Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2016

Ce soir Conseil d'arrondissement en passant par le salon des Outremers

parisCe soir 19h, à la Mairie du 12e se tient le conseil d'arrondissement de mars dont l'ordre du jour est disponible ici. Profitons de l'invitation qui nous est faite d'y assister pour évoquer le Salon des Outremers. Le salon des Outremers est l'antichambre de la salle des Fêtes ou se tient le conseil d'arrondissement. Arrivez un peu avant 19 heures et prenez le temps de l'observer.

parisEn 1931, l'Exposition Coloniale Internationale de Paris s'est tenue dans le bois de Vincennes, c'est-à-dire sur le territoire du 12e arrondissement parisien.

En 1935, la mairie, ne voulant pas être en reste, fit aménager un extraordinaire "salon colonial" selon la terminologie de l'époque, aujourd'hui appelé Salon des Outremers.

Les murs ont reçu pour cela un ensemble de peintures provenant de l’Exposition coloniale et qui avaient été réalisées par deux peintres peu connus, Louis Jean Beaupuy (1896-1974) et René Durieux (1898-1952). Les toiles ont du être remaniées afin d’être adaptées à la disposition architecturale de la pièce.

paris

Cliquez pour agrandir

Le cycle déroule un panorama coloré de l’empire colonial français de l'époque. L’Asie (l’Indochine), l’Afrique (le Congo, l’Algérie, le Maroc et Madagascar), l’Océanie (Tahiti) et les Antilles (la Martinique) s’y côtoient dans une même vision rêvée empreinte de sérénité. Les deux peintres furent membres de la société coloniale des artistes français. Louis Jean Beaupuy, grâce à deux bourses attribuées par la Société, visita Madagascar en 1931 et l’Afrique équatoriale française en 1934.

paris paris

Cliquez pour agrandir

11/03/2016

EU Sequana 2016

Pour se préparer au risque d'une crue centennale (une chance sur 100 de se produire chaque année) comparable à celle de 1910, la Préfecture de Police organise du 7 au 18 mars 2016 un exercice dénommé EU Sequana 2016.

paris

Cet exercice, organisé sur financement européen, simulera une crue majeure en Île-de-France. Il constituera une excellente opportunité pour tester la gestion de crise francilienne et mettre en place le mécanisme européen de protection civile.

paris

Cliquez pour agrandir

La séquence du 7 au 13 mars 2016 marquera la montée des eaux de la Seine (5,50 mètres relevés à Paris Austerlitz le lundi 7 mars 2016 jusqu’au niveau R1 atteint le vendredi 13 mars 2016). 

Le week-end du 12 et 13 mars 2016 sera dédié à l’exercice terrain au moment du pic de crue, ainsi qu’à plusieurs actions de communication en Ile-de-France. 

Très curieusement, à Paris, c'est sur le Champ de Mars plutôt qu'à Bercy pourtant fortement marqué par la crue de 1910, que se dérouleront les animations de sensibilisation. Un parcours de 5 ateliers ludiques aidera les participants à saisir le rôle que chaque citoyen peut jouer dans un contexte de crise :  

  • Comprendre la crue
  • Anticiper la crue
  • Réagir à la montée des eaux 
  • Survivre en mode dégradé 
  • Retour à la normale

paris

La décrue de la Seine sera ensuite simulée du 15 au 18 mars 2016, après une journée de pause le lundi 14 mars 2015. 

23/02/2016

Voulez-vous un conseil ? en voici huit !

Vous connaissez bien sûr le Conseil d'Arrondissement qui résulte des dernières élections municipales, a élu notre Maire et se réunit 11 fois par an à la Mairie du 12e pour émettre un avis sur les délibérations soumises au Conseil de Paris suivant.

document.jpeg

Mais connaissez-vous ces sept autres conseils qui marquent la vie démocratique parisienne et parfois du 12e et auxquels vous pouvez participer ou au moins contribuer ?

Les Conseils de Quartier :

1915680420.jpegLes Conseils de Quartier sont des instances de démocratie participative.  Ils sont des lieux d'écoute, d'expression, de concertation et de délibération. Il sont force de propositions, de suggestions, de vœux et d'initiatives sur tous les aspects de la vie du quartier. Il tissent également des liens sociaux, en proposant des animations festives.

Le Conseil Parisien de la Jeunesse :

65088_524620717672759_4573338867090116528_n.jpgLe Conseil Parisien de la Jeunesse est l'instance de consultation et de participation qui permet aux jeunes de s’exprimer sur tous les domaines qu’ils jugent importants, et de s’impliquer dans la vie politique de la capitale. Il s’adresse à tous les jeunes volontaires de 15 à 30 ans qui habitent, étudient, travaillent ou ont un lien social avec Paris.

Le Conseil Local du Handicap :

document - copie.jpgLe Conseil Local du Handicap est une instance participative qui regroupe des acteurs institutionnels, associatifs, et les citoyens, qu'ils soient valides ou en situation de handicap. C'est un lieu d’échanges et de propositions destiné à favoriser l’épanouissement et l’inclusion de chacun dans la vie de l’arrondissement.

Le Conseil des citoyens parisiens extra communautaires :

document.gifLe Conseil des citoyens parisiens extra communautaires du 12e est une instance consultative mise en place pour faciliter la participation à la vie démocratique locale des parisiens non ressortissants d'un pays de l'Union européenne. Il est composé au maximum de 30 membres volontaires qui reflète la diversité de la population étrangère de l'arrondissement.

Le Conseil des Parents :

images.jpegLe conseil de parents mis en place à l'automne 2010 sur le 12e, est une instance et un lieu d'échanges qui permet de dialoguer entre parents, avec les professionnelles de la Petite Enfance et les élus, sur tous les sujets liés à l'accueil et à l'éveil des enfants.

Le Conseil des Séniors :

document-1.jpegLe Conseil des seniors est une instance de proposition citoyenne touchant à l'amélioration de la qualité de vie des personnes âgées. Il participe également au renforcement du lien social entre les générations. Présente dans certains arrondissements, une telle instance ne semble pas exister dans le 12e.

Le Conseil des générations futures :

7-01-1024x894.jpgLe Conseil de Paris a voté en juillet 2015 la création d'un conseil des générations futures. Engagement de campagne des communistes, cette instance regroupera 164 membres bénévoles représentant les acteurs économiques et sociaux, les organisations syndicales, les grands services publics… Indépendance oblige, aucun élu n'y siégera.

Le conseil se consacrera à la prospective sur les questions de mutations économiques, sociales et environnementales ainsi que sur des sujets d'actualité tels que le travail le dimanche. Il siégera pour la première fois en octobre prochain.

Quand on sait à quel point les instances locales ont du mal à rassembler des participants, en particulier parmi les générations actives, il est permis de douter de la pertinence d'un tel nombre de structures. Par ailleurs, leurs spécificités ne vont-elles pas à l'encontre du souci de rassembler les habitants de tous âges et de toutes origines autour du Vivre Ensemble ?

18/02/2016

Le plan du 12e éclairé par son histoire

Quartiers.jpgC'est une information déjà publiée sur ce site, mais que vous soyez nouveau dans l'arrondissement ou qu'elle vous ait échappé, il nous a paru utile de revenir sur des informations qui permettent un nouveau regard sur la typologie de nos quartiers.

De 1785 à 1859, Paris était délimité par le mur des Fermiers généraux érigé juste avant la Révolution non pas pour assurer la défense de la capitale mais pour forcer le paiement à la Ferme générale de l'octroi dû sur les marchandises y entrant. Paris était alors divisé en 12 arrondissements. Le VIIIe (en haut à gauche de la carte) occupait une partie du 12e actuel (contour rouge), et était bordé par les communes de Charonne, Saint-Mandé et de Bercy.

Paris1859.jpg
Cliquez sur le plan pour l'agrandir

Comme on le voit sur le carte ci-dessus, le mur d'enceinte des Fermiers Généraux comportait dans cette partie 7 passages, appelés barrières munies de bâtiments (ou bureaux d'octroi), conçus par l'architecte Claude Nicolas Ledoux. Les images ci-dessous (cliquez pour les agrandir) proviennent de Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF.

1-Vincennes.jpeg 2-SaintMande.jpeg
Barrière de Vincennes - Barrière de Saint-Mandé
(Colonnes dt Trône et place Courteline)
3-Picpus.jpeg 4-Reuilly.jpeg
Barrière de Picpus - Barrière de Reuilly
(place Sans-Nom et place Félix Eboué)
5-Charenton.jpeg6-Bercy.jpeg
Barrière de Charenton - Barrière de Bercy
(métro Dugommier et place du Bataillon du Pacifique) 
7-LaRapée.jpeg
Barrière de la Rapée
(quai de Bercy - bd de Bercy)

De ces barrières, ne restent dans le 12e qu'une partie de la barrière Bercy (dont le pavillon du 139 rue de Bercy devenu l'entrée du ministère des finances) et la barrière de Vincennes terminée en 1843 sous Louis-Philippe par les colonnes du Trône magnifiquement restaurées en 2010.

Par décret impérial du 26 mai 1859 et la loi des 6 et 16 juin 1859 Paris est étendu jusqu’à l’enceinte de Thiers, avec effet le 1er janvier 1860.

En 1860, le nombre d’arrondissements parisiens passe de 12 à 20 par adjonction (total ou partiel) du territoire de communes voisines et démolition du mur des fermiers généraux qui les séparait de Paris.

Voila au moins une extension du domaine de la capitale et de sa découpe en arrondissements qui, si elle n'a laissé que peu de place au dialogue a été menée rapidement et n'a pas été remise en cause.

12/02/2016

La Propreté, vedette du prochain Conseil de Paris

parisAprès deux mois de pause, le Conseil de Paris tient lundi 15 février 2016 sa première séance de l'année qui compte tenu des quelques 200 délibérations à l'ordre du jour, se poursuivra mardi 16 et mercredi 17.

La séance comptera deux grands débats :

Ce Plan, qui fait suite au plan de mesures engagées depuis 2014, comporte parisquatre volets :

- Un service public consolidé et modernisé
- Des citoyens parties prenantes de la propreté
- Une stratégie zéro déchet
- Renforcer l’action avec les grandes métropoles du monde

NDLR : espérons que l'action sera à la hauteur de la communication (18 pages ; 1,7 Mo)

Profitons de l'occasion pour rappeler que la Mairie du 12e vient de publier son Plan de Propreté


Ils font tourner Paris : la propreté par mairiedeparis

A noter également parmi les sujets à l’ordre du jour :

  • La nouvelle réglementation pour faciliter la transformation de bureaux en logements ;
  • La poursuite de la mise en œuvre du Pacte parisien de lutte contre la grande exclusion ;
  • Des délibérations en faveur du développement de la végétalisation.

paris
Crédits photo : Henri Garat / Mairie de Paris

Concernant spécifiquement le 12e arrondissement, nous avons noté :

  • 2016 DEVE 6 : Installation d'un container maritime à usage de production agricole dans le parc de Bercy (12e) - Convention d’occupation du domaine public avec la société AGRICOOL.
  • 2016 DEVE 1 - DLH : Subvention (635.000 euros) et avenant à la convention avec l'Agence Parisienne du Climat (12e).
  • 2016 DLH 3 : Location de l'immeuble 3, rue Dagorno (12e) à la RIVP - Bail emphytéotique

Comme d'habitude, vous pourrez suivre les délibérations en video directe à partir de 9h00 sur cette page de Paris.fr

04/02/2016

Lundi prochain, le Nouvel an chinois

parisLundi 8 février 2016, débutera le Nouvel An Chinois aussi appelé "Fête du Têt" par les communautés vietnamiennes. L'année sera placée sous le signe du Singe de Feu Rouge et se terminera le 27 janvier 2017 pour laisser la place au signe du Coq de Feu.

À notre connaissance, aucune manifestation n'est prévue dans le 12e, mais dans les arrondissements voisins, vous pourrez, suivre les traditionnels défilés :

  • dans le 11e
    • le coup d'envoi de la traditionnelle danse du lion sera donné mercredi 10 février à 16h30 sur le parvis de la Mairie
    • à Belleville, le défilé du Nouvel An Chinois se tiendra dimanche 13 février à partir de 13h0. RV sur le terre plein au niveau du 2 bd de Belleville. (date et lieu à confirmer)
  • dans le 13e, réputé comme étant le quartier chinois par excellence, le défilé se tiendra dimanche 14 février 2016 à partir de 13h (sous réserve d'autorisation des forces de police) détails ici.

Cette page de Sortir à Paris et celle-ci de quefaire.paris.fr donnent le programme des festivités parisiennes et signale également celles prévues à l'hôtel Chinagora.

Nous adressons un salut amical à nos lecteurs chinois dont, nous le rappelons le 12e fût chronologiquement  le premier lieu d'immigration à Paris.

paris

Plaque commémorative située rue Chrétien de Troyes (12e)
Cliquez pour agrandir

28/01/2016

Il y a 106 ans : la Seine au plus haut

parisLe 20 janvier, la Seine est à 3,80 mètres.  6 jours plus tard, elle est à 7,39 mètres ! La Seine multiplie son débit par huit ; l’eau s’engouffre partout. Les boulevards se muent en larges rivières où circulent des barques de fortune.

C'est le 28 janvier 1910 que la Seine a atteint son niveau le plus haut avec une cote de 8,62m et un débit de 2400 m3 d’eau par seconde (10 fois le débit normal). Douze arrondissements et plusieurs centaines d’artères de la capitale sont inondés. Le métro parisien, vieux d’à peine dix ans, et qui ne comporte alors que 5 lignes, est inutilisable.

paris

Les services parisiens renforcés par l’armée et ses canots se mobilisent très vite pour maintenir le fonctionnement des activités fondamentales et organiser les secours.

paris

La crue de janvier 1910 est la deuxième plus importante de son histoire après celle de 1658 (de seulement 30 centimètres supérieure !).

Rappel : Une crue centennale est une crue dont la probabilité d'apparition sur une année est de 1/100, en termes de débit. Autrement dit, chaque année, la probabilité que son débit soit atteint ou dépassé est de 1/100.

Cet article du Monde paru le 3 mars 2013 explique Comment Paris se prépare à la crue du siècle.

25/01/2016

Nous, grand-parisiens, avons désormais un président

Elle n'a que trois semaines, un périmètre encore imprécis, des compétences très limitées, un budget dérisoire, mais elle a désormais un président.

parisLa Métropole du Grand Paris (MGP) a tenu vendredi son premier conseil métropolitain et a élu comme prévu Patrick OLLIER, député-maire (LR) de Rueil-Malmaison au poste de président. Comme prévu également mais surprenant, Anne HIDALGO, maire (PS) de paris a été élue à celui de première vice-présidente.

L'accord de gouvernance partagée conclu entre Patrick OLLIER et Anne HIDALGO est à l'origine d'un exécutif multicolore constitué de 20 vice-présidents (17 hommes et 3 femmes) et 7 conseillers métropolitains délégués (5 hommes et 2 femmes).

La répartition des vice-président(e)s est la suivante : 9 LR, 4 PS, 3 UDI, 3 FG, 1 EELV, celle des conseillers délégués : 2 LR, 2 PS, 1 FG, 1 UDI, 1 MoDem.

Notons que le territoire de Paris, qui est représenté par 62 conseillers parmi les 209, n'est représenté que par trois vice-président(e)s (Anne HIDALGODaniel-Georges COURTOIS, tous deux élus du 15e et Danièle PREMEL, élue du 18e), ainsi que par trois conseillers métropolitains délégués : Claude GOASGUEN (maire LR du 16e), Frédérique CALANDRA (maire PS du 20e) et Carine PETIT (maire PS du 14e).

paris

Et si, comme nous, vous vous perdez un peu parmi les acteurs qui interviennent dans cette nouvelle structure ...

  • L'État
  • La Société du Grand Paris
  • Le Syndicat Mixte Paris Métropole
  • L'Atelier International du Grand Paris
  • Grand Paris Aménagement
  • La Mission de Préfiguration de la Métropole du Grand Paris

... dirigez vous vers cette page ou patientez un peu que le temps apporte quelques simplifications.

21/01/2016

Samedi : portes ouvertes des CPGE de Paul Valery

portes_ouvertes.jpg

Samedi 23 janvier 2016 de 10h à 15h auront lieu les portes ouvertes des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) du lycée Paul Valery à destination des élèves de terminale.

Des rencontres sont prévues avec le proviseur et les professeurs des classes préparatoires pour :

  • des informations pratiques
  • une visite des installations
  • des discussions pour des conseils plus individuels

08/01/2016

Dire que nous v'là grand-parisiens !

Si le gentilé grand-parisien n'a pas encore d'existence officielle, il nous faudra nous y faire : depuis le 1er janvier 2016, un peu comme en 1860 ces personnages de Daumier sont devenus parisiens, nous sommes devenus grand-parisiens.

DireQueNousV'LaParisiens.jpg

Nous avions déjà notre quartier (Bel-Air), notre arrondissement (le 12e), notre canton (à Paris, les cantons sont assimilés aux arrondissements), notre circonscription (la 8e), notre commune (Paris), notre région (l'Île-de-France) ... et voici en plus, la métropole du Grand Paris !

Créée par la loi Maptam (affirmation des métropoles) du 27 janvier 2014 et retouchée par la loi NOTRe (réforme territoriale) du 7 août 2015, la métropole du Grand Paris (MGP), c'est 131 communes d'Île-de-France regroupées en 12 territoires (d'au moins 300 000 habitants) dont le 1er est Paris.

paris

Cliquez pour agrandir

La métropole du Grand Paris est administrée par un conseil de la métropole, composé de 209 représentants élus par les conseils municipaux de chaque commune membre de la métropole. En décembre dernier, le conseil de Paris a élu 62 conseillers métropolitains dont 6 élus du 12e :

  • François HAAB (Groupe UDI-Modem)
  • Nicolas BONNET-OULALDJ (Groupe Communiste – Front de Gauche)
  • Jean-Louis MISSIKA (Groupe socialiste et apparentés)
  • Catherine BARATTI-ELBAZ (Groupe socialiste et apparentés)
  • Emmanuel GRÉGOIRE (Groupe socialiste et apparentés)
  • Christophe NAJDOVSKI (Groupe Ecologiste de Paris)

L'objectif de la MGP est de réduire les inégalités entre territoires, de développer un modèle urbain, social et économique durable mais aussi de renforcer le Grand Paris comme métropole de rang mondial.

Mais avec des compétences réduites (le chantier phare des transports en commun n'en fait pas partie), un budget dérisoire (65 millions d'euros en 2016, hors reversements obligatoires), pas encore de siège ni de président (il sera élu le 22 janvier), cette Métropole du Grand Paris (7 millions d'habitants et 824 km2) est encore loin de ressembler au Greater London (8,6 millions d'habitants et 1572 km2) ou l'agglomération de Berlin (4,5 millions d'habitants et 3734 km2) avec lesquelles elle prétend rivaliser.

Pour y parvenir, il faudrait au minimum que les Plans Locaux d'Urbanisme, le logement, les transports et une partie significative de l'impôt soient gérés au niveau de la métropole.

paris

Comme c'est loin d'être le cas, il est bien difficile de se montrer optimiste pour l'avenir d'une métropole prise en sandwich entre deux structures (la ville et la région), qui quoi qu'elle disent, ne manifestent aucun enthousiasme pour elle :

parisAnne HIDALGO (Maire de Paris), a lancé de mai à septembre 2015 une consultation publique sur le thème du Grand Paris Citoyen. En introduction (cliquez sur la vignette pour télécharger le document), elle affirmait :

Depuis des années, je m'investis pour faire avancer le Grand Paris car je pense que c'est une chance pour notre ville. Je ferai tout, avec les parisiennes et les parisiens, pour que cette métropole soit efficace et dynamique.

Ce Grand Paris sera citoyen, c'est pourquoi nous avons besoin de vous, de votre mobilisation, de vos idées : contribuez et participez ! 

Etonnante démarche ! un pareil projet n'est-il pas davantage de la compétence des élus diplomés de l'Ecole Nationale d'Administration (ENA) que de celle du citoyen de base ? Au delà de cette opération de pure communication, elle tient comme la plupart des Maires, à garder la maîtrise de son plan d'urbanisme, sa fiscalité et n'hésite pas pour cela à densifier Paris, à y construire des tours et à conserver Roland Garros intra-muros.

Jean-Paul HUCHON (précédent président de région) affirmait que le périmètre de la métropole du Grand Paris devait de confondre avec celui de la région alors que Claude BARTOLONE (candidat battu) suggérait de renommer la région Paris-Île-de-France, ce qui en filigrane témoigne de la même approche.

Valérie PÉCRESSE (nouvelle présidente de la région Île-de-France) voit dans la Métropole du Grand Paris un contre-sens historique" et d'une "aberration administrative et économique" qui laisse de côté cinq millions de Franciliens et qu'il "est encore temps d'abandonner. Pour elle comme son prédécesseur, la Métropole, c'est la région.

Tous grand-parisiens peut-être, mais tant que nous n'aurons pas un même maire, une fiscalité commune et que subsistera la barrière du périphérique, il y aura encore les grand-parisiens du centre et ceux des territoires ...