Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/04/2018

A redécouvrir : le jardin d'agronomie tropicale René Dumont

parisAu printemps, nombre d'habitants du quartier sont attirés par le bois de Vincennes. Mais la présence de Foire du Trône en dissuadant plus d'un, nous vous suggérons la découverte ou la redécouverte du Jardin d'Agronomie Tropicale René Dumont.

Le Jardin d’agronomie tropicale René Dumont se trouve en bordure nord-est du Bois de Vincennes, en lisière de Nogent-sur-Marne. Dans une forêt de 4,5 hectares aux allures sauvages, où se mêlent pins, ginkgos, érables et bambous, les promeneurs découvrent au hasard de leur marche les vestiges de l’époque coloniale française.

Fondé en 1899, il a été conçu pour étudier les plantes tropicales cultivées dans les colonies françaises. Il abritait des serres où l’on cultivait le café, la vanille, la muscade, les bananes ou le cacao. L’objectif était d’"accroître les productions agricoles des colonies et améliorer l’approvisionnement de la France en produits exotiques".

60ad384b57be0012f81f8feaed292715.jpg

A l'occasion de l'exposition coloniale organisée en 1907 par la Société Française de Colonisation, plusieurs pavillons sont construits en dur. Deux d'entre eux (la serre du Dahomey et le pavillon de la Réunion) avaient été récupérés de l'exposition universelle de 1900. La maison de la Cochinchine, transformée en 1922 en temple du souvenir indochinois, provenait de l'exposition coloniale de Marseille de 1906 ; elle a été détruite par un incendie en avril 1984.

Le jardin, occupé jusqu'en 1995 par le CIRAD (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) , est également le lieu choisi pour l'érection des monuments à la mémoire des soldats des colonies morts pour la France pendant la Première Guerre mondiale.

6fa10415fa5bd212744526f9fd835ff2.jpg
En 2015, la Ville avait lancé un appel à idées pour rénover ces pavillons et les ouvrir au public. Nous n'avons eu aucun retour de cette opération qui semble avoir été infructueuse.

L'entrée du jardin se trouve 45 bis, avenue de la Belle-Gabrielle, bois de Vincennes. Si vous renoncez à vous y rendre à pieds ou à vélo, vous pouvez l'atteindre par le RER A : Station Nogent sur Marne

Horaires en cette saison : de 9h30 à 20h00,
L'entrée est gratuite !

Et si vous hésitez encore à y aller, visitez cette page du site Paris côté jardin

08:06 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

Commentaires

C'est un lieu de désolation. Tout est à l'abandon et la création d'un jardin écolo confié à des associations n'a pas amélioré le site. Je ne crois pas que la restauration voire m^me l'entretien de ce jardin soit à l'ordre du jour de la mairie de Paris ni du XIIème. On préfère faire des piscines dans le lac Daumesnil.

Écrit par : philippe | 27/04/2018

Je partage l'avis de Philippe. Cet endroit est laissé à l'abandon malgré la restauration d'un bâtiment. Pourquoi ne pas avoir poursuivi ? il y a tout, des bâtiments originaux à restaurer, des serres à restaurer, une végétation luxuriante, une faune...
Beaucoup d'espaces et de calme.

Écrit par : La gazelle du 12 | 30/04/2018

Écrire un commentaire