Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2019

Regard sur l'accessibilité des Etablissements Recevant du Public

parisDepuis la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, les établissements recevant du public (ERP) doivent être accessibles à tous les types de handicap.

Depuis septembre 2014, pour répondre aux retards accumulés, les établissements ouverts au public (magasin, bureau, hôtel, etc.) non conformes aux règles d'accessibilité sont tenus de s'inscrire à un Agenda d'Accessibilité Programmée (Ad'AP) qui permet d'engager les travaux nécessaires dans un délai de 3 à 9 ans. Plus d'infos ici sur service-public.fr

N'étant pas en mesure de mener une étude exhaustive de tous les établissement concernés dans notre quartier, nous avons porté notre regard sur quelques lieux supposés plus que d'autres recevoir la visite de personnes ayant un handicap moteur.

Les pharmacies : de toute évidence, les officines de pharmacie ont très majoritairement effectué les travaux permettant un accès des clients en fauteuil roulant. Exemples :

paris paris
paris paris

Sur la dizaine de pharmacies observées, il en subsiste néanmoins quelques unes à avoir encore des efforts à faire en matière d'accessibilité :

paris paris

Les centres de santé, le plus souvent de création récente, ont pris en compte les normes d'accessibilité.

paris paris

Les deux commerces de matériel médical de notre quartier ne sont pas égaux en matière d'accessibilité aux personnes en fauteuil.

paris paris

Les kinésithérapeutes et les pédicures (souvent à une même adresse), exercent parfois dans des locaux qui n'ont pas été mis aux normes d'accessibilité, mais leur morphologie les rend généralement aptes à venir en aide aux patients handicapés.

paris

Commentaires

La loi donne de 3 à 9 ans pour réaliser les travaux nécessaires, autant dire une éternité.
Le gros problème d'accessibilité n'est pas forcément au niveau du commerçant mais au niveau de l'espace public, du trottoir, du métro. Suite à un accident je me suis retrouvée 6 semaines dans un fauteuil roulant, mon problème a été de circuler sur le trottoir. Outre l'encombrement généralisé, les surfaces de ces derniers sont autant de handicaps à surmonter, quel est le délai pour réaliser les travaux sur la voirie ? 30 ans ? quant au métro, si certaines lignes sont accessibles, les correspondances ramènent à la réalité, on ne peut pas sortir ! délai d'accessibilité : 30 à 90 ans ?
Pour comprendre le problème il faudrait que nos élus passent au moins une journée entière dans un fauteuil. Ils verraient combien il est difficile de passer une simple barre de seuil et grimper les 20 cm de dénivelé pour entrer dans un magasin, mais au moins à l'intérieur on roule bien.

Écrit par : La Gazelle du XII | 15/03/2019

D'accord avec La Gazelle du XII.

Le pb est bien plus important dans l'espace public. Les rues sont très encombrées par les chantiers qui défoncent les trottoirs, rétrécissent les passages et entassent les obstacles pendant des périodes bien trop longues. Et quand le chantier est fini, la remise en état est tardive

Quant aux correspondances des métros, inutile d'en rajouter

Écrit par : Sandra | 15/03/2019

Écrire un commentaire