Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2018

Bastille et Nation : deux places et deux visions urbaines

parisLa Maire de Paris a inscrit à son programme de mandature l'ambitieux chantier intitulé Réinventons nos places. Il s'agit pour 7 grandes places parisiennes de : Concevoir des espaces publics innovants, durables et sobres.

Elle a fixé comme objectifs :

  • Requalifier et rééquilibrer l’espace public au profit des piétons, des circulations douces et de la présence du végétal ;
  • Diversifier et intensifier les usages de l’espace public ;
  • En assurer l’accessibilité à tous ;
  • Améliorer le lien de chaque place avec son environnement proche.

Deux places situées en lisière du 12e sont concernées par ce projet. La place de la Bastille que nous partageons avec le 4e et le 11e et la place de la Nation que nous partageons avec le 11e.

Engagées à mi-2015 les concertations concernant ces deux places ont abouti en novembre dernier à la présentation de deux projets qui, tout en respectant les objectifs sont l'expression de deux visions urbaines.

parisPlace de la Bastille

Téléchargez la présentation du 18-11-2017 (4,34 Mo)

Le projet apparaît comme une totale restructuration de l'espace public (29 100 m2 dont actuellement 50 % de chaussée) guidé non seulement par une redistribution des surfaces au bénéfice des piétons et des circulations douces, mais surtout par la volonté de construire une vraie place (30 % de chaussée et 70 de trottoirs) au milieu de laquelle on distingue les axes historiques que sont celui du canal, celui de la rue et du faubourg Saint-Antoine et on observe les monuments emblématiques.

paris

Dans une seconde phase, l'ouverture vers le bassin de l'Arsenal qui a été repris à l'envi par la presse devrait évidemment enchanter les visiteurs comme les riverains.

paris

Le projet Bastille est visiblement parisien et patrimonial. À l'exception des revêtements de sol (béton et céramique) et du mobilier urbain en bois, il a notre totale adhésion.  

parisPlace de la Nation

Téléchargez la présentation du 19-11-2017 (4,97 Mo)

Le projet vise principalement à redistribuer l'espace (49 800 m2 dont actuellement 51 % de chaussée) en étendant et rendant plus accessible la partie centrale ainsi qu'en appaisant la périphérie de la place. La place de la Nation possède un tracé classique qui ne demande que peu de retouches, ce qui est heureusement le cas. On regrette cependant que l'extension du centre n'inclue aucune végétalisation supplémentaire.

paris

On remarque que le projet vise surtout à satisfaire les usages actuels et les attentes des riverains au moyen d'aménagements raisonnables.

Mention très bien à la réorganisation des quais bus et taxis probablement facilitée par l'abandon de la prolongation du T3 à Nation.

Le projet Nation met l'accent sur les usages quotidiens et ludiques de la place. Les riverains plus que les visiteurs devraient constater et apprécier les changements.

Dernière chose et non des moindres : on attend avec impatience les arbitrages dont résultera la répartition du budget entre les 7 places concernées (44 M€ selon les dernières informations). Selon les budgets accordés, les réalisations seront dignes des lieux ou réduites à des aménagements indigents.

08:15 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

18/01/2018

Portes Ouvertes à la Maternité des Bluets

Ouvert en 1937 au 9, rue des Bluets (11e) sur l’impulsion de l’Union des syndicats CGT de la métallurgie de la région parisienne, le dispensaire des métallurgistes est implanté depuis 2007 sur le site de l’hôpital Armand Trousseau. Il est alors rebaptisé Hôpital Pierre Rouquès "Les Bluets".

parisSamedi 20 janvier 2018, la maternité des Bluets (4, rue Lasson) organise de 10h à 15h une journée "Portes ouvertes".

A cette occasion, vous pourrez rencontrer le personnel soignant de l'établissement (qui s'engage au quotidien pour la santé des patientes) autour de différents ateliers regroupant les principaux axes de prise en charge et d'accompagnement tels que :

  • parisOstéopathie / Acupuncture / Sophrologie
  • Préparation à la naissance
  • Haptonomie
  • Les positions d'accouchement
  • Allaitement
  • PMA
  • Droit à la contraception et à l'avortement
  • grossesse connectée

Que vous veniez en couple, seul(e), entre ami(e)s, en famille, avec vos voisin(e)s, au nom des souvenirs ou pour préparer l'avenir, par interêt ou juste par curiosité, le personnel sera très heureux de vous retrouver autour d'un buffet.

08:03 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

17/01/2018

L'oeil sur les pépites du quartier (3)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Troisième coup d'oeil : 

paris

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil : 

parisLe sentier de la Lieutenance comme la Villa du Bel-Air ne sont pas loin, d'où certaines de vos confusions. Cette photo a été prise à l'entrée du Sentier des Merisiers :

Ouvert vers 1857 au niveau du bastion 8 de l'enceinte de Thiers sur la zone non ædificandi, le sentier des Merisiers serpente en trois tronçons entre la rue du Niger et le boulevard Soult. Avec une largeur minimale de 87 centimètres il constitue la voie la plus étroite de Paris. Il doit son nom soit aux merisiers qui le bordaient à l'époque soit à l'appellation du lieu dit des Mézières sur les plans de 1850-1860.

paris

Longtemps mal éclairé, avec un aspect un peu coupe-gorge, les habitants du quartier n'étaient pas enclins à l'emprunter. Il donne accès aux jardins des maisons qui le bordent, dont cette maison à colombages atypique à Paris.

paris

Le quartier Bel-Air bénéficie de trois autres artères qualifiées de sentiers. Nous vous les rappelions ici il y a dix ans.

08:04 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

16/01/2018

Les Zones 30 annoncées ne sont toujours pas là

4070214718.jpgLa délibération 2015 DVD 16 relative à l'extension des zones 30 a été adoptée en mai 2015 par le Conseil de Paris. On annonçait alors pour fin 2015 son application dans le 12e ainsi que la création de plusieurs zones de rencontre.

3447952584.jpg

Carte publiée en novembre 2015. Cliquez pour agrandir

Alors que déjà en juin dernier, nous nous inquiétions de n'en voir aucune réalisation dans le quartier Bel-Air, la Mairie du 12e nous faisait savoir que : les travaux des zones 30 Reuilly et Bercy devraient être lancés après les vacances d’été.

Six mois sont largement écoulés et toujours rien (*). Comment les citoyens habitants dont nous faisons partie peuvent-ils comprendre qu'une décision aussi peu coûteuse en investissement reste plus de deux ans en attente de réalisation ?

paris

Entrée de la rue Victor Chevreul

(*) à l'exception de la rue Victor Chevreul qui a bénéficié d'une signalétique en faisant une zone de rencontre. Pourquoi elle et pas le passage Chaussin qui le justifie tout autant ?

paris

Passage Chaussin

Rappelons que le statut de Zone 30 permet de créer des double sens cyclable, disposition attendue des cyclistes qui empruntent les rues de SanterreDagorno, de la Gare de ReuillyLamblardie, de Tahiti, du Docteur Goujon.

paris paris
paris paris
paris paris

08:06 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

15/01/2018

Velib' Métropole : des progrès, mais toujours inutilisable

paris

Vélib' première version, a été en service et exploité par JCDecaux entre le 15 juillet 2007 et le 31 décembre 2017.

Il doit en grande partie son immense succès à une disponibilité et un réseau dense sur tout le territoire parisien dès son lancement. Une quarantaine de stations dans le 12e.

paris

Les stations Vélib' dans le 12e en juillet 2007

Comme annoncé, JCDecaux a commencé début octobre à démonter la moitié des stations dont il avait l'exploitation. En décembre il ne restait plus en service dans le 12e qu'environ 25 stations exploitées par un JCDecaux dont bien évidemment, la motivation avait baissé.

paris

Les stations Vélib' dans le 12e en décembre 2017
En bleu celles en service, en orange celles démontées

Voilà aujourd'hui deux semaines que plus aucun Velib' génération JCDecaux n'est disponible et que Smovengo a commencé à exploiter Velib' Métropole. Si les dates ont été respectées, le service est loin d'être celui annoncé.

Dimanche 1er janvier 2018, Smovengo a mis en service 64 stations alors qu'on en attendait au minimum 300 dont au moins 15 dans le 12e.

Hier dimanche 14, malgré l'effort annoncé par Smovengo de mettre en service 80 stations par semaine, il n'y avait encore que 84 stations disponibles, dans Paris, 2 dans le 12e et aucune à Bel-Air.

paris

En qualité d'abonné nous avons reçu les instructions pour migrer notre compte, demander notre carte Velib' Métropole, la recevoir et l'initialiser. Ces opérations se sont effectuées de manière tout à fait satisfaisante.

Dimanche 7, nous avons également pu essayer Vélib' autour de la station Charenton-Jardiniers (12112), l'une des deux en service dans le 12e. Nous avons apprécié les qualités et le confort du vélo mais déploré la borne d'abonnement inactive et l'application smartphone quasi inutilisable.

paris

Au delà de cet essai, le peu de stations en service dissuade d'entreprendre le moindre trajet comme par exemple aller de la place Félix Eboué à la place de la Bastille. Les trajets piétons pour prendre et déposer un Vélib' sont plus longs que le trajet lui-même !

Il y a de toute évidence une rupture de service qui durera tant que ne sera pas atteint le nombre de stations disponibles au 31 décembre. Nombreux sont les abonnés Vélib' qui réclament à juste titre un dédommagement qui selon nous, ne peut être autre qu'un report de l'échéance de nos abonnements de la durée de rupture du service.

07:54 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

12/01/2018

De la DPP à la DPSP

parisMardi dernier 9 janvier, la Maire de Paris a reçu à l'Hôtel de Ville les 1841 agents précédemment affectés à la Préfecture de Police qui ont intégré la Ville de Paris le 1er janvier 2018.

Cet événement nous donne l'occasion de tenter de faire un point des récentes évolutions des structures municipales chargées de la sécurité, du contrôle du stationnement, de la prévention et de la lutte contre les incivilités.

Rappelons qu'à Paris, la loi dite loi PLM réserve le pouvoir de police au Préfet nommé par le Président de la République. C'est l'une des raisons pour lesquelles le conseil de Paris est co-présidé par la Maire et le Préfet de Police.

paris

Michel Delpuech (Préfet de Police de Paris)
Anne Hidalgo (Maire de Paris)

Jusqu'en septembre 2016, la Direction de Prévention et de la Protection (DPP), l'une des 21 directions de la ville avait pour mission principale :

  • la protection des équipements municipaux, des usagers et des personnels qui y travaillent.
  • la lutte contre les incivilités.

En septembre 2016, la DPP intègre des agents issus de la Direction des espaces verts (DEVE) et quelques uns issus de Direction de la Propreté (DPE). Elle devient ainsi Direction de la Prévention, de la Sécurité et de la Protection (DPSP).

Conséquence directe de la loi relative au Statut de Paris et à l’aménagement métropolitain, la ville de Paris a intégrée le 1er janvier dans les effectifs de la DPSP 1 600 Agents de surveillance de Paris (ASP) et et les contrôleurs de la Ville de Paris, venus de la préfecture de police.

Les ASP, qui au sein de la Préfecture de Police étaient chargés du contrôle du stationnement payant ont désormais  pour mission prioritaire la lutte contre les nuisances « routières » : le stationnement gênant, le non-respect des vignettes Crit’air, le stationnement ou l’arrêt dans les couloirs de bus, la circulation des vélos sur les trottoirs … 

paris

Comme l'y autorise la loi sur la dépénalisation du stationnement, le contrôle du stationnement payant a été confié a des sociétés privées (Streeto et CVS). Les défauts de paiement ne donnent plus lieu à des amendes, mais à des forfaits de post-stationnement (FPS).

paris

La DPSP rassemble finalement quelque 3200 agents chargés de la lutte contre toutes les formes d’incivilités, et plus largement le non-respect des règles en matière d’usage de l’espace public.

Nous espérons pouvoir rapidement constater les effets bénéfiques de leur action dans tout Paris et plus particulièrement dans notre espace de vie quotidienne.

08:12 Publié dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : paris

11/01/2018

Pieds d'arbres : il est grand temps de réagir

Le trottoir côté impair de l'avenue du Dr Arnold Netter entre l'avenue de Saint-Mandé et le Cours de Vincennes, est planté de 18 arbres. Samedi 6 janvier, nous en avons photographié les bases :

paris

Cliquez pour agrandir

Le trottoir côté pair est dans un état comparable. L'avenue Netter est l'une des 376 voies urbaines du 12e arrondissement, ni la plus prestigieuse, ni la plus déshéritée.

Son état, loin d'être exceptionnel, ne résulte ni d'un cataclysme ni de l'incivisme de ses habitants, mais seulement des permis de végétalisme accordés de façon démagogique par la Mairie de Paris ainsi que de l'insuffisance (la maîtrise dit la Mairie) des budgets de fonctionnement des services qui assurent l'entretien de l'espace public.

Message à l'attention de Madame la Maire de Paris et de Madame la Maire du 12e arrondissement :

Est-ce le Paris auquel vous aspirez ? Est-celui que les parisien vous réclament ? Est-ce la ville que vous souhaitez montrer aux 32 millions de visiteurs venant chaque année en découvrir la beauté ? Est-ce la ville dans laquelle vous allez accueillir en août 2024 les Jeux Olympiques ?

De pareilles images auront-elle leur place dans le bilan que vous ne manquerez pas de publier dans deux ans ? Un peu de dignité. Il est temps de réagir.

10/01/2018

L'oeil sur les pépites du quartier (2)

paris

Les unes, emblématiques de notre arrondissement, figurent dans tous les guides. Les autres sont moins visibles, voire subjectives. À nos yeux, toutes sont des pépites du quartier.

Saurez-vous les reconnaitre ?

Second coup d'oeil : 

paris 

Cliquez pour agrandir

Que représente cette photo et où se trouve cette pépite ? 

Notre précédent coup d'oeil : 

parisCette oeuvre illustre le thème La Science et la Liberté. Elle fait partie de la fresque de 600 mètres carrés réalisée par Pierre-Henri Ducos de la Haillepeintre français né en 1889 et mort en 1972.

Si vous n'avez pas identifié cette reproduction, nous nous recommandons d'aller en contempler la version originale qui qui orne les murs du Forum du Palais de la Porte Dorée.

paris

Le Forum lors de la Nuit des Musées le 16 mai 2015

Le Palais de la Porte Dorée construit pour l'Exposition Coloniale de 1931 abritait le Musée des Colonies. Le Forum était une Salle des Fêtes de 1200 places dont la décoration illustrait les apports de la France à ses colonies d'alors.

Rendez vous sur sur cette page du site du Palais de la Porte Dorée pour une analyse complète de ces fresques.

08:09 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : paris

09/01/2018

La question du mois (61)

parisPour faire vivre la facette dialogue de ce blog qui s'affirme blog citoyen d'information et de dialogue des habitants du quartier et au-delà, nous vous invitons chaque mois à nous faire part des réflexions que vous inspire une question.

La question du mois de janvier :  

Nicolas Marquès pour le JDD.jpg

Crédits photo : Nicolas Marquès pour le JDD

Pensez-vous que les nouveaux opérateurs
de vélos en libre service free floating
vont mettre Vélib’ Métropole en péril ?

08:11 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : paris

08/01/2018

Budget participatif 2018 : vous pouvez déposer des projets

parisÀ partir de ce matin lundi 8 janvier 2018 (et jusqu'au 4 février), il est possible à chacun d'entre-nous de déposer [ICI] des projets pour l’édition 2018 du Budget Participatif.

Les projets doivent impérativement :

  • Être déposé par un Parisien (particulier ou collectif).
  • Satisfaire un motif d’intérêt général.
  • Entrer dans le champ de compétence de la Ville ou du Département de Paris.
  • Représenter une dépense d’investissement sans générer de dépense de fonctionnement trop importante.

En 2017 dans le 12e, la Maire a alloué au Budget participatif le maximum autorisé soit environ 4 millions d’euros sur des projets dédiés au cadre de vie, à l’éducation, au sport, à la solidarité ou encore à l’environnement. 

paris

Cliquez pour agrandir

De Mars à Mai, les projets qui auront été jugés techniquement faisables par les services de la ville pourront ensuite être retravaillés par leurs porteurs dans des ateliers de co-construction.

Le scrutin se déroulera du vendredi 7 au dimanche 23 septembre 2018.

07:59 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris