Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2020

Dix projets auxquels on a jusqu'ici échappé

parisLa mandature 2014-2020 a permis dans le 12e certaines constructions et aménagements urbains qui l'ont densifié et le dévalorisent aux yeux de nombre de ses habitants. Le plus emblématique restera l’opération Caserne de Reuilly.

Pour des raisons techniques ou grâce à la mobilisation des riverains, d'autres projets n'ont heureusement pas abouti. Nous contribuons aujourd'hui à entretenir votre mémoire en vous en rappelant dix auxquels nous avons jusqu'ici échappé.

1 - Les tours de Bercy-Charenton

paris

2 - Le nouveau Lycée Paul Valéry et (surtout) le quartier prévu autour

paris

paris

3 - Le projet Netter-Debergue

paris

4 - La construction d'un collège sur le stade Cardinal Lavigerie

paris

5 - Le déplacement du stade Leo Lagrange au profit d'un alignement d'immeubles d'habitat boulevard Poniatowski.

paris

6 - La démolition reconstruction en R+9 du siège Derichebourg 123 av Michel Bizot

paris

7 - Bâtiment en R+5 surdensifiant le 37-55 rue des Meuniers

paris

8-L’École de Management de Grenoble 82-94 rue de Reuilly

paris

9 - L’Atelier de l’Arsenal - Quai de la Rapée/Place Mazas

paris

10 - Le Gymnase-Pont avenue Courteline et la résidence étudiante boulevard Carnot

paris

La mandature vient tout juste de débuter, ces projets ne sont peut-être pas complètement oubliés. Restons vigilants.

08:10 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : paris

Commentaires

Malheureusement le projet 7, rue des Meuniers, semble avoir déjà démarré...

Écrit par : Aldric | 11/12/2020

C'est vrai que la mairie n'est pas en reste pour bétonner notre quartier. Est ce un effet d'éloignement du centre touristique et des organes de décision ?

Écrit par : Cma | 11/12/2020

On bétonne et ça continue. Par contre plus de sapin. Bizarre car on met à la place des silhouettes de sapin en bois de pin ou de sapin!!! Voir devant la Mairie. Ecologie oblige.

Écrit par : philippe | 11/12/2020

On peut ne pas être d’accord sur la Caserne de Reuilly mais il faudrait aussi demander l'avis des 150 étudiants et 450 familles qui y sont ou vont y être logés. Certains vivaient à 4 dans 25 mètres carrés. Que faut-il leur proposer ?

Écrit par : Monique | 12/12/2020

Certes, mais leur proposer des appartements qui se font face à qques mêtres, sans luminosité, sans intimité, c'est méprisant. Pour les étudiants, pourquoi ne pas réquisitionner les locaux laissés par la banque Barclay sur la coulée verte qui font l'objet aujourd'hui de travaux très importants pour des bureaux qui ne seront pas occupés? Cela aurait du sens avec l'ouverture de la faculté avenue de Saint Mandé.

Écrit par : philippe | 12/12/2020

Et n’oubliez pas le futur quartier des messageries (Gare de Lyon / charolais) qui était annoncé avec un grand jardin et qui tent à devenir un îlot de béton

Écrit par : C | 13/12/2020

Concernant les sapins, notre Maire écolo veut nous vendre une ombre de sapin dessinée par des enfants et réalisée localement avec du bois de recyclage. Pourquoi cela n'a pas été fait place de la Bastille ou Porte Dorée, par ex? Cohérence-incohérence ou manque de bois de recyclage? Vous dites" Ecolo"? What else?

Écrit par : philippe | 13/12/2020

Je trouve que la transformation de la caserne de Reuilly a redinamisé ce tronçon de la rue de Reuilly avec des commerces. Par contre, ils auraient dû construire un peu moins dense, c'est trop. Certains immeubles sont vraiement trop proches les uns des autres.

Écrit par : Eva | 13/12/2020

Je partage l'avis de toutes les personnes qui se sont exprimées ici. Il faut des logements certes mais nous avons compris que nous avons une densité au km2 qui était une des plus élevée au monde, il y a encore 2 tours en construction, du côté du 13e arrondissement mais très visibles lorsque l'on se trouve à la Porte Dorée, l'immeuble en construction place Daumesnil est particulièrement haut et dense, et les projets montrés ici sont peut être des réalisations qui se feront ailleurs. Il y a beaucoup de réalisations à venir dans le quartier.
Quant aux sapins éphémères : pas de sapins du tout, ça me va très bien aussi étant donné la façon dont ils terminent leur vie dès le 26 décembre. Et les fabrications de broc et de toc, ce n'est pas à la hauteur de Paris, que l'on plante de vrais sapins.

Écrit par : La Gazelle du XII | 14/12/2020

Écrire un commentaire