher des reproches alambiqués, cherchez donc des arguments sourcés svp !

Écrit par : DARTOIS | 17/04/2015

M. DARTOIS

Cela me fait sourire que vous puissiez vous ravir d'une reversibilité ferroviaire "en devenir imaginaire" ... car quand les différents aménagements sur les premiers tronçons auront eu lieu et que les Parisiens auront pris place sur ces différents aménagements il sera peu probable qu'ils réclament à avoir des trains par la suite ...
Et puis RFF n'aura aucun intérêt à faire rouler des trains sur 1 PC partiellement opérationnelle

Il faut vraiment être blonde pour en penser le contraire ;)
Mais bon si cela vous satisfait alors le bonheur est dans le pré :)

Et puis c'est comme si vous proposiez aux Parisiens que toutes les voies sur berges de seine doivent maintenant être réouvertes qu'aux voitures car ça decongestionnerait la circulation dans Paris. (à mettre en parallèle à votre idée de decongestion du trafic des transports en commun parisien)
A votre avis pourquoi personne ne se pose cette question ?

Quant à vos remarques sur un eventuel besoin de ma part de m'informer plus ... je vous dirai déja vérifier vos propos avant de dire trop d'inepties (comme cette histoire de Montrouge ou du prix de l'immobilier parisien)

Aller à + dans le Bus ...

Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 17/04/2015

Amusant ces échanges, il y a peut être des représentants de la municipalité qui se mettent à participer au blog Bel Air sud ?

Des trains circulent 7/7 sur la petite ceinture, entre Perreire-Levallois et Boulainvielliers. Et oui, il s'agit du RER C.

Donc pas de nostalgie du passé, c'est juste une réalité en 2015.

Je trouve excellent le coup de la préservation de la tranquilité des riverains. Dans ce cas, va-t-on fermer les grandes parisiennes, comme la gare de Lyon ou la gare Montparnasse ?

Car il y a de nombreux riverains, avec des logements qui sont trés proches des voies.
Et je parle même pas de la densité du trafic, qui est incomparable à ce que serait le trafic sur le petite ceinture.

Cet argument de la tranquilité est purement electoraliste.

Écrit par : Pierre | 17/04/2015

Bonjour Pierre,

Quand je parle de préserver la tranquilité des rivererains je parle de voies de chemin de fer qui ne sont plus en fonctionnement en 2015.
Comme vos amis de l'association de la petite ceinture vous melangez les rails qui sont utilisés tous les jours avec ceux qui ont été abandonnés à dame Nature au profit de d'autres modes de transport comme le TRAM.

Et non ce n'est pas electoraliste comme idée car au PS comme à Droite, personne ne souhaite les voir être remis en fonctionnement.
Donc pas vraiment de débat electoral à avoir ... c'est juste que certaines associations ont voulu utiliser les elections pour remettre l'idée au débat ;)

Changer les choses est parfois plus complexe car il nécessite de changer les mentalités et certaines semblent être plus hermétique au changement que d'autres ;)

Mais l'essentiel, je vous rassure, est le bien être collectif qui pour le coup est une vraie valeur de gauche mais applicable par tout à chacun :)

Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 20/04/2015

"Changer les choses est parfois plus complexe car il nécessite de changer les mentalités et certaines semblent être plus hermétique au changement que d'autres"
Pour une fois je ne peux que vous approuver : de nos jours, l'intérêt général est bien mal considéré par une société dont les valeurs sont devenues le court terme et l'égoïsme.
Ce sont souvent des riverains qui transforment la PC en dépotoir qui voudraient que l'on ne touche pas à "leur" morceau de ligne (!)
Posez-vous néanmoins la question : quels progrès doit-on, ces dernières décennies, à une politique egotique à courte vue ?

Écrit par : DARTOIS | 20/04/2015

M. DARTOIS,

Je suis content que vous soyez d'accord avec moi : l'intérêt général est mal considéré MAIS on ne peut pas dire qu'à Paris personne ne l'écoute, la mise en place du Tramway est un réel avancé pour l'intérêt général.

Après Paris ne peut pas tout gérer comme par exemple le fait que certain(e)s habitent à Poitiers, Evreux, Vernon ou Tours et viennent travailler à Paris ...
Il y a quand meme des RER, des bus, des velib, des autolib, des tramway ... pourquoi toujours vouloir plus ?
Il est peut être venu le temps que nous arrêtions d'être assisté collectivement et que nous repensions nos modes déplacements individuels au lieu de toujours vouloir attendre qu'un pouvoir décentralisé vienne mettre en place quelquechose en plus non ?

Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 21/04/2015

Bonjour,

"l'intérêt général est mal considéré MAIS on ne peut pas dire qu'à Paris personne ne l'écoute, la mise en place du Tramway est un réel avancé pour l'intérêt général." : Ah ? Cela fait plus de deux décennies que je m'intéresse à ce sujet et j'en ai vu passer, des couleuvres !

Par exemple : Réponse d'un élu à qui l'on faisait remarquer en 2003 que 91% des Parisiens s'étaient exprimés CONTRE la construction du tram sur les Maréchaux : "Le tramway des Maréchaux n'est pas un projet de transport mais de requalification urbaine" : http://bit.ly/ChoixTramSud
Belle illustration de la "démocratie participative" qui consiste à demander l'avis des citoyens pour ne pas en tenir compte !

Depuis, à plusieurs reprises, ce projet (le tram le plus cher qui soit !) s'est vu sévèrement critiquer par la Cour des Comptes pour son optimisme initial outrancier, la faiblesse de ses performances et son inadéquation face au nombre d'usagers (http://bit.ly/CComptesPC2010)

Plus récemment, la "Concertation sur l’avenir de la Petite Ceinture" de 2013, organisée en catimini et ayant produit des résultats qui pouvaient ne pas plaire à tous les décideurs, n'a pas été évoquée durant la campagne des municipales : n'est-ce pas un peu étrange ? ‪http://bit.ly/bilanconcertation2013‬


Que Paris ne puisse tout gérer n'empêche pas la capitale de jouer quand ça lui chante sur son attractivité : serait-elle sélective ?

"pourquoi toujours vouloir plus ?" : à vous lire, je me demande si vous connaissez des Parisiens qui se déplacent avec difficulté dans les transports en commun !

Les transports en commun sont une mission de SERVICE PUBLIC et non une forme d'assistanat !!! Pouvoir se déplacer est une liberté qu'un pays comme le nôtre doit permettre.
Je vous suis sur le côté positif d'augmentation des autres modes de déplacement alternatifs (marche, vélo, etc.), mais les actifs qui financent les retraites et le déficit de l'État comme les personnes âgées et/ou à mobilité réduite : qu'en faites-vous ? Dans un sac avec une étiquette "assistés" ?

Enfin, je vous le rappelle, il ne s'agit pas de rajouter "quelquechose en plus", puisque cette ligne :
- EXISTE ;
- fait partie du Réseau Ferré National ;
- est considéré tant par le propriétaire/exploitant que par la Ville de Paris pour ce qu'elle est : une ligne de chemin de fer !
Vous pourrez tourner et retourner l'opinion qui vous sert d'argumentaire dans tous les sens, les faits sourcés sont plus têtus que vous !

Il y a quelques siècles, vous auriez pu faire partie de ceux qui étaient convaincus que la Terre était plate, et qui voulaient en convaincre le plus grand nombre ;-)

Écrit par : DARTOIS | 21/04/2015

Têtu je pense que vous l'êtes davantage que moi car votre unique sujet est toujours : remettre en marche (à première vue sans vraiment savoir à quel coût) une ligne de chemin de fer abandonnée.
Faites attention vous allez finir par en faire de drôles de rêves de votre "Tchoutchou" .)

Mais puisque votre créneau est réutilisation de cette voie de transport, au lieu de proposer un train, pourquoi ne proposez vous pas un aménagement (sûrement moins coûteux) d’une voie cyclable pour des déplacements doux dans Paris ? (autre mode de déplacement alternatif)

Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 21/04/2015

Allez donc voir les propositions figurant sur notre site : il y est question notamment d'aménagements dans le cadre de la mixité d'usages (temporelle et spatiale).

Si vous voulez des coûts et des chiffres, ils sont présents également, en plus des chiffres évoqués par la Cour des Comptes (que vous pouvez lire aussi).

Sur le moyen/long terme, seul un transport ferré moderne et eco-responsable peut être suffisamment pertinent.

Écrit par : DARTOIS | 21/04/2015

Je sais que la mixité est le mot d'ordre à Paris ... mais on n'est pas obligé de l'appliquer jusqu'au mode de transport quand même !

Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 21/04/2015

Mes fenêtres donnant sur la petite ceinture, je souhaite sa suppression pure et simple...
Il est hors de question qu'un seul train vienne déprécier la valeur d'un appartement que je vais encore payer au prix fort de nombreuses années...

Merci de penser un peu aux riverains de ce type d'infrastructure.

Écrit par : Jean charles | 22/04/2015

"En tant que Parisien et Francilien empruntant comme des millions d'autres voyageurs les transports en commun, je souhaite la suppression pure et simple des habitations qui ont été stupidement construites le long des voies, et me gâchent MON paysage auquel j'ai droit en payant mon pass Navigo."

Vous voyez, moi aussi, avec un brin d'humour, un peu de cynisme et beaucoup de mauvaise foi, je peux aussi jouer mon couplet égoïste et me foutre du bien-être des autres comme de l'an 40... ;-)

Quant à "déprécier la valeur" et autres arguments qui tiennent du procès en sorcellerie ou de la superstition moyenâgeuse, j'invite ceux qui les agitent comme des repoussoirs à se renseigner sur l'envolée de la valeur immobilière des propriétés qui jouxtent des lignes qui offrent un service de qualité, comme par exemple le T2...

On y voit des agences immobilières qui osent (!) mettre en avant la proximité de la ligne pour mieux vendre des biens !!!

Écrit par : DARTOIS | 22/04/2015

M. DARTOIS

A votre brin d'humour notre préférence va au brin d'herbe fleuri ... en quoi cela est il un mal ? :)

Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 23/04/2015

Si vous preniez la peine de me lire, de me comprendre et de vous renseigner, cet échange interminable deviendrait consistant et fructueux.
Je suis contre le béton, pour la nature, mais pas de manière dogmatique et aveugle.
Et j'aime les brins d'herbe ET l'humour, ce qui n'est pas antinomique.

Écrit par : DARTOIS | 23/04/2015

Je vous lis et je comprend que vous êtes enfermé dans l'idée "coûte que coûte" d'une remise en route d'un train sur les anciennes voies de la petite ceinture.

Allez petit cadeau ...
vous trouverez ci-dessous des bruitages et sons de trains pour satisfaire vos oreilles :)
Ne me dites pas merci ... ce n'est pas grand chose vous savez :)
En plus, vous pourrez les télécharger (légalement) pour les écourer en boucle si votre plaisir est là :)
http://www.universal-soundbank.com/trains.htm

En tout cas me concernant, sachez que des brins d'herbe je préfère les voir pousser sur un rail que de devoir les fumer à cause des fortes nuissances causés par des trains ;)
(bruits, hausse de la densité de la circulation, pollution distribuée par les voyageurs, incivilité, ...)

Écrit par : Gutenberg_P15 | 23/04/2015

"Coûte que coûte" : ah ? C'est écrit où ? d'où tenez-vous cette affirmation aussi péremptoire que les autres ?

Le produit de la logique et d'un besoin identifié serait donc, à vox yeux, une marotte, une obsession ? Vous avez beaucoup d'imagination...

Allez, petit cadeau : l'exemple d'une ligne rouverte après plus de 7 décennies de fermeture :
http://www.ledauphine.com/vaucluse/2015/04/21/samedi-les-trains-de-voyageurs-circuleront

Autre exemple connu : La ligne de Cannes-la-Bocca à Grasse a été ouverte par le PLM en 1871 ; elle est fermée en 1938, puis partiellement rouverte entre 1978 et 1995 entre Cannes-la-Bocca et Ranguin. Sa réouverture en 2005 avec des TER (et également un trafic fret) sous la pression des usagers et des associations est une victoire récompensée par une bonne fréquentation et une réelle utilité.

Les riverains ont parfois l'esprit plus ouvert que certains...

Écrit par : DARTOIS | 27/04/2015

Bonjour M. DARTOIS

Vous prenez des exemples où le Tramway n'est pas implanté.
Prenez des exemples comparables si vous voulez créditer votre argumentaire.

Aller ... à plus dans le bus ...

Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 04/05/2015

Si je devais me plier à vos exigences de sophiste obstiné, jamais aucun projet ferré pertinent ne trouverait grâce à vos yeux.

En ce qui concerne le Tram T3, j'ai déjà publié des infos sourcées et vérifiables (un concept qui semble vous demeurer étranger) qui indiquent :
- qu'il est déjà surchargé alors même que ses prolongements ne sont pas terminés et que les projets immobiliers qu'il dessert ne le sont pas non plus (Bercy Charenton, Balargone, Batignolles, ZAC Rive Gauche, ...) ;
- qu'il est très lent et qu'il a coûté fort cher à construire ;
- qu'il n'assure pas la mission que la PC ferrée assurait préalablement.

Il ne m'est pas nécessaire de recevoir votre approbation ou un adoubement quelconque de votre part sur des sujets "transport en commun" : les faits et les chiffres parlent d'eux-mêmes... pour ceux qui font l'effort de se renseigner...

Écrit par : DARTOIS | 04/05/2015

Monsieur Didier DARTOIS,

Je n'ai aucune exigence vis à vis de vous ni de vos amis de l'ASPCRF (même si certain ont été candidat FN aux municipales dans le 12eme) juste l'expression d'une liberté de parole.

Mais puisque vous semblez avoir de l'information faiblement diponible, pourriez vous nous communiquer les liens pour qu'on puisse prendre connaissance de cette fameuse "surcharge" sur le T3 que vous evoquez ?

Merci.
Cdt
Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 04/05/2015

Vous avez tout loisir de dire n'importe quoi et personne ne saurait vous en empêcher dans notre pays. Certains médias vous embaucheraient même comme "journaliste" ;-)

Mais dès lors où vos informations sont erronées, il faut bien supporter que l'on vous en fasse la remarque !

En l'occurrence, les candidats F-Haine qui se sont présentés dans le 12e n'ont aucun lien avec notre association, ce que vous auriez pu savoir si vous ne vous contentiez pas que de rumeurs et d'approximations.

Sur la fréquentation du tramway, je vous suggère d'interroger le STIF et la RATP qui explique que "la ligne est victime de son succès" avec 300 000 voyageurs/jour sur l'ensemble de l'arc Garigliano - La Chapelle au lieu des 165 000 voyageurs/jour attendus. La section sud Garigliano - Vincennes voit passer à elle seule 181 000 voyageurs/jour, ce qui complique singulièrement l'exploitation : "l’importance des flux rallonge les temps d’arrêt en station" avoue la RATP.

Les performances de ce tram T3 deux fois plus cher que le plus coûteux tram de province sont également critiquées par la Cour des Comptes : 16,5 km/h au lieu des 20 km/h promis (et des 14,5 km/h des bus PC). Un rapport du STP de 2000 assurait pourtant que le tram sur la PC offrait une meilleure rentabilité socio-économique avec un coût financier inférieur et une vitesse commerciale supérieure, mais les élus ont néanmoins fait le choix des Maréchaux, sur le fondement d'une réduction de la circulation automobile... qui reste à démontrer.
http://bit.ly/CComptesPC2010

Écrit par : DARTOIS | 04/05/2015

Monsieur Didier DARTOIS,

Bon mais, sérieusement, ce fantasme de voir absolument rouler des trains partout ... ca vous vient d'où ?

Aller, je vous laisse découvrir en image le projet 2050 de Claude Bartelone (candidat à la future présidence de la Region Ile de France) concernant la petite ceinture.

http://referentiel.nouvelobs.com/file/13674240.jpg

Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 07/05/2015

Bonjour,

Je me retiens d'éclater de rire ! Vous butinez un site qui mélange allègrement la déclaration d'intention de candidature de Claude Bartolone et un autre article qui n'a rien à voir sur une vue d'artiste de l'agence « Vincent Callebaut Architectures », réalisée suite à une demande de la Ville de Paris (et non de la région IDF) sur la densification et la ré-oxygénation de Paris.

Soyons sérieux !

Vous me parlez de mon "fantasme" ? Votre désir egotique et illogique de considérer, sans tenir compte des réalités, qu'une ligne de chemin de fer ne doit être vue QUE comme un jardin décrédibilise votre discours, et pas le mien ;-)

Habiteriez-vous au bord de l'océan que vous militeriez pour la suppression des ferries parce qu'ils gâchent votre point de vue...

Écrit par : DARTOIS | 07/05/2015

Monsieur Didier DARTOIS,

Voyons un peu de sérieux, tout le monde va dans le même sens aujourd'hui (sauf vous) ...
Il faut savoir vivre avec son temps et le temps du charbon est révolu vous savez ... enfin sauf peut être pour vous qui militez peut être au retour au chauffage au charbon ou à la bonne vieille buche de bois ... qui sait :)

Aujourd'hui toutes les villes misent sur le transport en TRAM et ce, depuis déja quelques années (moins polluant et moins sonores pour les centres villes)


Ah et si vous croisez devant votre fenêtre un ferry ... faites attention ... vous êtes peut être en train d'échouer sur un radeau en pleine mer lol

Écrit par : Gutenberg_P15 | 11/05/2015

Ah, Gutenberg, vous restez fidèle à vos habitudes !

Jamais vous ne prenez la peine de répondre lorsque l'on vous montre vos erreurs ni lorsque des informations sourcées et vérifiables vont à l'encontre de votre opinion que vous tenez pour la vérité immanente !

Vous persistez à vouloir me faire passer pour un nostalgique ou un passéiste alors que les solutions auxquelles je me réfère sont modernes, éco-responsables, et sont destinées à l'avenir.

"tout le monde va dans le même sens aujourd'hui (sauf vous)" : vous faites bien peu de cas des adhérents de l'ASPCRF, qui ont décidé, contrairement à vous, d'enlever leurs lunettes de soudeur et de considérer avec un œil critique les discours des élus de tout bord.

Votre message, comme les précédents, dénote une méconnaissance profonde de notre action, de nos objectifs et des réalités, ce qui n'est pas étonnant, lorsque l'on ne possède comme horizon que sa propre opinion...

Je vous laisse à vos chimères et à vos illusions ; je retourne dans le concret.

Écrit par : DARTOIS | 11/05/2015

Monsieur DARTOIS,

Lorsque la Mairie de Paris et la region Ile de France vont dans le même sens à savoir l'aménagement et la piétonnisation progressive de la petite ceinture, je me pose vraiment la question "Qui est dans ses chimères et dans ses illusions" ? lol

Mais bon Don Quichotte restera Don Quichotte et son moulin n'est pas prêt de s'arrêter de tourner ;)

Écrit par : Gutenberg_P15 | 11/05/2015

Lorsque la Ville de Paris et la SNCF signent un protocole qui mentionne noir sur blanc, je cite : "SNCF Réseau et la Ville confirment leur volonté que soit préservée la CONTINUITÉ de la Petite Ceinture et la RÉVERSIBILITÉ des aménagements qui pourraient y être réalisés, afin de ne pas obérer les potentiels de TRANSPORT pour le futur.", je ne me pose plus la question de savoir qui de nous deux sait lire !

Au cas où cela vous aurait échappé, c'est la Région IDF qui a insisté pour inclure dans le Schéma Directeur de la Région Île-de-France (SDRIF) les dispositions suivantes : "L’armature historique de ports urbains et de sites ferroviaires, parfois dégradés et sous-utilisés, est disponible notamment en cœur de métropole entre Paris intra-muros et l’A86. Pour jouer un rôle alternatif au mode routier dans l’approvisionnement de la ville mais également dans l’évacuation des déchets, ceux-ci devront être préservés, modernisés et mis en réseau grâce aux interfaces entre domaines routiers, ferroviaires et fluviaux. La Petite Ceinture mérite de conserver sa vocation fret. Pour ce faire, toute autre aménagement devra être réversible et précaire. Enfin, l’urbanisation dans leur environnement immédiat devra être compatible avec l’activité de ces sites. L’intervention de la puissance publique pour préserver ou reconquérir ces emprises foncières, dégradées voire polluées et parfois sous exploitées, est indispensable pour éviter leur aliénation, voire leur disparition alors que leur nécessité est dorénavant avérée pour répondre aux exigences du développement durable."

Vous êtes peut-être le dernier à croire encore que la méthode Coué fonctionne, mais les faits sont têtus...

Écrit par : DARTOIS | 11/05/2015

Monsieur Didier DARTOIS

C'est juste typement du management de flan à la française ... "je fais mais attention rien n'est définitif" ...

Il y a un dicton qui dit "Choisir c'est renoncé" mais à première vue la SNCF et la Ville de Paris font mine de faire et de pouvoir défaire par la suite ... et la marmotte elle plie le chocolat !

Il n'y a je pense que vous pour croire que dans 10/15 ans une fois l'ensemble des tronçons ouvert aux modes de déplacements doux et une fois des installations permises pour les parisiens et proches banlieusards en besoin d'espace verts .... que des trains vont finir par rouler de nouveau (surtout pour des histoires de fret)
Les gens changent et leur besoin aussi ... (il n'y a qu'à voir les marachers qui se rendent dans les gares comme celle de Pont Cardinet dans le 17eme), les gens commencent à consommer différemment :)

Mais bon d'ici 10/15 ans vous serez peut être à la retraite dans le sud en lutte contre la prolifération des méduses de bord de mer :)

Écrit par : Gutenberg_P15 | 11/05/2015

"Cuiusvis est errare: nullius nisi insipientis, in errore perseverare"

La marmotte n'est pas un usager des transports en commun ! Les gens changent, en effet, et les décisions de la fin des années 50 où les projets d'autoroutes urbaines sur la Seine et dans le cœur des villes nous paraissent aujourd'hui éminemment stupides.

Que les gens consomment différemment, je vous l'accorde, mais et leurs besoins et leurs désirs de se déplacer n'ira a priori pas en s'amenuisant (ou citez moi des études SÉRIEUSES affirmant le contraire).

Je ne suis pas un "Gutenberg-madame Soleil" détenant la vérité sur l'avenir de mes contemporains ; je ne sais pas ce que me réserve l'avenir, mais j'imagine, hélas, que votre opinion étriquée sera la même dans 15 ou 20 ans...

Écrit par : DARTOIS | 11/05/2015

Ne pas vouloir un seul instant envisager qu'une pensée puisse différer de la sienne ... ahlalalaaaaa je sais pas de nous 2 qui a l'opinion la plus étriquée lol

Il faut dans un pays où la liberté d'expression a un vrai sens permettre que les idées mais aussi des courants viennent contredire les siennes ... C'est ainsi que les choses arrivent à avancer non ? ;)

Écrit par : Gutenberg_P15 | 12/05/2015

Le débat démocratique est toujours à privilégier, effectivement, et vous avez raison de défendre votre point de vue.

Pour l'étayer et lui donner du poids et une légitimité, il faudrait cependant pouvoir vous appuyer sur des faits sourcés, plutôt que d'éluder mes questions.

D'ici-là, vous pouvez bien écrire ce que vous voudrez dans ce très (trop ?) long échange, dans lequel les lecteurs qui se seraient égarés ici souhaiteraient probablement lire plus d'arguments convaincants de votre part...

Écrit par : DARTOIS | 12/05/2015

Que pensez vous de High Line, la promenade verte à New York construite sur une ancienne voie de chemin de fer ? :)

http://newyorkmania.fr/2012/03/high-line-la-promenade-hype-de-new-york/

Écrit par : Gutenberg_P15 | 13/05/2015

Oui, ce serait une jolie inspiration pour nos élus dans notre ville trop minérale.

Écrit par : CMA | 16/05/2015

Bonjour,

Membre des "Amis de la High Line", j'ai participé à sa promotion et à son financement, ce qui me permet d'émettre une opinion documentée sur le sujet.

Cette ligne en viaduc de moins de 3 kilomètres, décidée en 1929 et ouverte en 1934 pour l'acheminement des marchandises directement au premier étage d'entrepôts, a été désaffectée vers 1980 puis s'est endormie, envahie par une végétation spontanée. Elle était promue à la disparition avant que Joshua David et Robert Hammond, voisins de la ligne, ne se mobilisent en 1999 pour la sauver, en s'inspirant de la Coulée Verte René Dumont (ancienne ligne de la Bastille à Verneuil l'Étang), réaménagée entre 1984 et 1993 en coulée verte.
Le projet est très ambitieux, et les fonds conséquents (un peu plus de 170 millions de dollars). Les travaux débutent en 2006, et le parc ouvre en 3 phases (2009, 2011 et 2014), permettant de dynamiser les quartiers traversés (qui étaient très mal famés), et d'offrir un espace très agréable aux New-Yorkais, avec des ascenseurs, des bancs, tables, transats, terrasses et des cheminements pratiques, dont une partie a conservé son caractère ferroviaire. C'est une réussite dont New-York peut s'enorgueillir.

En méconnaissant les réalités de la Petite Ceinture, il serait tentant d'imaginer qu'elle puisse être transformée en High-Line, mais :
- La PC est une ligne non désaffectée du Réseau Ferré National qui possède un avenir transport ferré et la High-Line une ligne désaffectée et sans avenir transport ferré depuis 1980 ;
- La PC comporte plus de 40% de son tracé de 23 kilomètres en tunnels et la High Line 2,33 kilomètres à l'air libre (sauf quelques traversées d'immeubles) ;
- L'aménagement de 1,3 kilomètres sur la PC 15 a été réalisé "ad minima" avec l'obligation de réversibilité mais aura coûté près de 8 millions d'euros, la coupe d'une quarantaine d'arbres vénérables en bonne santé, et va continuer de coûter à la Ville (c'est à dire aux contribuables) environ 230 000 € par an de location et d'entretien des ascenseurs - très souvent en panne (spécialité parisienne), là où la High Line ne coûte rien aux new-yorkais, mais leur rapporte !

Bref, lire dans la Presse des articles mal documentés qui comparent la promenade PC15, ouverte en 2013, et la High Line, c'est un peu comme oser affirmer qu'une Clio d'occasion s'inspire d'une Jaguar neuve !

Écrit par : DARTOIS | 17/05/2015

Les commentaires sont fermés.