Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2021

Notre quartier au temps des usines (8)

parisDepuis 1958, au 115 rue de Reuilly se trouve un immeuble de 10 étages rassemblant 272 logements. La majorité des nombreuses personnes qui chaque jour passent devant cette résidence ignorent probablement qu'à cette adresse se trouvait un établissement de l'entreprise Vilmorin Andrieux et Cie. On en distingue nettement les locaux sur cette vue aérienne de 1950.

paris

Grainetier depuis 1743, la Maison Vilmorin a débuté au numéro 4 du Quai de la Mégisserie où elle se trouve toujours. L'établissement de Reuilly était destiné à trier et conditionner les graines produites dans l'établissement principal de Verrières-le-Buisson

paris

paris

Une production annuelle de 6 millions de paquets

paris

L'expédition

L'établissement de Reuilly construit sous le second Empire était tout en bois, matériaux idéal pour le stockage et la conservation des graines. Il brûla entièrement dans un terrible incendie le 17 septembre 1954. 

Extrait du Journal l'Entreprise du 1er Novembre 1954. 

parisLe 17 septembre dernier, un incendie monstre détruisait en quelques heures, de fond en comble, les magasins et usines Vilmorin de Reuilly. Bilan : 9 000 m3 de construction ; 3,4 ha de plancher de stockage furent la proie des flammes, et 400 personnes virent brûler leur lieu habituel de travail. Les 97 Compagnies d'Assurance qui assuraient ces locaux auront à payer une prime de 500 millions, s'il fallait reconstruire, le devis dépasserait 800 millions. 

Soixante ans plus tôt, le 11 février 1894, ces ateliers avaient déjà été l'objet d'un incendie dans lequel avait péri le jeune sergent sapeur-pompier Gaston Bauchat.

08:06 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : paris

Commentaires

Merci pour cet intéressant article. On dit qu'à la place de ces ateliers, Louise de Vilmorin fit construire les deux bâtiments existant aujourd'hui pour y loger les personnels de son entreprise.

Écrit par : philippe | 19/03/2021

Habitante du 115 rue de Reuilly, j'ai découvert avec plaisir cet article. Je vais enquêter pour savoir si des logements avaient été réservés au personnel de Vilmorin.

Écrit par : Monique | 19/03/2021

Merci pour cet intéressant article qui éclaire une fois encore le passé industriel de notre arrondissement.

Écrit par : La Gazelle du XII | 22/03/2021

Écrire un commentaire