Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2014

Le 12e répond-il à l'enjeu du tourisme ?

" Le tourisme doit être érigé en grande cause nationale " déclarait le président de la république François Hollande en août 2013. signifiant ainsi qu'il avait pleinement pris conscience de l'importance économique de ce secteur d'activités qui représente en effet 7% du PIB de la France et 2 millions d'emplois directs ou induits.

paris

En 2013, Paris intra-muros a accueilli plus de 32 millions de touristes. Le 12e est-il en mesure de répondre à leurs attentes et de recueillir les bénéfices de leur visite ?

en les hébergeant :

parisParis offre une capacité d'accueil de 81 000 chambres d'hôtel reparties dans 1 550 établissements. Les pages Jaunes recensent 115 hôtels situés dans le 12e. Il y a deux ans, nous avions dans cet article fait le tour de ceux situés au plus près de notre quartier.

Jean-François Martins, le nouvel adjoint au Tourisme et aux Sports de la Ville de Paris affirmait il y a peu : Nous avons l'ambition de produire 12 000 chambres dans la métropole, dont 6 000 à Paris.

Dans le cadre du Plan hôtelier parisien, 3 hôtels sont en projet dans notre quartier. Les deux premiers totaliseront 490 chambres.

Mais héberger les touristes de passage ne suffit pas. Il faut leur donner envie de s'attarder et découvrir les richesses de notre arrondissement et la qualité de vie qu'il offre.

en leur faisant connaître le 12e

parisSi l'un des 7 points d'accueil parisiens de l'Office de Tourisme et des Congrès se trouve bien dans le 12e (en Gare de Lyon), on regrettera la disparition des stands des ambassadeurs de l'accueil. L'un d'entre-eux était installé chaque été depuis 2001 au pied de l'Opéra Bastille.

La cause nationale ne justifierait-elle pas un plus grand nombre de points d'information. En particulier en période estivale ? et que penser des horaires actuels : 8h-18h sauf dimanche et jours fériés ?

Parmi les documents édités par la ville à l'attention des touristes, on remarque ceux-ci :

paris    paris

Cliquez sur les couvertures pour les télécharger

Ces fascicules très bien faits citent les lieux les plus populaires de notre arrondissement : Parc Zoologique de Paris, Ferme de Paris, Bois de Vincennes, Parc Floral, Bercy Village, Viaduc des Arts, Cinémathèque Française, Palais de la porte Dorée, Pavillons de Bercy, place de la Bastille, Opéra Bastille, Marché d'Aligre, La maison Rouge, Aquarium Tropical ainsi que des événements temporaires : Foire du Trône, Paris Jazz Festival, Grand Prix d'Amérique.

Rien par contre sur les Colonnes du Trône, la Fondation Eugène Napoléon, le Cimetière de Picpus ou le Bastion numéro 1 et tant d'autres lieux dignes d'être connus et visités.

Les touristes en recherche d'information sur le 12e pourront également trouver sur parisinfo.com trois pages bien documentées :

Un bon point pour le site du routard.com qui sur cette page présente toutes les facettes du 12e susceptible d'attirer les visiteurs.

Enfin, le site de la Mairie du 12e donne sur cette page des informations touristiques essentielles malgré une présentation austère. Mais qui ira la dénicher ?

en leur donnant envie de venir :

Il ne suffit pas de répondre à la demande et à la curiosité de certains pour "faire le plein" de touristes. Encore faut-il que des informations leur parviennent pour exciter leur curiosité à venir découvrir nos quartiers.

L'offre en librairie concernant le 12e est indigente. Visitez Atout-Livre ou Amazon pour vous en convaincre. 

parisEn 2006, le conseil de quartier Trudaine-Rochechouart (9e) a réalisé et édité sous le titre Trudaine-Rochechouart dans tous ses éclats un remarquable guide des richesses connues et cachées de ce quartier (cliquez sur la couverture ci-contre pour le télécharger).

En prenant exemple sur cette excellente réalisation, les conseils de quartiers ne pourraient-ils pas entreprendre la rédaction d'un guide de l'arrondissement attractif et contemporain ?

La Mairie de Paris qui montre souvent une extrême aptitude à communiquer, utilise-t-elle aussi bien ses talents pour attirer des visiteurs lors d'événements tels que :

  • Paris Jazz Festival et Classique au Vert
  • la Foire du Trône
  • le marché Aveyronnais
  • la brocante du Design
  • les journées du patrimoine

en leur donner envie de s'y attarder

Les arrondissements périphériques sont par nature moins visités par les touristes que ceux du centre. Si l'on se réfère aux sites culturels les plus visités en 2012, le premier d'un arrondissement périphérique, la tour Montparnasse (14e) arrive en 13e position. Si nous n'envions pas la tour nous envions sa fréquentation (1 150 085 visiteurs).

parisLe 12e fait plutôt bonne figure avec la Cinémathèque Française (720 000 visiteurs) en 19e position et la Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration en 31e. Il est vraisemblable que les 297 766 visiteurs enregistrés incluent ceux de l'Aquarium tropical.

Le bassin de l'Arsenal bénéficie de sa situation place de la Bastille, et Bercy Village d'un excellent marketing et d'une non moins excellente desserte par la ligne 14.

parisDécouvrir la ville, se promener, flâner est la seconde activité pratiquée par les touristes à Paris (cliquez sur le graphique). Il devrait être possible de leur faciliter cette pratique à peu de frais.

Le site Paris Balades incite à la découverte pédestre du 12e (voir ici) et recense un grand nombre de visites conférences parisienne parmi lesquelles le 12e se fait bien rare.

Les élus du 12e ne pourraient-ils pas inciter certains guides-conférenciers à mettre dans leurs programmes des quartiers moins "en vue" comme Picpus (de la barrière du Trône au cimetière de Picpus), Aligre (en incluant la Fondation Rothschild) ou Bercy (visite architecturale du Ministère des Finances à l'immeuble Lumière). Pourquoi ne pas envisager un partenariat entre la Mairie et certains d'entre-eux ?

Commentaires

Sic : [« « les conseils de quartiers ne pourraient-ils pas entreprendre la rédaction d'un guide de l'arrondissement attractif et contemporain ? » »]
Chiche ! Mais quels sites mettre en avant qui attirent les chalands ? La « place sans nom » et ses caissons en bois remplis d’herbe ?
Pas certain que le rôle et la mission des C. Quartiers soient d’éditer un fascicule chargé de faire la promo du XIIème
Mais que fait l’office du Tourisme de Paris ?
« Le tourisme doit être érigé en grande cause nationale » avec les nouvelles taxes de séjour le « touriste » va affluer par vague… surtout dans le XIIème !
Rappel : Amendement pour augmenter le plafond de la taxe de séjour , déposé (fin juin) à l’A.N. par Sandrine Mazetier. Car, notre députée juge « ridiculement bas » le dit plafond ! Taxe destinée à remplir le trou des 400 millions à Paris ?
Mme A. Hildalgo s’était engagé à ne pas augmenter les d'impôts… exact ! On paiera seulement plus de taxes.

Écrit par : bernard | 24/07/2014

Je suis heureux que les habitants et les conseils de quartier notamment sur ce blog s'intéressent autant au tourisme et comprennent son importance économique. J'avais d'ailleurs déjà réagi à un article sur ce blog, je me permets donc de redonner le lien du rapide bilan de la mandature précédente à Paris et dans le 12e, auquel j'ai essayé de contribuer an tant qu’adjoint au tourisme, notamment en demandant à l'Office du Tourisme et des congrès de Paris d'éditer une brochure diffusée dans notre mairie et dans les points d'information touristiques:

http://prg-paris12.20minutes-blogs.fr/archive/2012/05/25/retour-sur-l-action-municipale-pour-le-tourisme-dans-le-12e.html

La mairie a donc pris conscience du poids du tourisme pour l'arrondissement, on peut toujours faire mieux bien sûr. Et on peut regretter qu'encore aujourd'hui certains élus de notre conseil s'opposent systématiquement à la création d'hôtels dans notre arrondissement.

Écrit par : Fabrice Moulin | 26/07/2014

sic : [« La mairie a donc pris conscience du poids du tourisme (..) »]
La Mairie ? Soyez précis : quel(le)s élu ( e) s ?
Sic : [certains élus de notre conseil s'opposent systématiquement à la création d'hôtels »]
Lesquels ?
Le développement du tourisme ne se borne pas à la création d’hôtels. Faute de quoi, le XIIème deviendrait un arrondissement « dortoir » !
De plus, l’accessibilité aux hôtels nécessite des lieux de stationnement pour les bus des « tours opérateurs » … pas simple à réaliser.
Suggestion : avec l’augmentation de la taxe de séjour, c’est le nombre de pièces dans l’Hôtel des impôts qu’il faut étendre !

Écrit par : bernard | 27/07/2014

Les commentaires sont fermés.