Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2016

Encore une école supérieure dans le 12e !

parisLe 12e est décidément sous le feu de l'actualité étudiante et c'est une preuve de son attractivité : après l'implantation de Sorbonne Nouvelle (en cours de construction avenue de Saint-Mandé), la reconversion du bâtiment Picpus de l'hôpital Rothschild en un centre de formation aux métiers d'infirmière, la création de l'école W, nous venons de découvrir que l'EM Lyon installe son campus parisien dans un immeuble haussmannien de 5.000 m2 au 15 boulevard Diderot.

paris

Cliquez pour agrandir

Espaces de coworking, mobilier modulable, campus intelligent, la business school n'a pas lésiné pour mettre à ses couleurs ce nouvel espace parisien dont elle aimerait tirer 15% de son chiffre d'affaires d'ici à 2020.

Cerise sur le gâteau, ces écoles ne viennent pas densifier le bâti de notre arrondissement, elles rénovent et valorisent des locaux existants.

07:55 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

14/10/2016

L'avenue Netter en voie de "canyonisation"

parisLa partie de l'avenue du Docteur Arnold Netter comprise entre l'avenue de Saint Mandé et le Cours de Vincennes, présentait il y a peu encore une sympathique diversité tant par l'architecture des immeubles que par leurs affectations : habitat de différentes catégories, petites entreprises, emplois tertiaire, loisirs ...

Au cours des récentes dernières années, nous avons déjà vu  :

parisau numéro 73, disparaitre l'entreprise Prestotable aujourd'hui remplacée par un immeuble dont on déplore seulement les locaux commerciaux toujours occultés.

paris

Cliquez pour agrandir

parisau numéro 84 la démolition de l'immeuble industriel des anciens Etablissements Hadur et la construction des 56 logements de la résidence sociale AFTAM.

paris

CVP Séance du 18/09/2007 (Cliquez pour agrandir)

parisau numéro 62, pour permettre la construction de 9 logements (voir ici), on est en train d'élever sur 7 niveaux une morne facade de couleur anthracite là où se trouvait un élégant hôtel particulier en pierre de taille (Architecte E. Flavien 1881).

paris paris

Cliquez pour agrandir

Demain, dans le cadre du projet Debergue présenté conjointement le 21 septembre dernier par la RATP et la Mairie du 12e nous allons voir :

parisau numéro 81 la construction d'un immeuble en R+8/9 là ou se trouvait jusqu'en 2012 une honorable construction en R+1.

paris

Cliquez pour agrandir

parisau numéro 77 l'élévation d'une façade en R+7/8 avec un accès sous porche à la Cité et au jardin Debergue

paris

77-81 av du Dr Netter en avril 2016 (Cliquez pour agrandir)

C'était notre plus grande crainte, ils l'ont fait ! L'accès au jardin Debergue se fera par le porche d'un immeuble pont. Comme pour le jardin Ilan Halimi au 65-67 av Michel Bizot (voir ici), les passants n'auront pas le plaisir de profiter du jardin voisin. Ils devront se contenter de la végétalisation "Ranch" ou "Pots PE".

paris

Extrait de la présentation du 21/09/2016 (Cliquez pour agrandir)

Ainsi, en une dizaine d'année toutes les dents creuses et les percées auront été comblées et les deux côtés de l'avenue constitueront une façade continue de logements.

D'ici peu, encadrée par des murailles uniformes tant du côté pair que du côté impair, l'avenue ressemblera à un canyon qui contrairement à d'autres n'attirera pas les touristes du monde entier.

paris

L'excessive densification entreprise par la Mairie de Paris est gravement préjudiciable à la qualité de vie parisienne. Il urge d'y mettre fin en gérant l'urbanisme et le logement à l'échelle de la Métropole du Grand Paris.

08:15 Publié dans Voirie Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : paris

13/10/2016

VIVRE ! La collection agnès b. exposée au MNHI

parisDu 18 octobre 2016 au 8 janvier 2017, la collection agnès b. investit le Musée national de l’histoire de l’immigration pour un dialogue inédit avec les oeuvres contemporaines du musée.

agnes b. née Agnès Troublé est une créatrice de mode française et une collectionneuse d'art contemporain. Sa galerie parisienne, la galerie du jour est située rue Quincampoix (4().

parisVIVRE ! C’est la première fois qu’agnès b. choisit de montrer à Paris une sélection d’oeuvres — photographies, installations, peintures, vidéos — issue de l’extraordinaire collection d’art contemporain qu’elle a constituée au fil des années.

Que fait une telle exposition au MNHI ? Le communiqué de presse apporte la réponse : Les oeuvres de Claude Lévêque, Henri Cartier-Bresson ou John Giorno côtoient celles de Mona Hatoum, Kader Attia et Chéri Samba, offrant ainsi un regard sensible sur les histoires de celles et ceux qui sont venus d’ailleurs.

12/10/2016

L'oeil sur les écoles professionnelles du quartier (6)

paris

Prestigieux ou moins connus, publics ou privés, les établissements d'enseignement professionnel sont le gage d'une meilleure insertion dans le monde du travail.

Cette série de l'Oeil du quartier vous invite à reconnaitre quelques écoles du 12e qui dispensent exclusivement ou partiellement l'enseignement d'un métier.

Sixième coup d'oeil : 

paris

Cliquez pour agrandir

Quelle est cette école ? où se trouve-t-elle ?

Notre précédent coup d'oeil :

Cparisette façade est celle du Lycée polyvalent Elisa Lemonnier situé au 20 avenue Armand Rousseau.

Construit dans les anciens jardins du Pavillon de France à l'Exposition Coloniale), il a été livré en 1972 et entièrement restructuré entre 2006 et 2009 par l'atelier d'architecture Léonard et Weissmann. Il offre aujourd'hui une surface de 16 000 m2

S’il existe ici une filière générale (ES), le lycée "polyvalent" Élisa Lemonnier se distingue clairement par ses filières technologiques ou professionnelles. Les élèves peuvent y préparer un bac STL (Sciences et techniques de laboratoire), un bac STG (Sciences et technologies de la gestion), ou pour les filières pro un bac pro commerce, un bac pro perruquier posticheur, un bac pro esthétique cosmétique parfumerie ou un bac pro MMV (métiers de la mode). Egalement des CAP et BTS.

L'établissement est dédié à la beauté, à la cosmétique et à la mode

paris

1er avril 2016 : présentation à l'ambassadeur de Corée

parisMarie-Julienne-Élisa Grimailh, connue sous le nom d’Élisa Lemonnier (1805–1865) est une éducatrice française qui a fondé la première école professionnelle pour toutes les femmes.

08:05 Publié dans "L'oeil du quartier" | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

11/10/2016

Edifices disparus : la prison Mazas

parisQuelques édifices aujourd'hui disparus, s'ils n'ont pas marqué l'histoire nationale méritent d'être connus de ceux d'entre-nous qui s'intéressent à celle de notre arrondissement. Ainsi en est-il de la Prison Mazas :

La prison  Mazas construite à partir de 1845 par les architectes Jean-François Joseph Lecointe et Emile Gilbert a été inaugurée le 19 mai 1850. 

parisLa prison a été construite sur des terrains vagues du quartier des quinze- vingts achetés pour 937.000 francs. Située entre l’embarcadère ferroviaire de Lyon, la place de la colonne de juillet et le bassin de l’Arsenal (cliquez sur l'imagette à droite), sa construction coûtera 4,5 millions de francs. Parallèlement seront ouverts le boulevard Mazas devenu Diderot et la rue de Lyon.

C'est une maison d'arrêt cellulaire qui s'inspire des modèles américain en vogue dans le milieu du siècle, comme précédemment la Petite Roquette.

Elle accueille à son ouverture 841 prisonniers venant de la prison de la Force dans le Marais démolie pour insalubrité et vétusté. Elle a été le lieu de détention d'Arthur Rimbaud, condamné sous le prétexte qu'il était un espion prussien.

paris

Cliquez pour agrandir

L'édifice est démoli en 1898 à l'occasion de l'exposition universelle de 1900 afin d'épargner la vue d'une prison aux visiteurs arrivant par cette gare. Une rue Émile-Gilbert, ouverte sur l'emplacement de l'ancienne prison, perpétue le nom de son architecte.

Alors, afin de rendre la perspective plus attractive pour les visiteurs de l’exposition universelle de 1900, des immeubles ont été construits, là où s’étendait sur 32 000m2 la maison d’arrêt cellulaire.

Vue actuelle depuis la Gare de Lyon

07:51 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

10/10/2016

La question du mois (46)

parisPour faire vivre la facette dialogue de ce blog qui s'affirme blog citoyen d'information et de dialogue des habitants du quartier et au-delà, nous vous invitons chaque mois à nous faire part des réflexions que vous inspire une question.

La question du mois d'octobre :

marche-de-la-porte-doree.png

Les commerçants des marchés devront proposer
un service de livraison à domicile (*).
Pensez-vous faire appel
à un tel service ?

viewmultimediadocument.jpg(*) Il est temps de concurrencer les petites et les grandes surfaces parisiennes qui ont déjà mis en place les systèmes de livraison à domicile depuis longtemps. « Cela va se généraliser. Chaque marché va devoir proposer ce service de proximité pour 3 € », affirmait Olivia Polski, adjointe à la maire de Paris en charge du commerce, en décembre dernier à l’occasion du renouvellement des concessionnaires chargés des 71 marchés découverts.

07:52 Publié dans Démocratie locale | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paris

07/10/2016

Végétalisation ou plastification de l'espace public ?

IMG_4268.JPGIl y a deux ans, lorsque la ville lançait l'opération Du vert près de chez moi, les participants de Bel-Air Sud ont entre autres, souhaité un aménagement de l'espace en balcon surplombant la Coulée Verte René Dumont et les Allées Vivaldi au niveau du 104bis rue de Reuilly.

104bisRueDeReuilly.JPG

Cliquez pour agrandir

Ce lieu disaient-ils présente une surlargeur de trottoir et offre une vue sur la Coulée verte et au loin sur la tour Eiffel. Il est très fréquenté par les élèves des écoles avoisinantes qui y prennent leur déjeuner quand il fait beau en s’asseyant par terre. L'objectif est de profiter de l’espace disponible et accompagner l’usage qu’il suscite déjà en faisant de ce lieu un point de « respiration » et de détente sur la rue de Reuilly.

Cette demande fut la seule retenue parmi celles déposées par Bel-Air Sud. En voici le concrétisation :

IMG_1280.JPG

Cliquez pour agrandir

Doit-on la considérer comme satisfaite ?

En 2013 place Félix Eboué, la ville a magnifiquement réussi la modification des jardinières situées à l'angle du boulevard de Reuilly et de l'avenue Daumesnil permettant enfin des parcours piétons simples et agréables. Cette réussite n'a pas suffisament été mise en valeur.

DSCN9939.JPG

Photo du 4 octobre 2013 (Cliquez pour agrandir)

On n'accordera pas les mêmes louanges à ceux qui, après avoir doté le lieu d'un immonde enclos type ranch ont cru bon d'y ajouter ces pots en plastique totalement incongrus. Seul Papi, leur fournisseur doit y trouver satisfaction.

paris

Photo du 9 sept 2016 (Cliquez pour agrandir)

Avenue Lamoricière : quand on a la chance de pouvoir planter en pleine terre comme c'est le cas ici, un tel pot est -il le complément qui s'impose ?

IMG_0737.JPG

Cliquez pour agrandir

Un peu plus loin rue Crozatier : dans la même veine d'inpiration, ces pots de plastique mettent-ils en valeur le plutôt morne paysage de la rue de Citeaux désormais affublée du titre de rue végétale ?

IMG_8358.JPG

Cliquez pour agrandir

La seule expression qui nous vient à l'esprit pour qualifier ces dispositions : du n'importe quoi !

La Fête de la Science dans le 12e

logoFDS_460251.79.jpgDestinée à favoriser les échanges entre les chercheurs et les citoyens, la 25e édition de la Fête de la Science se déroulera du 8 au 16 octobre 2016.

La Fête de la science, organisée par le  ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche c'est un foisonnement d’animations, d'expositions, de débats et d'initiatives scientifiques gratuites, inventives et ludiques, partout en France. Tous les publics sont concernés. Tous les domaines scientifiques sont abordés. 566 animations sont annoncées en région parisienne. Dans le 12e :

Au Lycée Arago (4 place de la Nation)

parisDes ateliers scientifiques seront proposés aux groupes scolaires pendant une demi-journée dans la cour et les salles de TP. Ils pourront réaliser des expériences scientifiques étonnantes. Plus d'info ici.

À Bercy Village

Fêtez la science à Bercy Village avec des ateliers ludiques ouverts au public sur l’électronique et le numérique ! Plus d'info ici.

À l'Aquarium Tropical de la Porte Dorée

L"Aquarium tropical de la Porte Dorée propose aux groupes scolaires un atelier « L’exploration subaquatique ». Plus d'info ici.

06/10/2016

Le 17e marché des Pays de l'Aveyron à Bercy s'ouvre demain

aveyron.pngLa dix-septième édition du Marché des Pays de l’Aveyron se tiendra les 7, 8 et 9 octobre 2016 à Bercy autour de la rue de l’Aubrac. Plus de 100 exposants (artisans et producteurs régionaux) monteront à Paris pour vous proposer leurs produits.

Horaires : 9h00 22h00 ; clôture dimanche 9 à 19h.

Nous le rappelons chaque année : ce marché spécialisé sur une seule région, revêt une autenticité qui le distingue des nombreux marchés paysans qui fleurissent sur nos trottoirs à longueur d'année. Ne le manquez-pas !

Capture d’écran 2016-08-29 à 16.54.07.jpg

Cliquez pour télécharger ce magazine

05/10/2016

Budget Participatif 2016 : les projets lauréats tout Paris et dans le 12e

paris

En milieu de journée, la Mairie de Paris a publié les résultats du scrutin qui a eu lieu du 16 septembre au 2 octobre pour le Budget Participatif 2016. Le Budget Participatif le plus important du monde précise Pauline Véron (Adjointe à la Maire de Paris chargée de la démocratie locale, de la participation citoyenne, de la vie associative, de la jeunesse et de l’emploi).

158 964 Parisiennes et Parisien se sont exprimés :

  • 92 802 votes d'adultes parisiens (66 867 en 2016)
    • 47 658 votes papier
    • 45 151 votes numériques
  • 66 155 votes d'élèves et collèges en mai et juin (nouveau cette année)

Au niveau parisien, 11 projets ont été retenus (dont 7 à destination des quartiers populaires).

Au niveau du 12e arrondissement, 10 projets ont été retenus pour un total de 4 165 000 €

  • 17 - Des toilettes rénovées pour tous les élèves - 975 000€- 1 430 votes - 
  • 26 - Végétalisation : l’ambition verte du 12e -750 000€- 1137 votes. 
  • 3 - Aménagement de l’avenue Daumesnil, le long du viaduc des Arts – 800 000€ - 889 votes. 
  • 29 - Du compost pour nos quartiers - 100 000€ - 881 votes. 
  • 12 - De l’art dans mon quartier : des rues hautes en couleur - 150 000€- 810 votes. 
  • 15 - Des conditions d’études améliorées pour les élèves du 12e - 280 000€- 808 votes. 
  • 27 - Sécuriser les chemins des écoles du 12e - 470 000€ - 782 votes. 
  • 2 - Amélioration de l’accès au Bois de Vincennes depuis la Porte Dorée - 105 000€ - 765 votes. 
  • 6 - Réaménagement de la rue Beccaria pour un accès embelli à Aligre - 230 000€- 758 votes. 
  • 21 - Un mur anti-bruit autour du collège Germaine Tillion - 305 000 € - 344 votes - Quartier Populaire

Les projets proposés par le Conseil de quartier Bel-Air sud et non qualifiés sont :

  • 33 - FACILITER LA CIRCULATION DES PIÉTONS DANS LE 12E (448 000 €) - 694 votes
  • 28 - TRAVERSÉES PIÉTONNES EN TOUTE TRANQUILLITÉ (377 000 €) - 486 votes
  • 10 - REQUALIFICATION DE LA PLACE SANS-NOM (BOULEVARDS DE REUILLY ET DE PICPUS) (2 200 000 €)305 votes