Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2013

Que reste-t-il aux quartiers ?

parisSi administrativement, les quartiers de Paris sont parfaitement définis, dans le langage courant, un quartier désigne un espace urbain pourvu d'une identité commune sur le plan architectural, social, fonctionnel mais délimité sans précision. 

Les habitants, on le constate quotidiennement, sont attachés à leur quartier au sens le plus restreint : ils parlent de leurs commerces de quartier, de leur bureau de poste de quartier, de leur cinéma de quartier voire de l'ambiance "village" de leur quartier.

C'est en partant de ce constat, que législateur a souhaité que la démocratie locale s'exerce sur des entités réduites et que la Ville de Paris a défini des quartiers rassemblant environ 20 000 habitants par sub-division des 80 quartiers administratifs (4 par arrondissement) ou par agrégation de bureaux de vote, ce qui revient au même.

CarteDes122CQ.jpg

Cliquez pour agrandir

Dès 2002, les conseillers de quartier et les invités permanents ont montré une grande expertise des lieux et des personnages de leur quartier. C'est avec une grande pertinence qu'ils ont contribué au Plan Local d'Urbanisme et une grande connaissance du niveau local qu'ils ont organisé des animations comme des Rallyes pédestres ou le Café inter-âge.

Depuis 2008, sous l'impulsion vraisemblable de la Mairie de Paris, dans tous les arrondissements les élus accordent la prépondérance aux actions et aux projets inter-quartier au détriment du niveau quartier. Ainsi, dans le 12e :

- alors que les commissions peinent à rassembler des bénévoles motivés, et à assurer un dialogue minimum avec les élus et les services techniques de la ville, la Mairie multiplie les commissions et les plénières inter-quartier.

- budget participatif : si nous approuvons totalement la procédure de choix en réunion inter-quartier, il nous semble que le déroulé du processus gagnerait à accorder de la place, voire préconiser un travail préparatoire approfondi au niveau de chaque quartier suivi de réunions publiques qui permettraient de discuter et conforter les propositions des conseillers.

L'inter-quartier conduit de fait à déposséder les conseillers de quartiers de leur pouvoir de dialogue avec les habitants aboutissant à des propositions concertées puisque la Mairie, plutôt que de les inciter à recueillir les avis des habitants sur leurs propositions, prend le plus souvent à son compte la consultation et l'étend à un maximum d'habitants.

affiche.jpg

Deux exemples : on ne trouve même pas trace du projet de rénovation du Jardin bd de Picpus sur les pages du Conseil de quartier Bel-Air Nord. Pas davantage du soucis d'améliorer la signalétique Promenade Plantée sur celles du CQ Bel-Air Sud.

Ainsi, faute de mieux, les réunions publiques, à l'image de celle organisée par Nation Picpus le 9 avril dernier, portent sur des sujets de plus en plus "bateau" qui n'ont plus aucun ancrage avec le quartier.

Côté animations :

Art en Balade comme Paris Plane sont des manifestations financées et organisées par des conseils de quartier, mais totalement déconnectées des quartiers eux-mêmes. Rien ne les distingue des manifestations organisées par la Mairie d'arrondissement.

- Music'o'kiosques et le Cinéma Itinérant, sont des animations déclinées au niveau des quartiers dont le format et le financement donne lieu à coordination inter-quartier. Formule efficace, mais sans doute peu propice à l'exercice de imagination collective des habitants du quartier.

Rappelons une nouvelle fois le rôle des conseils de quartier tel que précisé sur cette page de Paris.fr :

Les conseils de quartier sont des lieux d'information, d'écoute, de débats et d'expression concernant les projets d'aménagement du quartier, la vie de quartier ou encore l'amélioration du cadre de vie et permettent une meilleure diffusion et communication vers la population du quartier.

Ils sont un des relais entre les services de la mairie et les élus et la population du quartier, sans être les représentants des premiers ou des seconds.

Ils sont force de proposition et peuvent ainsi soumettre des voeux au conseil d'arrondissement, celui-ci prenant la décision de les accepter ou non et de les redistribuer vers les autorités compétentes, en fonction du domaine d'action en jeu.

Si les actions inter-quartier, qui ne sont nullement évoquées ici, donnent plus de moyens et une plus grande visibilité (de l'hôtel de ville en particulier) aux actions des conseils de quartier, nous pensons que leur excès appauvrit la démocratie locale en l'éloignant des habitants et de leur quartier.

30/05/2013

Portes ouvertes des ateliers d'artistes du 12e

document.jpgSimple rappel, puisque la 8e édition des Portes Ouvertes des ateliers d'artistes du 12e qui aura lieu samedi 1er et dimanche 2 juin de 14h à 20h, est parfaitement détaillée sur cette page du site de la Mairie du 12e.

Le programme complet accompagné de l'indispensable plan est téléchargeable ici.

Mention particulière pour ceux situés au coeur ou au plus près de notre quartier :

  • Marie RAYNAL, photographie, 13 rue Louis Braille
  • Marion DUMAINE, collage, aquarelle, 110 av du Gal Michel Bizot
  • Carlos-Alberto ACOSTA-RIOS, peinture, 19 av du Gal Michel Bizot
  • Saùl ACOSTA-RIOS, photographie, 19 av du Gal Michel Bizot
  • Marie-Claire CALMUS, peinture, 36 rue Sibuet

Vendredi, la Fête des Voisins

parisMême si vous ne vous y êtes pas préparés à l'avance, il est encore temps :

La 14e édition de l’opération « la Fête des Voisins » aura lieu vendredi 31 mai 2013. Organisé par l’association Immeubles en fête, cet évènement a pour objectif de développer les solidarités de proximité.

Cette fête est l’occasion pour les habitants d’un même quartier de se rencontrer et de prendre le temps de se connaître. Chaque habitant peut inviter ses voisins à venir partager un moment de convivialité autour d’un buffet, d’un repas ou d’un apéritif.

29/05/2013

L'œil du quartier en satellite (7)

paris

L'Oeil du quartier prend de la hauteur. Passager clandestin d'un satellite géostationnaire, il a pu observer quelques particularités urbanistiques et architecturales de notre quartier. Il vous en soumet les photos. A vous d'identifier les lieux et les bâtiments vus de la haut.

Septième coup d'oeil :    

paris 

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo satellite ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisCette vue aérienne est celle de la piscine Carnot située 34 boulevard Carnot en situation couverte.

La piscine Carnot a été construite en 1967 par l'architecte Roger Tallibert. Qualifiée d'expérimentale, elle est située dans la "zone verte" édifiée à l'emplacement des anciennes fortfications. Elle constitue une extension de la piscine du Club des nageurs de Paris conçue par Jean-Claude Dondel et Roger Dhuit au début des années 60. Trois bassins la composent et le plus grand possède la particularité qui oriente tout le projet, de se couvrir et se découvrir très rapidement.

zoom_IMG_200401231604450.jpg zoom_IMG_200401231604469.jpg

Roger Tallibert est un architecte français né en 1926.  Spécialiste renommé pour l'utilisation des voiles de béton, il a consacré sa carrière à construire pour le sport et dans l'esprit du sportParmi ses nombreuses réalisations, on retiendra l'une des plus emblématique se trouvant à Paris : le Parc des Princes (de 1969 à1972).

07:33 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

28/05/2013

Le théâtre Marsoulan tire le rideau

David Rozen et David Rebouh communiquent :

parisAprès 5 années de spectacles, le Théâtre Musical Marsoulan (20 rue Marsoulan) fermera définitivement ses portes le 1er juin 2013.

Si vous souhaitez être averti de ses nouvelles activités sur Paris ainsi que de l'ouverture prochaine d'un nouveau théâtre, écrivez leur à contact@theatremarsoulan.com avec Marsoulan en objet.

Vous pourrez retrouver notamment Kid Manoir 1 et Kid Manoir 2 au Théâtre Le Palace à partir d'octobre, mais également un nouveau spectacle, Hansel et Gretel, dans un autre théâtre parisien.

Inauguration du Théâtre Marsoulan le 4 novembre 2008

27/05/2013

Cigarette électronique : Bel-Air Sud touché

Après la vague des coiffeurs, des agences immobilières et des opticiens, assiste-t-on à celle des commerces de cigarettes électroniques ? On peut le craindre car, en quelques semaines, trois commerces de ce type ont ouvert avenue Daumesnil :

au numéro 227 :

paris

au numéro 269 :

paris

au numéro 282 :

paris

Alors que les ventes de tabac sont en baisse, le marché de la cigarette électronique explose et attire des convoitises. Moins chère, moins nocive pour la santé... les arguments sont nombreux pour attirer les fumeurs alors que ses effets sur l'organisme sont encore méconnus. La ministre de la Santé Marisol Touraine a d'ailleurs commandé une enquête pour faire une évaluation du « bénéfice/risque ».

24/05/2013

Journées Portes Ouvertes à l'Ecole Du Breuil

medium_dubreuil.jpgL'école Du Breuil (créée en 1867 par un arrêté du Préfet Haussmann) nous invite cette année sur les 27 hectares de son domaine, à la fête qu'elle organise :

le samedi 25 mai 2013 de 10h00 à 18h30
et le dimanche 26 mai 2013 de 10h00 à 18h30

paris

Cliquez pour agrandir

Le Les journées portes ouvertes de l’Ecole d’horticulture Du Breuil sont placées cette année sous le signe de l’agriculture urbaine. Le programme détaillé consultable ICI propose entre autres :

  • Visites guidées du verger patrimonial, du potager, de l'arboretum et des jardins
  • Expositions-Vente de plantes
  • Grande nouveauté : les enfants pourront grimper dans les arbres en toute sécurité, sous la surveillance des bûcherons élagueurs.
  • Pauses gourmandes

07:51 Publié dans Animation-Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

23/05/2013

Le Festival de l'Oh 2013

parisLe festival de l’Oh ! se tiendra les 25 et 26 mai 2013 avec le Danube comme thème phare.

Après le Niger en 2009, le Gange en 2011, le festival de l’Oh ! poursuit son voyage parmi les cultures de l’eau et invite pour son édition 2013 le fleuve Danube sur les bords de la Seine et de la Marne. Il accompagnera la 13e édition du festival de l’Oh ! en y insufflant sa couleur, ses cultures et son histoire.

Pour l'édition 2013, 6 compagnies proposeront au public des spectacles originaux. Une programmation éclectique autour de la danse, du théâtre, de la musique, du cirque…

Le festival de l'Oh se déroule dans plusieurs communes du Val de Marne et à Paris 12e, au pied de la passerelle Simone de Beauvoir.

paris

Retrouvez sur cette page le programme détaillé des festivités sur le quai de Bercy.

La Mairie du 12e signale plus particulièrement :

  • le stand des Conseils de quartier du 12e qui, en lien avec Ports de paris, travaillent actuellement à la conception d’une exposition sur « l’Histoire et histoires des berges du 12e ! »
  • deux associations du 12e : l’association L’eau est le pont et l’association Hydraulique Sans Frontières.

Portes ouvertes aux Frigos

parisCe n'est ni dans notre quartier, ni même dans notre arrondissement, mais juste de l'autre côté de la Seine.

Nous ne saurions trop vous conseiller de la franchir (à pied ou à vélo par la passerelle Simone de Beauvoir, ou par le bus 64) pour découvrir les Frigos qui ouvrent leurs portes au public samedi 25 mai de 14h00 à 22h00 et dimanche 26 mai 2013 de 14h00 à 20h00.

Profitez de cette occasion pour découvrir un lieu étrange et des artistes de qualité.

Construit dans les années 1920, terminal ferroviaire et entrepôt frigorifique, puis friche industrielle à partir des années 1970, le bâtiment a été investi par de nouveaux occupants dans les années 1980. Devenant la résidence d'artistes et d'artisans pour la qualité de ses volumes et de son isolation thermique et phonique.
Les Frigos ne sont pas un squat car depuis toujours les occupants et les propriétaires successifs ont contracté des conventions d'occupation en échange de loyers.
 

medium_IMG_1606.JPG

Les Frigos (Accès)
19 rue des Frigos - 75013 Paris

07:40 Publié dans Animation-Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

22/05/2013

L'Oeil du quartier en satellite (6)

paris

L'Oeil du quartier prend de la hauteur. Passager clandestin d'un satellite géostationnaire, il a pu observer quelques particularités urbanistiques et architecturales de notre quartier. Il vous en soumet les photos. A vous d'identifier les lieux et les bâtiments vus de la haut.

Sixième coup d'oeil :    

paris

Cliquez pour agrandir 

Que représente cette photo satellite ?

Notre précédent coup d'oeil :

parisNombre de nos lecteurs ont probablement reconnu le plan oroginal de la fondation Eugène Napoléon située au 254 rue du Faubourg Saint-Antoine.

Le 26 janvier 1853, la Commission municipale de Paris « vote une somme de 600 000 francs or pour l’acquisition d’un collier de diamants » destiné à l’Impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III. Mais deux jours plus tard, l’Impératrice refuse le collier, souhaitant qu’avec cet argent, soit créé « un établissement d’éducation gratuite pour les jeunes filles pauvres », La somme servira à la construction d’un bâtiment dans le 12ème arrondissement.

paris

L’architecte Jacques Ignace Hittorff (1792-1867) donnera la forme d’un collier aux bâtiments inaugurés le 28 décembre 1856. L’établissement reçut la dénomination de « Maison Eugène Napoléon », en l’honneur du jeune Prince impérial, Louis-Eugène, né l’année de l’institution en 1856.

07:07 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris