Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2011

Un chantier d'insertion sur la Petite Ceinture

IMG_4059.JPGPeut-être avez-vous remarqué les banderoles apposées depuis quelque temps sur le pont de la Petite Ceinture de l'avenue Daumesnil.

Une longue vue et quelques minutes de recherche nous permet de les lire et vous en dire plus :

IMG_4061.JPG

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Depuis 2006, cinq entreprises d'insertion (Crysalis, Espaces, Etudes ET chantiers IDF, Halage et Interface Formation), ont signé avec Réseau Ferré de France un partenariat par lequel elles offrent à plus de 200 personnes, une possibilité de réinsertion professionnelle tout en valorisant le cadre environnemental que constitue la Petite Ceinture.

L’action de l'association Halage sur la petite ceinture a démarré en 2006. Pendant 3 ans, l’équipe est intervenue sur une friche dans le 17ème surplombant la petite ceinture SNCF de Paris.

arton4578.jpg

Depuis 2009, l’équipe intervient sur d’autres secteurs de la petite ceinture, situés dans le 18ème, le 19ème et le 12ème arrondissements, et depuis 2010 dans le 20ème arrondissement, afin d’y réaliser des travaux d’aménagement et d’entretien écologique.

Pour en savoir plus, téléchargez ce dossier (1,22 Mo)

20/10/2011

Cabines téléphoniques : ni vu ni connu

parisComme nous le craignions, les cabines téléphoniques sont d'une extrème volatilité (voir notre article du 11 décembre 2009 : Menaces sur les cabines téléphoniques).

Ainsi, nous avons constaté il y a quelques jours que sur 16 cabines présentes fin 2009 à Bel-Air Sud, 5 (soit plus de 30 %) avaient disctètement disparu. Ci-dessous la carte qui rappelle (en rouge) celles encore présentes fin 2009 et aujourd'hui supprimées.

paris

 Cliquez sur la carte pour l'agrandir

Petite observation certes, mais représentative de la déplorable dégradation des services publiques (voir ici, et ).

17/10/2011

La Ville de Paris gèle les implantations d'antennes relais sur ses bâtiments

La mairie de Paris a décidé, lundi 17 octobre, de suspendre "immédiatement" toutes les nouvelles implantations d'antennes relais sur les toits et bâtiments de la ville.

La suite ici sur LeMonde.fr

19:02 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

14/10/2011

Rupture entre la Ville de Paris et la Fédération Française des Télécoms

Nous reproduisons ci-dessous le communiqué publié ce soir par la Mairie du 12e :

parisRupture entre la Ville de Paris et la Fédération Française des Télécoms (FFT) sur la Charte Parisienne de la Téléphonie Mobile.

A l'occasion du renouvellement de la Charte Parisienne de la Téléphonie Mobile qui limite entre autres le seuil d'exposition aux ondes électromagnétiques de téléphonie mobile, la Ville de Paris constate que les demandes de la FFT (Fédération Française des Télécoms) d'augmentation de ce seuil sont inacceptables.

La Mairie du 12e regrette et condamne l'attitude de la Fédération Française des Télécoms qui met en danger le cadre protecteur pour les Parisiens de la Charte Parisienne de la Téléphonie Mobile. Jusqu'à aujourd'hui, la Mairie du 12e a utilisé pleinement les possibilités offertes par la Charte en terme d'information, concertation et de contrôle des seuils d'expositions, abordant ainsi la question des installations d'antennes de téléphonie mobile avec la plus grande transparence vis-à-vis des habitants du 12e arrondissement.

Vous pouvez télécharger ici le Communiqué de Presse de la Mairie de Paris.

22:05 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : paris

13/10/2011

Concertation sur le GPRU Porte de Vincennes

parisLe G.P.R.U., qu'est-ce que c'est ?

En mars 2002, la Ville de Paris signe un avenant au Contrat de Ville de Paris avec plusieurs partenaires, pour agir sur 11 sites prioritaires. C'est le lancement du "Grand Projet de Renouvellement Urbain" (GPRU).

Le GPRU a pour objectif d'améliorer le cadre et les conditions de vie dans onze quartiers prioritaires dont celui de la Porte de Vincennes.

Ce projet d’aménagement, couvrant 27 hectares, a pour vocation l’amélioration de la qualité de vie des habitants et le développement de l'emploi.

Les premiers aménagements

Les études urbaines engagées ont déjà permis de réaménager l'avenue de la porte de Vincennes et la rue de Noël Ballay (20e), de créer un nouvel espace d'accueil pour les touts petits rue Fernand Fourreau (12e) et d'améliorer l'école Lamoricière (12e).

paris

Le site de la Mairie du 12e rappelle sur cette page ce qui a été effectué depuis 2002 et donne les orientations des études en cours depuis 2009 par l'architecte Paul Chemetov

Une nouvelle phase de concertation

parisJeudi 20 octobre 2011 à 18h30, une réunion publique est organisée au Lycée Hélène Boucher (75 cours de Vincennes 75020 Paris) dans le le cadre de la nouvelle phase de concertation sur l'aménagement de la Porte de Vincennes.

Les propositions présentées aujourd'hui reposent sur les intentions suivantes :

  • proposer des équipements collectifs (gymnase, centre d'animation, crèche...), des commerces, des bureaux - revaloriser les squares et les espaces verts
  • rétablir des liens pardelà le périphérique entre Paris et les communes riveraines
  • développer les voies piétonnes et les pistes cyclables en lien avec l'arrivée du tramway


GPRU Modélisation 3D - Etude acoustique...
par accordacoustique

Cette réunion sera présidée par :

  • Anne Hidalgo, première adjointe au Maire de Paris chargée de l'urbanisme et de l'architecture
  • Pierre Mansat, adjoint au Maire de Paris chargé de "Paris Métropole" et des relations avec les collectivités territoriales d'Ile-de-France
  • Michèle Blumenthal, Maire du 12e arrondissement
  • Frédérique Calandra, Maire du 20e arrondissement

Avec la participation de :

  • Dominique Voynet, Maire de Montreuil
  • Patrick Beaudouin, Député-Maire de Saint-Mandé
  • Laurent Lafon, Maire de Vincennes
  • Paul Chemetov et son équipe de maîtrise d'oeuvre urbaine

10/10/2011

La CNHI a quatre ans. Et maintenant ?

parisLa Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration (CNHI) a ouvert ses portes au public le 9 octobre 2007.

Quelques rappels :

Annoncée dans le programme de 2002 de Jacques Chirac, elle a officiellement été lancée le 8 juillet 2004.

Le 25 février 2005, Jacques Toubon est nommé président du groupement d’intérêt public de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration.

En 2007, la rénovation du Palais de la Porte Dorée est confiée aux architectes Patrick Bouchain et Loïc Julienne. Coût de l'opération : 20 millions €

En mai 2007, huit historiens avaient démissionné de sa direction pour protester contre la création d'un ministère dont l'intitulé associe immigration et identité nationale. La CNHI n'a jamais été officiellement inaugurée.

En 2010, après trois années comme directeur général adjoint de l'établissement public, Luc Grusson (qui par ailleurs, rappelons le, est conseiller de quartier à Bel-Air Sud) est nommé directeur général de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration.

Une mission de cohésion sociale et républicaine :

Selon ses statuts, la Cité nationale de l'histoire de l'immigration a notamment pour mission de "rassembler, sauvegarder, mettre en valeur et rendre accessibles les éléments relatifs à l’histoire de l’immigration en France, notamment depuis le XIXe siècle; contribuer ainsi à la reconnaissance des parcours d’intégration des populations immigrées dans la société française et faire évoluer les regards et les mentalités sur l’immigration en France".

paris

Plantu, Entre deux chaises. 1985
© Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration

L'installation permanente baptisée 'Repères' propose trois thématiques : 'Emigrer', 'Vivre en France', 'Diversités'. En complément, différentes expositions thématiques ont été présentées pour inciter les visiteurs à venir et revenir.

Et la fréquentation ?

Sans, comme l'a fait en mars 2010 l'historien Pascal Blanchard opposé au projet, qualifier la CNHI de musée fantôme à la dérive, on peut dire que la fréquentation est très en dessous des objectifs. Les chiffres :

En 2009, la Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration a enregistré 104 053 (20 293 payantes et 83 760 gratuites). Durant la même période, l'Aquarium de la Porte Dorée également situé dans le palais de la Porte Dorée a enregistré 209 333 entrées (127 247 payantes et 82 086 gratuites).

(Source : Ministère de la Culture.
Au niveau national, seulement 5% des « musées de France » (musées reconnus par le Ministère de la Culture) atteignent ou dépassent 100 000 visiteurs/an.

Les établissements, qui racontent une tranche d’histoire, sont moins attrayants que les musées beaux-arts. « La valise d’une réfugiée espagnole attire moins qu’un autoportrait de Rembrandt », confesse Jacques Toubon.

paris

L’exposition permanente « Repères »

Hors les murs : l'avenir de la CHNI  ?

Considérant qu'il semble bien difficile de faire venir les visiteurs pour contempler sur les murs de la cité ce qu ils pourraient voir dans un livre ou sur l'écran de leur ordinateur,

Considérant que la CNHI prouve sa compétence pédagogique au travers de son action éducative et des réponses précises aux questions contemporaines,

Considérant qu'il est dommage de consacrer le magnifique palais de la Porte Dorée à un musée qui n'a rien à exposer,

Considérant que la CNHI a déjà fait un premier pas avec des conférences Hors les murs,

Nous nous interrogeons :

La mission de la CNHI ne serait-elle pas mieux assurée si elle abandonnait le Palais de la Porte Dorée et menait exclusivenment sa démarche pédagogique et citoyenne au moyen de conférences et d'expositions itinérantes dans les régions et les communes de France ?

Post scriptum : Pas de nouvelles du "Nid" de l’artiste Tadashi Kawamata toujours annoncé sur le site de la Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration et qui ne soulevait peut-être pas davantage l'enthousiasme des Architectes des Bâtiments de France que le nôtre. 

07/10/2011

Rénovation du Zoo de Vincennes : rapport du commissaire enquêteur

Catherine Baratti-Elbaz (Adjointe à la Maire du 12e, chargée de la voirie et des déplacements) a lu pour nous le rapport de l'enquête publique concernant la rénovation du Zoo. Elle le commente sur son blog personnel. Nous vous en recommandons la lecture : c'est ici.

Pour mémoire, notre dernier article sur ce sujet se trouve ici.

Visitez un immeuble érergétiquement performant

Du 7 au 9 octobre 2011, la ville de Paris organise les 4e Journées Parisiennes de l'Energie et du Climat.

Dans notre quartier, la Semidep qui participe à ces journée, organise demain samedi 8 Octobre à partir de 14h30 une visite de l'immeuble du 25 rue de Toul.

DSCN8974.JPG

Difficile de passer à côté de cet immeuble à la façade bardée de bois et de loggias et balcons vert fluo ! L’immeuble de la rue de Toul associe une architecture ludique à une réelle qualité vie dans des logements lumineux et à une véritable performance environnementale. La récupération des eaux de pluie pour arroser le jardin partagé, l’utilisation du solaire pour l’eau chaude sanitaire, la minimisation des consommations (éclairages et chaufferie), ainsi que la performance de l’enveloppe thermique en font un bâtiment très vertueux du point de vue environnemental.

Rendez-vous sur place à 14h30 (durée 1h30)

06/10/2011

Samedi, le Vide Grenier ARVEM

145137543.JPG.jpegL'association ARVEM nous invite à participer à son Vide Greniers d'automne qui se tiendra Samedi 8 octobre de 8h00 à 18h30 sur le côté pair du boulevard de Picpus (entre la rue Marsoulan et la rue du Rendez-vous). Les vendeurs sont exclusivement des particuliers.

Comme chaque fois vous serez probablement très nombreux pour ce moment de convivialité et de bonne humeur.

07:51 Publié dans Vie du quartier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

04/10/2011

Le 12e marché de l'Aveyron à Bercy

aveyron.pngLa onzième édition du Marché des Pays de l’Aveyron se tiendra les 7, 8 et 9 octobre 2011 à Bercy autour de la rue de l’Aubrac. Ce sont quelques 90 producteurs et artisans qui monteront à Paris pour vous proposer leurs produits.

Horaires : 9h00 18h00 ; nocturne vendredi soir jusqu’à 22h.

Ce marché se distingue des nombreux marchés paysans qui fleurissent sur nos trottoirs à longueur d'année :

  • on y trouve des produits originaires d'un seul département (l'Aveyron), apportés et vendus par d'authentiques producteurs locaux (liste des exposants).
  • il y règne un climat authentiquement aveyronnais car de nombreux visiteurs sont des aveyronnais de Paris qui viennent y prendre des nouvelles du pays et y rencontrer des amis.
  • l'implantation de ce marché à Bercy n'est pas due au hasard puisque c'est également rue de l'Aubrac que se situe la Fédération Nationale des Amicales Aveyronnaises.

paris

Bertrand Delanoë, Vincent Bouvier, préfet de l'Aveyron
et Gérard Paloc, Président de la Fédération Nationale des Amicales Aveyronnaises
sur le Marché des Pays de l'Aveyron, le 10 octobre 2009
© Sophie Robichon/Mairie de Paris