Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2016

Il y a 106 ans : la Seine au plus haut

parisLe 20 janvier, la Seine est à 3,80 mètres.  6 jours plus tard, elle est à 7,39 mètres ! La Seine multiplie son débit par huit ; l’eau s’engouffre partout. Les boulevards se muent en larges rivières où circulent des barques de fortune.

C'est le 28 janvier 1910 que la Seine a atteint son niveau le plus haut avec une cote de 8,62m et un débit de 2400 m3 d’eau par seconde (10 fois le débit normal). Douze arrondissements et plusieurs centaines d’artères de la capitale sont inondés. Le métro parisien, vieux d’à peine dix ans, et qui ne comporte alors que 5 lignes, est inutilisable.

paris

Les services parisiens renforcés par l’armée et ses canots se mobilisent très vite pour maintenir le fonctionnement des activités fondamentales et organiser les secours.

paris

La crue de janvier 1910 est la deuxième plus importante de son histoire après celle de 1658 (de seulement 30 centimètres supérieure !).

Rappel : Une crue centennale est une crue dont la probabilité d'apparition sur une année est de 1/100, en termes de débit. Autrement dit, chaque année, la probabilité que son débit soit atteint ou dépassé est de 1/100.

Cet article du Monde paru le 3 mars 2013 explique Comment Paris se prépare à la crue du siècle.

25/01/2016

Nous, grand-parisiens, avons désormais un président

Elle n'a que trois semaines, un périmètre encore imprécis, des compétences très limitées, un budget dérisoire, mais elle a désormais un président.

parisLa Métropole du Grand Paris (MGP) a tenu vendredi son premier conseil métropolitain et a élu comme prévu Patrick OLLIER, député-maire (LR) de Rueil-Malmaison au poste de président. Comme prévu également mais surprenant, Anne HIDALGO, maire (PS) de paris a été élue à celui de première vice-présidente.

L'accord de gouvernance partagée conclu entre Patrick OLLIER et Anne HIDALGO est à l'origine d'un exécutif multicolore constitué de 20 vice-présidents (17 hommes et 3 femmes) et 7 conseillers métropolitains délégués (5 hommes et 2 femmes).

La répartition des vice-président(e)s est la suivante : 9 LR, 4 PS, 3 UDI, 3 FG, 1 EELV, celle des conseillers délégués : 2 LR, 2 PS, 1 FG, 1 UDI, 1 MoDem.

Notons que le territoire de Paris, qui est représenté par 62 conseillers parmi les 209, n'est représenté que par trois vice-président(e)s (Anne HIDALGODaniel-Georges COURTOIS, tous deux élus du 15e et Danièle PREMEL, élue du 18e), ainsi que par trois conseillers métropolitains délégués : Claude GOASGUEN (maire LR du 16e), Frédérique CALANDRA (maire PS du 20e) et Carine PETIT (maire PS du 14e).

paris

Et si, comme nous, vous vous perdez un peu parmi les acteurs qui interviennent dans cette nouvelle structure ...

  • L'État
  • La Société du Grand Paris
  • Le Syndicat Mixte Paris Métropole
  • L'Atelier International du Grand Paris
  • Grand Paris Aménagement
  • La Mission de Préfiguration de la Métropole du Grand Paris

... dirigez vous vers cette page ou patientez un peu que le temps apporte quelques simplifications.

21/01/2016

Samedi : portes ouvertes des CPGE de Paul Valery

portes_ouvertes.jpg

Samedi 23 janvier 2016 de 10h à 15h auront lieu les portes ouvertes des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) du lycée Paul Valery à destination des élèves de terminale.

Des rencontres sont prévues avec le proviseur et les professeurs des classes préparatoires pour :

  • des informations pratiques
  • une visite des installations
  • des discussions pour des conseils plus individuels

08/01/2016

Dire que nous v'là grand-parisiens !

Si le gentilé grand-parisien n'a pas encore d'existence officielle, il nous faudra nous y faire : depuis le 1er janvier 2016, un peu comme en 1860 ces personnages de Daumier sont devenus parisiens, nous sommes devenus grand-parisiens.

DireQueNousV'LaParisiens.jpg

Nous avions déjà notre quartier (Bel-Air), notre arrondissement (le 12e), notre canton (à Paris, les cantons sont assimilés aux arrondissements), notre circonscription (la 8e), notre commune (Paris), notre région (l'Île-de-France) ... et voici en plus, la métropole du Grand Paris !

Créée par la loi Maptam (affirmation des métropoles) du 27 janvier 2014 et retouchée par la loi NOTRe (réforme territoriale) du 7 août 2015, la métropole du Grand Paris (MGP), c'est 131 communes d'Île-de-France regroupées en 12 territoires (d'au moins 300 000 habitants) dont le 1er est Paris.

paris

Cliquez pour agrandir

La métropole du Grand Paris est administrée par un conseil de la métropole, composé de 209 représentants élus par les conseils municipaux de chaque commune membre de la métropole. En décembre dernier, le conseil de Paris a élu 62 conseillers métropolitains dont 6 élus du 12e :

  • François HAAB (Groupe UDI-Modem)
  • Nicolas BONNET-OULALDJ (Groupe Communiste – Front de Gauche)
  • Jean-Louis MISSIKA (Groupe socialiste et apparentés)
  • Catherine BARATTI-ELBAZ (Groupe socialiste et apparentés)
  • Emmanuel GRÉGOIRE (Groupe socialiste et apparentés)
  • Christophe NAJDOVSKI (Groupe Ecologiste de Paris)

L'objectif de la MGP est de réduire les inégalités entre territoires, de développer un modèle urbain, social et économique durable mais aussi de renforcer le Grand Paris comme métropole de rang mondial.

Mais avec des compétences réduites (le chantier phare des transports en commun n'en fait pas partie), un budget dérisoire (65 millions d'euros en 2016, hors reversements obligatoires), pas encore de siège ni de président (il sera élu le 22 janvier), cette Métropole du Grand Paris (7 millions d'habitants et 824 km2) est encore loin de ressembler au Greater London (8,6 millions d'habitants et 1572 km2) ou l'agglomération de Berlin (4,5 millions d'habitants et 3734 km2) avec lesquelles elle prétend rivaliser.

Pour y parvenir, il faudrait au minimum que les Plans Locaux d'Urbanisme, le logement, les transports et une partie significative de l'impôt soient gérés au niveau de la métropole.

paris

Comme c'est loin d'être le cas, il est bien difficile de se montrer optimiste pour l'avenir d'une métropole prise en sandwich entre deux structures (la ville et la région), qui quoi qu'elle disent, ne manifestent aucun enthousiasme pour elle :

parisAnne HIDALGO (Maire de Paris), a lancé de mai à septembre 2015 une consultation publique sur le thème du Grand Paris Citoyen. En introduction (cliquez sur la vignette pour télécharger le document), elle affirmait :

Depuis des années, je m'investis pour faire avancer le Grand Paris car je pense que c'est une chance pour notre ville. Je ferai tout, avec les parisiennes et les parisiens, pour que cette métropole soit efficace et dynamique.

Ce Grand Paris sera citoyen, c'est pourquoi nous avons besoin de vous, de votre mobilisation, de vos idées : contribuez et participez ! 

Etonnante démarche ! un pareil projet n'est-il pas davantage de la compétence des élus diplomés de l'Ecole Nationale d'Administration (ENA) que de celle du citoyen de base ? Au delà de cette opération de pure communication, elle tient comme la plupart des Maires, à garder la maîtrise de son plan d'urbanisme, sa fiscalité et n'hésite pas pour cela à densifier Paris, à y construire des tours et à conserver Roland Garros intra-muros.

Jean-Paul HUCHON (précédent président de région) affirmait que le périmètre de la métropole du Grand Paris devait de confondre avec celui de la région alors que Claude BARTOLONE (candidat battu) suggérait de renommer la région Paris-Île-de-France, ce qui en filigrane témoigne de la même approche.

Valérie PÉCRESSE (nouvelle présidente de la région Île-de-France) voit dans la Métropole du Grand Paris un contre-sens historique" et d'une "aberration administrative et économique" qui laisse de côté cinq millions de Franciliens et qu'il "est encore temps d'abandonner. Pour elle comme son prédécesseur, la Métropole, c'est la région.

Tous grand-parisiens peut-être, mais tant que nous n'aurons pas un même maire, une fiscalité commune et que subsistera la barrière du périphérique, il y aura encore les grand-parisiens du centre et ceux des territoires ...

04/01/2016

Valorisez votre sapin de Noël !

parisÀ ce que l'on peut voir sur nos trottoirs, beaucoup de sapins de Noël ont déjà terminé leur vie festive. Si ce n'est pas encore le cas du vôtre, pas question de le jeter avec les ordures ménagères car l'incinérer est coûteux pour la collectivité. Il est encore possible de le recycler.

Donner son sapin à recycler plutôt que de le déposer sur la voie publique permet de valoriser les déchets verts : les sapins sont en effet broyés puis répandus au pied des massifs et sur les sentiers dans les espaces verts parisiens. Ce geste écologique limite l’apparition d’herbes folles et permet de réduire l’évaporation.

paris

Les sapins doivent être dépourvus de décorations, non floqués et sans sac. Ils pourront être déposés jusqu'au 24 janvier 2016. Les points de collecte dans le 12e :

Jardin du Port de l’Arsenal (53, bd de la Bastille)
En semaine : 8 h à 22 h Le week-end : 9 h à 22 h

Square Saint-Eloi (11, rue Colonel-Rozanoff )
En semaine : 8 à 17 h Le week-end : 9 h à 17 h

Jardin de Reuilly-Paul-Pernin (15, rue Albioni)
En semaine : 8 h à 17 h 45 Le week-end : 9 h à 17 h 45

Parc de Bercy - Ouest (10, place Leonard-Bernstein)
En semaine : 8 h à 17 h 45 Le week-end : 9 h à 17 h 45

Parc de Bercy - Est (128, quai de Bercy)
En semaine : 8 h à 17 h 45 Le week-end : 9 h à 17 h 45

Square Ilan-Halimi (54, rue de Fécamp)
En semaine : 9 h 30 à 17 h Le week-end : 9 h à 17 h

Square Charles-Péguy (21, rue Rottembourg)
En semaine : 8 h à 17 h 45 Le week-end : 9 h à 17 h 45)

Square Emile-Cohl (60, bd Soult )
En semaine : 9 h 30 à 17 h Le week-end : 9 h à 17 h

L'année dernière 54 000 sapins ont été recyclés, afin de récolter encore plus de sapins cette année, 141 points de collecte sont proposés aux Parisiens répartis dans tout Paris. Pour limiter la circulation de véhicules et les émission de gaz à effet de serre les sapins seront une nouvelle fois broyés directement sur les points de collecte.

31/12/2015

Retour sur l'année 2015

medium_side_mirror.jpgAinsi se termine la dixième année pleine de la vie de ce blog au cours de laquelle nous vous avons proposé 299 articles et sur lesquels vous avez formulé 343 commentaires sur les sujets les plus divers concernant de près ou d'un peu plus loin Bel-Air Sud.

Nous en avons parcouru la liste afin de nous les rappeler et vous inciter à relire quelques uns d'entre eux ...

... s'intéressant à notre histoire et notre patrimoine : 

paris

... se rapportant à l'urbanisme et à l'architecture :

... touchant à l'espace public et aux déplacements :

... concernant l'évolution du commerce :

... consacrés aux espaces verts et à l'environnement :

... vous parlant démocratie locale et citoyenneté :paris

Dernière précision : si la relecture d'un article vous inspire, vous pouvez encore commenter.

24/12/2015

Joyeux Noël

Nous avons fait un rêve : le Père Noël avait cette année choisi la place Sans-Nom pour débuter sa tournée dans le quartier. Et oh surprise, parmi les cadeaux destinés aux habitants ....

... nous laissons à chacun d'entre-vous le soin de poursuivre l'écriture de ce conte.

paris

Habitants de Bel-Air Sud ou d'ailleurs
Lecteurs réguliers ou lecteurs occasionnels
nous souhaitons d'excellentes fêtes
à chacune et chacun d'entre-vous

21/12/2015

Les paysagistes à l'honneur : le jardin Hector-Malot

10409999624_6043241808_b.jpgAlors que nous ne manquons pas une occasion pour citer les architectes et les urbanistes qui façonnent le paysage de notre ville, il serait injuste de ne pas faire l'éloge de ceux, les paysagistes, qui dessinent nos espaces verts. Nous voulons ici réparer cette anomalie en vous les faisant connaitre.

Le jardin Hector-Malot est un espace vert du 12e situé dans le quartier Aligre gare-de-Lyon au 17, rue Hector-Malot. Il est peu connu des habitants de Bel-Air quoique facilement accessible par la Coulée Verte René Dumont. Nous vous encourageons à aller le découvrir.

131_346068024.jpgOuvert en 1995, d'une surface de 2 400 m2, le jardin Hector-Malot a été réalisé sur les plans du paysagiste Andréas Christo-Foroux qui a créé en 2004 le cabinet Paribiotop.

Il est constitué de 2 terrasses qui s’étayent avec la plateforme de la Promenade Plantée, offrant ainsi une transition douce et progressive entre celle-ci et la rue Hector Malot.
 
Les 2 terrasses sont séparées entre elles par 1 talus planté de nombreux bambous, formant un large écran vert tendre, très touffu.
 
La terrasse supérieure est pavée de briques rouges et ombragée par 24 érables dont le feuillage vire au rouge ardent en automne.

2647097396_f7571a31e5_b.jpg 

La terrasse inférieure est composée de jardinets et d’un abri-pergola.

L'ascenseur du 17 rue hector malot, est  hors service, de lourds travaux de rénovation et mise aux normes sont en cours depuis le 18 mai 2015.

Capture d’écran 2015-12-05 à 14.50.41.jpg

18/12/2015

Allo INValides 12 12, la Mairie du 12e

S63.jpgLe CREDOC vient de publier un rapport qui révèle qu'aujourd'hui en France,  58 % de la population âgée de plus de 12 ans a un smartphone, et que ce chiffre monte à 70 % à Paris. On y apprend notamment que l'équipement en téléphone fixe [89 %] est désormais inférieur à celui en téléphone mobile [92%]

Il est amusant de se rappeler que jusqu'à un passé récent, les habitants du 12e n'étaient raccordés au téléphone que grâce au central se trouvant 187-189 avenue Daumesnil.

IMG_9518.JPG

187-189 av daumesnil (cliquez pour agrandir)

Ce central, construit en 1919 par l'architecte Paul Guadet est dénommé Central Diderot. En 1921, il a donné un accès automatique aux abonnés raccordés sur les indicatifs DIDerot, puis à ceux de l'indicatif DORian (1932) et NATion (1957). Quant au cental DAUmesnil, il se trouve à Vincennes

Pour les nostalgiques d'entre nos lecteurs, voici un rappel des indicatifs téléphoniques alphabétiques qui évoquaient les quartier desservis.

paris

Cliquez pour agrandir

Le 1er octobre 1963, la circonscription téléphonique de Paris est la dernière en France à remplacer la numérotation alphanumérique par le tout en chiffres. La correspondance alphabétique-numérique a néanmoins longtemps subsisté sur les cadrans téléphoniques.

Les numéros de téléphone sont aujourd'hui totalement délocalisés. Pour s'en convaincre, il suffit de remarquer que le numéro de téléphone de la Mairie du 12e repose sur l'indicatif alphabétique INValides :

01 44 68 12 12
01 4INV 12 12

14/12/2015

Dernière séance de l'année 2015 au conseil de Paris

parisLa dernière séance de l'année 2015 du conseil de Paris débute ce matin à 9h00. Elle devrait durer 4 jours ! (aujourd'hui lundi 14, mardi 15 mercredi 16 et jeudi 17 décembre), et comme chaque année à pareille époque, être en partie consacrée au vote du budget parisien pour l'année prochaine.

La Maire de Paris ouvrira la séance avec une communication [2015 DFA 133] sur le budget primitif 2016 [2015 DFA 59-G].

Comme l'explique cet article du Parisien, ce budget se caractérise par une priorité donnée aux investissements et des dépenses de fonctionnement "contenues". Ce que Direct Matin exprime par le titre : La Mairie doit faire des économies pour investir. 

paris

Source LP/Infographie - Cliquez pour agrandir

La réduction des budgets de fonctionnements va probablement être la cause de nombreux mécontentements des parisiens, mais comment ne pas être rassurés en voyant la politique budgétaire préserver l'avenir de la capitale.

Parmi les autres délibérations à l'ordre du jour, nous avons noté :

» 2015 SG 94 : Communication relative au rapport de la CRC concernant la gestion de l’opération Paris-Plages.

» 2015 DEVE 137 : Autorisation donnée à la Maire de Paris de prendre toute décision relative à la réalisation du programme "100 hectares : végétalisation du bâti et développement de l’agriculture urbaine".

» 2015 DEVE 7-G : Autorisation donnée à la Présidente de prendre toute décision relative à la réalisation du programme "100 hectares : végétalisation du bâti et développement de l’agriculture urbaine"..

» 2015 DVD 129 : Nouveau règlement de voirie de la Ville de Paris - Approbation.

» 2015 DVD 244 - SG : Création d’un syndicat mixte ouvert dénommé "Syndicat d’Études Vélib’ Métropole" : adhésion de la Ville de Paris, approbation du projet de statuts et désignation de deux représentants.

» 2015 SG 42 : Aménagement des berges de Seine - Liaison Bastille/Tour Eiffel (1er, 4e, 7e, 12e) - Approbation du bilan de la concertation préalable et approbation du projet.

» 2015 DDEEES 154-G : Approbation du Plan stratégique de lutte contre le gaspillage alimentaire de la Ville de Paris.

» 2015 DPE 81 : Convention avec le SYCTOM pour l’aide au développement du compostage de proximité.

paris

Paris de l'avenir (Cliquez pour agrandir)

Concernent spécifiquement le 12e arrondissement, nous avons noté les deux délibérations suivantes relatives au logement :

» 2015 DLH 300 : Location de l’immeuble 9, rue de Capri (12e) à Paris Habitat OPH - Bail emphytéotique.

» 2015 DLH 409 : Réalisation sur les lots A, B1, C et F, 71 boulevard Diderot et 20 bis rue de Reuilly (12e) d’un programme comportant 211 logements sociaux par Paris Habitat OPH.

Vous pouvez consulter ici l'ordre du jour du Conseil de Paris et, comme d'habitude, vous pourrez suivre les délibérations en video directe à partir de 9h00 sur Paris.fr

La prochaine séance du conseil de Paris se tiendra lundi 15 et mardi 16 février 2016 (et si nécessaire le 17 février)