Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2015

L'hôtel Motel One Porte Dorée s'apprête à prendre forme

parisSouvenez vous : en janvier 2012, nous avions réagi à la consultation annoncée par la délibération 2012 DU 84 du conseil de Paris : Lancement d'une consultation pour la cession d'une emprise en vue de la réalisation d'un programme hôtelier, 295 avenue Daumesnil (12e).

parisLe 295 avenue Daumesnil, c'est ce petit terrain adjacent au palais de la Porte Dorée alors occupé alors par le Service des Aménagements et des Grands Projets (SAGP) de la Direction de la Voirie et des Déplacements (DVD). L'idée d'y voir construire un complexe hôtelier nous avait fait frémir et nous avait inspiré cette fiction.

parisEn février 2013, le conseil de Paris a voté (2013 DU 41) la signature d'une promesse de vente à Vinci Immobilier Développement Hôtelier du terrain de 3616 m2 situé au 295 avenue Daumesnil, en vue de la réalisation d'un hôtel 3 étoiles à l'enseigne Motel One, une chaine allemande dont ce sera la première implantation en France.

Le concours d'architecture a retenu le projet présenté par le cabinet MCBAD : 

paris

Projet lauréat de MCBAD - Cliquez pour agrandir

L'hôtel comportera 255 chambres sans restaurant. Le parking automobile en sous-sol est limité à 48 places. Le nombre d'emplois créé est estimé à 45 Equivalent Temps Plein. Aux dernières informations, l'ouverture est annoncée pour 2017.

En mars 2015, la Commission du Vieux Paris a examiné le Permis de Construire (PC 075 112 14 V 0050) relatif à cet hôtel. Après avoir interrogé la direction de l'Urbanisme qui a rappelé que le site est constructible au regard du PLU et qu’il n’a pas été réservé pour l’implantation d’un espace vert, elle concluait :

La Commission observe que la très grande proximité spatiale entre ce projet d’hôtel de huit niveaux et le musée de l’histoire de l’immigration d’échelle moyenne, sur laquelle sont réglés les bâtiments construits en périphérie, serait de nature à en modifier la perception.

Elle constate que l’implantation de ce nouveau volume viendrait masquer en partie le côté est du musée, dont le caractère moderne très épuré fait contrepoint au décor foisonnant de la façade, sculpté par Alfred Janniot.

Elle s’inquiète également de la couleur à venir et du traitement de surface des façades de l’hôtel qui pourraient contredire, en raison d’un contraste trop fort, l’oeuvre d’Albert Laprade et de Léon Jaussely. La Commission demande pour cela que le projet d’hôtel puisse encore évoluer de façon à s’inscrire dans un rapport architectural et urbain avec le Cité de l’immigration mieux équilibré.

paris

Cliquez pour agrandir

Inévitablement, un certain nombre de nos lecteurs estimeront que le voisinage entre cette construction et un monument classé d'un tout autre style est totalement incongru. Si, une fois de plus, nous regrettons l'incessant accroissement de la densité du bâti parisien, nous sommes convaincus du grand savoir faire du cabinet MCBAD qui a su, aussi près du Palais de la Porte Dorée, ne pas en accaparer la vedette. Notre fiction de 2012 était donc exagérément pessimiste !

Ce genre de voisinage courant à Londres ou à Berlin est encore le plus souvent combattu des parisiens. Il est pourtant la marque d'une capitale moderne qui sait prouver sa vitalité, sans néanmoins détruire son patrimoine.

Et pour vous en persuader, voici un projet auquel nous avons heureusement échappé.

paris 

Projet de l'Atelier Arago - Cliquez pour agrandir

Commentaires

Pour l'instant la vision de cet hôtel à côté du Musée de l'Histoire de l'Immigration n'est pas heureuse du tout, les deux bâtiments sont trop rapprochés, et ça gâche la vision du MHI et n'avantage pas la vision de l'hôtel qui est trop haut.

Écrit par : La Gazelle du 12e | 09/10/2015

Ce projet ressemble à l'architecture des grands ensembles des années 60. Un geste architectural sans interet. C'est dommage pour cet ensemble riche esthetiquement, le musée de l'immigration, la place de la Pte Dorée ( trop peu mise en valeur) et l'l'environnement vert du bois. Le périphérique restant une verrue qui aurait pu être isolée par un bâtiment plus ambitieux.

Écrit par : CMA | 09/10/2015

Ce projet est au cauchemar, on ne verra plus que lui en se promenant au bord du lac Daumesnil. Le bâtiment défigure non seulement le plus beau Monument de l'Est Parisien, mais aussi le paysage de parc boisé de l'entrée du Bois de Vincennes. La Marie aurait pu au moins imposer un bâtiment durable et végétalisé.

Écrit par : Un voisin | 03/02/2016

48 places de parking pour 255 chambres et 45 employés… on voit déjà à quel point ce projet est bien pensé… Les photos-montages comme d'habitude, truquent la réalité, mauvaises surprises à l'arrivée.

Écrit par : munstead | 03/02/2016

Très bien ! Cet hôtel va attirer des touristes et autres visiteurs, ça nous changera de la faune drainée par la foire du trône et autres manifestations qui polluent la pelouse de Reuilly toute proche.

Écrit par : jean-pierre | 05/02/2016

Je suis d'un a priori plutôt favorable à ce projet, comme Jean-Pierre, car le quartier manque encore cruellement de touristes.

Je pense que cet hotel pourrait redynamiser l'environnement proche, notamment en termes de restaurants, espérons !

Écrit par : Vatech | 08/02/2016

Il est vrai que si cela peut dynamiser le quartier Porte Dorée avec une offre restaurants/commerces plus intéressante, cela serait forcément un plus ;)

Écrit par : Gutenberg_P15 | 09/02/2016

@ Vatech et Gutenberg_P15,

Désolé, mais vous n'avez pas bien lu :
L'hôtel comportera 255 chambres sans restaurant.

Écrit par : Manuel | 09/02/2016

@Manuel

Oui je ne parlais pas d'un restaurant dans l'hôtel mais de l'impact de ces nouveaux touristes sur l'offre du quartier. Que 100 ou 200 personnes doivent se sustenter chaque soir devrait créer plus d'offre dans le quartier.

Écrit par : Vatech | 09/02/2016

Bonjour @Manuel

Je voulais dire que vu que l'hotel ne comporte aucun restaurant ... l'offre du quartier pourra je l'espère être redynamisée :)

Il aurait été judicieux de la part de la Mairie du 12ème d'élargir d'ailleurs dans le cadre "Contrat Paris'Commerces" au quartier de la Porte Dorée.

Écrit par : Gutenberg_P15 | 10/02/2016

Bonjour ,
Comment la ville peut autoriser une construction de cette ampleur à coté d'un monument classé et pourquoi n'y a t il pas eu de recours sur ce permis de construire ?
Détail supplémentaire , la circulation automobile et le stationnement sont déjà quasi impossibles à cet endroit , alors avec 255 CH pour 48 Pks !!!!!
un scandale
bien à vous

Écrit par : van aelst | 02/04/2016

Je doute que les personnes de passage dans cet Hotel viennent en voiture (touristes, etc) donc les 48 places me semblent largement suffisantes.

Écrit par : Vatech | 02/04/2016

Bonjour,

C'est vrai qu'avec uniquement 2 vrais restaurants entre l'hôtel et la Porte Dorée, quasiment pas de commerce, aucune boutique, aucun boulanger, c'est un choix étonnant d'une part d'installer un hôtel, d'autre part sans restaurant, et qui plus est avec la moitié des chambres avec vue sur le périphérique... Cela sent déjà les 15 bus quotidiens de tour operator pour nos amis touristes d'Asie (contre qui je n'ai rien) en provenance de l'aéroport de Roissy !

Écrit par : Patrice | 12/04/2016

Les commentaires sont fermés.