Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/01/2016

Valorisez votre sapin de Noël !

parisÀ ce que l'on peut voir sur nos trottoirs, beaucoup de sapins de Noël ont déjà terminé leur vie festive. Si ce n'est pas encore le cas du vôtre, pas question de le jeter avec les ordures ménagères car l'incinérer est coûteux pour la collectivité. Il est encore possible de le recycler.

Donner son sapin à recycler plutôt que de le déposer sur la voie publique permet de valoriser les déchets verts : les sapins sont en effet broyés puis répandus au pied des massifs et sur les sentiers dans les espaces verts parisiens. Ce geste écologique limite l’apparition d’herbes folles et permet de réduire l’évaporation.

paris

Les sapins doivent être dépourvus de décorations, non floqués et sans sac. Ils pourront être déposés jusqu'au 24 janvier 2016. Les points de collecte dans le 12e :

Jardin du Port de l’Arsenal (53, bd de la Bastille)
En semaine : 8 h à 22 h Le week-end : 9 h à 22 h

Square Saint-Eloi (11, rue Colonel-Rozanoff )
En semaine : 8 à 17 h Le week-end : 9 h à 17 h

Jardin de Reuilly-Paul-Pernin (15, rue Albioni)
En semaine : 8 h à 17 h 45 Le week-end : 9 h à 17 h 45

Parc de Bercy - Ouest (10, place Leonard-Bernstein)
En semaine : 8 h à 17 h 45 Le week-end : 9 h à 17 h 45

Parc de Bercy - Est (128, quai de Bercy)
En semaine : 8 h à 17 h 45 Le week-end : 9 h à 17 h 45

Square Ilan-Halimi (54, rue de Fécamp)
En semaine : 9 h 30 à 17 h Le week-end : 9 h à 17 h

Square Charles-Péguy (21, rue Rottembourg)
En semaine : 8 h à 17 h 45 Le week-end : 9 h à 17 h 45)

Square Emile-Cohl (60, bd Soult )
En semaine : 9 h 30 à 17 h Le week-end : 9 h à 17 h

L'année dernière 54 000 sapins ont été recyclés, afin de récolter encore plus de sapins cette année, 141 points de collecte sont proposés aux Parisiens répartis dans tout Paris. Pour limiter la circulation de véhicules et les émission de gaz à effet de serre les sapins seront une nouvelle fois broyés directement sur les points de collecte.

01/01/2016

Les premiers Circul'Livre de l'année dans notre quartier

Demain, Samedi 2 janvier à partir de 11 heures, se tiendra au kiosque Courteline le premier rendez-vous Circul'Livre de l'année à Bel-Air Nord,

Samedi 2 janvier également, à partir de 10h30, les animateurs du rendez-vous du Cours de Vincennes vous attendent comme d'habitude à côté du manège (c'est côté 20e, mais juste en face si vous allez au marché)

Nouveau ! c'est désormais au titre de l'association Lecture en Partage - Paris 20, soutenue par la Mairie du 20e, que ce rendez-vous est organisé.

Dimanche 3 janvier à partir de 11 heures, se tiendra sur la place Sans-Nom le premier rendez-vous Circul'Livre de l'année 2016 dans le quartier Bel-Air Sud.

paris

Si d'aventure, vous découvriez Circul'Livre aujourd'hui, rappelons que ces rendez-vous vous permettent de profiter gratuitement et sans aucune formalité des livres apportés par d'autres et d'en mettre, vous aussi, en circulation. Si Circul'Livre incite à la lecture, c'est aussi une occasion de rencontres et d'échanges amicaux sur la vie du quartier.

paris

Cliquez pour agrandir

Retrouvez sur cette page les rendez-vous et les points fixes Circul'Livre dans le 12e.

Meilleurs voeux

Lecteurs de Bel-Air Sud et d'au delà,
nous vous adressons pour 2016,
nos meilleurs voeux de santé
et de bonheur de vivre dans la Métropole.

2016.jpg

Crédits photo : Flickr/korz19

31/12/2015

Retour sur l'année 2015

medium_side_mirror.jpgAinsi se termine la dixième année pleine de la vie de ce blog au cours de laquelle nous vous avons proposé 299 articles et sur lesquels vous avez formulé 343 commentaires sur les sujets les plus divers concernant de près ou d'un peu plus loin Bel-Air Sud.

Nous en avons parcouru la liste afin de nous les rappeler et vous inciter à relire quelques uns d'entre eux ...

... s'intéressant à notre histoire et notre patrimoine : 

paris

... se rapportant à l'urbanisme et à l'architecture :

... touchant à l'espace public et aux déplacements :

... concernant l'évolution du commerce :

... consacrés aux espaces verts et à l'environnement :

... vous parlant démocratie locale et citoyenneté :paris

Dernière précision : si la relecture d'un article vous inspire, vous pouvez encore commenter.

29/12/2015

Aujourd'hui comme il y a dix ans : la proximité est notre credo

2847268780.JPGPour clore cette courte série de rappels des sujets qui avaient marqué les premiers pas de ce blog, nous vous proposons de relire cet article publié le 6 janvier 2006, et qui, nous en sommes persuadés devrait être le crédo de ceux qui sont attachés à la vitalité des quartiers parisiens.

Éloge de la proximité

A Bel-Air Sud, en particulier parmi ceux d'entre nous qui ont travaillé sur le Plan Local d'Urbanisme (PLU), nous sommes persuadés que la proximité est la clé de la qualité de la vie dans un quartier :
Proximité de l'emploi qui permet de réduire les temps de transports et de consacrer davantage de temps à son foyer et à son quartier, proximité des services administratifs (annexe de Mairie, commissariat de quartier...), proximité des lieux de loisir et de culture (cinémas, musées, théatres, maison de quartier...).
Enfin et bien sûr, proximité des commerces de la vie quotidienne qui au delà de leur activité propre constituent des lieux d'échange indispensables à la vie de quartier. C'est pourquoi notre peine est grande chaque fois qu'un commerce ouvert sur la ville se transforme en un autre qui ne reçoit pas ou peu de clients. C'est ainsi qu'avenue Daumesnil, la transformation du café "Le Voltigeur" en une agence bancaire a été déplorée par les habitants alors que celle du restaurant "Le Pressoir" par la brasserie "L'Apprenti" a été fort apréciée.

La liberté d'entreprendre interdit la moindre action pour s'opposer à ces phénomènes. Nous sommes réduits à observer le devenir des commerces qui nous entourent. En particulier, nous en avons repéré plusieurs en cours de transformation ou à louer :

  • Les cuisines Hardy (av Michel Bizot, à côté de l'école) aujourd'hui Emmaus Solidarité
  • L'ex-agence immobilière (108 av Michel Bizot) aujourd'hui Acadomia
  • L'ex-BRED (angle Gossec-Daumesnil) aujourd'hui Optical Center
  • L'ex-fleuriste Aquarelle (angle Sidi Brahim-Daumesnil) aujourd'hui SFR
  • Le restaurant Les Troennes (av Michel Bizot) aujourd'hui Chez Petit Hugo

Nous ne manquerons pas de vous faire partager nos états d'âmes en fonction de l'évolution de ces lieux qui ne demandent qu'à faire partie de notre proximité.

08:21 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

28/12/2015

Tadashi Kawamata ne défigurera pas le Palais de la Porte Dorée

L'information n'est pas récente, mais comme il n'est pas trop tard pour s'en réjouir, nous ne terminerons pas l'année sans vous la livrer.

parisEn 2010, vous vous en souvenez peut-être, nous avions frémi à l'annonce de la construction imminente d'une oeuvre de l'artiste Tadashi Kawamata sur la façade du Palais de la Porte Dorée. L'objet, qualifié de nid devant masquer une partie des bas-reliefs d'Alfred Janniot.

Le Permis de Construire (075 112 08 P 0030) était règlementairement affiché et le début des travaux annoncés pour juin 2010.

paris

En octobre 2012, alors que ne voyant rien venir, on pensait le projet abandonné, nous découvrions que, sans tambours ni trompettes, le nid initial s'était transformé en une passerelle certes moins occultante, mais tout aussi disgracieuse.

paris

L'histoire se finit bien puisqu'une video postée sur Dailymotion nous apprend que toujours aussi discrètement, ce second projet est aujourd'hui abandonné. Le 21 août 2013 lors de la déconstruction de Collective folie, la tour collaborative du parc de La Villette, Tadashi Kawamata affirmait en effet que le projet était "cancelled" (annulé).


Le projet de nid de Kawamata abandonné à la... par Palagret

Une petite crainte demeurera néanmoins tant que cette page du site du Palais de la Porte Dorée ne fera nulle mention de la fin de l'histoire.

24/12/2015

Joyeux Noël

Nous avons fait un rêve : le Père Noël avait cette année choisi la place Sans-Nom pour débuter sa tournée dans le quartier. Et oh surprise, parmi les cadeaux destinés aux habitants ....

... nous laissons à chacun d'entre-vous le soin de poursuivre l'écriture de ce conte.

paris

Habitants de Bel-Air Sud ou d'ailleurs
Lecteurs réguliers ou lecteurs occasionnels
nous souhaitons d'excellentes fêtes
à chacune et chacun d'entre-vous

18/12/2015

Allo INValides 12 12, la Mairie du 12e

S63.jpgLe CREDOC vient de publier un rapport qui révèle qu'aujourd'hui en France,  58 % de la population âgée de plus de 12 ans a un smartphone, et que ce chiffre monte à 70 % à Paris. On y apprend notamment que l'équipement en téléphone fixe [89 %] est désormais inférieur à celui en téléphone mobile [92%]

Il est amusant de se rappeler que jusqu'à un passé récent, les habitants du 12e n'étaient raccordés au téléphone que grâce au central se trouvant 187-189 avenue Daumesnil.

IMG_9518.JPG

187-189 av daumesnil (cliquez pour agrandir)

Ce central, construit en 1919 par l'architecte Paul Guadet est dénommé Central Diderot. En 1921, il a donné un accès automatique aux abonnés raccordés sur les indicatifs DIDerot, puis à ceux de l'indicatif DORian (1932) et NATion (1957). Quant au cental DAUmesnil, il se trouve à Vincennes

Pour les nostalgiques d'entre nos lecteurs, voici un rappel des indicatifs téléphoniques alphabétiques qui évoquaient les quartier desservis.

paris

Cliquez pour agrandir

Le 1er octobre 1963, la circonscription téléphonique de Paris est la dernière en France à remplacer la numérotation alphanumérique par le tout en chiffres. La correspondance alphabétique-numérique a néanmoins longtemps subsisté sur les cadrans téléphoniques.

Les numéros de téléphone sont aujourd'hui totalement délocalisés. Pour s'en convaincre, il suffit de remarquer que le numéro de téléphone de la Mairie du 12e repose sur l'indicatif alphabétique INValides :

01 44 68 12 12
01 4INV 12 12

17/12/2015

Le manège gratuit est de retour

Depuis 1994, des manèges gratuits attendent les enfants dans chaque arrondissement en période de Noël. 

Depuis quelques années, c'est le manège situé à l'angle de la rue Hénard et de l'allée Vivaldi qui se mue en manège de Noël gratuit.

En place dans le rôle à partir de samedi 19 décembre, il restera gratuit jusqu'au 3 janvier 2016. Ce manège est l'un des 18 manèges de Noël à la disposition des enfants tous les jours de 11h00 à 21h00.

paris

10/12/2015

Les rues et lieux du 12e et le journalisme

Unknown.jpegSi les personnages historiques, les hommes politiques, quelques artistes et scientifiques forment la majorité des dénominations de lieux parisiens, on trouve néanmoins quelques professions contemporaines. Ainsi, après avoir évoqué les réalisateurs de cinéma, nous aujourd'hui trois rues se référant à des journalistes. Par ordre alphabétique :

  • la rue Pierre Bourdan est située dans le quartier Nation-Picpus. C'est une petite rue dont la réputation est largement liée à la présence de la prestigieuse Ecole Boulle.

Pierre Bourdan (1909-1948)

bourdan-radio.jpgJournaliste, Pierre Bourdan est né Pierre Maillaud en 1909 à Perpignan. Il entre dès juin 1940 en Résistance, sur les antennes de la BBC d’abord mais aussi sur le terrain des opérations militaires avec la division Leclerc. A la Libération, il continue sa carrière de journaliste et entre en politique au sein de l’UDSR, un parti né de la Résistance. Promis à un brillant avenir, il décède accidentellement à l’âge de 39 ans.

  • la rue Joseph Kessel est l'axe qui, dans le prolongement de la rue de Dijon, relie la place Lachambeaudie au pont de Tolbiac en créant une faille dans le parc de Bercy.

Joseph Kessel (1898-1979)

6024814.image.pngNé en Argentine de parents russes ayant fui les persécutions antisémites, aviateur, grand reporter, cofondateur de Gringoire, Joseph Kessel embrasse la carrière littéraire au sortir de la guerre de 1914-1918. Il publie ses deux premiers livres, La Steppe rouge et L'Équipage, au début des années 1920 et devient rapidement l'un des auteurs à succès de la Librairie Gallimard. Il est également l'auteur, parmi près de quatre-vingts livres publiés entre 1922 et 1975, de Belle de jour, du Lion et des Cavaliers.

  • la rue Bernard Lecache se trouve dans une partie du 12e que beaucoup pensent faire partie de la commune de Saint-Mandé. Il n'en est rien.

Bernard-Lecache.jpgBernard Lecache (1895-1968)

Bernard Lecache, né à Paris le 16 août 1895 et mort à Antibes le 14 août 1968, est un journaliste français. Journaliste à L'humanité, directeur de rédaction de Point de vue puis du Journal du Dimanche et du journal Le droit de vivre.

Fondateur en 1927, de la Ligue internationale contre l'antisémitisme (LICA), devenue en 1979 la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA), il en est président de 1927 à 1968.