Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2016

Le baron Haussmann a fait un cauchemar

parisLe baron Haussmann a fait un cauchemar : il se promenait avenue Daumesnil entre le boulevard Soult et la rue du colonel Oudot et, regardant les pieds d'arbres, il vit que la Direction de la Voirie avait pris les plus larges libertés par rapport à ses prescriptions et que chacun de ces pieds d'arbres était traité différemment de son voisin. Non Monsieur le Préfet, ce n'était pas un cauchemar, mais la réalité :

paris

Cliquez pour agrandir

paris

Cliquez pour agrandir

paris

Cliquez pour agrandir

paris

Cliquez pour agrandir

08:14 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : paris

Commentaires

Il manque dans cet article les affreux carrés avec des hautes barrières en bois où poussent diverses "mauvaises herbes"et qui se remplissent d'objets divers non écologiques. Pauvre Paris. Paris poubelle ou Paris plus belle.

Écrit par : Philippe | 15/07/2016

Le mépris de cette municipalité à l'égard du patrimoine - grand ou petit - est terrifiant.

Écrit par : JPD | 15/07/2016

On préfère dépenser notre argent à organiser des fêtes de toutes sortes qui ne profitent qu'à un petit nombre mais le quotidien du Parisien on n'en a que faire.
Le prétexte de l'écologie au pied des arbres est un faux prétexte pour ne pas nettoyer Paris.
Les touristes sont sidérés de cette négligence qui rend Paris encore plus sale, notre maire à l'évidence n'a aucun sens esthétique et n'a même pas la fierté de donner une belle image de sa ville.

Écrit par : Aggie | 15/07/2016

Oui quel ne fut pas notre surprise par exemple en bas des Champs Elysées de voir cette anarchie au pied des arbres. L'écologie c'est autre chose. Mais la mairie s'en fiche visiblement

Écrit par : Pascal | 15/07/2016

Le Baron peut bien faire des cauchemars, je m'en moque. Il a rasé des quantités de rues sans aucun respect de l'existant avant son arrivée comme préfet. Certes ses grandes percées sont une des marque de Paris... mais on a oublié qu'il voulait surtout faciliter la circulation des troupes en cas d'émeutes.... Et que sous son aile la bourgeoisie s'est enrichie comme jamais.
Les pieds d'arbres étaient sans doute plus esthétiques avec leur grille d'origine, mais on peut aussi introduire un peu de changement, dès l'instant où ne s'y accumulent pas les cochonneries. Un peu de folie ne fait pas de mal !
A noter aussi qu'on n'arrose plus les pieds d'arbres avec du désherbant !
Il y a quand même beaucoup de commentaires grincheux sous cette rubrique, alors que ce n'est pas si grave. Tout est relatif...

Écrit par : lise | 15/07/2016

@lise
Chère Blanche-neige,
Si il y a beaucoup de Grincheux, j'observe aussi la présence de quelques Simplet.

Écrit par : Philippe | 17/07/2016

@lise
Chère Blanche-neige, je suis d'accord qu'il y a beaucoup de Grincheux, mais j'observe aussi qu'il y a pas mal de Simplet.

Écrit par : Philippe | 18/07/2016

Le pied des arbres envahis par les mauvaises herbes fait sale et désordre dans la mesure où nous avons des parcs et jardins parfaitement entretenus et des pelouses tondues.
Il semblerait que les herbes folles gagnent les extérieurs de la pelouse du tramway. C'était tellement devenu plus propre avec la verdure tondue au milieu de la chaussée et le réaménagement des trottoirs et chaussées, bien sûr que ça ne pouvait pas durer. Ce n'est peut être pas très grave, mais il faut savoir ce que l'on veut. Il n'y a pas que les tes touristes qui trouvent que c'est moche et sale. De nombreuses villes de France ont fait le choix de fleurir les pieds des arbres. La surface est bien plus petite que cette allouée aux arbres parisiens, ce sont les municipalités qui entretiennent.

Écrit par : La Gazelle du 12e | 19/07/2016

De fait nos grilles etaient une solution traditionnelle propre et rationnelle. L'obsession naive de tout changer tout le temps a fait apparaitre ces miniZONES sales et pseudonaturelles au pied des arbres , petits espaces sous-developpes qui font notre honte aux yeux des touristes. Quelle horreur et quel laisser aller.Nos impots doivent servir a autre chose qu'a illustrer les lubies de pseudoecolos allumes.

Écrit par : Yvan Keller | 27/08/2016

Les commentaires sont fermés.