Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2010

Commerce : quoi de neuf dans le quartier ?

A périodes régulières, nous portons notre regard sur l'évolution des commerces de notre quartier. Nous ne prétendons pas faire un inventaire exhaustif des évolutions et changements d'enseigne car, tout comme chacun, il est des rues que nous parcourons davantage que d'autres. C'est pourquoi, plus que jamais, vos contributions sont bienvenues.

Avenue Daumesnil : Lors de notre observation de novembre 2009, nous avions salué l'ouverture d'un fleuriste au 270 et au 247, l'extension  du commerce de gastronomie italienne Il Sannio, des commerces qui participent à notre vie quotidienne.

Le pointage effectué il y a quelques jours montre une stabilité des commerces en place (sont-ils satisfaits des affaires ou attendent-ils la hausse pour vendre le fond ?).

Côté pair, nous avons noté :

  • au 188, le dépot-vente d'habillement/bijoux est à louer
  • au 274, le restaurant de gastronomie italienne Casa Nova a changé d'enseigne pour devenir Little Italy

Côté impair :

  • au 251, l'ancienne boutique Kodak, brièvement remplacée par l'agence immobilière Factorim est à nouveau fermée
  • au 233, la boutique de presse récemment fermée a été remplacée par Niche Caline
IMG_4063.JPG
  • au 227, la boutique de téléphonie Telecom 1 est fermée. Effet de la concurrence ou du début d'un essoufflement dans le secteur ?
  • au 223, l'ephémère agence La Ville au Bois (déjà fermée lors de notre précédent regard) est devenue LMP, négociant en or. Pour ceux qui en ont ou en cherchent ...
IMG_4062.JPG

Rue Louis Braille, au 5bis, l'ancien Pressing (un commerce en voie de disparition) est devenu une agence de la compagnie d'assurance SwissLife.

DSCN7607.JPG
Boulevard de Reuilly, le boulangerie Maxence a évolué en dédiant la majeure partie de son espace à la consommation sur place. Son enseigne est désormais Maxence K'Fé.
IMG_4059.JPG

Avenue du Général Michel Bizot, le Franprix du 108 qui en avait bien besoin, a fait peau neuve. Les habitants du quartier peuvent s'en réjouire, les gérants aussi, au vu de l'augmentation de fréquentation du magasin.

DSCN7767.JPG

11/06/2010

Demain, le vide-grenier ARVEM

145137543.JPG.jpegL'association ARVEM nous invite à participer à son 8e Vide Greniers qui se tiendra demain Samedi 12 juin de 8h00 à 18h30 sur le boulevard de Picpus (entre la rue Marsoulan et la rue du Rendez-vous). Les vendeurs sont exclusivement des particuliers.

Comme tous les ans vous serez probablement très nombreux pour ce moment de convivialité et de bonne humeur.

Paris en toutes lettres mais fermeture du CELF

en-toutes-lettres.jpgAlors que se déroule depuis mercredi et jusqu'à dimanche soir 13 juin le festival Paris en toutes lettres dont le programme tente de prouver que que la littérature fait partie intégrante de l’identité de Paris, on peut déplorer la disparition du Centre d'Exportation du Livre Français (CELF) du 11 rue de Toul.

Le CELF exportait 700 000 volumes par an vers 6000 libraires du monde entier. Le CELF, avec son équipe de 40 personnes, prenait en charge le suivi des commandes des libraires et assume entièrement le risque commercial lié à son activité.

En collaboration avec les éditeurs et les libraires, le CELF organisait diverses expositions de produits français chaque année et était présent sur toutes les grandes foires internationales pour y représenter les éditeurs français.

CELF1.png

Contraint sur décision de justice (engagée par sa concurrente, la Société internationale de diffusion et d’édition) à rembourser des aides allouées par l’Etat était estimés à 7,6 millions d’euros, il a du fermer ses portes.

Mais comme à toutes choses, malheur est bon, réjouissons que la Ville de Paris puisse bientôt construire sur son emplacement les logements sociaux que le Plan Local d'Urbanisme a prévu à cette adresse.

10/06/2010

Drôle de drame à la Fondation Eugène Napoléon

p1170244.jpgDemain vendredi 11 juin 2010 à 22h15, le Conseil de quartier Nation Picpus, en collaboration avec la commission interquartier de Cinéma Itinérant nous invite dans le Jardin de la fondation Eugène Napoleon (2 rue de Picpus), à la projection de "Drôle de drame" (1937) de Marcel Carné.

Londres 1900. Le très sérieux professeur de botanique Irwin Molyneux n'est autre que Felix Chapel, auteur de romans policiers. L'évèque de Bedford, cousin d'Irwin, n'apprecie guère ce genre de littérature et le déclare bien fort lors d'un souper où il est invité chez les Molyneux. L'absence de Margaret, la femme de Molyneux, à ce souper, va déclencher une série de quiproquos fort amusants.

04/06/2010

Le Club Med Gym à la place de la Fnac Bastille

950031_1.JPG.jpegLu pour vous sur Le Parisien de ce jour :

Vacants depuis le 26 décembre, les locaux occupés par la FNAC Bastille vont être repris par le Club Med Gym. Ce groupe veut y implanter sa sixième salle de gym haut de gamme Waou.

 

La suite sur cette page du Parisien.fr

Fête de quartier autour de la francophonie

logo.jpgS'il se trouve dans le 20e, le quartier Plaine-Lagny n'est séparé de Bel-Air que par le cours de Vincennes que nous franchissons souvent. Le conseil de quartier Plaine-Lagny nous invite à participer à la Fête qu'il organise samedi 5 juin (de 15h00 à 18h30) dans le square Sarah Bernhardt sur le thème de la francophonie.

fete2010v2.jpg
Cliquez sur l'affiche pour l'agrandir

Tous les secrets de la rue de Picpus

Samedi 12 juin à 14h30, l'association Nation-Charonne nous propose de participer à une balade sur le thème : Tous les secrets de la rue de Picpus. La promenade sera commentée par Juliette Nunez.

Informations pratiques :

  • rendez-vous devant la Fondation Eugène Napoléon (angle du Faubourg Saint Antoine et de la rue de Picpus)
  • nombre de places limité, réservées en priorité aux adhérents
  • inscription obligatoire auprès de assonationcharonne@gmail.com
  • tarif 5 €, 3 € pour les adhérents

03/06/2010

Inauguration de la Régie Fécamp 12

Nous vous avions expliqué ICI qu'une Régie de Quartier est une association loi 1901 dont le but est d’améliorer le cadre de vie du quartier en y associant les habitants. Son conseil d’administration est constitué par les habitants et les représentants des collectivités locales, des bailleurs sociaux et des associations qui agissent sur le quartier.

En proposant des emplois aux habitants du quartier en difficulté (allocataires du RMI, chômeurs de longue durée, jeunes ayant des difficultés à trouver un emploi, femmes isolées...), la régie en fait à la fois les bénéficiaires des emplois offerts et les usagers des services rendus (rénovation des bâtiments, remplacements de gardiens, nettoyage des espaces collectifs...).

LogoRegieFecamp12.jpgCréée sous l'impulsion de la Mairie du 12e, la Régie Fécamp 12 (en préfiguration) a pris son envol début mai.

Son inauguration aura lieu samedi 5 juin à 15h, au square Fécamp (54 rue de Fécamp) en présence de Michèle BLUMENTHAL (Maire du 12e arrondissement), Christian SAUTTER (Adjoint au Maire de Paris, Chargé du Développement Économique, de l'Emploi et de l'Attractivité Internationale), 2061912274.jpgSeybah DAGOMA (Adjointe au Maire de Paris, Chargée de l'Économie Sociale et Solidaire), Evelyne HONORÉ (Déléguée auprès de la Maire du 12e, Chargée de l'Économie Sociale et Solidaire), l'équipe municipale, René BERTHOLUS (Président de l'association de préfiguration à la Régie de Quartier), Lahcen BOUKHENAÏSSI (Directeur de l'association de préfiguration à la Régie de Quartier) et les membres de l'association.

Vous pouvez déjà consulter son site à l'adresse :

regiefecamp12.blogspirit.com

RegieFecamp12.jpg
Le siège de la régie au 51 rue de Fécamp (Paris 12e)

01/06/2010

Pêcher à Paris

Depuis un mois, la pêche est ouverte. Le Parisien du 30 avril nous apprenait que :

La pêche est une activité ancienne dans la capitale. L’Union des pêcheurs de Paris, qui propose, chaque dernier samedi du mois, de « donner un coup de canne » est née en… 1891. Mais l’activité évolue, se rajeunit et même les femmes s’y mettent. Selon la Fédération de Paris, 203 pêcheuses ont acheté une carte en 2009, soit une augmentation de 36 % par rapport à 2008.

Paris_Bois de Vincennes_040506_026.JPG.jpeg

logo_75.jpgLa Fédération interdépartementale de Pêche précise que lorsque vous prenez une carte de pêche chez un dépositaire (vendeur), vous adhérez automatiquement à l’Association Agréée de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques (AAPPMA) dont dépend ce dépositaire. Le prix de la carte de pêche permet entre autre aux Associations de remplir leurs missions : surveillance de la pêche, négociation et exploitation des droits de pêche au profit d’un grand nombre de pêcheurs, la gestion piscicole et le repeuplement ainsi que la protection des espèces et des milieux aquatiques (Les AAPPMA reçoivent leur agrément par voie préfectorale).

Quatre AAPPMA opèrent à Paris :

et dans le 12e :

31/05/2010

L'avenue Michel Bizot en voie d'apaisement et de sécurisation.

Depuis quelques mois, la partie de l'avenue du Général Michel Bizot située entre l'avenue Daumesnil et la rue du Sahel est sujette à des chantiers successifs de voirie. Après cette phase de perturbation qui touche à sa fin, l'espace urbain devrait y être apaisé et sécurisé. Ces travaux incluent :

  • l'aménagement déjà réalisé du carrefour Bizot/Rottembourg avec notamment :
    • la création d'une oreille de trottoir permettant de réduire la longueur de traversée de la rue de Rottembourg, de supprimer le stationnement sauvage et d'améliorer grandement la visibilité réciproque des piétons et des automobiles.
    • la création d'une seconde traversée piétonne de l'avenue Michel Bizot.
  • la modernisation en cours de l'éclairage public en utilisant de matériels économes en énergie et en renforcant l'éclairage des trottoirs.
  • l'aménagement des voies à double sens cyclable du quartier Voûte-Bel-Air.
IMG_4057.JPG

Ne perdons pas pour autant de vue ce qui restera à faire pour que cette belle avenue satisfasse pleinement aux attentes de ses riverains et passants :

  • assurer l'adéquation et le respect des zones de livraison (garage Fiat, Picard et Franprix) pour que cessent les stationnements en double file des camions et les perturbations induites sur la circulation.
  • mener une réflexion sur le carrefour Daumesnil/Bizot qui peine à absorber les tourne-à-gauche (les quatre sont autorisés) entraînant un engorgement de l'avenue Michel Bizot qui se répercute au carrefour Bizot/Rottembourg.
  • réaliser les parkings deux-roues prévus pour débarasser les trottoirs des motos qui les encombrent.

Vous avez des remarques et suggestions ? Nos commentaires sont là pour recevoir votre contribution.