Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2017

Sous nos pieds : la carrière de Gravelle

parisLes éditions Parigramme ont récemment publié une nouvelle édition de l'Atlas du Paris Souterrain d'Alain Clement et Gilles Thomas qui traite des galeries de carrières, cryptes médiévales, catacombes, égouts haussmanniens, métro et autres ouvrages ferroviaires, abris de Défense passive, galeries techniques diverses qui truffent le sous-sol parisien.

parisProfitons de cette publication pour rappeler qu'une carrière de calcaire grossier, dite Carrière de Gravelle, touche une partie du Bois de Vincennes (comprise entre l'avenue de la Gravelle, la route Don Pérignon et la route de la Plaine).

Gravelle est une très ancienne carrière souterraine d'où furent extraites d'importantes quantités de matériaux d'empierrement. Elle appartient au réseau de Charenton, bien qu'également située, en partie, sous le Bois de Vincennes.

Mais fait remarquable et presque unique pour Paris, la zone S-E de la carrière de Gravelle possède encore en partie sa hauteur d'origine : d'impressionnants piliers tournés s'y dégagent majestueusement, entre sol et ciel de carrière, sur une hauteur avoisinant par endroit les 5m.

paris

L'Inspection Générale des Carrières est une division de la Direction de la Voirie et des Déplacements (DVD) de la Ville de Paris.
 
Depuis 2005,  des travaux de consolidation par injection ont été entrepris et un périmètre de protection dans les zones à risque potentiel (environ 9000 m2) a été mis en place.
 
IMG_7058.JPG
 
En octobre 2007, la Mairie du 12e avait organisé une visite de la carrière de Gravelle qui avait suscité un grand intérêt des participants. Une expérience qui mériterait d'être renouvelée.

paris

Cliquez pour agrandir

Commentaires

Je suis partante pour une visite de ce lieu secret. Si c'est une fois tous les 10 ans, c'est donc maintenant.

Écrit par : La gazelle du 12 | 11/02/2017

Écrire un commentaire