Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2015

Un projet pour la place de la Nation

FotoFlexer_Photo.jpgComme la Maire de Paris s'y était engagée lors de la campagne des municipales, l'embellissement des grandes places (Bastille, Nation, Panthéon, place des Fêtes, place d'Italie, Gambetta, Madeleine) figure en bonne place dans le Programme d'Investissement de la Mandature (PIM).

La place de la Bastille, comme nous le souhaitions est la première concernée. Celle de la Nation devrait suivre.

Une large concertation (elles sont toujours larges) ne manquera pas d'être menée pour que le projet réponde au mieux aux attentes de chacun.

Sans attendre, nous reproduisons un extrait d'une étude publié en novembre 2005 par l'Atelier Parisien d'Urbanisme (APUR) sous le titre Réaliser de nouveaux jardins, comment végétaliser Paris ? qui donne une idée de ce qui pourrait être fait pour rendre la place plus agréable aux habitants riverains comme aux promeneurs.

***

Les places de la Nation et Charles de Gaulle sont les deux plus grandes places circulaires de Paris avec un diamètre d'environ 250 m.

Capture d’écran 2015-01-09 à 22.56.45.jpg

Cliquez pour agrandir

Etat actuel : De son centre à sa périphérie bâtie, la place se compose :

  • D'un terre-plein central aménagé en square autour de la statue monumentale de DALOU, représentant le Triomphe de la République qui entre dans Paris. Le bassin qui mettait en valeur la statue a été malheureusement remplacé par des plantations basses sur talus. Le square est accessible par deux passages piétons et par une rampe permettant l'accès aux couloirs du métro et du RER. Peu accessible et isolé au milieu d'une intense circulation automobile, sa fréquentation piétonne est faible et l'oeuvre de DALOU méconnue.
  • D'une chaussée circulaire très généreusement dimensionnée de 25 m de largeur.
  • De terre-pleins pour les piétons principalement fréquentés par les usagers des transports en commun et qui ne paraissent pas constituer des lieux de promenade ou de détente pour les riverains.
  • D'une contre-allée, puis d'un trottoir confortable en pied d'immeubles.

Le projet : Il consiste à agrandir le square existant et en faciliter l'accès en réduisant la chaussée centrale et en améliorant les traversées des piétons.

Capture d’écran 2015-01-09 à 22.55.57.jpg

Cliquez pour agrandir

La réduction de la largeur de la chaussée à 15 m contre 25 m aujourd'hui est envisageable au regard des flux de circulation. Le gain d'espace ainsi obtenu est totalement affecté au terre-plein central dont la surface passe ainsi de 7 000 m² à 10 400 m². Par comparaison, la superficie du square central de la place d'Italie n'est que de 5 800 m². Dans une géométrie très différente, les deux îlots centraux de la place de la République, aménagés en jardin, représentent une surface totale de 9000 m². Le réaménagement du square, à étudier, pourrait notamment porter sur le rétablissement du bassin circulaire afin de remettre en valeur l’ensemble sculptural de DALOU et sur la création d'espaces jardinés supplémentaires.

Le réaménagement des terre-pleins, également à étudier, devrait avoir pour objectif de les rendre plus attractifs. En complément, la suppression de la circulation automobile entre certains terrepleins, en prolongement de plusieurs radiales peu circulées, peut être envisagée.

Bien que publié il y a bientôt 10 ans, ce projet est manifestement dans l'esprit actuel de ré-équilibrage de l'espace public au profit des piétons, des modes de circulation douce et du végétal tout en conservant à la place sa configuration classique. Espérons seulement que le budget de la Ville et les résultats de la concertation conduiront à un aménagement de ce type.

08:20 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : paris

Commentaires

Merci au blog Bel-Air Sud pour ces informations intéressantes, qui permettent de se projeter sur un éventuel réaménagement.

Je vais encore faire le "poil à gratter", mais à la lecture de ce projet, j'ai envie de dire...bof.

En effet, comme le dit l'article, il y a sur la place de la Nation de très larges espaces dédiés aux piétons, dont certains sont totalement sous exploités.

J'y passe tous les jours, et les terres-plein en sable poussiéreux mériteraient en effet un meilleur traitement.

Ce serait déjà une première étape intéressante de réaménager ces espaces.

Alors, on peut se poser la question de ces millions d'euros qui vont encore être dépensés uniquement pour gêner des automobilistes qui circulaient de manière fluide jusqu'à présent.

Tout ceci dans un calendrier qui verra en 2020 l'exclusion définitive de Paris des véhicules les plus polluants.

Même si ces aménagements ont été budgétés, il est temps de se poser la question de l'utilité réelle des dépenses.

Écrit par : Pierre | 03/02/2015

Pierre,

Je pense au contraire qu'il est bon de réfléchir à un réaménagement ou les passants auraient justement envie d'autre chose que juste d'y passer ... (ex : la place de la république est beaucoup plus interessante depuis son réaménagement non ?)

Après comme tout réaménagement il est bon de comprendre en effet la place qu'on souhaite laisser à l'automobiliste et celle qu'on souhaite éventuellement créer ou redessiner pour le piéton ...

En tout cas une sage reflexion s'impose :)

Gutenberg

Écrit par : Gutenberg_P15 | 04/02/2015

Pourquoi vouloir réaménager la place de la Nation ? Pourquoi nous parler de concertation alors que les projets sont déjà arrêtés. Au sujet du tramway porte de Vincennes, n'aurait-on pas pu dès le début prévoir un correspondance quai à quai entre le T3A et le T3B ?

Écrit par : Galland | 08/02/2015

Pathétique. Une à une, les places de Paris vont être saccagées, normalisées, bétonnées par ces gens incultes et sans mémoire, qui ne savent rien de paris et de son histoire. Des dizaines de millions gaspillés pour abîmer irrémédiablement le visage de Paris, comme à la République où cela a été un Massacre. Madame Hidalgo, qui a une haine viscérale pour Paris, veut "changer" la ville. Résultat, ces projets ineptes. Ainsi, veut-elle mettre des arbres place du Panthéon ce qui est une hérésie, et au même moment, détruire les serres d'Auteuil...ben voyons. après la Nation, ce sera la Concorde ? Finalement avec un maire comme Hidalgo ou un ministre de l'éducation comme Madame Belkacem, et un ministre de la culture comme mme Pellerin, pas besoin d'Attila ou de bombardement.

Écrit par : Franck | 06/05/2015

Je me pose la question de la déviation automobile vers les autres axes autour de la Nation. Est ce que cela va créer plus de fluidité ou plus de nuisances avec des goulots d'étranglement ?

Écrit par : odile | 19/05/2015

Pluss de place aux piétons , place de la Nation ?
Y' en a déjà assez comme ça !
C' est comme le Cours de Vincennes : Il n' y a rien à voir .
Et pour quoi y faire ? Où sont les vitrines de magasins ?
Et circuler à pied par temps de vent, pluie, ou hyper cagnard, c' est encore mieux !
Rien n' est fait pour des déplacements plaisants et abrités.
Promenade du dimanche aprés-midi : Aller bronzer place de la Nation : Vaste programme !
Y' a des claques qui se perdent !

Écrit par : jeanine | 22/05/2015

Actuellement, la circulation automobile est optimale : je ne suis pas sûr que des modifications visant à réduire le nombre des voies réservées aux autos améliorent cette circulation (à moins d'anticiper sur une réduction maximale du parc automobile parisien !). Le stationnement auto est devenu hors de prix : mais ça c'est le problème de tous les arrondissements (qui ne concerne pas ceux qui bénéficient de stationnements réservés : heureux élus du peuple ...).

Quant aux promeneurs et passants qui fréquentent la place actuellement, outre les résidents qui vaquent à leurs activités, il y a surtout des "passagers catégoriels" dont la venue et l'installation sur les trottoirs proviennent tout simplement du noeud qu'est la station de métro Nation (comme pour la station des Halles), et de la facilité de stationnement :
- du jeudi soir au dimanche, plusieurs dizaines de commerçants (sans doute non imposés par le fisc) aux gros fourgons immatriculés essentiellement hors de France, créant une petite animation dont le but n'est pas de s'intégrer dans la vie du quartier (ils ne sont pas francophones) : la place de la Nation est prise pour un parking d'autoroute.
- chaque jour : quelques dizaines de cas sociaux avec ou sans chiens, avec ou sans bouteilles de jaja, avec ou sans intention de mendicité. Certaines de ces personnes, de tous les âges, paraissent
être de santé très faible. Il y a sans doute des rondes sanitaires, mais je n'en ai jamais vues. Certaines autres paraissent ne pas avoir de domicile : là encore, je n'ai jamais vu de rondes d'aide organisée, mais il doit y en avoir. A l'évidence, s'il y a des millions dans les caisses, il y a de gros besoins à satisfaire prioritairement dans le social plus que dans l'aménagement des espaces de mendicité.

Et enfin, la propreté : les élus parcourent-ils parfois les trottoirs de la Place ?

Un détail : créer un bassin aux pieds de la statue de Dalou me paraît être une fausse bonne idée.

Alors qu'est-ce qu'on fait ? On attend sagement les projets dont le but ne consiste qu'à réduire l'importance de l'auto dans la capitale ?

Écrit par : Soyonpositif | 28/05/2015

A la lecture des post précédents je suis assez en ligne avec les commentaires. Ce projet -en l'état- ne sert absolument à rien ! Le probleme n'est pas l'espace disponible sur la place. Elle n'est jamais pleine (sauf manif). Le problème est d'une part d'y parvenir, et notamment avec des enfants ou pousssettes et d'autre part qui voudrait y aller avec des enfants entourés de pots d'achappements !!!! Allons voyons chers élus...si vous ne parvenez pas à faire mieux que ça...changer de métier...NOUS citoyons nous ne vous payons pas pour enrichir les professionnels du BTP et autre cabinet d'architecte pour des projets qui ne servent à rien. Nous croyons naivement que vous pouvez améliorer notre quotidien.

Si je prends le parallèle avec la place de la Republique, son 'succes' tient dans le fait que ce n'est plus un ilot entouré de voitures mais que les piétons peuvent y trouver leur place.
Il y a la une chance d'avoir de l'espace et enfin d'avoir un endroit où des pietons pourraient profiter d'une vie de quartier. Alors végétaliser, créez des jardins, mais ayez de l'ambition.

Je rebondis également sur le comentaire sur les mini-bus immatriculés hors de France et qui font du transport de personnes vers des pays de l'Est. La étonnament personne ne s'en occupe... Par contre le samedi matin à 9h10 si nous avons le malheur de ne pas avoir réglé le parc metre nous sommes verbalisés.

Bonne transition sur le stationement résident qui a augmenté plus que l'inflation de n'importe quel pays émergent. Quel absurdité et manque de recul. Chaque Parisien comprend les effets de la polution mais il ne faut peut etre pas oublier que la plupart des automobilstes parisiens...ne sont pas résidents parisiens. Donc dur d'encaisser la hausse pour le compte des personnes de passage. D'ailleurs, encore une fois, les personnes ayant les moyens et roulant dans des grosses cylindrées les plus poluantes n'auront aucun soucis face à cette augementation.

Enfin, cette hausse pénalise directement les résident amputant encore un peu plus leur pouvoir d'achat dans une ville déjà excessivement chere. De plus, les relations sociales vont être completement revues car beaucoups de famille en dehors de Paris, voir en Province viendront de fait moins visiter leur amis, enfants, petits enfants, et notamment le we où le stationnement n'était pas payant.

Grace à vous Me la Maire mon fils verra moins son arriere grand mere qui malheureusement n'a pas le metro au pieds de sa maison ! Mais je me doute que vous avez d'autres considéraitons...

Écrit par : David | 19/06/2015

Le projet tel qu'il est proposé sur le plan masse est intéressant (au regard du peu de budget qui est alloué au réaménagement de cette place), mais il ne va pas jusqu'au bout de son intention. Le problème reste entier concernant l'accessibilité au jardin central, qui reste le défaut majeur de la place dans son état actuel.
Il faudrait prolonger le nouveau terre-plein central proposé jusqu'au jardin. Cela permettrait d'avoir un axe / accès piéton continu jusqu'au jardin. Évidemment, celà couperait pareillement l'accès pour les voitures, mais pour permettre à la circulation venant de l'ouest d'accéder aux voies côté 11ème et 20ème, il suffirait de mettre l'anneau extérieur à double sens.

Écrit par : Alain Beauregard | 11/07/2015

je ne comprends toujours pas pourquoi il faut modifier profondément la place de la Nation.
La circulation automobile y est bonne, ce qui est à préserver ! Il y a certes de gros problèmes rue du faubourg st Antoine : mais, ceux-ci proviennent exclusivement des stationnements en double file ou des travaux qui empiètent sur la chaussée, ce qui est inévitable pour les travaux. Et vouloir résoudre cette circulation difficile rue du faubourg implique-t-il qu'il faille modifier la place de la nation (pour faire la part belle aux vélos) ? Lorsqu'on arrive sur la place en venant de la rue du faubourg, ça roule !

Aspect financier : les importants travaux d'aménagement de la place de la Nation tels qu'ils sont prévus vont générer un budget en proportion : de nombreux millions d'euros. La dépense des deniers publics est-elle au bon chapitre ? Deux chapitres paraissent de façon éclatante beaucoup plus prioritaires pour toutes les personnes du quartier que je connais : 1 que la propreté soit sérieusement et régulièrement faite sur les trottoirs et dans les caniveaux, 2 que l'on s'occupe des dizaines d'humains vagabondant ou mendiant jour et nuit sur la place. Donc : propreté, assistance et sécurité ! Pourquoi s'entêter à vouloir obstinément jeter l'argent du contribuable par les fenêtres ?
Illustration : les magnifiques bases des colonnes du trône, chèrement rénovées grâce aux impôts des contribuables servent maintenant de terrain d'exercices pour les taggeurs et servent de dépotoirs. Est-ce norm

Écrit par : Soyonpositif | 11/07/2015

Les commentaires sont fermés.