Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/06/2016

Ces paysages urbains que vous ne verrez plus

parisLa première caractéristique du 12e arrondissement, Bel-Air en particulier est d'être un quartier de Paris aéré. Une qualité qui ne résistera pas aux politiques de construction intra-muros actuelles. 

Nous avons tous déjà regardé ces photos anciennes qui nous font réaliser ce que l'urbanisation a fait perdre à la qualité de vie des parisiens. Nous vous proposons aujourd'hui de regarder les photos de certains lieux de notre quartier en voie de mutation que nos petits enfants regarderont à leur tour avec nostalgie.

parisIl fallait bien sûr tourner la page de la maison de retraite des Petites-Sœurs des Pauvres (69-75 rue de Picpus) qui n'avait guère évolué depuis sa construction en 1901. Un bâtiment neuf et aux normes s'imposait pour répondre à la demande, mais n'aurait-il pas été possible de concevoir un édifice qui rappelle le passé religieux de la rue de Picpus ? en particulier en conservant le portail historique ? Cliquez ici pour voir la maquette du bâtiment en construction.

paris

Cliquez pour agrandir

paris

Cliquez pour agrandir

paris

Cliquez pour agrandir

parisL'indispensable reconstruction de la Cité scolaire Paul Valéry va s'accompagner d'un quartier de logements (la parcelle semble en effet en permettre) mais malheureusement d'un front massif sur le boulevard Soult. 

paris

Cliquez pour agrandir

paris

Cliquez pour agrandir

parisLes bâtiments de la maison de retraite Catherine Labouré étaient certes vieillots et la chapelle pauvrette, mais là encore, ils faisaient partie de l'histoire du quartier et surtout étaient l'occasion d'une "respiration" sur le côté impair de la rue de Reuilly. Demain à la place, une muraille !

paris

Cliquez pour agrandir

paris

Cliquez pour agrandir

parisNous ne reviendrons pas sur la regrettable opération du 64 avenue Netter. L'hôtel particulier construit par E. Flavien est tombé et va être remplacé par une façade sans charme en R+6 (cliquez pour la voir). Bilan : 9 appartements.

paris

Cliquez pour agrandir

parisIl n'y a pas l'ombre d'un doute : l'arrivée avenue de Saint-Mandé de la Sorbonne Nouvelle est une chance pour l'arrondissement. Sur le plan architectural, le projet retenu signé de Christian de Portzamparc va assurément embellir le quartier. Il n'empêche que l'on augmente la densité bâtie et le nombre de personnes vivant dans le quartier.

paris

Cliquez pour agrandir

parisAu 5 rue du Sahel, la densification est déjà effective puisque l'immeuble d'habitation construit à la place des anciens locaux des Pompes Mouvex, est livré depuis quelques semaines.

paris

Cliquez pour agrandir

paris

parisBoulevard Poniatowski, la rénovation du stade Leo Lagrange subtilement associé au projet Bercy-Charenton doit s'accompagner de la construction de logements, d'un collège et du rétablissement de la continuité urbaine du côté pair du boulevard. Autrement dit de constructions qui même si elles sont réussies vont se substituer à ce qui apparaît aujourd'hui comme une antichambre du bois de Vincennes.

paris

Cliquez pour agrandir

parisNous avons gardé pour la fin la densification la plus flagrante, celle du quartier de la Caserne de Reuilly. La caserne était certes encerclée de murs et de vilains bâtiments datant des années 70 qui n'avaient plus de raison d'exister.

paris

Cliquez pour agrandir

paris

Cliquez pour agrandir

Mais pour atteindre l'objectif ambitieux (600 logements + équipements publics, ateliers d'artistes, locaux associatifs, commerces de proximité ...), le plan prévoit de compléter la reconversion des bâtiments historiques par la construction des bâtiments que nous avons coloriés en rouge. Il apparaît que l'on s'apprête quasiment à doubler la surface occupée par la caserne elle même.

paris

Cliquez pour agrandir

Ce plan masse figurait déjà à peu de choses près sur la présentation effectuée le 25 novembre 2013. Les ateliers-riverains de concertation ont essentiellement porté sur les "placettes" et le jardin. Un jardin qui comme Debergue ou Charles Peguy va probablement être enclavé et ne profitera guère au quartier au delà de la Caserne.

---

Il est grand temps de changer d'échelle : Paris est l'une des capitales les plus denses du monde. Comment comprendre que 62 élus parisiens (dont 6 du 12e) acceptent de siéger au conseil communautaire du Grand Paris en poursuivant une politique locale qui n'en anticipe pas la finalité ?

  • à Paris 2,3 millions d'habitants vivent sur 105 km2 soit 21 300 hab/km2
  • dans la Métropole du Grand Paris 7 millions d'habitants vivent sur 814 km2 soit 8600 hab/km2

Madame la Maire et Présidente du conseil départemental de Paris,
Monsieur le Président de la Métropole du Grand Paris,
Madame la Présidente de la région Ile de France,
Monsieur le Ministre de l'intérieur,

Vous ne pouvez continuer à gérer nos territoires ainsi au détriment de notre qualité de vie ! Il urge de tout remettre à plat et comme cela est engagé (bien tard et bien lentement) pour le réseau de transport, il faut bâtir un PLU et un plan de logement métropolitains et cesser de densifier les communes qui le sont déjà bien trop. 

08:04 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : paris

Commentaires

La densification a ses limites et se fait souvent malheureusement au détriment des riverains. Il est oublié le projet de construction d'un R+6 en lieu et place d'une crèche d'un niveau R+1 rue Lamblardie comportant actuellement un jardin qui constitue une bouffée d'air et de verdure dans cette rue pas très large. Ce nouveau bâtiment sera t-il construit en façade de rue, à l'image du bâtiment des petites sœurs des pauvres rue de picpus qui est à mon goût, assez horrible et avec un retour sur le trottoir dont je ne vois pas l'intérêt ! Il aurait été préférable d'agrandir ce trottoir très emprunté par les enfants du groupe scolaire picpus !
Quid donc de ce nouveau bâtiment dont le permis de construire a été affiché vendredi 27 mai mais dont le dossier n'était toujours pas consultable à la direction de l'urbanisme le lundi 30 mai ? J'attends à ce jour qu'on m'appelle pour venir consulter le dossier, disponible d'ici 10 jours... Inadmissible lorsque le délai de recours court à compter de la date d'affichage du panneau ! Quel gâchis pour l'environnement des habitants, pour l'accueil des enfants dans cette future crèche qui accueillera, uniquement en rez-de-chaussée, moins d'enfants qu'à l'heure actuelle ! Disposeront-ils d'un jardin ? Nous ne savons rien de ce projet réalisé sans aucune concertation et dont le dossier n'est toujours pas consultable !

Écrit par : Virginie | 03/06/2016

Il faut ajouter que sur l'emplacement de l'US métro (avenue Arnold Netter) des logements vont être construits ce qui va encore amplifier la densité de Paris. De plus, ces logements ne profiteront pas aux Parisiens et leurs enfants puisqu'ils seront exclusivement réservés aux employés de la RATP pour la plupart, actuellement logés en banlieue.

Écrit par : JP | 03/06/2016

On dirait que nos élus n'ont jamais évolué petits dans les rues de Paris et donc n'ont pas pu s'imprégner de ce qui en fait son âme. Ils n'ont en tête que des tours d'habitation sans âme, tout ce qui n'est pas central et heureusement classé, devient commun, vulgaire et surtout sans identité propre.
Ne restera t-il qu'un Paris musée au centre et un Paris anonyme nullement différent de ce qui est fait dans le reste du monde ?

Écrit par : Aggie | 03/06/2016

Honnêtement, je ne suis pas d'accord avec l'analyse faites. Certains bâtiments sont en mauvais état. De plus s'il y avait un intérêt à les conserver, la commission du vieux paris interviendrait.
Pour moi, certaines constructions des années 70 de 30-35 mètres sont de véritables verrues. On en voit sur les clichés. L'erreur a été de les laisser construire (j'habite rue marie laurencin, et je trouve mon bâtiment des années 80 particulièrement laid comparé avec ces constructions récentes).

Écrit par : Bob | 03/06/2016

@Bob
Le Commission du Vieux Paris n'a qu'un pouvoir consultatif, et comme elle est totalement sous contrôle de la Mairie de paris, il ne faut pas compter sur elle pour exercer une quelconque pression de conservation du patrimoine. Elle avait d'ailleurs formulé le voeu que soit préservé le portail d'entrée des Petites Soeurs des Pauvres.

Écrit par : paul | 03/06/2016

@Paul

c'est tout à fait vrai, la commission du vieux Paris n'a qu'un pouvoir consultatif.
Mais je crois (sauf erreur de ma part) qu'elle s'était fortement opposée à certains gros projets comme le premier projet de la Samaritaine et les serres d'Auteuil.
Ses observations aident les personnes qui veulent faire un recours, et je crois avoir lu que c'était un motif de reproche de la mairie.

Écrit par : Bob | 03/06/2016

Bonjour
J'habite dans le 12ieme depuis plus de 15 ans et je constate cette dégradation des conditions de vie des gens des quartiers
Nonobstant une paupérisation il y a une massification dès constructions qui rend Paris cite dortoir et non plus Paris ville de vie
Le prochain programme qui nous inquiète particulièrement est celui de la Gare de Lyon dont le 2ieme lot va être prochainement réhabilité et il est à craindre une poussée du béton comme le 13ieme le connaît. Des bâtiments neufs et clinquants mais d'une tristesse le WE et en soirée sans animation de proximité
La ville de Paris pourtant affichant une image écologiste ne semble pas se soucier de la réalité et des contraintes de ses électeurs
Quel dommage
J'aime Paris mais....il sera peut être temps que le quitter à marche forcée

Écrit par : Jaimeparismais | 04/06/2016

Plusieurs de ces réactions semblent être émises par des biens, voir des très biens logés, propriétaires sans doute mais qui font fi de ce que sont les difficultés de ceux qui demandent des logements à des prix accessibles (si on peut encore utiliser ce terme à Paris). Construire de nouveaux logements, augmenter le nombre de places en maison de retraite, acceuillir plus d'enfants, d'étudiants, augmenter l'activité économique dans un quartier, ouvrir aux habitants des espaces verts jusqu'alors fermés comme il en sera à Catherine labouré et à l'ancienne caserne de Reuilly et peut être ailleurs, est ce une erreur ?
Bien sûr on ne doit pas faire n'importe quoi mais on n'en est pas là.
Et oui, on vit bien dans ce quartier, près du bois de Vincennes en plus !, ce qui me conduit à trouver certains de ces commentaires bien épris de passéisme et d'égoïsme.

Écrit par : HP | 04/06/2016

HP
Il n'y a pas que des nantis ou des biens logés à Paris qui regrettent la densification des constructions !
Les locataires ou habitants de hlm pâtissent aussi de ca car nous n'avons pas plus de places en crèches ou pas plus de commerçants de proximité
Nous subissons tout autant que la "haute caste" cette politique et nos enfants aussi
La ville veut de la mixité et c'est très bien mais ce sont souvent les mêmes qui doivent contribuer !

Écrit par : Jaimeparismais | 04/06/2016

@ Paul
Mon cher Paul
la commission du vieux Paris (CVP) bien qu’organisme consultatif dérange Mme A. Hidalgo ainsi que JL Missika (élu du XIIème)
La CVP donne un avis sur toutes les demandes de permis de construire et de démolir et veille sur le patrimoine parisien .
Pour freiner les avis de la CVP, Mme Hidalgo et JL Missika veulent interdire à la CVP de « fourrer » son nez dans les dossiers d’urbanisme !
Comment ? Par une réforme en profondeur de la CVP en trouvant des membres à l’échine plus souple
Rappel : le (la) Maire de Paris nomme les 40 personnes qualifiées qui siègent en compagnie des 14 conseillers de Paris dont JL Missika qui s’est auto-désigné ! .
De plus , rendre secrètes les délibérations (publiées depuis 120 ans) de la CVP . Les associations de défense du patrimoine privées de matière première .
JL Missika déclare sic : » elles (asso) se servaient de ces avis pour contester nos décisions devant les tribunaux »
exit les défenseurs du Vieux Paris qui souhaitent conserver des fenêtres « grand siècle » et autre escalier monumental .
Bref ça bétonne partout !
Pour le reste la « métropole du grand Paris « pas de pouvoir …hélas
En total accord sur un P.L.U et un plan de logements métropolitains.

Écrit par : bernard | 04/06/2016

Nous avons quitté Paris depuis 8 ans et ne regrettons rien. Quand nous voyons ces projets on a bien raison de l'avoir fait. Plutôt que de densifier Paris, mieux vaut penser à mieux repartir sur le territoire les entreprises d'autant que l'informatique permet de travailler à distance. Côté architectural quand je vois le 13eme arrondissement c'est une vraie horreur.

Écrit par : Pascal | 05/06/2016

Eh bien moi, j’applaudis à la construction du nouvel EPHAD des Petites sœurs des pauvres (qui remplacera ce long mur sinistre sur rue), du nouvel hôpital Rothschild (qui a mis à bas un mur aveugle surmonté de deux panneaux publicitaires), de la future université Sorbonne Nation (en lieu et place de bâtiments sans intérêts). Bien sûr, j'aurais aimé garder le carillon de la maison de retraite, bien sûr je regrette que l'esplanade d'entrée du nouvel hôpital soit trop minérale, bien sûr notre quartier est disparate, mais il vit ! Ce que je regrette le plus ? Une place Félix Éboué cernée d'agences bancaires (5 ou 6 ?) lui enlevant toute convivialité, agences n'ayant aucune utilité ou quasiment vu que nous nous contentons pour la plupart d'entre nous d'utiliser les distributeurs de billets.

Écrit par : philippe | 06/06/2016

@ philippe
Qui peut être hostile à la construction d’un EHPAD ? Paris manque cruellement d’établissements pour personnes âgées dépendantes.
Qui peut être opposé à la rénovation (désamiantage) de l’hôpital Rothschild ?
La future Université « Sorbonne Nation » dynamisera , j’espère, le quartier
Il ne s’agit pas de ça dans le billet du rédacteur
La place F. Eboué « polluée » par les agences bancaires et leurs distributeurs de billets : les gabelous financiers savent attirer le chaland et susciter des retraits générateurs de commissions inter bancaires!
C’est le concept de « banque ouverte à toute heure » pour les seuls possesseurs de cartes bancaires
Pour les autres, c’est : « je cherche un guichet humanisé »
pour combien d'années encore ?

Écrit par : bernard | 06/06/2016

Les commentaires sont fermés.