Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2021

Passé, présent et avenir du 183 avenue Daumesnil

Depuis sa construction en 1997 dans le cadre de la ZAC Reuilly, le 183-185 avenue Daumesnil était occupé par des services de la Barclay's Bank.

paris

Installée en France depuis 1917, la Barclays chercherait un repreneur pour ses activités d'assurance-vie et de gestion d'actifs. La Barclay's s'est retirée de France en 2017, l'établissement du 183 avenue Daumesnil a fermé le 28 juillet 2017 et a aussitôt été repris par la banque privée Milleis Banque.

paris

L'enseigne Milleis aura été particulièrement éphémère puisque l'établissement a fermé le 31 mars 2020 et que depuis, Generali Real Estate propriétaire du bâtiment en a confié au cabinet SK & Associés la restructuration totale.

paris

Le projet (voir ici) consiste à adapter cet immeuble de bureaux construit à la fin des années 80 aux critères actuels dont l’intégration de nombreux services et équipements spécifiques. parisL’ensemble des terrasses sera paysagé et rendu accessible aux usagers.

On ne sait à ce jour qui seront les occupants. On note toutefois sur le permis de construire la présence de locaux commerciaux, ce qui présage d'une ouverture sur le quartier.

Livraison prévue en juin 2022.

paris

Vue d'architecte du bâtiment fini côté allée Vivaldi

08:08 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : paris

Commentaires

Axa doit s'installer à la place de la Barclay's. N'aurait-il pas été plus astucieux de créer une résidence étudiante avec l'ouverture de la nouvelle Sorbonne et des commerces? Cela n'a pas effleuré le bon sens de nos élu.e.s.
Diminution dans les transports, augmentation des échanges locaux, rajeunissement de la population.Quel gâchis!

Écrit par : philippe | 02/04/2021

Une residence etudiante a des besoins sanitaires, donc des infrastructures, sdb eaux usees qui sont bien plus lourdes que du terciaire ou l open space regne encore en maitre.

Écrit par : Pommier | 02/04/2021

Bien d'accord car avec la crise sanitaire et le télétravail il vaudrait mieux transformer cet immeuble en logements

Écrit par : Zébulon | 02/04/2021

Complètement d'accord avec Zébulon

Écrit par : François | 03/04/2021

Écrire un commentaire