Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2011

Demain, Nouvel An chinois

parisDemain, 3 février, Paris fête le Nouvel An Chinois ou "Fête du Printemps" et l'entrée dans l'année du lapin de métal.

Nous adressons à cette occasion un salut amical à nos lecteurs chinois dont, nous le rappelons le 12e fût chronologiquement  le premier lieu d'immigration.

Aucune manifestation n'est prévue dans le 12e, mais dans les arrondissements voisins (13e et 20e), vous pourrez,  suivre défilés et animations. Tous les détails sur Paris.fr.

26/01/2011

Retour sur le logement social

article_20081021091841-150x135.jpgph_196.jpgNotre récent article sur le logement social ne traitait que de son volet municipal.

Nous vous invitons à prendre la mesure de sa prise en compte par le gouvernement en lisant, sur son blog, les voeux qu'adresse Sandrine Mazetier (députée de la 8e circonscription de Paris) à Benoist Apparu (Secrétaire d'état au logement).

08:26 Publié dans Citoyenneté, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

21/01/2011

Le logement social dans le 12e

L'Atelier Parisien d'URbanisme (APUR) a récemment publié une étude sous le titre Analyse de la demande de logement social et bilan des propositions et des attributions de logements sociaux à Paris en 2009 (téléchargeable ici).

De ce document, il ressort que le parc parisien de logements sociaux comptabilisés au titre de la loi SRU avait atteint 15,9% au 1er janvier 2009. Le nombre officiel de logements sociaux au 1er janvier 2010 n'était pas connu à la date de publication, mais l'APUR l'estime à 185600 soit 16,2% des résidences principales.

Capture d’écran 2010-11-28 à 16.56.27.png

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Le tissus urbain et la politique foncière menée sont à l'origine d'une grande disparité entre les arrondissements. Ainsi, le taux de logements sociaux va de 1,3% (7e arrondissement) à 35,9% (19e arrondissement).

1516552455.jpgEn janvier 2009, le 12e, avec 16,5% de logements SRU, se place au 6e rang des arrondissements parisiens. Entre 2001 et 2010, le parc du 12e s'est accru de 2591 logements SRU (passant ainsi de 9684 à 12275).

En janvier 2010, le 12e a atteint le taux de 17,3 % de logements sociaux (Source : discours de Michèle Blumenthal lors de la cérémonie des voeux municipaux du 13 janvier 2011)

Sur l'ensemble de Paris, le nombre de demandeurs (119 467 ménages en 2009), en croissance limitée(+3,1%). Cette croissance provient principalement de Franciliens non parisiens.

Dans le 12e, le nombre de demandeurs en 2009 (5948 ménages) est en diminution de 4,6% par rapport à 2008.

La rotation des ménages dans le parc de logements sociaux (4,4%) est structurellement faible à Paris en raison du coût des logements sur le marché privé qui rend difficile le départ du logement social. Le nombre de logements à attribuer aux demandeurs en est fortement pénalisé.

Rappelons que, alors que la loi SRU de décembre 2000 fait obligation d’atteindre ce chiffre en 2020, la municipalité veut y parvenir dès 2014 ce qui représente 40 000 nouveaux logements, sachant que 30 000 ont été financé entre 2001 et 2007.

18/01/2011

Pas de quoi sourire, vous êtes filmés !

HET.jpgLe Plan de Vidéoprotection Pour Paris (PVPP), baptisé plus prosaïquement plan 1000 caméras démarre sans faire beaucoup de publicité.

Pourtant, dans les vingt commissariats d’arrondissements de la capitale, les travaux ont débuté pour aménager des espaces dédiés à recevoir les terminaux pour visionner le futur réseau déployé. Un millier de nouvelles caméras viendront compléter les 300 déjà existantes. Les équipements de réception seront aussi raccordés aux 10 000 équipements de la RATP, de la SNCF et ceux des autres sociétés avec lesquelles un accord a pu être passé. Bilan financier de l’opération, 200 millions d’euros selon le Figaro, alors que d’autres sources avançaient un coût jusqu’à 300 millions avant que ne débute le programme.

Dans le 12e, ce sont 60 caméras autorisées qui vont être implantées aux adresses précisées sur ce document et dont la carte ci-dessous montre les emplacements :

caméras75012.jpg

Cliquez sur la carte pour l'agrandir

Même si la majorité du conseil de Paris a voté (2009 DVD 215) le plan 1000 caméras, les parisiens souhaitent-ils transformer leur ville en zone urbaine sous haute surveillance ? La question n’est malheureusement pas posée aux intéressés.

Ainsi, comme le rappelle Liberation dans un article du 3 janvier 2011, les élus Europe Ecologie-Les verts (EELV), communistes et Parti de gauche au conseil de Paris, les membres d'un collectif d'associations «pour un Paris sans caméras», mais aussi plusieurs experts qui, contre-exemple de Londres à l'appui, font valoir que les images, seules, n’empêchent pas les actes d’être commis et surtout ne remplacent pas des humains.

2009_04_20_Videosurveillance_paris.jpg

La Préfecture de Police remplace la Police de proximité par des caméras. Une fois de plus, comme à La Poste, la RATP ou la SNCF, le recours à des machines déshumanise les services publics, crée un sentiment d'insécurité, alimente le chômage et contribue au mal être des Parisiens.

17/01/2011

2011, année internationale des forêts

C'est ce que nous rappelle sur son blog Laurent Touzet (Maire adjoint du 12e arrondissement de Paris, chargé des espaces verts de l'environnement et du développement durable) à l'occasion de la nouvelle année.

Voeux 2011 Bois de Vincennes.jpg

Crédit photo : Jean-François Valantin

Devant l’importance de la déforestation dans le monde, l’ONU a en effet défini 2011 comme l’année internationale des forêts. A cette occasion, des campagnes de sensibilisation seront organisées auprès du grand public sur ce thème.

L’ONU précise sur son site que « pour le bien des générations présentes et futures, nous devons mener des actions de sensibilisation et promouvoir la gestion durable, la conservation et la protection des forêts du monde»

Comme le rappelle Laurent Touzet, le Bois de Vincennes est une forêt urbaine hautement protégée. Sur les 995 hectares du Bois, la moitié environ est couverte par le massif forestier, le reste étant constitué de prairies arborées, de lacs et rivières, de routes et de divers équipements (INSEP, Cartoucherie, Hippodrome etc.). Non seulement le Bois est un « Espace Boisé Classé à Conserver », mais la Mairie de Paris s’est dotée en 2003 d’une Charte d’aménagement durable du Bois, signée avec les communes riveraines, visant notamment à garantir un espace naturel de qualité propice à la biodiversité.

Souhaitons avec lui qu’en 2011, les Parisiens accompagnent leurs élus pour développer encore la mise en valeur de notre patrimoine arboricole et forestier, et qu'en particulier le conseil de Paris alloue le budget nécessaire à son entretien et mette en oeuvre le décrêt ayant classé "voies vertes" certaines voies qui devaient être réservées aux piétons.

15/01/2011

Vincent Casa nous a quitté [MAJ]

adieu_cher_vincent.jpgAu début de son discours de voeux, Michèle Blumenthal nous avait fait part de son hospitalisation. Le site 12 ensemble nous apprend ce soir le décès de Vincent Casa.

Nommé Conseiller de Paris il y a quelques jours, il n'aura pas eu le temps d'exercer cette fonction qui venait couronner un investissement pour l'arrondissement que chacun d'entre-nous a pu observer et saluer.

[MAJ] les obsèques de Vincent Casa auront lieu mercredi 19 janvier 2011 à 15h00 à l'église de l'Immaculée Conception (34 rue du Rendez-vous).

19:30 Publié dans Citoyenneté | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

13/01/2011

En 2011, des PV électroniques pour lutter contre la fraude

Lecteurs attentifs, vous l'attendiez. Voici venue la période de notre rengaine annuelle en faveur du PV électronique que l'on nous promet à Paris depuis six ans.

pv-electronique-500x200.jpg

Le 2 juillet dernier, Le Figaro écrivait :

C'est la fin du papillon glissé sur le pare-brise. Les amendes routières seront toutes traitées par informatique.

La pression est forte sur les automobilistes et leur porte-monnaie. Après la volonté affichée des députés d'augmenter le tarif des PV de stationnement de 11 à 20 euros, le procès-verbal électronique doit, lui, être généralisé dès 2011. Le Conseil des ministres en a adopté le principe le 30 juin dernier. Depuis novembre, une expérimentation prévue sur un an et sobrement baptisée «PVE» pour «procès-verbal électronique», est menée dans cinq communes.

À 11 euros l'infraction et des méthodes du siècle dernier pour rédiger et traiter les PV, n'espérez pas trouver des places de stationnement même dans les zones dites rotatives

Nos précédents articles sur ce maronnier :

11/01/2011

Les Bains-douches municipaux

DSCN6444.JPGNombre d'habitants du 12e ne connaissent probablement pas les Bains-douches de l'arrondissement.

Les douches municipales ou bains-douches sont un service public d’hygiène des municipalités françaises, mettant des douches à la disposition des usagers qui ne sont pas équipés de l'eau courante.

Venant s'ajouter aux fontaines publiques et aux vespasiennes, elles naissent à la fin du xixe siècle, dans le mouvement hygiéniste et de réorganistation des villes, en particulier dans les villes ouvrières liées au socialisme municipal.

En 1999, les bains-douches municipaux parisiens ont vu passer 300 000 personnes. Gratuites depuis le 1er mars 2000, leur fréquentation est depuis 2006 de l'ordre 8 à 900 000 personnes par an.

La population qui les fréquente se compose essentiellement sans domicile fixe (2/3), de mal-logés, et de travailleurs pauvres. C'est un signe indéniable de la misère qui nous entoure.

DSCN2411.JPG

Créées dans les années 1920-1930, elles sont modernisées dans les années 1950, et ont tendance à fermer dans les années 1980. Paris compte 18 établissements dont 2 dans le 12e :

Bain-douche Charenton : 188, rue de Charenton

Jours et heures d'ouverture : jeudi, de 12 h à 19 h ; vendredi, de 8 h à 19 h ; samedi, de 7 h à 19 h ; dimanche, de 8 h à 12 h.

C'est à cette adresse que se trouve également la Bagagerie 188.

Bain-douche Audubon : 11, rue Audubon

Jours et heures d'ouverture : lundi, mardi et mercredi, de 8h à 19h ; jeudi, de 8 h à 12h.

10/01/2011

L'histoire de notre Mairie [MAJ]

Si vous êtes un cliqueur (ou une cliqueuse) expérimenté(e) et persévérent(e), vous avez peut-être lu, sur le site de notre Mairie d'arrondissement, ce texte aujourd'hui disparu, qui était attaché à un repère du plan de l'arrondissement. Nous l'avions sauvegardé et le reproduisons :

Antoine-Julien Hénard (1812-1887) construisit en 1876 la mairie du XIIe arrondissement.

ed03c95fe26e4142b3cbec74181d8530.pngElle s’inscrivait dans une série de commandes effectuées sous la IIIe République, qui amenèrent dans un intervalle de 4 ans la réalisation des trois mairies des XIIe, XVe et XIXe arrondissements. Néanmoins, les architectes ne firent pas d’innovation et se contentèrent de copier leurs prédécesseurs. Hénard s’inspire des styles Renaissance, Louis XIII, Louis XIV et agrémente l’édifice de colonnes, de bossages, de lucarnes et d’un campanile.

L'architecture

La mairie, précédée d’un jardin, est bâtie sur un plan trapézoïdal, comme la mairie haussmanienne du  XIe arrondissement. Elle se compose d’un pavillon central en saillie, comprenant un porche couvert, accessible aux voitures. Le pavillon est rythmé au rez-de-chaussée par trois arcades encadrées de colonnes doriques baguées et cannelées. Une tête de femme symbolisant la Ville de Paris, sculptée par Eugéne-André-Oudiné, orne la clé de voûte de l’arcade centrale.

mairie12old.jpg
Quand le porche était accessible aux voitures ...
... et déjà aux personnes à mobilité réduite


Architecture intérieur, décors et mobilier

Au premier étage du pavillon, deux niches en cul-de-four contiennent deux statues en pierre, figurant respectivement un ébéniste, exécuté par Henri-Honoré Plé (1853-1922) et un vigneron, taillé par Alexandre-Victor Lequien (1822-1905). Ces œuvres évoquent les activités commerciales et artisanales de l’arrondissement.

Au-dessus de la corniche, sur le plan coupé du toit, le traditionnel cadran d’horloge, scandé de deux pilastres, est surmonté d’un fronton cintré, rehaussé d’un cartouche aux armes de la Ville.
Un campanile octogonal très ouvragé, haut de 36 mètres et comportant deux étages, domine l’édifice. La façade, percée de fenêtres à meneaux croisés, est animée par une alternance de pierre blanche et de brique, qui pastiche librement l’époque Louis XIII.
Les briques émaillées de couleurs bleu, rouge et rose forment des dessins géométriques et contribuent à l’élégance de la façade. Les combles à la Mansart sont revêtus d’ardoise ainsi que de zinc sur les pans les plus élevés.
Sous l’influence de Viollet-le-Duc, un concours fut organisé en 1879 pour l’ornementation des mairies. Eugène Thirion conçut pour le plafond de l’escalier d’honneur une peinture représentant les Industries du XIIe arrondissement, l’Instruction et l’Assistance publiques.

IMG_0182.JPG
Cliquez sur la photo pour l'agrandir

En 1893, la mairie fut agrandie de l’aile des réunions publiques. Eugène Carrière commença la décoration de la salle des fêtes sur le thème « les Ages de la vie ». Les peintures, restées inachevées à la mort de l’artiste, sont maintenant conservées au musée du Petit Palais. Louis Jean Beaupuy [MAJ] et René Durieux entreprirent en 1931 un ensemble de peintures murales pour l’Exposition coloniale, qui fut remonté dans le grand salon du premier étage.

DSCN0017.JPG
Cliquez sur la photo pour l'agrandir

05/01/2011

Nouvelle année, nouveau logo pour notre Mairie

Si vous ne l'aviez encore remarqué, nous vous présentons le nouveau logo qu'à mis récemment en service notre Mairie d'arrondissement et que nous trouvons très réussi.

document.jpeg

Cliquez pour accéder au site de la Mairie du 12e