Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/11/2010

La Banque Alimentaire compte sur vous

thumb_logoBanque_Alimentaire.jpgUn moyen simple et direct vous est offert pour contribuer à l'alimentation de ceux qui souffrent de 'sous' ou de 'mal' nutrition :

Vendredi 26 et Samedi 27 novembre 2010

la Banque Alimentaire organise, comme chaque année, une collecte nationale de denrées aux portes de nombreux supermarchés. Il vous suffira, de compléter vos achats avec un ou plusieurs produits que vous remettrez aux bénévoles de la Banque Alimentaires qui seront à l'entrée de votre magasin.

Image banque alimentaire.jpg

Les produits dont la collecte est souhaitée devront être variés mais non périssables : de l’huile, des produits pour enfants (lait maternisé), des conserves de poisson, de fruits, de légumes, du café, du chocolat ...

Les 79 Banques Alimentaires regroupées dans la Fédération Française des Banques Alimentaires sont des associations loi 1901 à but humanitaire. Elles sont non gouvernementales, apolitiques et non confessionnelles.

L’action des Banques Alimentaires est largement soutenue par les pouvoirs publics.

Vous pouvez également aider la Banque Alimentaire en donnant de votre temps en tant que bénévole, pour deux heures par an ou deux heures par jour...

Banque Alimentaire de Paris et d’Ile-de-France
15 avenue Jeanne d’Arc - 94117 Arcueil Cedex
Tél : 01 47 35 92 02 - e-mail : ba940@banquealimentaire.org

23/11/2010

Où va l'hôpital public ? [MAJ]

arton2321-3dda8.jpgLes coupes d’effectifs orchestrées par l’Etat font des ravages dans la fonction publique. Christophe Najdovski, élu du 12e, adjoint au Maire de Paris en charge de la petite enfance, en a fait l’expérience à l’hôpital Rotschild à propos d'un projet d'implantation d'une crèche dans l'enceinte de l'hôpital.

Nous vous invitons à lire son témoignage sur le site d'Europe Écologie - Les Verts des élus du Conseil de Paris.

[MAJ ]La page a été retirée du site.

22/11/2010

Les blogs de nos élus

Ils sont élus et on pourrait penser qu'ils ont les moyens d'agir et les structures pour exprimer leur sensibilité sur la plupart des sujets. Cela ne semble pas leur suffire : ils créent leur propre espace d'expression.

On ne sait pas ce qui les pousse à créer ces blogs : le désir de communiquer plus directement vers leurs électeurs ? l'assouvissement de leur ego ? la préparation d'une nouvelle étape de leur carrière politique ? Probablement un peu tout ça.

Bertrand Delanoë, Maire de Paris, tient un blog qui se présente plutôt comme un site puisqu'il est difficile d'y trouver une organisation chronologique. On y trouve aussi bien ses communiqués et interventions au conseil de Paris que des réflexions politiques, des coups de coeur et des citations.

Capture d’écran 2010-11-13 à 08.26.06.png

Cliquez sur l'image pour accéder au blog

Sandrine Mazetier, députée de la 8e circonscription rend compte de son action nationale et locale au moyen d'un site qui permet à ses électeurs comme aux autres d'avoir une vue claire de ses combats et de ses positions politiques. Un site qui honore notre élue.

Capture d’écran 2010-11-13 à 08.59.15.png

Cliquez sur l'image pour accéder au site

Patrick Bloche, député de la 7e circonscription (en partie sur le 12e et en partie sur le 11e) tient un site qui lui permet également de traiter des sujets relatifs à ses autres fonctions : Conseiller de Paris, Maire du 11e et Secrétaire national chargé des médias au Parti Socialiste.

Capture d’écran 2010-11-18 à 21.59.36.png

Cliquez sur l'image pour accéder au site

Alexis Corbière, conseiller de Paris et premier adjoint à la maire du 12e tient depuis avril 2007, un blog aux couleurs du Parti de Gauche, dans le sillage de son fondateur.

Capture d’écran 2010-11-13 à 08.40.15.png

Cliquez sur l'image pour accéder au blog

Catherine Baratti-Elbaz, adjointe à la Maire du 12e, en charge de la voirie et des déplacements et présidente du groupe socialiste au conseil d'arrondissement tient un site (qui s'affirme être un blog) en parfait accord avec sa fonction et ses engagements.

Capture d’écran 2010-11-13 à 08.51.22.png

Cliquez sur l'image pour accéder au blog

La présentation et le contenu sont très "professionnels" et nous n'hésitons pas à dire que le site de l'arrondissement fait pâle figure à côté.

Jean-Marie Cavada qui, on aurait parfois tendance à l'oublier, est conseiller de Paris et d'arrondissement, tient un blog aux couleurs de son mandat de député européen du groupe PPE. 

Capture d’écran 2010-11-13 à 09.19.02.png

Cliquez sur l'image pour accéder au blog

Sandrine Charnoz, conseilllère d'arrondissement, déléguée auprès de la Maire du 12e, chargée des relations avec les communes limitrophes, tient un blog depuis début octobre 2010. Son précédent blog, arrêté en septembre 2006  est toujours consultable.

Capture d’écran 2010-11-13 à 09.25.46.png

Cliquez sur l'image pour accéder au blog

Fabrice Moulin, adjoint à la Maire, chargé de la mémoire, du monde combattant et du tourisme, tient depuis janvier 2008 un blog qui ne brille pas par sa présentation et ses illustrations, mais par le sérieux de son contenu par lequel, dans le cadre de ses délégations, l'auteur affirme les engagements du Parti Radical de Gauche (PRG) : logement, citoyenneté, laïcité sont en bonne place. On y découvre même des informations inédites concernant le conseil d'arrondissement.

Capture d’écran 2010-11-17 à 09.47.54.png

Cliquez sur l'image pour accéder au blog

Laurent Touzet, adjoint à la Maire, chargé des espaces verts, de l’environnement et du développement durable, tient depuis 2008 un blog davantage marqué par son engagement politique que par sa délégation dans l'arrondissement.

Capture d’écran 2010-11-13 à 09.29.34.png

Cliquez sur l'image pour accéder au blog

D'autres élus de l'arrondissement tiennent peut-être des blogs qui nous ont échappé. Qu'ils nous pardonnent et nous les signalent. Nous les ajouterons à cet inventaire.

16/11/2010

Ce blog a cinq ans

6a00d83451df6269e201310fcd260b970c-500wi.jpgCinq ans ! Cinq ans c'est long quand c'est le délai que l'on vous donne pour réaliser un de vos voeux. Cinq ans c'est court pour des élus qui voient approcher la fin de leur mandat.

Nous avons recherché quelques exemples parmi les premiers articles publiés sur ce blog ouvert en novembre 2005 :

... ces faits qui persistent et font notre bonheur :

  • Notre arrondissement est immuablement apprécié pour son caractère végétal que vous avez mis en tête de notre Top XII. 

DSCN0133.JPG

... ce qui a changé et nous réjouit :

  • Le square Charles Peguy qui nous préoccupait s'est partiellement ouvert aux plus grands avec la pyramide de cordes et l'accès le dimanche à la cour haute de l'école.

DSCN7918.JPG

  • Les habitants qui déploraient le mauvais éclairement des trottoirs de l'avenue Michel Bizot ont enfin, depuis quelques mois satisfaction.
  • L'avenue de la porte de Vincennes a perdu son aspect "sortie de paris" pour devenir un espace urbain à part entière.

PteVincennes.jpg

  • Il aura fallu 5 ans ans pour que l'arrondissement se dote d'un annuaire des associations, mais il est depuis et parallèlement, Simpa a gagné en efficacité.

... ce que nous espérons toujours :

  • Voilà cinq ans que nous espérons un projet validé, financé et programmé pour la rénovation du zoo de Vincennes dont la réouverture a pourtant été annoncée pour 2014.
  • Depuis leur création lors de la précédente mandature, les conseils de quartiers demandent l'attribution d'un local dans leur quartier. Cette demande est toujours d'actualité. Par exemple pour l'animation des cafés inter-âges ou le stockage du matériel nécessaire à Circul'Livre.

37LouisBraille.jpg

  • Malgré la piste cyclable qui vient d'y être créée, la rue du Rendez-vous reste un lieu où l'emprise automobile est incompatible avec le développement harmonieux d'une artère commerçante. La municipalité semble avoir renoncé a la faire bouger. Notre rêve n'a duré que le temps d'un tournage.

DSCN4510.JPG

La rue Daguerre (14e) comme la rue du Midi (Vincennes)
ont su donner envie d'y faire ses courses

15/11/2010

Les Anges verts des rues à la Mairie du 12e

angeverts.jpgDans le cadre de la Semaine de la Propreté, la Mairie du 12e présente du 15 au 20 novembre 2010, une exposition des oeuvres de Douglas Brodoff, un artiste américain qui a fait des "agents de propreté de la ville de Paris" une partie de son oeuvre avec l'intention de rendre hommage, à travers la peinture, au fantastique travail accompli par les " Petits Hommes Verts " de Paris.

Peintre, photographe, cineaste, journaliste, écrivain, plasticien, acteur et clown (diplômé de Antioch University, Ohio et Ringling Brothers Barnum and Bailey Circus Clown College), Douglas Brodoff a eu un parcours très riche et varié des deux côtés de l'Atlantique dans le monde de l'écrit, de l'audio-visuel et en particulier du cinéma, et de la création artistique.

image.jpg

Pour voir d'autres oeuvres de Douglas Brodoff, rendez-vous sur ce site.

Les Anges verts des rues est une association loi de 1901 ayant pour but de promouvoir les projets artistiques de Douglas Brodoff, autour de la valorisation des employés de la voirie de Paris et par inférence ailleurs dans le monde

08/11/2010

Les conseils d'arrondissements vus du web

Les Mairies d'arrondissement étant les première structures élues qui nous relient à la Mairie de Paris, nous nous sommes intéressés à la vision que l'on avait sur internet de leurs séances de conseil :

Tous les sites des arrondissements parisiens comportent une rubrique consacrée au Conseil d'arrondissement. Tous sont construits autour d'informations plus ou moins complètes concernant son rôle, ses compétences et son fonctionnement. Nous reproduisons ci-dessous les principales informations qui figurent sur le site du 12e :

Le Conseil d'arrondissement délibère sur les questions intéressant l'arrondissement. Sa compétence est limitée à son seul ressort territorial.

  • Il émet un avis sur certains projets de délibération du Conseil de Paris.
  • Il est un relais entre la population de l'arrondissement et le Conseil de Paris.
  • Il gère en propre certains équipements de proximité
  • Toute délibération peut être accompagnée d'un voeu. En effet, le Conseil d' arrondissement peut soumettre des voeux ou des questions au Maire de Paris. Il peut également demander (questions orales) au Conseil de Paris de débattre sur toute affaire concernant l'arrondissement.
2414830976_717c5bca87_o.jpg 2414832526_ae8aa55bd1_o.jpg 2414009263_6c22956ca3_o.jpg
Photos Richard Ying (Cliquez pour les agrandir)

On trouve généralement sur ces sites les dates des conseils d'arrondissements à venir et parfois l'ordre du jour du prochain

Tous les sites des arrondissements parisiens permettent d'accéder aux archives des compte-rendus des séances du conseil d'arrondissement.

Les séances sont publiques et les comptes-rendus sont consultables dès leur approbation par le Conseil d'Arrondissement suivant.

Curieusement, les site des 8e, 13e, 17e et 20e n'ont pas publié de compte-rendus de leurs conseils d'arrondissement depuis début 2010.

Cinq arrondissements transmettent en direct la video de leurs conseils d'arrondissement et permettent d'accéder aux archives de ces enregistrements video : les 3e, 15e, 17e, 18e, 19e et 20e. Si le 18e pratique de la sorte depuis novembre 2005, les quatre autres le font depuis mi 2009. Le mode de mise sur internet est semblable à ce qui se fait pour le conseil de Paris.

Exception notable : le 15e utilise une plateforme reliée à Dailymotion qui offre une séquence de publicité précédent la vision de chaque séance.

VideoCAdu15e.jpg

Deux arrondissements (le 9e et le 20e) ont la bonne idée de publier les voeux qui ont été adoptés.

Notons que dans le 3e, les conseils de quartier peuvent présenter des voeux au conseillers d'arrondissement, et que le site du 4e annonce la prochaine mise en ligne de "questions-réponses" au public en conseil d'arrondissement (?).

Ce tour d'horizon montre que sans être un pionnier, le 12e affiche sur son site les données que le citoyen souhaite trouver. En attendant la retransmission video (dont la généralisation est prévue dans le programme de mandature), nous vous rappelons que les conseils d'arrondissements dont publics et qu'il y en a justement un ce soir à 19h00.

29/10/2010

Les cimetières du 12e

Pour les nouveaux lecteurs comme pour les anciens qui ont manqué l'information, en cette période de Toussaint et plus particulièrement en cette année anniversaire de l'extension de Paris, nous re-publions un article faisant le point des cimetières de l'arrondissement :

Au moment où le site de la ville nous informe que les cimetières parisiens se mobilisent pour la Toussaint, il nous a paru intéressant de faire le tour de ceux de notre arrondissement.

Parmi les 20 cimetières parisiens, seuls 14 sont situés dans les limites actuelles de la capitale :

  • ceux qui étaient déjà dans Paris avant les annexions de 1860 : Montmartre, Montparnasse, Père-Lachaise.
  • ceux qui sont devenus parisiens en même temps que les communes annexées : Grenelle, Vaugirard, Auteuil, Passy, Batignolles, Saint-Vincent, Le Calvaire, La Villette, Belleville, Charonne et Bercy qui est le seul cimetière parisien se trouvant dans le douzième arrondissement.
Situé à l'angle de la rue de Charenton et du boulevard Poniatowski, le cimetière de Bercy a été ouvert en 1816 et n'occupe que 62 ares. C'est la nécropole de l'ancien village de Bercy qui a été rattaché à la capitale lors de l'agrandissement de celle-ci en 1860.
Peu de grandes personnalités y reposent si ce n'est l'ancien maire de Bercy, Julius Gallois (décédé en 1839) qui fut Maire de la commune de 1815 à 1821, et dont l'imposante chapelle surmontée d'un sarcophage trône au milieu du cimetière. C’est lui qui créa les célèbres entrepôts de Bercy.
DSCN3163.JPG
Les six autres cimetières parisiens sont situés extra muros et résultent de l'annexion en 1860 (même si ceux-ci ne faisaient pas partie du périmètre annexé). Ce sont : Bagneux, Pantin, Saint-Ouen, La Chapelle, Ivry, Thiais.

 

Notre arrondissement comporte par ailleurs sur son territoire quatre autres cimetières :
  • le cimetière sud de Saint-Mandé qui se trouve dans le quartier de Bel-Air Sud appartient (comme son nom l'indique) à la commune de Saint-Mandé qui a été partiellement annexée par Paris en 1860.
En 2002, la commission PLU du conseil de quartier avait suggéré de créer un portail à l'intersection de la rue du Général Archinard et de l’avenue du Général Messimy afin de l'ouvrir sur le quartier.
cimetiere-1.JPG
cimetiere-2.JPG
Une idée qui pourrait être relancée dans le cadre des relations entre Paris et Saint-Mandé.
Cimetière transféré en 1848 dans le bois de Vincennes.
DSCN1565.JPG
Image 2.png
C'est le seul cimetière privé de la ville de Paris. Il a été creusé en juin 1794 au fond du jardin d’un couvent dont les religieuses, chanoinesses de Saint-Augustin, ont été chassées 2 ans plus tôt, pendant la Révolution française.

Plus de 1300 personnes guillotinées durant la Terreur en 1794 place la de la Nation (appelé à l’époque place du Trône renversé) furent ensevelis dans deux fosses communes du cimetière Picpus.

Racheté par les familles des condamnés, le lieu devient un cimetière privé. C’est ainsi qu’y fut enterré en 1834 le marquis de La Fayette, héros de la guerre d’indépendance des Etats-Unis, à côté de sa femme, dont les sœurs et la mère reposent dans les fosses communes.

DSCN5617.JPG

Tous les 4 juillet jour de sa fête nationale, l’ambassade des Etats-Unis vient au cimetière rendre hommage à La Fayette.

Vous pouvez le visiter :

  • en été : tous les jours en été de 14h à 18h sauf lundi et jours fériés
  • en hiver : tous les jours de 14h à 16h sauf dimanche et lundi

Tarif d’entrée : 3 EUR payable au gardien à gauche de l’entrée.

21/10/2010

Paris, plus que deux préfectures

Paris, à la fois commune et département, siège des institutions, bénéficie à ce titre d'une organisation administrative particulière. Trois préfectures exerçaient sur ce territoire des compétences distinctes et complémentaires.

La préfecture de Police :

Le-prefet-de-police_image_victime.jpgPlacé sous l'autorité du Ministre de l'intérieur, le préfet de police, seul en France à porter ce titre, dispose à la fois d'une administration d'Etat, d'une administration municipale et de forces de police. Conjointement avec la ville de Paris, il exerce des missions relatives à la circulation et aux transports.

Depuis le 25 mai 2007, Michel Gaudin (Photo ci-contre) est le préfet de police, préfet de la zone de défense de Paris.

20072405prefecturepolice.jpg

La caserne de la Cité, 9, boulevard du Palais (4e)

La préfecture de la région d'Ile-de-France :

La préfecture de région détermine la stratégie de l'Etat pour la région et mène une réflexion prospective et interdisciplinaire, afin d'anticiper les évolutions de la région Ile-de-France.

La préfecture de Paris :

Le préfet est dans le département le représentant du gouvernement. Le préfet de Paris représente le gouvernement dans le département deParis, capitale de la France et siège des pouvoirs publics.

6a00e5517c4bde88330133f20c97e4970b.jpg
La préfecture de Paris, 17 bd Morland (4e)

canepa-vignette.jpgLe 1er juillet 2010 la préfecture d’Ile-de-France et celle de Paris ont fusionné pour donner naissance à la préfecture de la région Capitale. Le but : moderniser les services de l’Etat dans la région, mutualiser les moyens afin d’améliorer le service rendu aux franciliens et de réaliser des économies. Plus globalement, cette réforme concerne l’ensemble des services de l’Etat territorial.

Depuis octobre 2008, Daniel Canepa (Photo ci-contre), est le préfet de la région d'Ile-de-France, préfet de Paris

Plus d'informations : La nouvelle organisation de l'Etat en Ile-de-france au 1er juillet

18/10/2010

Séance d'octobre du Conseil de Paris

Aujourd'hui lundi 18 octobre 2010 et demain mardi les 163 Conseilliers de Paris tiennent séance à l'Hôtel de Ville.

© MAXPPP.jpg
© MAXPPP

Parmi les 700 délibérations au programme de ce Conseil de Paris, les orientations budgétaires de la ville et du département de Paris seront débattues avec comme « priorité absolue », le logement.

Les principaux sujets d'ordre général qui donneront lieu à débat et délibérations sont exposés sur cette page de Paris.fr. Des liens vous permettront d'approfondir les sujets.

Parmi les sujets qui intéressent plus particulièrement le 12e, on notera :

» 2010 DPA 73 : Approbation du principe de construction d'un conservatoire municipal 61 rue du Charolais (12e), des modalités de passation du marché de maîtrise d'oeuvre et du dépôt de la demande de permis de construire.

» 2010 DDEEES 92 : Signature d'une convention avec l'association Régie de Quartier Fécamp (12e) visant le versement d'une subvention. Montant 93.000 euros

Comme d'habitude, vous pouvez suivre les délibérations en video directe à partir de 9h00 sur Paris.fr

15/10/2010

Les terrasses en question

Depuis la loi antitabac qui contraint les fumeurs à s’attabler dehors, les patrons de bar et restaurant ont dû s’adapter pour garder cette clientèle toute l’année : ils ont multiplié les demandes d’installation de terrasses chauffées. Ces dernières ont d’ailleurs considérablement augmentées depuis 3 ans.

Capture d’écran3.jpg

Aussi, afin de mieux contrôler l’occupation des trottoirs des 9000 terrasses parisiennes, la Mairie de Paris va prendre de nouvelles mesures qu’elle entend appliquer au 1er janvier 2011 et qui se voudront un peu plus contraignantes qu’auparavant (télécharger le règlement actuellement en vigueur) :

terrasse.jpg

  • Interdiction d’utiliser le chauffage au gaz : Les fameux minibraséros sont jugés trop polluants. Les établissements devront s’équipés d’un nouveau système de chauffe d’ici 2 ans.
  • Adieux aux bâches en plastique : Ces bâches en plastique déployées en hiver par les cafés pour conserver leurs clients en les protégeant du froid, sont jugées inesthétiques et devront être remplacées par des structures plus solides comme celles en verre.
  • Affichage des horaires de fermeture : Chaque autorisation de terrasse doit être affichée sur la vitre de l’établissement, les horaires de fermeture devront désormais également y figurer.
  • Espace minimum de passage pour piéton à respecter : 1,60 m sera la largeur minimale imposée par la Mairie pour permettre aux piétons et poussettes de passer sans encombre. Si cet espace n’est pas respecté, la terrasse sera tout simplement interdite.

Cette dernière disposition fait bondir le réseau "Vivre Paris" (regroupant 15 associations en lutte contre le projet) qui estime que l'espace piétonnier sera en réalité réduit, se référant à un schéma directeur de la ville datant de 2002 qui demandait un passage libre d'1,80 m sur le trottoir (télécharger le document Trottoirs à Vendre publié par Vivre Paris).

Les associations dénoncent la privatisation galopante de l'espace public pour renflouer les caisses de la ville au détriment des usagers de l'espace public les plus vulnérables.

Les maires d’arrondissement de droite comme de gauche s’inquiètent de voir la Mairie vouloir autoriser des miniterrasses de moins de 0,60 m qui ne manqueront pas de de multiplier et être le plus souvent en débordement.

Dans notre quartier, nous avons bien connaissance du débordements de certaines terrasses (boulevard Soult ou boulevard de Picpus entre autres), mais nous avons peu de trottoirs étroits qui nous mettent dans des situations comparables à celles des quartiers centraux de Paris.

Nous attendons vos commentaires pour prendre connaissance des cas qui nous ont échappés.

Sur Paris.fr :