Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2021

La Seine vue par ses riverains

Bord-de-Seine.jpgAu début de ce mois, le Pôle démocratie locale de la mairie du 12e transmettait aux conseillers de quartier un questionnaire émanant des élus membres de la mission d’information et d’évaluation sur la Seine mise en place par le Conseil de Paris.

Par ce questionnaire, il souhaitaient recueillir auprès des conseils de quartier des arrondissements bordés par le fleuve un éclairage sur la perception par les riverains des usages de ce dernier et de ses berges

A ce titre nous avons répondu aux cinq question ouvertes de ce questionnaire. Ce faisant, bien que seul le quartier de Bercy soit effectivement riverain de la Seine, nous avons considéré que le questionnaire considérait comme riverains l'ensemble des habitants du douzième arrondissement

Nous reproduisons aujourd'hui ici nos réponses et vous invitons à nous faire part de vos commentaires et de votre perception du sujet.

Questionnaire de la mission d’information et d’évaluation sur la Seine

Q1. Quels sont, d’après vous, les usages de la Seine et de ses abords privilégiés par les habitants de votre quartier ?

C’est simple : le 12e est bordé au sud-ouest par la Seine, mais ses rives sont quasiment inaccessibles en raison de la voie rapide qui la longe entre la porte de Bercy et le bassin de l’Arsenal. C’est en la franchissant par la passerelle Simone de Beauvoir (entre le parc de Bercy et la Grande bibliothèque) que les habitants du 12e découvrent la Seine.

media-full_01_passerelle_sdb_bibliotheque_fm_1a8ce.jpg

Q2. Quel regard portez-vous sur les évolutions récentes de la Seine et des usages faits de ses abords (piétonisation, meilleur accès aux berges, mixité des usages) ?

C’est certainement la plus grande avancée de la mandature 2014-2020, mais pour en profiter, les habitants du 12e doivent dépasser le pont Sully et se promener dans le 4e et au-delà.

Q3. En quoi celles-ci changent-elles votre rapport à la ville et à votre quartier ?

C’est la destination d’agréables promenades qui permet de se soustraire des nuisances de la ville sans vraiment la quitter. De plus, c’est le lieu qui offre la plus belle vue sur le patrimoine qui borde la Seine.

Q4. Quels nouveaux usages de la Seine et de ses abords souhaiteriez-vous voir se développer dans les années à venir ?

Les aménagements actuels sont satisfaisants pour les loisirs. Personnellement, je ne crois pas que des transports publics fluviaux puissent répondre aux besoins quotidiens des habitants, mais l’usage de la Seine pour les transports de marchandises mériterait d’être développé. Il me semble important de conserver un mixte loisirs/utilitaire si l’on veut éviter que Paris se muséifie

paris

Q5. Comment, d’après-vous, la Seine peut-elle améliorer votre quotidien et limiter les nuisances et pollutions dans votre quartier ?

Dans mon quartier, les nuisances viennent d’abord de la voie rapide qui longe la Seine et c’est en la supprimant (ou en en faisant une voie urbaine) qu’on peut améliorer le quotidien des habitants et leur rapport à la Seine.

07:57 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

18/03/2021

Bientôt un musée Méliès à La Cinémathèque

parisDepuis l'ouverture de la Cinémathèque française rue de Bercy en  2005, un espace dédié aux plus belles pièces de ses collections permet de découvrir un patrimoine unique au monde couvrant la préhistoire du cinéma à nos jours. Costumes et accessoires mythiques, luxueux modèles de lanternes magiques, boîtes à images et vues d’optiques du 18ème, caméras et projecteurs, maquettes ou éléments de décors, affiches, photographies, manuscrits et autres archives forment un ensemble exceptionnel et constamment enrichi.

En 2020, la Cinémathèque a entrepris de renouveler son exposition permanente et proposer aux visiteurs un nouveau parcours autour de la figure et de l'œuvre de Georges Méliès.

paris

Le 10 décembre 2020, en raison de la crise sanitaire, la Cinémathèque française à du comme tous les musées suspendre ses activités et notamment l'ouverture du musée Méliès initialement prévue pour le 13 janvier 2021.

Ce nouvel espace de la cinémathèque exposera une collection de plus de 300 machines, costumes, dessins, maquettes et 150 photographies de l'époque.

paris

Des visites guidées, mais aussi des journées d'études et des ateliers pour enfants seront organisés. La grande nouveauté pour la cinémathèque est la création de "séances spectaculaires" et des expériences en VR conçues par Ubisoft.

À ajouter à votre longue liste des "à faire" dès la ré-ouverture tant attendue des musées et lieux de culture ...

08:08 Publié dans Animation-Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

17/03/2021

L'Oeil sur les cartels et les signatures du quartier (11)

paris

L'Oeil du quartier pousse la curiosité à lire et photographier les cartels ou les signatures qui identifient les oeuvres situées dans l'espace public du 12e.

Saurez-vous, à la lecture de ces documents reconnaitre et localiser les oeuvres auxquelles ils se rapportent ?

Onzième coup d'oeil :

DSCN0195.JPG

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où a-t-elle été prise ?

Notre précédent coup d'oeil  :

parisCette photo prise 5 mai 2010 représente le socle de la statue représentant Philipppe Auguste quand, fraîchement restaurée, elle regagnait le sommet de la colonne du Trône de la place de l'Ile de la Réunion (12e).

Les colonnes du Trône construites en 1787 selon les plans de Claude Nicolas Ledoux, ont été terminées sous Louis-Philippe en 1843. Ce n'est qu'en 1875 qu'elles ont été surmontées des statues que nous connaissons actuellement (Philippe Auguste dans le 12e et Saint-Louis dans le 11e).

Haute de 3,8 mètres et pesant 2,5 t, la statue de Philippe Auguste a été sculptée par Auguste Dumont (1801-1884), fondue par la fonderie Calla et restaurée dans les ateliers de Coubertin.

paris paris

Cliquez pour agrandir 

Les colonnes du Trône construites en 1787 pour marquer la barrière de Vincennes offrent l'une des plus belles entrées dans le centre de Paris. 

08:03 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

16/03/2021

Entraves aux déplacements des piétons : vos priorités

parisPetit retour ce matin sur notre article du 5 mars :  Piétons : les oubliés de l'espace public ?

En plus de l'avoir comme chacun de nos articles, relayé sur le compte Twitter @Belairsud, nous y avons détaillé chacun des quinze sujets qui selon nous, nuisent le plus à la circulation des piétons dans le quartier. La réaction des "Twittos" (*) témoigne de l'importance relative accordée à chacune de ces entraves.

Tout en haut du palmarès avec 5924 points on trouve les bancs publics dont le modèle et l'état ne permettent pas toujours aux piéton fatigué de faire une pause avant de repartir.

paris

Viennent ensuite avec 2055 points les nouveaux kiosques presse qui depuis 2018 ont pris une large place sur les parcours des piétons parisiens.

paris

En leur accordant respectivement 1049 et 620 points, les piétons ont ensuite désigné comme perturbateurs de leur marche les panneaux publicitaires et les 2RM stationnant sur trorroir.

paris paris

Cliquez pour agrandir

Les onze autres entraves à la circulation des piétons citées dans l'article sont en général plus localisées. Elles ont recueilli chacune de l'ordre de 400 points. De notre point de vue, une en particulier nécessite une action volontariste de la Mairie de Paris : la suppression totale de pistes cyclables sur trottoir.

paris

Le trottoir parisien doit redevenir une voie exclusivement "piétonnable"

(*) Ce classement repose sur les notions Twitter d'Impressions et d'Engagements (voir ici)

08:06 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

15/03/2021

Notre quartier au temps des usines (8)

parisDepuis 1958, au 115 rue de Reuilly se trouve un immeuble de 10 étages rassemblant 272 logements. La majorité des nombreuses personnes qui chaque jour passent devant cette résidence ignorent probablement qu'à cette adresse se trouvait un établissement de l'entreprise Vilmorin Andrieux et Cie. On en distingue nettement les locaux sur cette vue aérienne de 1950.

paris

Grainetier depuis 1743, la Maison Vilmorin a débuté au numéro 4 du Quai de la Mégisserie où elle se trouve toujours. L'établissement de Reuilly était destiné à trier et conditionner les graines produites dans l'établissement principal de Verrières-le-Buisson

paris

paris

Une production annuelle de 6 millions de paquets

paris

L'expédition

L'établissement de Reuilly construit sous le second Empire était tout en bois, matériaux idéal pour le stockage et la conservation des graines. Il brûla entièrement dans un terrible incendie le 17 septembre 1954. 

Extrait du Journal l'Entreprise du 1er Novembre 1954. 

parisLe 17 septembre dernier, un incendie monstre détruisait en quelques heures, de fond en comble, les magasins et usines Vilmorin de Reuilly. Bilan : 9 000 m3 de construction ; 3,4 ha de plancher de stockage furent la proie des flammes, et 400 personnes virent brûler leur lieu habituel de travail. Les 97 Compagnies d'Assurance qui assuraient ces locaux auront à payer une prime de 500 millions, s'il fallait reconstruire, le devis dépasserait 800 millions. 

Soixante ans plus tôt, le 11 février 1894, ces ateliers avaient déjà été l'objet d'un incendie dans lequel avait péri le jeune sergent sapeur-pompier Gaston Bauchat.

08:06 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : paris