Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2020

Retour sur la végétalisation de l'avenue Daumesnil

parisDes projets lauréats aux Budgets participatifs 2016, 2017 et 2018, ont prévu de remplacer progressivement les contre-allées de l'avenue Daumesnil par des grandes jardinières de pleine-terre entre la place Félix Eboué et la porte Dorée.

Une végétalisation a été réalisée côté impair de l'avenue. Vous avez répondu à notre appel et vous êtes déjà largement exprimés sur cette première phase. Celle côté pair est en cours et devrait se terminer fin 2020.

Avoir reconquis les contre-allées et avoir végétalisé ce large trottoir, c'est bien, c'est même très bien. Continuer côté pair c'est parfait.  La réalisation suscite néanmoins quelques questions :

  • pourquoi trois sortes de clôture des jardinières pleine terre ?

paris paris

  • pourquoi ces frêles clôtures plutôt qu'avoir reconduit des solutions qui ont déjà fait leur preuve en plusieurs lieux parisiens (comme rue d'Avron bd Raspail ou rue des Martyrs) ?

paris paris

  • pourquoi une pareille diversité dans la végétalisation qui nuit grandement à l'esthétique générale de l'avenue ?

paris

Compararons avec la végétalisation très réussie de l'avenue de la porte de Vincennes.

paris

paris

  • pourquoi ne pas avoir rmis des assises plus accueillantes, particulièrement pour les personnes âgées (on aurait pu créer un modèle inspiré des bancs de brique de Michel Bizot pour assurer une unité esthétique) ?

paris

Si comme on nous l'affirme, une telle végatalisation n'est pas possible côté impair entre l'avenue Michel Bizot et le boulevard Soult, qu'au minimum on supprime le stationnement et que l'on rende piétonne la contre-allée !

paris

Quand on se rappelle que l'ambition (toujours affirmée) est de faire de l'avenue Daumesnil, les Champs-Elysées de l'est parisien, on se demande une fois de plus, où est la cohérence et où est l'architecte de ce projet ?

Commentaires

La végétalisation côté impair n'est en fait qu'une vaste broussaille ponctuée de bancs façon sarcophage sans dossier.
JAM

Écrit par : Moreaux | 25/09/2020

ce qui devrait être rediscuté , c'est l'opportunité d'une végétalisation totale de l'avenue Daumesnil avec suppression des stationnements voiture sur les contre allées qui ne nuisaient pas aux piétons, bien au contraire, puisque les personnes à mobilité réduite pouvaient y venir en voiture avant de s'aventurer sur les trottoirs, et tenter d'éviter les hordes de deux roues. .
"Piétonniser" la partie basse de l'avenue, en face du marché, ne la rendrait pas plus agréable à moins d'en déloger certaines activités comme le lavage de voiture. C'est le choix dogmatique d'une minorité qui monopolise le pouvoir et ne s'intéresse qu'à ses obsessions.
Que les bancs soient en bois ou en béton, ça ne change rien. C'est inconfortable et manifestement fait exprès pour éviter les stations prolongées. Mais les placer juste devant les stationnements vélos, une idée imbécile! Que les plantations soient alignées et bordées différemment d'un endroit à l'autre , c'est plutôt mieux. Avenue de la porte de Vincennes , au contraire , c'est plutôt sinistre; leur alignement ne sert que les cyclistes en mal de vitesse.
Les bacs, ça peut éviter l'accumulation des déchets ( canettes, mégots, crottes de chiens...) autour des plantes qui gagneraient par ailleurs à être mieux entretenues.
Enfin, ce qui manque sur place ,c'est une info détaillée à la place des panneaux d'auto- satisfaction municipale et à sens unique

Écrit par : embe | 25/09/2020

Pour les handicapés, il est devenu quasi impossible de faire ses courses avenue Daumesnil étant donnée la réduction drastique des places de stationnement. Personnellement, j'ai déjà renoncé à aller au Monoprix, chez mon opticien et chez mon libraire. Avec la végétalisation côté pair, je vais devoir aussi renoncer à mon dentiste et à mon radiologue. On n'a surtout pas oublié les parkings à vélo mais créer des places réservées CMI c'est vraiment secondaire. Tout cela pour des plantes moches et pas entretenues. De quoi être très en colère.

Écrit par : J. Dujardin | 25/09/2020

Tout à fait d’accord avec vous

Écrit par : Moreaux | 25/09/2020

En un mot c'est RATE. Dommage que ce soit avec notre argent.

Écrit par : philippe | 25/09/2020

La suppression des places de parking dans les contre allées, n'empêche pas de garder des places livraison et handicapés.
Je trouve, au contraire, que le parcours piéton entre michel bizot et Porte Dorée côté impair est très pénible avec le parking voitures. Il ne reste pas beaucoup de place pour circuler à pied, sauf à marcher au milieu du parking. Donc pour moi, oui, il est urgent de supprimer le parking.
Sinon pour ce qui est de la végétalisation, je trouve qu'elle fait cheap car ils n'ont pas refait entièrement le sol et que les clôtures sont complètement hérérogènes. Il n'y a pas de cohérence d'ensemble, sûrement par manque de budget. Dommage.

Écrit par : Eva | 27/09/2020

La végétalisation est misérable. C'est de plus un réceptacle pour toutes les cochonneries que l'on trouve dans le moindre espace de verdure sur la voie publique. Il y a désormais quelques espaces aménagés par des habitants motivés avec un permis de végétaliser dans le quartier, c'est ainsi que j'aurais aimé voir l'aménagement végétal de la contre-allée.

Écrit par : La Gazelle du XII | 29/09/2020

Écrire un commentaire