Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2017

Permis ou pas permis dans le bois de Vincennes

IMG_2021.JPGNous avons l'immense bonheur d'habiter à proximité des 995 hectares de verdure que représentent le bois de Vincennes. Préserver ce patrimoine impose toutefois quelques règles.

Le 8 juin 2010, le Conseil de Paris votait à l'unanimité le règlement en vigueur concernant les jardins et les bois parisiens venant remplacer celui établit en 1985 par Jacques Chirac qui était en fort décalage avec l’évolution des usages et les attentes des usagers devait également se mettre en conformité avec les textes réglementaires en vigueur.

Reglement_des_parcs_et_jardins_2010.pngLa version actuelle de la Réglementation générale des jardins et bois appartenant à la Ville de Paris stipule en introduction que : ces espaces verts sont des lieux de promenade, de détente, de rencontre et de liberté dans lesquels la faune et la flore doivent être protégées, la biodiversité préservée et l’environnement respecté. Aussi, toutes les activités de loisirs y sont les bienvenues dans la mesure où elles s’exercent sans gêner autrui, sans porter atteinte à la sécurité et sans dégrader les lieux.

Que retenir de ce document ?

Dans les bois de Boulogne et de Vincennes, l’accès aux sous-bois est interdit dès la tombée de la nuit et jusqu’au lever du jour.

La circulation piétonne est prioritaire en tout lieu.

6003947_db0d68a8-55a0-11e6-a18b-c03992426a16-1_1000x625.jpgDans les jardins non clos [ndlr : cas du bois de Vincennes], la pratique du vélo (ainsi que rollers, patins, patinettes et planches à roulettes…) est tolérée sur les allées sauf en cas de forte densité du public ou indication contraire.

La circulation et le stationnement des véhicules motorisés (PMR exceptés) sont strictement interdits dans l’ensemble des sites. Ils sont autorisés sur les voies ouvertes à la circulation générale dans les bois.

Les pique-niques individuels et familiaux sont autorisés, à condition que la propreté des lieux soit respectée. Les feux et barbecues sont interdits. L’introduction et la consommation de boissons alcoolisées sont interdites.

100624_fete_paroisse_24.jpg

Les jeux de ballons sont autorisés dans le bois de Vincennes, mais toute utilisation de chaussures à crampons est interdite en dehors des terrains réservés à cet usage.

La mise à l'eau et la navigation sur les bassins, pièces d'eau, lacs et rivières, d’un engin quelconque pouvant, embarquer des passagers, sont interdites.

2398407594.jpgL’accès des animaux de compagnie est interdit sauf si tenus en laisse. Les chiens en laisse, sont autorisé sur les allées des bois.

Afin d’assurer la préservation de la flore et de la faune, il est interdit de couper plantes et fleurs.

Sont interdits (sauf dérogation) les bruits gênants par leur intensité, leur durée, leur fréquence ou leur caractère agressif, en particuliers ceux produits par les instruments de musique et de percussion et par la diffusion de musique amplifiée.

logo.pngMais, comme nous l'avons écrit plus haut, l'actuel règlement des espaces verts date de juin 2010. La Ville de Paris envisage sa modification afin de prendre en compte l'évolution des usages des Parisiens tout en préservant les spécificités de ces lieux de repos.

Pour recueillir le fruit de nos expériences et nos souhaits, elle a ouvert (jusqu'au 1er septembre 2017) un sujet sur la plateforme Madame la Maire j'ai une idée !

Commentaires

Il faut effectivement mettre à jour ces règlements. Par exemple, il faut interdire les rats dans les parcs et les squares. En picnicquant l'autre jour au bois de Vincennes, nous étions entourés par les rats qui venaient faire leurs courses dans nos paniers. Je rappelle qu le square de la gare de Reuilly est fermé pour dératisation pendant 2 mois.
Autre singularité de nos parcs et jardins, il n'y a pas de toilettes. Très pratiques pour les mamans et les sportifs, les prostatiques, les incontinents, etc.

Écrit par : Philippe | 17/07/2017

Écrire un commentaire