Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2015

Cinq ans et un bel avenir : le Café inter-âges

332277814.jpgLe Café Inter-âges des Conseils de quartier propose gratuitement un jeudi sur deux de nombreuses activités socioculturelles, placées sous le signe de la convivialité, qui accueillent à chaque session près d'une trentaine de participants.

Les prochains rendez-vous :

  • Jeudi 26 février : cultivons notre précieuse mémoire
  • Jeudi 12 mars : l’eau – comment la partager équitablement
  • Jeudi 26 mars : Histoire des Arts Forains

Le café inter-âges des Conseils de quartier vous accueille les jeudis de 14h30 à 16h30 au Local de l’Association des locataires, 50 rue du Sahel (RDC sur cour).

photo.jpg

Cliquez pour agrandir

Créé en 2011, le Café inter-âges fêtait jeudi dernier ses cinq ans en présence de la Maire du 12e et de plusieurs élus. A cette occasion, Michèle Isturiz, sa fondatrice déclarait :

Le café inter âges fête ses 5 ans. Le bel âge !!

L’âge de l’émerveillement sur le passé, l’âge du dynamisme pour poursuivre ses activités.

Le café inter âges est né après 3 années de préparation.

2007 2008 : suite à une distribution de tracts à la mairie, les personnes âgées manifestaient leur souhait que soit mis à leur disposition un lieu de rencontre au plus près de chez elles, pour rompre leur isolement. Ce qui fut fait.

Divers points de rencontres ont été expérimentés. Après avoir erré sur plusieurs lieux, c’est le local des résidents de la Sablière : 50 rue du Sahel, qui nous ouvre ses portes.

Les rencontres y sont organisées 2 fois par mois,(les 2ème et 4ème jeudis) avec une présence de 15 et jusqu’à + de 30 personnes par séance avec : conférences, présentation de livres par leurs auteurs, activités manuelles, jeux de lecture, ouverture à d’autres milieux, tels le milieu carcéral…

Une fois par an, la participation financière du conseil de quartier nous permet de visiter des lieux historiques : le château d’Ecouen en 2013, les jardins et le musée de Giverny en 2014.Nous sommes aussi invités à exposer à Art en Balade, sur la promenade plantée.

Café inter âges : lieu qui permet de rompre l’isolement, de se détendre, de s’ouvrir à d’autres réalités, de développer la créativité, lieu d’échanges et de savoir. IL suscite des liens qui se poursuivent parfois sur le quartier.

Notre souhait : poursuivre ce dynamisme !!!

05/02/2015

Les feuilles de route de l'exécutif du 12e (2)

roadmap.jpgNous poursuivons la relecture des feuilles de route adressées par Catherine Baratti-Elbaz, Maire du 12e à l'exécutif de l'arrondissement (12 adjoints et 5 conseillers délégués).

Ces feuilles de route permettent à chacun de retrouver concrètement les engagements de campagne de la Maire. Il nous a paru intéressant de relire certaines d'entre-elles à la lumière des sujets qui intéressent plus particulièrement ce blog.

parisAprès celle de Richard Bouigue, premier adjoint, relisons la feuille de route adressée à David Gréau, adjoint chargé des transports, de la voirie et des déplacements.

Catherine Baratti-Elbaz, aujourd'hui Maire du 12e occupait cette fonction au cours de la précédente mandature. Elle donne d'emblée le ton en s'adressant à David Gréau avec ces mots : Nous partageons l'objectif d'un espace public pacifié, plus accessible et mieux partagé entre tous les usagers.

Cela se traduit bien sûr par le développement des zones de rencontre, un concept encore peu présent dans le 12e, et par celui de lieux d'expression éphémères ou provisoires que l'on découvre avec curiosité.

paris

Du côté des déplacements, la Maire rappelle son engagement à lutter contre la pollution d'où l'importance qu'elle attache aux transports collectifs, comme aux modes alternatifs que sont Autolib', Vélib' et le co-voiturage. Au programme également, l'extension des zones 30 la création de nouveaux itinéraires cyclables et de nouvelles opérations Paris Respire.

La rénovation des places de la Bastille et de la Nation comme l'extension des zones 30 offriront affirme-t-elle, de nouvelles opportunités aux déplacements doux et au développement des espaces piétons.

paris

Fiction publié par EELV durant la campagne pour les municipales

La pacification et la mise en valeur des berges de la Seine et des axes routiers qui la longe (quai de Bercy et de la Rapée) figurent en bonne place dans cette feuille de route ou est rappelé le projet d'une ligne à haut niveau de service. Ce sont des objectifs ambitieux qui dépassent largement les compétences de l'arrondissement et même de la Mairie de Paris. Toute avancée dans ce domaine nous comblera.

Vient ensuite l'amélioration de l'insertion des gares de Lyon et Bercy dans l'arrondissement, un objectif à partager avec la SNCF et la RATP.

Plus proche de notre quartier, l'extension du Tramway entre la porte de Vincennes et la place de la Nation devra être coordonnée avec le réaménagement de la place.

Enfin, si la Maire évoque l'amélioration de la desserte du bois de Vincennes avec Vélib' et Autolib', on regrette de ne pas trouver dans cette lettre la perspective d'une navette parcourant le bois de Vincennes ni celle d'un bus de traverse contribuant à désenclaver le quartier de la Vallée de Fécamp.

paris

Minibus B.E. Green

16/01/2015

Logement : la Ville exerce son droit préemption urbain

parisLa Ville a entrepris un effort sans précédent pour être en mesure de satisfaire les demandes de logements sociaux ou abordables des personnes et familles qui n'ont pas la capacité financière d'accéder au marché immobilier privé.

Cela concerne ceux qui ont fait le choix de vivre à Paris comme ceux qui travaillent à Paris (en particulier dans les services publics) à des horaires incompatibles avec l'usage des transports publics.

Pour y parvenir, la Ville peut :

  • réaliser d'importants programmes de logements dans les zones en cours d'aménagement. Dans notre arrondissement, c'est le cas de Charolais Rotonde, de la Caserne de Reuilly et ultérieurement de Bercy Charenton. Les opportunité de ce type sont néanmoins de plus en plus rares.
  • accorder des baux emphytéotiques à des bailleurs sociaux afin qu'ils réalisent des immeubles de logement. On peut illustrer cette démarche par plusieurs programmes déjà réalisés rue de Picpus, rue de Rottembourg ou à venir 9-11 rue de Toul et 105 boulevard Poniatowski.

paris

105-105bis Bd Poniatowski

  • acquérir des immeubles entier déjà construits afin de les rénover et les intégrer dans le parc de logements sociaux de la ville.

Tous ces moyens conduisent à regrouper un plus ou moins grand nombre de logements sociaux dans un quartier ou dans un immeuble. Pour assurer la mixité urbaine et sociale, la ville peut aussi :

  • créer en diffus en acquérant une partie des appartements faisant partie d'un programme de construction privé. C'est C'est le cas pour 8 appartements de la résidence en cours de construction 5 rue du Sahel.

La ville peut enfin exercer son droit de préemption urbain. Ce droit a été étendu à 257 adresses parisiennes en décembre dernier (délibération 2014 DLH 1217)

Le droit de préemption urbain (DPU) offre la possibilité à une collectivité locale, dans un périmètre prédéfini, de se substituer à l’acquéreur éventuel d’un bien immobilier avant que la vente ne soit conclue, pour réaliser une opération d’aménagement. Si elle choisit de le faire, elle devient prioritaire pour l'acquisition du bien. Sinon, la vente suit son cours normal. Dans notre quartier, les immeubles suivants sont concernés :

paris

Cliquez pour agrandir

Ce dernier moyen de répondre au besoin de logement social ou abordable présente à nos yeux un avantage majeur : il est le seul qui ne conduise pas à une augmentation de la densité du bâti parisien. Il devrait selon nous être privilégié en attendant que la responsabilité du logement soit du ressort de la métropole du Grand Paris (voir ici).

01/01/2015

Meilleurs voeux

Lecteurs de Bel-Air Sud et d'au delà,
nous vous adressons pour 2015,
nos meilleurs voeux de santé
et de bonheur de vivre dans la Métropole.

2015.jpg

En hiver comme en été, le lac Daumesnil
l'ile de Reuilly, la Promenade Maurice Boitel

et la rotonde de Gabriel Davioud
restent des atouts majeurs de notre quartier

31/12/2014

Retour sur l'année 2014

medium_side_mirror.jpgAinsi se termine la neuvième année pleine de la vie de ce blog au cours de laquelle nous vous avons proposé 317 articles sur les sujets les plus divers concernant de près ou d'un peu plus loin Bel-Air Sud.

Nous en avons parcouru la liste afin de nous les rappeler et vous inciter à relire quelques uns d'entre eux ...

paris... s'intéressant à notre patrimoine et notre histoire : 

paris... se rapportant à l'urbanisme et à l'architecture :

paris... touchant aux politiques de déplacements :

paris... concernant l'évolution du commerce :

paris... consacrés aux espaces verts et à l'environnement :

paris... vous parlant démocratie locale et citoyenneté :

Dernière précision : si la relecture d'un article vous inspire, vous pouvez encore commenter.

24/12/2014

Joyeux Noël

Cette année le Père Noël profite des nouveaux abribus et espère ne pas trop attendre le 29 pour être à l'heure chez vous. Cliquez sur la photo pour mieux le voir.

paris

Habitants de Bel-Air Sud ou d'ailleurs
Lecteurs réguliers ou lecteurs occasionnels
nous souhaitons d'excellentes fêtes
à chacune et chacun d'entre-vous

18/12/2014

Le manège gratuit est de retour

Depuis 1994, des manèges gratuits attendent les enfants dans chaque arrondissement en période de Noël. 

Depuis quelques années, c'est le manège situé à l'angle de la rue Hénard et de l'allée Vivaldi qui se mue en manège de Noël gratuit.

En place dans le rôle à partir de samedi 20 décembre, il restera gratuit jusqu'au 4 janvier 2015. Ce manège est l'un des 18 manèges de Noël à la disposition des enfants tous les jours de 11h00 à 21h00.

paris

27/11/2014

La Banque Alimentaire compte sur nous

parisEn 1984, Bernard Dandrel fondait avec le Secours Catholique, l’Armée du Salut, Emmaüs, le Centre d’action sociale protestant et l’Entraide d’Auteuil la première « Banque Alimentaire de Paris et de l’Île-de-France pour la lutte contre la faim ».

30 ans plus tard, les Banques Alimentaires mènent toujours ce combat en collectant et en redistribuant des denrées alimentaires aux personnes en situation de précarité.

En 2013, les 125 000 bénévoles ont permis de récolter plus de 12 500 tonnes de denrées alimentaires, soit l’équivalent de 25 millions repas.

Comme chaque année depuis 30 ans, la Banque Alimentaire organise les 28 et 29 novembre 2014 une Collecte Nationale  qui sera l’occasion de mobiliser la générosité de tous.

Des bénévoles seront aux portes de nombreux supermarchés. Il vous suffira, de compléter vos achats avec un ou plusieurs produits que vous remettrez en sortant.

paris

Les produits dont la collecte est souhaitée devront être variés mais non périssables : de l’huile, des produits pour enfants (lait maternisé), des conserves de poisson, de fruits, de légumes, du café, du chocolat ...

Banque Alimentaire de Paris et Ile de France
15 av Jeanne d'Arc - 94117 Arcueil
Tél : 01 47 35 92 02

14/11/2014

Déjà neuf ans !

parisCertains d'entre-vous peut-être, nous suivaient déjà fin 2005 et comme nous, ils n'ont pas vu le temps passer. Cela fait pourtant neuf ans aujourd'hui qu'existe le blog du quartier Bel-Air Sud.

Que vous soyez lecteur de la première heure ou lecteur récent, vous partagez évidemment notre passion pour la vie et l'évolution de notre quartier. Nous en sommes heureux et vous en remercions.

Bien que centrés sur Bel-Air Sud, nos sujets en dépassent souvent les frontières. Comment rester indifférent à ce qui se passe autour d'un quartier qui ne rassemble qu'environ 20 000 habitants et est naturellement lié à la vie de l'arrondissement (145 000 habitants) et bien sûr de la capitale ?

Avec 3 000 articles déjà publiés, le blog de Bel-Air Sud constitue une riche base d'informations sur le quartier. N'hésitez-pas à vous servir de la fonction 'Recherche' pour les retrouver.

paris

Moyennes annuelles visites/jour (2014 : moyenne au 8 nov)

Vous avez probablement noté que ne couvrons pas, loin s'en faut, toutes les facettes de la vie du quartier et à fortiori de l'arrondissement. La vie sociale et culturelle est probablement notre point le plus faible. Qui mieux que les associations serait en mesure d'en parler ? La Maison des Associations pourrait d'ailleurs contribuer à mettre en valeur leur compétences en mettant en place une plateforme commune d'accès à leurs sites internet et ainsi mieux faire connaitre leurs actions.

Mais cessons là nos discours, afin de vous laisser la parole, car c'est vous qui êtes le plus à même de démontrer la vitalité de ce blog. Depuis le 15 novembre dernier, vous avez rédigé 300 commentaires. Continuez !

14/10/2014

Un salon indépendant de la copropriété

arc-unarc.pngLa 6ème édition du Salon indépendant de la copropriété se tiendra mercredi 15 et jeudi 16 octobre 2014 à l’Espace Charenton (327 rue de Charenton, 12e). Entrée gratuite.

Organisé par l’Association des responsables de copropriété (ARC-UNARC), le Salon sera plus particulièrement consacré cette année aux conséquences de la loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (Alur).

Le programme des conférences, des ateliers thématiques ainsi que la liste des exposants sont consultables sur le site internet du salon.